Comment voler un demi-million de dollars

Elizabeth Lipp (Melina Mercouri), une voleuse professionnelle engage Walter Harper (Maximilian Schell) pour l’aider à voler une dague incrustée d’émeraudes d’une valeur inestimable, gardée au musée Topkapi, en Turquie. Pour faire passer la frontière au matériel, ils engagent un « pigeon » tout trouvé en la personne d’Arthur Simpson (Peter Ustinov). Seulement, un malheureux concours de circonstances les oblige à garder Simpson avec eux, et même à faire reposer une bonne partie du plan sur lui…


Film rempli d’acteurs plutôt habitués aux seconds rôles (même si le nom de Peter Ustinov a probablement mieux traversé les ans que les autres), Topkapi ne serait peut-être pas resté dans les mémoires s’il n’avait fait gagner à ce dernier l’Oscar du meilleur second rôle masculin. C’est en effet au talent comique de Peter Ustinov, extrêmement convaincant en petit arnaqueur naïf et maladroit, que l’on doit les meilleurs moments d’une première heure assez paresseuse. L’ambiance de la Turquie de carte postale qui nous est présentée ici joue également beaucoup dans le charme du film, qui assume parfaitement une des fonctions principales du cinéma : nous faire voyager dans notre fauteuil.
Et puis on arrive à la scène du cambriolage du musée, parfaitement orchestrée, qui nous scotche au dit fauteuil. Ce n’est pas pour rien que Brian de Palma dira s’être inspiré de ce film pour la scène la plus stressante de son Mission : Impossible, l’effraction de Tom Cruise au quartier général, qui se déroule, avec quelques variantes d’ordre technologiques, de la même manière que celle du musée Topkapi par notre bande de cambrioleurs, scène extrêmement réussie, où, selon les codes de ce genre de film, chaque demi-seconde a son importance…
Ainsi, malgré ses quelques longueurs et un humour parfois épars, Topkapi nous aura fait passer deux heures pleines de charme et de plaisir, où le rire ne l’aura cédé qu’à la tension. « Mission accomplie ! » aurait dit Tom Cruise…

Tonto
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les meilleurs films avec Peter Ustinov et Les meilleurs films de 1964

Le 28 juillet 2022

17 j'aime

15 commentaires

Topkapi
greenwich
8
Topkapi

Topkapi (1964)

Il s'agit d'une comédie policière de deux heures. Le scénario raconte la préparation et l'exécution du vol de la dague du sultan exposée dans le musée d’Istanbul. Cette dague ornée d'émeraudes a une...

il y a 7 ans

7 j'aime

2

Topkapi
FrankyFockers
7
Topkapi

Critique de Topkapi par FrankyFockers

J'avais gardé le souvenir d'un film médiocre, un Dassin mineur, et je n'ai eu l'envie de le revoir qu'à cause d'Istanbul, où j'étais récemment. Bien m'en a pris, le film est nettement meilleur que...

il y a 9 ans

3 j'aime

Topkapi
batman1985
7
Topkapi

Préquelle à Mission: impossible

Jules Dassin s'est évidemment fait connaître par son formidable La cité sans voiles ou encore l'excellent Les démons de la liberté. Ici, il arrive avec un film bien plus léger, mais pas inintéressant...

il y a 10 ans

2 j'aime

Solo - A Star Wars Story
Tonto
8

Mémoires d'un Han

Dans les méandres de la planète Corellia, où la population a été asservie aux ordres de l’Aube écarlate, organisation au service de l’Empire, un jeune homme, Han (Alden Ehrenreich) tente de s’évader...

il y a 4 ans

79 j'aime

32

Hostiles
Tonto
9
Hostiles

La fantastique chevauchée

1892, Nouveau-Mexique. Vétéran respecté de l’armée américaine, le capitaine Joseph Blocker (Christian Bale) se voit donner l’ordre de raccompagner le chef cheyenne Yellow Hawk (Wes Studi), en train...

il y a 4 ans

73 j'aime

15

Toy Story 4
Tonto
9
Toy Story 4

En fin de conte

De plus en plus délaissé par Bonnie, Woody se trouve une autre mission pour continuer à être utile : veiller sur Fourchette, un jouet créé de toutes pièces par Bonnie à partir d’une fourchette en...

il y a 3 ans

73 j'aime

8