Malum discordiæ

Avis sur Kingdom Come : Deliverance sur Xbox One

Avatar muig
Test publié par le
Version Xbox One

Comme pas mal de monde, j'étais intrigué par ce jeu qui, dans sa campagne publicitaire, se vantait de son réalisme et des événements historiques qu'il raconte. Alors c'est bien beaux les promesses, et contrairement aux personnes qui ont la "hype" (quel vilain anglicisme) je n'attendais pas grand chose de ce jeu, mais je l'ai tout de même commandé pour le recevoir le jour de sa sortie. Surtout que j'aime beaucoup l'histoire, et en particulier l'histoire médiévale, d'ailleurs j'avais même dans ma bibliothèque un bouquin sur l'Europe centrale médiévale, de quoi me faire patienter.

Premier point surprenant, une mise à jour de plus de 20Go a effectuer, déjà ça pue, donc je télécharge tant bien que mal, malgré ma connexion internet de paysan. Je lance le jeu, qui après un jolie présentation réalisé avec des gravures médiévales me donne directement cette impression de pierre non-polie. Rien que dans les premières minutes je sentais déjà les maladresses et problèmes techniques. Déjà les animations ne sont pas terribles, la caméra dans les dialogues se fait des tonneau façon Star Fox et puis... Ce n'est pas très beau, les textures sont baveuses, on dirait Skyrim sans mod et on a des bugs d'affichage, notamment des textures qui apparaissent en retard (je connais pas le terme technique), des pnj qui ont des parties de leurs corps qui disparaissent et qui réapparaissent, des "freezes" de quelques secondes. En revanche le jeu n'a pas planté, pas encore du moins. En ce qui concernent des bugs sur les quêtes, je n'en ai eu que deux pour l'instant, avec un pnj qui restait immobile et avec qui je ne pouvais pas interagir, et l'autre qui me bloquait la quête principale. J'ai des bugs aussi sur des portes qui restent closes et qui sont à crochetées alors qu'elles devraient s'ouvrir. Dans l'ensemble, c'est loin d'être injouable, mais cela rend le tout très brouillon, et ça sent le produit non-fini, je sens que l'on va avoir droit à des myriades de correctifs. Ah, et les menu rament, tout comme le jeu à certains endroits, où il y a des pertes assez grosses dans le taux d'images à le seconde, mais les plus notable sont pendant les combats. Aussi j'ajouterai que j'ai eu des passages ou mon jeu devenait trilingues français-allemand-anglais, que la synchronisation labiale est foirée et que parfois des dialogues ne sont pas doublés.

Les sons et musiques eux rendent l'immersion très bonne, que ce soit les bruits de foules, le champs des oiseaux, le vent, ou même les musiques qui s'enclenchent un peu aléatoirement, peut-être qu'il y a un bug aussi à ce niveau ? Le son des armes et armures est aussi bien retranscrit et rend hommage à la réalité contrairement à d'autres médias.

L'histoire de jeu n'est pas des plus intéressante, je ne l'ai pas encore terminé, mais une énième vengeance, un héros qui monte dans la hiérarchie, des quêtes assez chiantes à suivre, des quêtes plus légère mais tout autant ennuyantes, je pense à la partie de chasse avec Capon, la quête du prisonnier de Merhojed, les quêtes secondaires ou activité annexes qui sont surtout des "objectifs FedEx" etc. On prend part à des événements historiques certes, mais rien d'épique, n'en déplaisent à ceux qui voulaient un jeu médiévale sans fantasy. Le héros est sympathique, bien qu'il ait une tête de consanguin drogué ( Remarquez que je n'emploie pas le terme de "charismatique" usé à tort et à travers par les personnes qui se prennent pour des critiques vidéoludique, d'ailleurs eux-même ne semblent pas comprendre la signification de ce mot). Alors parfois il y a des coïts, le pervers que je suis en fait la quête, mais je n'ai eu que deux scènes intéressantes pour l'instant, car je ne compte pas les gémissement des gueuses dans les bains publiques. Les protagonistes de cette histoire sont des personnages historiques, des nobles surtout qui manque de profondeur et d'épaisseur, aucun personnages n'est vraiment intéressant et c'est assez dur de s'impliquer dans l'histoire.

En ce qui concerne la jouabilité, je suis mitigé. D'un côté le jeu se veut réaliste, et il y a des côté très bien foutu, comme la cuisine, le fait de se nourrir/dormir régulièrement, les vêtements qui s'encrassent et s'usent, l'alchimie est très sympa aussi. Je suis plus réservé sur les combats et l'archerie. Le tir est corsé, en une trentaine d'heure je loupe souvent les ennemis et les flèches retombent assez vite, le réalisme et pas extra de ce côté là. J'ai déjà tiré à l'arc en vrai et ce n'était pas comme ça. Bon. Quant à ce fameux système de combat au corps-à-corps, et bien c'est assez bien fichu dans l'idée, devoir donné des coups selon un certain axe selon comme est l'ennemi, se mettre dans le même pour parer. Le reste est classique, parade, parade au bon moment. Cependant c'est mou du genou, c'est long ! Même sans armure notre personnage peine à enchaîner des coups, et quand il le fait c'est à une vitesse de limace ! Ensuite, la difficulté est mal gérée. Notre personnage donne 5-6 coups et épuisent sa vigueur, là où l'ennemi en donne beaucoup plus, et les enchaîne beaucoup plus vite et nous enlèves énormément de vie à chaque coup. Ensuite, les affrontements sont longs, j'ai battu le mec qui nous pique notre épée au début, le combat a bien duré vingt minutes, montre en main. Et pire, rien qu'aujourd'hui je devais affronter un personnage moins important dans l'intrigue et j'ai beau lui avoir porté au moins dix coups qui lui ont fait des dégâts, il lui en faut trois ou quatre pour m'avoir, et j'ai une armure complète, un bouclier et une épée assez bonne, et lui n'a perdu qu'à peine un quart de sa vie ! Le pire reste l'affrontement de plusieurs ennemis, ou un gang-bang sur Henry (le nom de notre perso). Aussi, le jeu pousse assez au combat, la fuite est difficile, car les ennemis nous coursent très longtemps et surtout que la caméra en combat est très rigide et qu'elle se recentre automatiquement sur un ennemi, mais son plus gros handicap est lorsque l'on affronte plusieurs ennemi, au lieu de changer facilement de cible lorsque un autre adversaire passe devant son collègue et nous attaque, elle reste sur l'ancien, et donc les coups que l'on porte partent vers l'autre ennemi et rate bêtement celui qui est à porté. En ce qui concerne la furtivité ici, c'est un constat assez étrange, équiper légèrement et habillé en sombre on est discret, mais parfois les gardes sont omniscient et nous crament à travers les murs. D'ailleurs, plein de petits éléments rendent ce jeu très intéressant, la couleur de nos vêtements, le bruit de notre armure, notre comportement auprès des pnj, notre propreté, etc. Le jeu en lui même est difficile, non pas par son pseudo-réalisme imposé, mais par la lenteur de notre personnage, ses actions et le fait que les ennemis soient dopés. Rien que pour ramasser des pommes sur la tables c'est long ! Même moi qui ne suit pas très sportif dans le vrai vie je vais plus vite !

Au fond j'ai envie d'apprécier ce jeu, mais impossible de vraiment s'y mettre, j'ai recommencé un partie suite à mon bug de quête principale, mais je me force et rien n'est palpitant, ad interim...

Ajout après avoir fini le jeu:

At spes non fracta, j'ai trouvé quelques passages de l'histoire principale plutôt sympathique, surtout la deuxième partie et les batailles qu'elle contient. Les "révélations" sont pauvres et l'histoire n'est pas intéressante dans sa globalité, beaucoup trop d'aller-retour interminables pour demander un truc à X qui a un problème avec Y, qui lui a besoin de Z pour sortir pisser la nuit... Et les quêtes secondaires ne valent pas tellement mieux, à part quelques unes.

Malheureusement j'ai eu plusieurs freezes depuis, qui m'ont bien énervé, surtout avec ce système de sauvegarde avec les schnaps. J'ai aussi progressé en combat, je ne me fais plus laminer par n'importe quel péquenot, mais les combats seul contre des groupes d'ennemis sont toujours frustrants... Et j'ai eu un personnage qui ne parlais qu'en anglais, tout le temps alors que les autres doublages sont en français.

En tant que RPG médiéval, forcément il souffre de la comparaison avec des cadors du genre, tel que Skyrim ou le bien nommé The Witcher, voir dans un autre registre, Mount & Blade. Certains affirment que la comparaison n'a pas lieu d'être, je rétorquerai en disant que si, malgré leurs différences, ça reste des jeux vidéos, je ne voient pas pourquoi on ne pourrait pas les mettre côte à côte et voir ce qui fonctionne chez l'un et pas chez l'autre. Et là, on voit que le monde ouvert cause du tort à la narration, que seul TW3 parvient à parfaitement corréler monde ouvert et histoire intéressante, cependant on peut toujours trouver de l'amusement en faisant des activités annexes. Or, les activités annexes sont limités aux quêtes aussi bien dans TW3 que dans KCD. Moi cela ne me gène pas, mais là où TW3 propose même des quêtes secondaires ou des contrats scénarisé, seul les quelques quêtes de KCD valent le détour, et ce sont surtout des objectifs FedEx. Que Graphiquement, les Tchèques ont un train de retard sur les Polonais, mais je me demande lesquels tiennent le mieux l'alcool ? Blague à part, KCD débarque timidement dans une époque de monde ouvert et de jeux faciles et accessibles, car il est plus difficiles à prendre en main que les autres que j'ai sus-cités (et non pas lap-sucés, haha !). Cependant KCD rencontrent un certain succès, peut-être cela signifie un futur essor pour les studios d'Europe centrale ? La force des slaves face à la bien-pensance des Américains, toujours plus versés dans le "SJW-LGBTQ-isme", pour emmerder les féminazies faut-il acheter slave ? Ne pas mettre de noirs ? #lepatrondeWarHorseaimelespolémiques
Je pars trop loin là... Je vais m'arrêter...

Au final, le scénario est plat, cependant la reconstitution historiques et très fidèle, le fond n'est pas le problème c'est la forme. J'espère que ses suites seront de meilleurs factures, on sent bien que c'est un jeu fait dans un bled tchèque, avec les moyens du bord et il y a beaucoup à faire pour l'améliorer...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1811 fois
12 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de muig Kingdom Come : Deliverance