👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critique garantie 100% sans jeux de mots sur Thor. Enfin, à 90%. Ou même un petit 80...

Il y a du progrès. En même temps, faire pire que le film de Branagh, ça relevait de l'humainement impossible.
M'enfin, de là à y voir un bon film, y'a encore de la marge. Une grosse marge.
Parmi les progrès, il faut noter qu'il y a un méchant qui parvient à faire illusion. On arrive, pendant une bonne partie du film à croire que c'est un vrai méchant. Non, parce que Loki, il est bien sympa, mais justement... comment dire... comme méchant-monstrueux-criminel-affreux-jojo, il apparaît aussi crédible que l'ours Baloo. Alors que Malekith, lui, il envoie le bois. Du moins, jusqu'à la dernière demi-heure, où il se révèle, finalement, à peu près aussi pitoyable que l'autre.
C'est d'ailleurs un défaut récurrent dans les adaptations des comics. En général, on te promet un final du feu de Zeus, ça va péter de tous les côtés, vous allez voir ce que vous allez voir, bordel de Poséidon ! Pendant deux plombes, on vous rabâche les oreilles avec un duel que l'on attend avec une impatience non dissimulée. Et, finalement, on a droit à un pétard mouillé, genre trois bourre-pifs dans la tronche et le méchant s'évapore et on se retrouve avec le générique de fin avant de se rendre compte de quoi que ce soit. Du film d'éjaculateur précoce, en quelque sorte.
Là, c'est pareil. Pendant tout le film, on nous dit que le Malekith, quand il aura l'Ether, il va tout réduire en cendres. Et finalement... que dalle ! Côté "grand combat qui en fout plein la vue", j'aurais regardé un Woody Allen, ça aurait fait le même effet.

Alors, l'Ether, c'est une substance rouge qui fait des trucs tout bizarres et qui va donner tout plein de pouvoir au super-méchant Malekith. Ce truc, personne n'en a plus entendu parler depuis des millénaires et, bien sûr, devinez qui va tomber dessus par hasard ? Jane, évidemment, la donzelle à Thor. Il y a neuf mondes, il y a des milliards de moments possibles, ils y a des milliers de milliards de personnes possibles, et il faut que ce soit ELLE !!!!!
Donc, c'est une course. Malekith cherche à détruire Asgard (une des rares belles scènes du film), Thor veut venger mamounette et Loki se fait chier dans sa cage. Enfin bref, c'est de l'ultra-codifié, de l'ultra-déjà-vu et, hélas, de l'assez-chiant.
Pourtant, il y avait du potentiel. J'aime bien la méchante bêbête cornue à côté de Malekith. J'aime bien le personnage du gardien d'Asgard. J'aime bien le stagiaire de la stagiaire (comment ça s'appelle ? Un stagiaire² ?).
mais c'est quand même super mal écrit et c'est interprété par le plus grand défilé de navets que j'aie vu depuis fort longtemps.
En bref, la note est, à nouveau, un effet de mon extrême indulgence et d'une ou deux scènes sympa (en tête desquelles l'attaque d'Asgard).
Ainsi termina Thor.
Thor - Le Monde des Ténèbres
estoun
5

We're up all night to get Loki.

Salut, moi c'est Loki. J'ai tellement la classe que j'illumine à moi seul de mon aura dévastatrice tout ce qui m'entoure au point de rendre insipide n'importe qui. Même le beau Thor avec ses muscles...

Lire la critique

il y a 8 ans

49 j'aime

8

Thor - Le Monde des Ténèbres
SanFelice
5

Le film fait naufrage et Thor boit l'eau

Critique garantie 100% sans jeux de mots sur Thor. Enfin, à 90%. Ou même un petit 80... Il y a du progrès. En même temps, faire pire que le film de Branagh, ça relevait de l'humainement...

Lire la critique

il y a 8 ans

48 j'aime

11

Thor - Le Monde des Ténèbres
Yupichaks
4

L'école du rire

Vous ne savez pas quelle comédie familiale regarder ce soir ? Foncez au cinéma le plus proche voir Thor : Le Monde des Ténèbres. Un film bon enfant qui ravira petits et grands. S'il y a une chose...

Lire la critique

il y a 8 ans

40 j'aime

7

Starship Troopers
SanFelice
7

La mère de toutes les guerres

Quand on voit ce film de nos jours, après le 11 septembre et après les mensonges justifiant l'intervention en Irak, on se dit que Verhoeven a très bien cerné l'idéologie américaine. L'histoire n'a...

Lire la critique

il y a 9 ans

251 j'aime

50

Gravity
SanFelice
5
Gravity

L'ultime front tiède

Au moment de noter Gravity, me voilà bien embêté. Il y a dans ce film de fort bons aspects, mais aussi de forts mauvais. Pour faire simple, autant le début est très beau, autant la fin est ridicule...

Lire la critique

il y a 8 ans

211 j'aime

20

Chernobyl
SanFelice
9
Chernobyl

What is the cost of lies ?

Voilà une série HBO qui est sans doute un des événements de l’année, avec son ambiance apocalyptique, ses flammes, ses milliers de morts, ses enjeux politiques, etc. Mais ici, pas de dragons ni de...

Lire la critique

il y a 3 ans

207 j'aime

32