Raconter des histoires

Avis sur Beyond: Two Souls sur PlayStation 4

Avatar Tvkgh
Test publié par le
Version PlayStation 4

Compliqué de caractériser l'objet non identifié qu'est le jeu vidéo dit "narratif".
Je n'ai pas joué à Heavy Rain, et Beyond : Two Souls a été mon premier contact avec Quantic Dream, studio de David Cage.

Venant de finir The Last of Us (plusieurs années après sortie et quelques mois avant la sortie du Part II), j'ai pu reprendre contact avec le jeu vidéo, laissé de côté pendant trop longtemps.
Et là, chose étrange : durant le confinement, malgré le nombre de films vus et de séries avalées, mes plus grands chocs émotionnels auront été vidéoludiques.

Le cinéma transmet une très large palette d'émotion. Il a le choix des outils : image, lumière, son, montage, écriture, interprétation...
Le théâtre perd en outils, mais gagne en relation avec l'oeuvre, puisque le spectacle est vivant.
Le jeu vidéo quant à lui, a cet atout majeur qui est dans son nom : c'est un jeu.
Qui dit jeu, dit interaction. Et raconter une histoire dans un jeu vidéo, c'est impliquer le joueur.

Arrive le jeu vidéo "narratif". Un type d'oeuvre ou la balance penche du côté de la personnification et de l'émotion plutôt que du côté du gameplay. On reproche à Beyond son abondance de QTE, sa non jouabilité et son "gameplay" répétitif. Il faut avouer que sur les premiers chapitres, j'ai eu du mal à accrocher.

Puis arrive ce moment où j'ai réussi à passer au-dessus.
Pour aborder un tel objet vidéoludique, il faut apprendre à déconstruire les autres expériences de jeu vidéo, et aborder Beyond comme quelque chose de différent. Ce jeu s'appréhende dans la lenteur. Dans la contemplation, l'intérêt que l'on porte à ses personnages. Et Beyond construit à la perfection le personnage de Jodie, campée par une Ellen Page formidable.

Oui, Beyond : Two souls n'est pas parfait. Mais il se vit comme quelque chose de singulier. Une histoire qui marque, qui reste dans un coin de la tête comme une sorte de rêve. Ce qui est sûr, c'est que ce confinement aura déposé dans un coin de mon imaginaire - à côté de Joël et Ellie - deux autres noms : Jodie et Aiden.

Aiden, es-tu là ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 41 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Tvkgh Beyond: Two Souls