Où étais-tu?

Avis sur Gone Home sur PC

Avatar seblecaribou
Test publié par le
Version PC

Où était ce jeu? Pourquoi a-t-il mis autant de temps à sortir. Depuis Shenmue et ce penchant pour l'intimisme, cette fouille en règle de tous les placards de la maison, j'attends un jeu qui ne se repose que sur ça. Pourquoi? Parce que je reste (et ça c'est très personnel) beaucoup plus touché par les petites histoires d'amour, de famille ou d'amitiés que par les grandes épopées. Je ne nie pas avoir aimé éclater des zombies dans Dead Rising 2. Je ne nie pas avoir été subjugué par l'aventure de Shenmue. Je ne nie pas non plus avoir tripé à vider une mine de bandits pour leur prendre leur gatling dans RDR. Mais les passages liés à l'histoire qui m'ont touché dans tous ces jeux, qui dépassait l'immersion (que j'admets recherché avant tout) ou le fun (ce mot tellement flou que je me demande pourquoi je l'utilise encore) ce sont les passages où je devais rapporter son zombrex à Katey pour la soigner, parler à Ine-san pour la rassurer et lui dire que, non je ne sortais pas la nuit pour tabasser des marins afin de retrouver le tueur de mon père, ou encore partir chasser avec mon fils ou promener les moutons de Bonnie.

Gone Home, j'y ai joué sur un PC tout nase, en 15FPS et pourtant je suis resté scotché parce que l'histoire est simple et se suit par l'interaction. On est certes légèrement guidé, mais dans l'ensemble, on ne fait qu'apprendre des petits secrets d'une famille normale. Des choses semblables à celles que l'on trouvera dans sa propre vie. Et ça ça a été suffisant pour me nouer la gorge deux ou trois fois, avec des choses très simples comme un refus de publier un livre ou une lettre d'une vieille amie. Gone Home c'est trois heures (environ) qui sont justes. Et la justesse, on en a bien besoin en jeu vidéo.

Dernière chose, j'ai adoré l'idée de mettre cela dans les années 90 avec tout ce que cela comporte en terme d'iconographie. Pour peu que l'on soit attaché à cette période (ce qui est mon cas étant donné que j'ai grandi dans cette période là) on y sourira plus d'une fois sur des choses aussi idiote qu'un programme télé ou un magazine. Parfois, c'est un tout petit peu forcé j'ai l'impression, mais dans l'ensemble ça fonctionne à merveille et de la même manière que je regarde certains films pour leur côté "ramène moi dans les années 80", j'aurais mon jeu pour me ramener dans les années 90.

En bref, c'est juste, touchant, pas prétentieux pour un sou et c'est très jolie en sus, surtout si vous ne faites pas tourner ça sur un laptop à deux balles de chez Toshiba qui vous le fait jouer en slideshow. Les meilleurs 20 balles que j'ai dépensé cette année. Si d'autres développeurs ont des idées similaires pour nous faire vivre des histoires simples comme ça, je suis preneur...d'ailleurs j'attends le prochain projet des créateurs de Gone Home avec impatience.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1839 fois
44 apprécient · 6 n'apprécient pas

seblecaribou a ajouté ce jeu à 8 listes Gone Home

Autres actions de seblecaribou Gone Home