Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

13 Sentinels: Aegis Rim
8.2
13 Sentinels: Aegis Rim

Jeu de Vanillaware Ltd. et Atlus (2019PlayStation 4)

Pas loin d'être encore plus qu'un excellent Visual Novel

[Normalement je ne ferais pas une critique de ce commentaire écrit à la va-vite, mais vu la nullité actuelle du nouvel affichage de SC j'aime autant éviter de faire des commz à rallonge sans possibilité d'aller ne serait-ce qu'à la ligne...]


Ce n'est pas moi qui vais aller vous expliquer que le scénario est super, non seulement je ne veux spoiler personne mais en plus tout le monde le dit - et je suis d'accord. Mais je salue particulièrement la manière de raconter cette histoire ; en nous la laissant parcourir (presque) à notre guise, au travers de la dizaine de personnages. Une narration fragmentée - et très bien découpée, un petit twist à chaque chapitre (sachant qu'il doit bien y en avoir une soixantaine), c'est très satisfaisant de recoller tous les morceaux et voir comme le jeu évite habilement de "gâcher" d'autres parcours si on fait le choix d'aller loin avec un personnage : les informations sont bien disséminées et certains "twists" ne sont souvent que des intuitions qui seront confirmées ou non en recoupant les infos des autres personnages. Bref une narration très dynamique de ce point de vue là. Un bémol très léger en ce que le jeu essaie parfois de "trop" dynamiser la narration, notamment en nous laissant manette en main à choisir dans quelle direction aller au sein d'un chapitre. Parfois ça marche bien, mais trop souvent ce sont des tâtonnements fastidieux pour trouver où le jeu veut qu'on aille afin de déclencher son script - ça n'apporte que très rarement un intérêt ludique (si ce n'est qu'on peut agréablement suspendre le temps en marchant lentement ou en attendant avant d'aller parler à untel, chose qui peut faire son petit effet), à mon avis dans l'ensemble le jeu aurait gagné à être + classiquement visuel novel dans le déroulé des chapitres. Mais bon c'est vraiment maigre : la narration est excellente, et la possibilité d'aller consulter les archives est un vrai + (non seulement pour s'y retrouver mais aussi pour le worldbuilding lorsqu'il s'agit de débloquer des entrées verrouillées).


Pas grand chose à dire au niveau de la DA, les modèles des personnages sont vraiment beaux (ainsi que les artworks plus détaillés qui évitent le tout-venant-anime), je suis plus mitigé sur les environnements, qui sont très soignés mais donnent à 70% dans cette esthétique coucher-de-soleil avec des gros lens flare, une luminosité aveuglante, et des coloris très filtres instagrams. Y en a des beaux je dis pas, mais parfois less is more comme on dit.


Le jeu a été assez unanimement critiqué pour son gameplay de combat, qui prend une place non-négligeable dans l'expérience de jeu. Dans l'ensemble les critiques sont justifiées (terrain de jeu confus, peu lisible, manque de challenge avec l'impression qu'on est systématiquement sur-équipé contre les ennemis qu'on doit affronter, système de surchauffe psychique mal pensé et qui oblige souvent à refaire une mission facile afin de faire se reposer les unités dont on a besoin pour platiner la mission suivante...). Pour avoir un challenge un peu plus satisfaisant (et encore sur la fin du jeu) je recommande de jouer en difficulté (soi-disant) intense et de s'imposer d'atteindre le rang S. Chose qui sera très facile durant au moins les 2/3 des missions. Lorsque celles-ci commencent à devenir ardues, on entrevoit le potentiel qu'avait ce système - que sur le papier je trouve très prometteur. J'ai eu de très bonnes expériences de jeu en m'imposant de ne pas abuser des tourelles, ou alors sur les rares missions imposant un nombre limité de sentinelles sur le terrain. Sans doute qu'un moyen d'y remédier aurait été d'imposer (ou de proposer, pour le rang maximum) des contraintes adaptées pour chaque mission. Pour moins de liberté mais une expérience + gratifiante. Bref un système de combat que j'aurais aimé voir plus développé, car au contraire de beaucoup je pense sincèrement qu'il aurait pu être très bon avec un meilleur équilibrage et + de lisibilité.

TWazoo
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur.

Créée

le 4 mai 2022

Critique lue 36 fois

T. Wazoo

Écrit par

Critique lue 36 fois

D'autres avis sur 13 Sentinels: Aegis Rim

13 Sentinels: Aegis Rim
RomainLuke
9

Lettre d'amour à la SF

13 Sentinels : Aegis Rim est un jeu d'aventure narratif de science-fiction avec une narration divisée en 13 personnages. Je peux déjà vous assurer en préambule que si vous êtes amateurs de ce type de...

le 13 janv. 2021

15 j'aime

1

13 Sentinels: Aegis Rim
Saint-Just
8

Résumé - Clés de l'Histoire - Interpretation - à destination des Hommes pressés

Ce texte n’a pas pour but d’expliquer toute l’histoire du jeu dans ses moindres détails. Cette entreprise est tout bonnement impossible ou du moins prendrait beaucoup trop de temps et n’intéresserait...

le 20 févr. 2021

12 j'aime

10

13 Sentinels: Aegis Rim
Kaz1989
7

13 Sentinels : Aegis Rim

Lors de mon petit bilan annuel de 2020, je me suis renseigné sur ce que j'avais un peu raté point de vue jeux vidéo, appréciant beaucoup les jeux au scénarios riches et complexes (amateur de visual...

le 30 janv. 2021

8 j'aime

Du même critique

One-Punch Man
TWazoo
4

"Well that was lame... I kinda had my hopes up too."

Cette citation n'est pas de moi, c'est Saitama lui-même, principal protagoniste et « héros » de One-Punch Man, qui la prononce après un énième gros vilain dûment tabassé d'un seul coup...

le 5 janv. 2016

67 j'aime

38

Jackson C. Frank
TWazoo
9

Milk & Honey

"Le plus connu des musiciens folk sixties dont personne n'aie jamais entendu parler." Ainsi s'exprime très justement un journaliste dans un article dédié à la mémoire de Jackson C. Frank, mort en...

le 16 oct. 2013

66 j'aime

4

Murmuüre
TWazoo
9

Murmures du 3ème type

On pourrait être tenté, à l'approche de la musique de Murmuüre, de ne parler que de Black Metal. On pourrait amener, à la simple écoute des guitares poisseuses et saturées ou bien des - rares -...

le 30 sept. 2014

54 j'aime

5