L'univers ne fait pas le jeu

Avis sur Metro: Last Light Redux sur Xbox One

Avatar Gérôme_G_Beshi
Test publié par le
Version Xbox One

Alors que la franchise vidéo-ludique Metro possède un univers riche, grâce à la saga de livres (Metro 2033, Metro 2034 et Metro 2035) dont elle est adaptée, et incroyablement mis en scène, ce deuxième opus reproduit malheureusement les erreurs de son aîné et ne parvient pas à sublimer une saga littéraire de qualité.

En effet, cette ambiance post-apocalyptique, dans un métro moscovite en proie aux guerres fratricides, où chaque station est synonyme de ville ou d’entité, est un vrai plaisir à parcourir. De surcroît lorsque l'on retrouve des personnages connus, découverts dans le précédent jeu ou dans les livres, et des ennemis dépeints sans concession, ou la justesse des factions n’aura d’égale que la mise en exergue des idées les plus basses de leur idéologie. Enfin, les graphismes, bien qu’un peu « vieillots » à l’heure où j’écris ces lignes, et une volonté de réalisme avec les différents effets visuels mises en scènes sur notre masque à gaz viennent renforcer cette immersion souterraine.

Malheureusement, toutes ces bonnes notes seront ternies par un gameplay aux fraises. Si le jeu propose quelques séquences bien senties et amusantes, la difficulté quasi inexistante à la fois des phases d’infiltrations – infiltration très souvent risible et sans cohérence malgré une bonne idée de départ avec la gestion des zones d’ombres – et des phases plus bourrines, les niveaux en extérieur dispensable tant ils sont pénibles, et une gestion des points de sauvegarde complètement foireuses font de Metro Last Light un jeu sans saveur, plus frustrant par les incohérences de développement que par une supposée difficulté…oubliée.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 66 fois
Aucun vote pour le moment

Gérôme_G_Beshi a ajouté ce jeu à 1 liste Metro: Last Light Redux

Autres actions de Gérôme_G_Beshi Metro: Last Light Redux