Journal de Wilson

Avis sur Don't Starve sur PC

Avatar Mr_Chouette
Test publié par le
Version PC

Jour 1 :
Me suis réveillé dans une clairière. Un homme me parlait. Ne comprenais pas ce qu'il disait. Il a disparu. Seul.
J'ai fait le tour des environs, personne. Je me trouve désormais dans un bosquet, j'ai commencé à ramasser des baies pour me nourrir. A l'est rien de nouveau, la mer qui s'étend, impossible d'aller plus loin. Au sud une forêt dense me barre la route, pas envie de m'y risquer. Au nord, j'entends des animaux mugir, j'irai voir demain.
Le soleil commence à se coucher, je dois trouver un moyen de faire du feu. Avec quelques pierres et des bouts de bois je me suis fabriqué une hache de fortune, c'est toujours mieux que rien. La nuit tombe, j'ai enfin réussi à allumer un feu, je mange mes dernières baies. C'est tout ce que j'aurai ce soir.
Obscurité. Bruit dans les arbres. Vent ? Pas rassuré.

Jour 2 :
Me suis levé aux aurores pour partir explorer, en chemin j'ai ramassé un peu tout ce que je trouvais, on ne sait jamais. Après deux heures de marche vers ce qui me semble être le nord, j'atteins un champs. Face à moi, des sortes de bisons velus me regardent d'un air bête. Mauvaise odeur due aux déjections. Peut servir.
J'ai continué à marcher toujours tout droit. Rien trouvé d’intéressant à part des sortes de gros œufs grisâtres. J'irai voir une autre fois. Je rentre pour ne pas être rattrapé par la nuit.
Sur le chemin retour j'ai trouvé de nouvelles pierres et quelque chose comme une pépite d'or.
De retour au camp. J'ai consolidé mes outils et ai même réussi à me confectionner une pioche et une pelle. Grâce aux pierres, j'ai fait un foyer qui devrait me durer.
N'ai presque rien mangé de la journée. Me contenterai de fleurs pour ce soir. J'espère qu'elles ne sont pas toxiques.
La nuit est tombée. Je veille à entretenir le feu.

Jour 3 :
Il pleut, je tente tant bien que mal de protéger mon foyer. Je pars chercher de quoi manger. J'ai trouvé des carottes mais ce n'est pas le meilleur ! A proximité j'ai remarqué des terriers, il doit y avoir des lapins. Il me faudrait des pièges.
Me suis bien rassasié, mais un peu mal au ventre. Sûrement les fleurs de hier. Je suis trempé et j'ai froid. Je rentre me réchauffer. La journée est fichue. Devant le feu, je fais l'inventaire de ce que j'ai pu ramasser. Des cailloux de différentes sortes, des carottes, quelques baies, du petit bois, des graines, des herbes. Avec ces dernières je me confectionne une sorte de tunique. Ne jamais cracher sur le confort.

Nuit. Me suis réveillé. Il y a quelque chose pas loin. Je reste près du feu.

Jour 4 :
J'ai coupé plus de bois, je veille à replanter les arbres près du camp pour qu'ils me protègent du vent par la suite. Je crois que je vais m'établir ici pour de bon.
Avec tout ce que j'avais ramassé je me suis fait un robot-atelier. Bon c'est surtout pour la forme mais au moins je peux parler à quelqu'un. Je vais l'appeler Pinkerton, ça lui va bien.
J'ai eu une idée. Plutôt que d'aller chercher ma nourriture, autant la faire pousser. J'ai pu créer un petit potager, la bouse me servira d'engrais. J'y plante les graines, on verra bien. Je vais me fabriquer des pièges.
Pour me rassurer la nuit, je me suis également fait une sorte de lance. Je ne m'en séparerai plus.

Jour 5 :
Malade.

Jour 6 :
Tout semble pousser plus vite ici. Mes graines ont donné naissance à de belles citrouilles. Les arbres ont déjà bien grandi.
Je suis allé poser mes pièges un peu partout. J'y retournerai demain.
Vais partir explorer.
LES GROS OEUFS GRISATRES ETAIENT DES NIDS D'ARAIGNEES ! Je suis rentré en pleine nuit avec seulement une torche. Je n'ai rien mangé mais suis trop fatigué.

Jour 7 :
Me suis levé dans l'après-midi. Ma barbe à bien poussée elle aussi. Pas la motivation de me raser. J'ai relevé mes pièges, rien, je vais les déplacer.
Tout à l'heure j'ai aperçu des silhouettes dans la forêt, on aurait dit des porcs. Je vais éviter cet endroit.

Jour 8 :
Il y a quelque chose dehors la nuit. Peur

Jour 9 :
Je commence à avoir une petite routine. Couper du bois, explorer, récolter de quoi manger, relever les pièges, concevoir de nouveaux objets, manger, dormir...
J'ai à nouveau vu les hommes-porcs, ils n'ont pas l'air agressifs, je vais peut être aller voir dans la forêt au sud. Je prépare mon périple.
Il commence à faire plus frais. Ce doit être bientôt l'automne. Il me faudrait des habits plus chauds avant l'hiver... Où trouver cela ?

Jour 10 :
Je pars explorer la forêt, j'espère être de retour d'ici 2 jours.

Jour 16 :
Tout ne sait pas passer comme prévu. Tout avait pourtant bien commencé, j'avais trouvé de nouvelles ressources et de quoi manger mais au moment de repartir vers le camp ils sont arrivés.
Je ne sais plus combien ils étaient, noirs comme la nuit, les yeux rougeoyants, gros comme des porcs. Au début je ne faisais que les entendre, je restais à l'écart. Mais ils m'ont trouvé, j'ai du fuir. D'énormes chiens sombres tout droit sortis des bouches de l'enfer. J'ai couru en espérant qu'ils me laissent en paix mais ils me traquaient désespérément. Alors j'ai décidé de me battre. Je suis venu à bout des deux premiers avec ma lance mais celle-ci s'est brisée. Je me suis blessé la jambe, elle saigne abondamment. Ils m'ont suivi à la trace jusque ici. Ils ne me laisseront pas en paix. J'attends la nuit...
Ce sont probablement mes derniers mots. Je suis sous ma tente. Je peux les entendre gronder. Les arbres soufflent. Le vent craque. Ils sont tout près. Peur. Je crois que je vais....

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 822 fois
13 apprécient

Mr_Chouette a ajouté ce jeu à 2 listes Don't Starve

Autres actions de Mr_Chouette Don't Starve