⚠️ Une maintenance est prévue le Mercredi 26 juin à 8h00 pour une durée d'environ 2h. Le site sera inacessible pendant cette période.

J'ai découvert Artus lors de ses débuts chez Laurent Ruquier au Moulin Rouge. C'était dans On n'Demande qu'à en Rire, émission qui essayait d'ouvrir la porte à une nouvelle garde de l'humour. Il a réussi à faire pas mal de sketchs, Artus, malgré le fait que, parfois, les trois jurés sentaient bon la mauvaise foi, ou du moins, étaient de mauvais poil.


Artus s'y était distingué facilement, avec une paire d'autres. Son talent a fait florès : il vole maintenant de ses propres ailes, sans pour autant oublier ses copains de chez Ruquier, comme Jérémy Ferrari, avec lequel il a fait quelques duos impossibles et gratinés.


Mais au cinéma, jusqu'ici, Artus, pour le masqué, ce n'est pas vraiment ça.


Le fait que l'on fasse de Un P'tit Truc en Plus le nouveau succès populaire de l'année 2024 est sans doute une bonne chose, économiquement, pour le cinéma en général, pas seulement français. Sans doute, de la même manière, que ce triomphe n'est pas le fruit du pur hasard. Le regard plein de tendresse porté sur le handicap, la volonté de le sortir de ghetto et de faire comprendre que la différence n'est pas seulement négative touche le coeur du grand public, à l'évidence.


Le masqué a pu l'être aussi en quelques occasions durant la séance, il peut bien le reconnaître. et peut être se montrer bienveillant à l'heure de vous livrer son sentiment de sortie de salle. Car il faut bien avouer, aussi, que certaines thématiques abordées ont pu accrocher le simple spectateur qu'il est. Le fait que chacun, jugé "normal" tente de cacher sa nature profonde et se montre condamné à ne pas l'exprimer en est une.


Sauf qu'Artus semble avoir été égaré dans ses bonnes intentions, au point de perdre de vue le début de son scénario dès lors que sa colonie s'installe dans cette ferme au milieu de nulle part. Car pourtant pas bien difficile à tenir, l'intrigue sortie de l'esprit de son humoriste ne cesse de faire du sur-place, piège classique du film choral en décor quasi unique.


Pour mieux s'apesantir sur sa galerie de portraits souvent attachants, mais dont certains des protagonistes ne seront réduits qu'à un archétype ou une fonction qui n'apportera pas grand chose à l'intrigue. Au détriment, par exemple, d'une relation père/fils compliquée que l'on ne fait que deviner et qui aurait pu mettre à mal la couverture du duo de braqueurs. Malheureusement, Artus ne fera pas grand chose de cet aspect, limitant son films à une comédie familiale bienveillante, inoffensive et parfois paresseuse, qui a souvent fait penser, aux Toledano / Nakache de Nos Jours Heureux.


Et puis, il faut concéder aussi que la réalisation d'Artus, ce n'est pas toujours ça, surtout au début de l'aventure, à l'occasion de laquelle la caméra ne trouvera jamais le moyen d'arrêter de trembler dès lors qu'elle a passé les portes du minibus.


Ainsi, le coeur gros comme ça a beau être là, tout comme les bonnes intentions parfois désarmantes d'Artus, Un P'tit Truc en Plus est la preuve, par même son titre, que cela ne suffit pas toujours pour accoucher d'un film et le porter sur la durée d'une séance de cinéma.


Trois fois hélas...


Behind_the_Mask, handicapé du succès.

Behind_the_Mask
5
Écrit par

Créée

le 19 mai 2024

Critique lue 1.6K fois

12 j'aime

5 commentaires

Behind_the_Mask

Écrit par

Critique lue 1.6K fois

12
5

D'autres avis sur Un p'tit truc en plus

Un p'tit truc en plus
Plume231
5

Nos différences heureuses !

Alors, pour commencer, je tiens à souligner que c'est tant mieux que de nombreuses personnes, ayant un handicapé parmi leurs proches ou ayant une profession en lien avec des handicapés, ont éprouvé...

le 3 juin 2024

27 j'aime

3

Un p'tit truc en plus
MatthieuElkiwi
3

Quand les bonnes intentions ne suffisent plus

"Un p'tit truc en plus", réalisé par Artus, avait pour ambition de "changer le regard" sur le handicap. Cependant, cette tentative "sincère" se révèle problématique, car le film tombe dans des...

le 26 mai 2024

16 j'aime

9

Un p'tit truc en plus
Dardo
6

Un joli message dans un film pas fou

Je ne suis pas du tout client des comédies populaires françaises. Je trouve que c'est souvent la même formule : un homme privilégié rencontre une minorité, cette rencontre va amener des gags et des...

le 8 mai 2024

16 j'aime

Du même critique

Avengers: Infinity War
Behind_the_Mask
10

On s'était dit rendez vous dans dix ans...

Le succès tient à peu de choses, parfois. C'était il y a dix ans. Un réalisateur et un acteur charismatique, dont les traits ont servi de support dans les pages Marvel en version Ultimates. Un éclat...

le 25 avr. 2018

204 j'aime

54

Star Wars - Les Derniers Jedi
Behind_the_Mask
7

Mauvaise foi nocturne

˗ Dis Luke ! ˗ ... ˗ Hé ! Luke... ˗ ... ˗ Dis Luke, c'est quoi la Force ? ˗ TA GUEULE ! Laisse-moi tranquille ! ˗ Mais... Mais... Luke, je suis ton padawan ? ˗ Pfff... La Force. Vous commencez à tous...

le 13 déc. 2017

189 j'aime

37

Logan
Behind_the_Mask
8

Le vieil homme et l'enfant

Le corps ne suit plus. Il est haletant, en souffrance, cassé. Il reste parfois assommé, fourbu, sous les coups de ses adversaires. Chaque geste lui coûte et semble de plus en plus lourd. Ses plaies,...

le 2 mars 2017

184 j'aime

25