C'est200 heures de ma vie que je retrouverai jamais. Mais bordel, je regrette pas!

Avis sur Mount & Blade: Warband sur PC

Avatar Antevre
Test publié par le
Version PC

J'ai pas compris ce qu'il m'arrivait, en fait.

Tout a commencé il y a deux ans. Profitant d'une nouvelle vague de promo Steam, j'ai fait le plein de bons jeux, et notamment celui-ci. Intrigué par le principe, je l'installe, et je me rends compte que Steam foire à nous délivrer des clés, à cause d'un succès plus grand que prévu. Qu'à cela ne tienne, le problème devait être réglé dans la journée, et la version d'essai nous permettait de commencer le jeu. C'est sur ces débuts chaotiques que je mis les pieds pour la première fois dans les terres de Calradia.

Parait que je dois flinguer du bandit. C'est moche tout ça. Et puis ils tapent comme des baltringues les ennemis. Et la traduction, quelle horreur: faite à moitié, et remplie de fautes. Mais bon, j'ai continué. On m'a lâché sur une carte, un genre de tapis mal texturé vert moche. Soit.

Deux semaines plus tard, j'étais en cours d'histoire du droit, et je me rendis compte que ce que j'étais en train d'écrire, à côté de mes notes, ce n'était rien de moins qu'une version romancée des aventures de mon personnage de Mount & Blade.

Devenu un petit seigneur, celui-ci cherchait à obtenir les faveurs de son roi afin de se voir confier des terres. Avant de comprendre, en voyant un bourg qui venait de lui revenir brûler sous les assauts d'une armée qui s'étendait jusqu'à l'horizon, que s'il voulait percer, ce serait par la force. Il n'aurait de cesse de lutter jusqu'à ce qu'il se trouve assis sur le trône de Calradia.

C'est bel et bien ce qu'il fit, après une longue quête. Quelques seigneurs d'autres royaumes lui tenaient encore tête, mais n'avaient plus aucune assise territoriale.

Je commençais à m'ennuyer. Aussi décidai-je de recommencer. avec la curiosité de savoir si une femme pouvait aussi aisément se frayer un chemin dans les rouages du pouvoir...

Bilan: près de 200 heures de jeu actuellement. En version vanilla. En ayant à peine touché le multi. Malgré les bugs et la traduction digne des enfers.

Mount & Blade Warband fait partie de ces quelques jeux qui vous feront réellement perdre la notion du temps. Non, mais vraiment: du genre vous vous rendez compte à 5 heures du matin que ça fait 7 heures que vous jouez, pas une demi-heure.

Ce jeu n'a qu'un défaut. c'est qu'il pourrait être encore meilleur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 506 fois
2 apprécient

Antevre a ajouté ce jeu à 5 listes Mount & Blade: Warband

Autres actions de Antevre Mount & Blade: Warband