Mario Kart 7.5 HD

Avis sur Mario Kart 8 sur Wii U

Avatar damon8671
Test publié par le (modifiée le )
Version Wii U

Mario Kart a toujours fait vendre des consoles Nintendo avec aisance et ce Mario Kart 8 ne déroge pas à la règle, ou tout du moins en ce qui me concerne, puisque je me suis offert la Wii U via le pack Wii U + Mario Kart 8 + un jeu offert en démat'. Ce n’est pas que pour ce jeu que je l’ai acheté à l’époque mais toujours est-il que ça a été mon premier jeu sur la console et je ne suis certainement pas le seul car il s’agit bien là d’un des jeux les plus markettés et vendus de la machine. Voyons si ce huitième festival de carapaces en valait la peine.

RÉALISATION / ESTHÉTISME : 8 / 10

Comme on pouvait s’y attendre, Mario Kart 8 a été très soigné et ça se voit. Les environnements sont variés et riches de détails de près comme de loin : sous les cascades, dans un bon gros gâteau, sur une piste enneigé, entre les Thwomps, trempé dans un lagon, perdu dans le désert, encerclé par les flammes, frôlant les étoiles... ce n'est jamais une prouesse technique si on compare avec ce qui se fait de mieux à côté sur d'autres plates-formes mais c'est toujours très joli, très propre, très chatoyant. Sans être exceptionnels, les graphismes sont très réussis.

Le système de replay permet de s’en rendre compte encore plus, qu'il y a plein de détails même en zoomant, que les animations sont travaillés, les collisions gérés avec précision... Les circuits remakes, pour la plupart bien choisis parmi les plus emblématiques et les plus populaires, sont bien travaillés, ça fait toujours plaisir de revoir ces vieux tracés au goût du jour avec les possibilités techniques d’aujourd’hui d’un point de vue visuel comme sonore. L'évolution est nette par rapport à Mario Kart Wii, on est pas en HD pour rien. Encore heureux me direz-vous vu le changement de génération mais tout de même, pour Nintendo c’est notable tant ils ne sont pas dans la course aux graphismes depuis 2007 avec la Wii.

Bien que ce ne soit pas époustouflant, ça m'a rassuré sur les capacités de la Wii U à l’époque qu'on trollait souvent à cause des jeux multi plate-forme annulés, retardés ou inférieurs à cause des limites techniques de la machine. Nintendo prouve avec ce titre qu'il peut exploiter ses capacités et en tirer quelque-chose d'agréable à l’œil pour compenser les faiblesses accusées par les jeux d'éditeurs tiers, sachant que c'est plus pour ses exclues que pour le multi plate-forme que je me suis offert une Wii U ça fait plaisir à voir.

Il faut ajouter à cela la fluidité exemplaire dont le jeu fait preuve avec du 60 FPS qui ne tombe lorsque l’on scinde l’écran pour 3 à 4 joueurs. C’est un atout majeur pour un jeu aussi nerveux et vu la qualité des graphismes le compromis pour y arriver n’est pas bien gênant. C’est le bon côté de prendre du recul sur la course aux graphismes, ça permet de se recentrer sur d’autres problématiques techniques que l’on pourrait juger plus important car ayant un impact ludique, même léger.

L’OST est comme toujours d’excellente facture et très bien utilisée. On va avoir des musiques en plusieurs parties qui s’enchaîneront selon là où on sera comme pour la descente givrée et ça renforce très efficacement et subtilement les sensations de jeu. Tout ceci n’est pas spécialement extra-ordinaire, surtout compte-tenu de la concurrence en 2014, mais réalisation et esthétisme de Mario Kart 8 sont plus que satisfaisante et sur ce point Nintendo est au rendez-vous de ce que j’attendais, c’est moins vrai pour le gameplay et le contenu.

GAMEPLAY / CONTENU : 6 / 10

Le maniement répond très bien, c'est un plaisir de piloter son bolide avec le système de dérapages et de mini-turbo qui fait une nouvelle fois ses preuves, on ne change pas une équipe qui gagne mais est-ce que ça suffit à faire de Mario Kart 8 un bon Mario Kart alors que c’est déjà le cas dans la saga depuis un bon moment ? J’en suis pas certains, du coup quelles nouveautés pourraient changer la donne ? Parmi les nouveaux items, je trouve que le boomerang est le plus intéressant car assez exigeant dans sa visée, le klaxon permet enfin de parer les carapaces bleues mais c'est assez exceptionnel d'en avoir un à ce moment là et la planta piranha permet de tout dégommer devant sans non plus se laisser guider comme avec une transformation Bill Ball qui assiste complètement le joueur, pas de quoi crier au génie non plus.

Beaucoup de mécaniques de gameplay qui font la force de cet épisode sont en fait héritées de Mario Kart 7 sur 3DS avec les éléments de personnalisation du kart débloqués par les pièces pour offrir un aspect addictif à la progression, le deltaplane et les passages sous-marin pour varier la mise en scène et quelques peu le maniement... C’est une bonne chose assurément dans le sens où ces innovations apportent vraiment quelque chose mais le problème c'est que ce Mario Kart n'a pas vraiment de nouveautés qui lui est propre, seulement les passages en anti-gravité mais le soucis c'est que le maniement reste quasi-inchangé en dehors des mini turbos qu'on acquiert contre les adversaires ou certains « obstacles ».

Même en 150 CC, au volant d'un bolide supposé rapide et avec toutes les pièces en poche la sensation de vitesse reste modérée et on atteint pas du tout la mise en scène d'un F-Zéro, il y avait mieux à faire avec ce concept je pense, ce n'est pas foiré, juste sous-exploité. L'ajout du mode 200 CC via la mise à jour 4.0 corrige ce problème pour une sensation de vitesse réelle et également une relecture de chaque circuit puisque certains passages pourront se faire légèrement différemment mais il aura fallu l’attendre un bon moment. Une petite régression est aussi à noter : les motos ne peuvent pas cabrer contrairement à l'opus Wii.

Certes ça rééquilibre le tout et corrige les soucis d’équilibrage de cet opus mais quand même c'est dommage ça permettait de bien distinguer les deux types de véhicule et je pense qu'on pouvait aboutir à une version équilibrée et avec ces deux maniements, dommage mais au moins tout est très bien équilibré et c'est donc le plus important. On reproche souvent au jeu d'être trop facile, en fait j'ai trouvé que la difficulté est celle à laquelle nous a habitué la série, ni plus, ni moins, je ne comprends pas trop ce reproche. D'autant qu'une fois le solo complété on a le online fiable et gratuit qui nous mettra toujours au défi. Là encore le 200 CC se chargera de régler le problème de la difficulté trop laxiste en solo selon certains parce que bien manier son véhicule à toute vitesse c'est vraiment pas évident.

Pour le casting, les Koopalings je m'en fiche complètement, tout comme les différents bébés et la Peach plaquée bronze alors que l'absence de différents personnages comme Diddy Kong (et d'autres Kong d'ailleurs vu le Tropical Freeze vendu un peu plus tôt que ce MK8), Boo ou Skelerex m'est regrettable, un choix que je comprend pas tellement pour le coup. C'est du fan-service incomplet, pourtant je pense pas que soit la partie la plus difficile pour les développeurs, c’est plutôt une excuse pour sortir des DLC payants pour débloquer les persos manquants. Pour les différents modes de jeu, on retrouve nos classiques grands prix, contres-la-montre... à ceci près que pour les batailles de ballon il n'y a plus de vraies arènes, seulement les circuits de base qu'on parcourt dans les deux sens, moins intéressants et l’ajout de la version Deluxe sur Switch ne parviendra jamais sur la Wii U.

Pour les circuits, 16 inédits et 16 remakes, comme d'hab et en général de qualité et bien choisis, la plupart réussis dans leur tracé mais j'aimerais revenir sur un « circuit » : la descente givrée, c'est pas un circuit à proprement parlé mais un tracé allant d'un point A à un point B segmenté en 3 parties pour au final donner un tracé long, cohérent et travaillé comme l'archipel dans Mario Kart 7, nous n'en avons qu'un seul et c'est vraiment dommage. J'aimerais que ce soit plus travaillé que ça, qu'on en est un par coupe, ou une coupe entière, j'espère que Nintendo ne se contenteront pas d'en faire toujours un seul. Tout ça donne un contenu un peu trop modeste ou que j'aurais espéré différent qui m'a un peu déçu même si c'est loin d'être catastrophique, le minimum est là pour nous faire passer de bons moments, bien entendu.

APARTÉ : Les deux packs de DLC

Le premier DLC au prix de 6 € si on pré-commande les deux packs est d'une qualité en dents de scie, les 4 karts sont sympas par contre je trouve que seul Link est un personnage intéressant, les deux autres auraient pu être juste des options de personnalisation de Mario et Peach, un peu fainéant de ce côté-là, comme de nous ressortir des remakes de circuits Gamecube ou Wii qui ne demande pas trop d'efforts. Les nouveaux tracés sont courts, l'univers Zelda est sous-exploité, seul le circuit de F-Zéro m'a tout à fait convaincu avec ses couleurs, son arrière-plan et son tracé. Ce DLC n'est pas de mauvaise qualité bien sûr, il vient agrémenter un contenu qui en avait besoin, ce contenu réserve ses bons moments et c'est ce qui compte mais à l'image du jeu c'est un peu trop modeste à mon goût.

J'ai à peu de choses près le même avis pour le second pack, pour lequel Nintendo ne corrige absolument ses erreurs. Plein de personnages emblématiques seront à jamais absents du jeu et l’emprunt à d’autres licences Nintendo apporte beaucoup moins que ce que l’on pouvait imaginer. Imaginez un tracé à la manière de la descente givrée dans Hyrule où l’on parcourrait la vallée Gerudo, le domaine Zora, le lac Hylia... avec les remixes qui vont bien ça aurait été grandiose mais non on en est très loin. Au final, les 2 DLC restent honnêtes vu leur prix, pertinent vu les manques du jeu de base mais il y avait bien mieux à faire.

CONCLUSION : 7 / 10

Au final, j'ai bien aimé le jeu qui est très beau et très fun, c'est l'essentiel mais par manque d'innovations majeures (auquel je m'attendais) et par un contenu pas toujours au top (seuls des DLC payants pourront y remédier au moins partiellement), pour moi Sonic Transformed sur la même génération est plus méritant que ce Mario Kart, ce qui est quand même un comble surtout quand on pense que je suis bien plus friand de fan-service Nintendo que Sega. Bien sûr Mario Kart 8 est sympa, j'y ai passé, j'y passe et j'y passerais de bons moments mais à mon humble avis il n’est pas tout à fait à la hauteur de ce que l’on pouvait en attendre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 909 fois
11 apprécient · 2 n'apprécient pas

damon8671 a ajouté ce jeu à 1 liste Mario Kart 8

Autres actions de damon8671 Mario Kart 8