Effet massue

Avis sur Mass Effect sur PC

Avatar Jfk
Test publié par le
Version PC

Le premier contact est le bon: mise en scène cinématographique, esthétique moderne et froide à la Battlestar Galactica....forcément, amateur de rpg et de sf, dur de ne pas plonger...

Et quelques heures après (la 20aine pour moi, en trainant un peu), un constat: c'est un excellent rpg qui a le mérite de tenter de casser certains archétypes du genre. Venant de Bioware, c'est pas mal du tout, franchement.

Détaillons un peu...
En gros, on garde quelques éléments de base du rpg: une escouade de 3 personnes, un inventaire fourni avec upgrades à foison, des arbres de talent, beaucoup de dialogues. Ca sent le déjà vu, a priori, surtout que le début vous place dans une grande cité à aller et venir pour résoudre des quêtes et parler avec la population du coin... très Kotor, pour ceux qui ont fait ces jeux là, avec une différence de taille: le combat.
C'est un des rares rpg, en effet, a se lancer dans le combat temps réel; ici, on est dans un shoot à la 3ème personne, et votre "skill" joue tout autant que votre équipement, si ce n'est plus. C'est assez osé dans un genre qui brille par son conservatisme et le sacro-saint bouton "pause tactique" (qui existe ici aussi; cependant, dans une version réduite; c'est pas baldur's gate). Le gros avantage de ces phases, c'est que le rythme est excellent et qu'on prend vraiment beaucoup de pression sur le dos. Quelques scripts bienvenus viennent nous réveiller aux bons moments, c'est très bien conçu, on accroche facilement, et on sursaute parfois.

En revanche, et ça fera grincer des dents, les environnements de combat sont sauf exceptions (Noveria, et encore) relativement linéaires; comprendre: si toi pas finir salle 4, alors salle 5 pas s'ouvrir. Ouais, c'est relou, mais c'est comme ça, avec les avantages en matière de mise en scène/script que je citais plus haut. Ce qui est perdu en liberté est gagné en rythme. Ceci dit, tout n'est pas aussi radical, puisque ces combats sont entrecoupés par des passages par quelques villages / camps et par des parties où l'on va parler et faire des choix parfois assez difficiles (quitte à perdre un/des membres au cours du jeu, par exemple).

La quête principale est vraiment bien (trop ?) mise en avant, si bien qu'il est vraiment difficile de ne pas savoir quoi faire ensuite. Alors, on peut suivre le fil rouge, mais les devs nous ont laissé quelques à cotés. Etant dans la peau d'un soldat d'élite humain combattant une menace robotique venue d'ailleurs, vous aurez la possibilité de visiter des systèmes et des planètes à votre guise. Un petit fantasme de SF, finalement, puisque passé l'introduction très lourde (beaucoup à assimiler, j'y reviendrai), vous recevez les clés d'un beau vaisseau qui promet d'aller vers l'infini et l'au-delà. Concrètement, c'est très simple: certaines planètes autorisent un atterrissage avec un 4x4 des temps modernes, mais on s'apercevra vite qu'il ne s'agit que de maps carrées avec quelques ennemis et des bâtiments copiés collés. Ils donnent certes lieu à des situations originales (selon les quêtes), mais ça reste du copié collé. Exploration hors balises un poil décevante, donc. A la limite, on aurait aimé découvrir des civilisations inconnues et des situations complètement originales selon la planète, mais on fera avec.

Heureusement, le scenario est au poil, on se laisse vraiment guider par cette histoire qui commence de manière assez banale ("Shepard, va sauver la galaxie", en gros) mais qui offre beaucoup de rebondissements et un déroulement assez addictif (on lâche pas le jeu avant d'avoir le fin mot de l'histoire).
L'univers dans lequel se place mass effect est tout simplement fantastique; il y a un travail d'écriture vraiment dément, et on prend vraiment plaisir à lire le codex (encyclopédie "ingame") pour en apprendre plus sur l'univers. Bioware a vraiment mis de la matière dans ce jeu, et peut vraiment s'estimer fier du résultat. Même les tics de langage des races sont détaillés (les individus d'une race avec une intelligence collective préféreront parler d'eux à la troisième personne, mettant le groupe en avant plutot que l'individu etc)
A ce travail de titan s'ajoutent des dialogues tout bonnement excellent, tous parlés de surcroît, avec des animations faciales vraiment convaincantes et un ton toujours juste (testé en VO).
A mon sens, c'est le coeur d'un rpg, et Mass Effect, s'il est perfectible sur la partie action et quêtes secondaires, ne se loupe en aucun cas sur l'histoire et notre manière d'interagir avec elle. Le système de dialogue, en forme de roue de choix, est d'ailleurs une bonne manière d'engager la conversation puisqu'il ne nous submerge pas d'infos (il ne nous dit pas la phrase exacte que le héros prononcera, juste la tonalité générale; genre: l'option "S'opposer à l'idée" donnera une phrase plus longue, etc).
Une petite note sur le graphisme, qui est vraiment léché (je joue sur pc, tous détails à fond, donc j'estime que j'ai été vraiment avantagé par rapport à la version xbox, pour l'avoir vu tourner en comparaison).et artistiquement au poil (lumières en particulier). Si on prend en compte l'inventaire, et les chargements, d'ailleurs, la version PC est VRAIMENT bien supérieure à la version console. Donc si vous avez la possibilité, jouez sur pc, clairement (je n'ai rien contre la xbox, au contraire).
Notez enfin que les bruitages sont particulièrement bien réalisés, et la musique correspond parfaitement à l'univers dépeint (sorte de SF à synthé new age croisée avec de l'electro; un contrepied total avec Star Wars, pas dégueulasse d'ailleurs). Et vous devez écouter la musique du générique, très bien choisie (je vous épargne la recherche Google: Faunts - M4 part II).

Bref, Mass Effect, c'est ni plus ni moins une gemme du RPG, avec ses failles certes, mais ses qualités et surtout son univers qui vaut le détour. En revanche, le contenu étant très riche et balancé à la tête du joueur dans les première heures (partie dans la Citadelle), les joueurs impatients risquent de trouver le tout juste "chiant". Ceux qui au contraire aiment la SF resteront scotchés par ces "lenteurs" (loin d'être négatif à mon sens, mais bon, les goûts et les couleurs...). Il faut aussi préciser que les puristes du jeu de rôle pourront ne pas aimer certains rabotages des classiques du rpg dans ce jeu (en premier lieu le combat), mais là j'ai envie d'encourager à l'ouverture d'esprit. C'est un rpg moderne, et en plus il est bon ! En clair, ne loupez pas ce bon moment de SF et de jeu vidéo.

Pour ma part, c'est parti sur Mass Effect 2...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 218 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Jfk Mass Effect