👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Death Stranding, ou, quand un jeu devient de l’art

Console: Ps4
Temps de jeu: 80h
Obtenu le trophée platine.

En réfléchissant à ce que j’allais dire dans ma critique de ce jeu, une réalisation m’a frappé. Il est le seul et unique jeu auquel j’ai joué à ce jour qui je pense peut être qualifié d’art.

Ce jeu est à la fois une peinture en lui-même mais aussi quelque chose de contemplatif quant à la nature humaine et l’importance d’une société ainsi que de ceux qui permettent la création de liens entre les Hommes. On pourrait même s’imaginer que l’idée de ce jeu est partie d’une peinture à partir de laquelle quelqu’un aurait écrit une histoire. Résultat: Des paysages et un monde ouvert à couper le souffle qui nous absorbe, des thématiques profondes nous prenant souvent par les sentiments ou nous poussant à réfléchir, un gameplay simpliste mais au service des thématiques du jeu.

Il n’est pas étonnant que ce jeu divise, d’ailleurs beaucoup disent que ce n’est pas réellement un jeu à cause de son gameplay et ils n’auraient pas totalement tort, ce n’est pas un jeu mais une œuvre d’art dans laquelle on est plongé et dont on est le protagoniste principal. À partir de ce moment-là, soit on adhère, soit on est déçu. Moi-même les 5 premières heures, je me suis dit "sérieusement? Ça ne va pas être que ça le jeu?" et pourtant j’ai persévéré et me voilà à lui donner un 10 et le qualifier d’art. La plage est l’image parfaite pour ce jeu étant sa thématique récurrente: Ceux restants sur le rivage et se mouillant jusqu’aux chevilles vont très probablement être déçus, ceux se laissant emporter par les vagues jusqu’à être plongés dans cet univers, eux l’adoreront.

Ce jeu n’est pas un jeu pour les feignants ni un jeu de divertissement comme un autre. Sur mes 80h de jeu peut-être 10h de ces heures étaient des phases d’action et j’ai passé facilement 5h de ces 70 heures restantes à lire. Car oui le jeu t’explique l’univers au travers du gameplay, des cinématiques mais aussi de dossiers à lire où, au fur et à mesure que les protagonistes du jeu comprendront cet univers, le joueur également, s’il prend bien le temps lire les différents dossiers obtenus au cours du jeu. Maintenant ce n’est pas nécessaire même pour comprendre le jeu mais au même titre qu’une peinture, on ne peut pas s’en tenir qu’au premier plan, mais il faut regarder en profondeur l’œuvre jusqu’à son moindre détail.

Le jeu est en aucun cas parfait, il a des défauts mais qui sont très facilement surpassés par toutes ses qualités. Ce jeu est une expérience à part entière dans laquelle il ne faut pas avoir peur d’aller se mouiller sans s’arrêter à son premier ressenti.

il y a plus d’un an

Death Stranding
_arabiianprince
9

La corde et le bâton (dans la gueule)

Voici enfin Death Stranding, le fameux jeu devant représenter la renaissance d’Hideo Kojima après s’être gentiment mis à la porte de Konami suite à l’une des affaires les plus incroyables du monde du...

Lire la critique

il y a 2 ans

39 j'aime

10

Death Stranding
Arnaud_Lalanne
5

Une bien triste apologie du non-jeu et du préfabriqué (légers spoilers)

Qu’on l’apprécie ou pas, s’il y a une chose qu’on ne pourra pas enlever à Death Stranding, c’est qu’il aura largement su questionner son monde sur ce qu’est véritablement un jeu vidéo. Il faut dire...

Lire la critique

il y a 2 ans

39 j'aime

8

Death Stranding
Moizi
9

Aussi bon que con

C'est très rare que je m'intéresse aux exclusivités Sony, mais Death Stranding m'intriguait et j'ai été ravi de voir qu'ils allaient le porter sur PC. Il faut dire qu'en voyant les images je ne...

Lire la critique

il y a plus d’un an

32 j'aime

9

Vivre
sAde_
9
Vivre

Vivre pour le meilleur !

Vivre ou survivre est le propre même de l'humain, voire de l'animal en général doté d'un instinct de survie. Seulement, l'homme dans la société contemporaine s'est oublié et a oublié comment vivre,...

Lire la critique

il y a plus d’un an

4 j'aime

3

Dunkerque
sAde_
4
Dunkerque

La guerre selon Nolan, c'est horrible, mais surtout, c'est chiant !

Dunkerque cette commune française avec ses plages de sable blanc s'étendant à perte de vue, cet environnement idyllique, très difficile à laisser derrière soit, c'est en tout cas ce que nous démontre...

Lire la critique

il y a plus d’un an

4 j'aime

5

Le Prestige
sAde_
8
Le Prestige

Enfin un film de Nolan qui a le mérite d'être prestigieux

Je vais être honnête, j'ai énormément de mal avec Nolan. Objectivement, je ne trouve pas qu'il est mauvais, mais je le trouve très surcote. Personnellement, je suis une de ces personnes que les films...

Lire la critique

il y a plus d’un an

3 j'aime

2