Comment passer d’un original sympa et rafraichissant à une suite qui semble devoir être directement rangé au rayon des séries B... « Speed 2 » est pour moi l’une des belles incarnations de cette mauvaise recette : « si tu as peur de faire la même chose, fais deux fois plus. » Bah non. Justement, ce qui faisait l’efficacité de « Speed », c’était son dosage, sa montée en puissance, et surtout sa capacité à transformer soudainement une situation du quotidien en situation extraordinaire. Eh bah désolé, mais en passant du bus au bateau, on loupe déjà pas mal d’éléments fondateurs du premier opus. Et vu que derrière on se contente juste de broder plus ou moins la même intrigue mais qu’on espère la cacher derrière une multitude d’explosions et bah forcément, toute la subtilité de la démarche tombe à l’eau…

Créée

le 16 avr. 2018

Critique lue 280 fois

3 j'aime

Critique lue 280 fois

3

D'autres avis sur Speed 2 - Cap sur le danger

Speed 2 - Cap sur le danger
-Marc-
2

Drame social

Un salarié dévoué est victime d'une maladie professionnelle. Devenu inapte et condamné par la science, il est licencié sans indemnité par un infâme patron capitaliste (pléonasme). Dans notre société...

le 16 janv. 2019

17 j'aime

3

Speed 2 - Cap sur le danger
Ugly
5

Cauchemar nautique

Ce titre de critique est en réalité ironique car c'est un cauchemar dans les 2 sens du terme. Oui enfin, il y a pire c'est vrai, mais on n'est pas loin du n'importe quoi avec cette suite qui sent...

Par

le 15 janv. 2019

16 j'aime

4

Speed 2 - Cap sur le danger
Libellool
7

Titanic 2 : New Generation

Trois ans après l'immense succès de Speed, la Fox et Jan de Bont (sorte de père spirituel de Michael Bay) remettent ça. Budget et moyens techniques revus à la hausse, nouveau cadre paradisiaque pour...

le 15 juil. 2014

7 j'aime

10

Du même critique

Tenet
lhomme-grenouille
4

L’histoire de l’homme qui avançait en reculant

Il y a quelques semaines de cela je revoyais « Inception » et j’écrivais ceci : « A bien tout prendre, pour moi, il n’y a qu’un seul vrai problème à cet « Inception » (mais de taille) : c’est la...

le 27 août 2020

237 j'aime

80

Ad Astra
lhomme-grenouille
5

Fade Astra

Et en voilà un de plus. Un auteur supplémentaire qui se risque à explorer l’espace… L’air de rien, en se lançant sur cette voie, James Gray se glisse dans le sillage de grands noms du cinéma tels que...

le 20 sept. 2019

206 j'aime

13

Avatar - La Voie de l'eau
lhomme-grenouille
2

Dans l'océan, personne ne vous entendra bâiller...

Avatar premier du nom c'était il y a treize ans et c'était... passable. On nous l'avait vendu comme l'événement cinématographique, la révolution technique, la renaissance du cinéma en 3D relief, mais...

le 14 déc. 2022

158 j'aime

122