Worth it ?...

Avis sur Borderlands : The Pre-Sequel ! sur PlayStation 3

Avatar Sunspear
Test publié par le
Version PlayStation 3

Lors de son annonce, Borderlands : The Pre-Sequel (appelons-le TPS pour la suite de la critique) avait soulevé une vague de protestations. Certes, c'est resté bien moins violent que les pluies de crachats que se sont ramassés The Order, Evolve ou autres Destiny mais le jeu a tout de même "bénéficié" d'un bad buzz auprès du public.
Certains joueurs n'ont donc pas hésité à le qualifier de titre fade, sans intérêt ou même carrément de jeu pourri.
Est-ce que toutes ces levées de boucliers étaient justifiées ? Eh bien, oui... et non.

Il est clair qu'on peut reprocher des choses à TPS, notamment un certain manque d'inspiration. Les boss et ennemis sont pour la grande majorité assez décevants au niveau du design et les décors manquent de diversité. Il y a certes quelques plans sympathiques à mirrer mais le tout est gâché par cette impression d'uniformité qui nous gagne en regardant les décors. Mais bon, dur dur de faire dans la diversité sur une lune sans atmosphère, non ? J'ai également rarement vu un aliasing aussi prononcé. Je sais que c'est un problème qui touche beaucoup la PS3 mais est-ce normal que TPS soit encore plus aliasé que Borderlands premier du nom, pourtant sorti des années auparavant ? Je sais que la technique est absolument secondaire dans un jeu mais un peu de soin, ça mange pas de pain.

Le scénario a pour ambition de nous conter l'ascension de Jack, grand méchant du second volet, au rang de big boss de la société Hyperion. On comprend ainsi pourquoi Jack en veut autant aux chasseurs d'Arche et pourquoi il a eu besoin de refaire son visage, etc,... Mine de rien, c'est parfois plutôt intéressant. C'est juste dommage que les personnages jouables ne soient en majorité pas très développés. La seule un minimum intéressante, c'est Athéna. Allez, le Claptrap est drôle, j'avoue. En parlant de choses drôles, je trouve que l'humour de la série était toujours présent et bien dans le ton, c'est cool ! Ah oui, le doublage est plutôt bien aussi.

Les innovations apportées par le jeu sont pas mal mais en trop faible quantité. Le fait de pouvoir faire des super sauts et de blesser les ennemis en faisant une onde de choc en retombant est une bonne idée et j'ai trouvé que ça fonctionnait assez bien. Il faudra aussi savoir gérer son air disponible si on est un humain. Sinon, le coeur du gameplay est toujours le même. On massacre avec des tripotées d'armes, on loot, on rigole et c'est fun !

Qu'en penser au final ? Eh bien je dirais que si il y a clairement là une odeur de fainéantise (ce qui mène parfois à des incohérences ingame d'ailleurs), tout n'est pas à jeter dans ce jeu. L'esprit de la série est là, on apprend des choses sur l'histoire de la série et le gameplay fait le taf. Est-ce que le jeu est mauvais ? Clairement, non. Est-il un indispensable ? Non plus. Il est à réserver aux fans de la série qui voudraient en apprendre plus sur un univers et des personnages qu'ils aiment (enfin, je suppose hein) tout en s'amusant avec leurs potes en attendant le 3.
Ouaip, y'aura un 3. Borderlands rapporte du fric donc y aura un 3. Pour les néophytes, commencer par les deux premiers est clairement indiqué. Ils coûtent plus rien en plus.

PS : Jouez en coop, c'est tellement mieux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 227 fois
1 apprécie

Autres actions de Sunspear Borderlands : The Pre-Sequel !