Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

The Bricklayer
4.1
The Bricklayer

Film de Renny Harlin (2024)

De Renny Harlin, auteur de 58 minutes pour vivre, Cliffhanger ou Au revoir à jamais, je m'attendais à de meilleures scènes d'action que celles brouillonnes de The Bricklayer. Petit film d'action tourné en Bulgarie avec Aaron Eckhart dont je m'inquiète de la tournure de la carrière en voie de Liam Neesonisation. Ou Olga Kurylenkosation. On n'est pas encore au niveau d'un Nicolas Cage mais bon faudrait qu'il fasse gaffe.


Parce que c'est pas fameux. C'est un thriller d'action mâtinée d'espionnage et de géopolitique où Eckhart avec miss Dobrev cassent la gueule de quelques mafieux au milieu. Mais bon, faire chanter la CIA, et envoyer un maçon fan de jazz pour faire le ménage, je sais pas si ça arrive tous les jours ce genre de problème.


Dommage parce que Harlin avait fait un très bon Funeral Killers en 2019. Dans l'océan de médiocrité qu'est sa filmographie depuis la fin des années 90, je m'attendais au phénix renaissant de ses cendres. Ce ne fut qu'un feu de paille.

Incertitudes
3
Écrit par

Créée

le 1 mars 2024

Critique lue 157 fois

Incertitudes

Écrit par

Critique lue 157 fois

D'autres avis sur The Bricklayer

The Bricklayer
kukrapok75
3

Hé Renny, arrête de ramer t'attaques la falaise.

La carrière de Renny Harlin ressemble depuis l'échec commercial de son Ile aux pirates à une lente descente aux enfers.Ne sachant plus à quel saint se vouer, il s'essaie à tous les genres avec une...

le 2 mars 2024

1 j'aime

The Bricklayer
Incertitudes
3

Critique de The Bricklayer par Incertitudes

De Renny Harlin, auteur de 58 minutes pour vivre, Cliffhanger ou Au revoir à jamais, je m'attendais à de meilleures scènes d'action que celles brouillonnes de The Bricklayer. Petit film d'action...

le 1 mars 2024

The Bricklayer
Professeur-Rico
4

Ca casse pas des briques...

Renny, Renny, Renny... tu m'en aura fait gober des pastilles difficiles à avaler. Et ce thriller d'espionnage lambda tournée pour la Millenium à Thessalonique, la ville la moins cinématographique de...

le 1 mars 2024

Du même critique

Marche à l'ombre
Incertitudes
10

"J'ai été attaqué par des renards tout à l'heure"

Marche à l'ombre est assez proche de Viens chez moi, j'habite chez une copine. La présence de Michel Blanc bien sûr. Mais les thématiques sont similaires. Chômage, précarité, crise du logement,...

le 8 nov. 2015

13 j'aime

1

Heureux qui comme Ulysse...
Incertitudes
8

Critique de Heureux qui comme Ulysse... par Incertitudes

Lorsque Fernandel tourne ce film, il n'a plus tourné depuis deux ans. Il se dit marqué par le décès de son copain Bourvil. Vous l'avez deviné, on n'est pas ici dans la grosse comédie. Le comique...

le 11 janv. 2015

10 j'aime

3

Les Tontons flingueurs
Incertitudes
10

Critique de Les Tontons flingueurs par Incertitudes

Les Tontons flingueurs marquent la première collaboration entre Lautner et le dialoguiste Michel Audiard et le début d'une trilogie qui s'est poursuivie avec Les Barbouzes et Ne nous fâchons pas. Il...

le 23 nov. 2013

10 j'aime

4