3C2SC1V20170223*

Avis sur NieR: Automata sur PlayStation 4

Avatar JeanBeudebois
Test publié par le
Version PlayStation 4

NieR : Automata est un jeu d'action-aventure développé par Yoko Taro (Square-Enix) et les équipes de PlatinumGames.

Nous suivons les péripéties de 2B et 9S, deux androïdes envoyés sur Terre dans le but d'aider un groupe de Résistants en luttent contre des machines qui ont envahis la planète et détruit presque entièrement l'humanité. Les rares survivants ont été contraint de s'exiler sur la lune.

Dès l'introduction, le jeu met en valeur sa diversité avec de nombreuses phases de gameplay simples et maîtrisées : du shoot'em up à la verticale, à l'horizontal, à 360° puis du beat'em all vu de profil, de dessus, caméra à l'épaule... bref!, Yoko Taro, démontre son amour pour les différents points de vue tandis que PlatinumGames se charge -avec brio- de rendre le tout lisible, intéressant et fun manette en main.

Lorsque nous sommes -rapidement- lâché sur Terre, nous découvrons le monde ouvert qui sera le théâtre de nos aventures. Au fil des premières minutes et premières heures, les combats se déroulent, nos quêtes -car nous avons des quêtes- s'achèvent et un premier constat survient : techniquement, le jeu n'est pas parfait. Si sur PS4 Pro et PC le jeu reste -presque- toujours fluide, sur PS4 classique, il n'est pas rare d'avoir des chutes de framerate. Sans compter l'aliasing et du popping prononcés. Manette en main, la palette de mouvements peu conséquente peut déranger quiconque a déjà fait Bayonetta du même développeur.

Les musiques, signées Keiichi Okabe sont sublimes et accompagnent très bien ce que l'on voit à l'écran. Le sound-design en règle général est aussi très bon. Et la possibilité de jouer à un jeu avec un scénario aussi intéressant en VOSTFR est toujours un grand point positif.

Le scénario s'étoffe au fil de l'aventure et nous trouvons une vision particulière : il faut revivre l'aventure pour avoir tous les éléments et réellement l'apprécier. La première partie ne donne que les bases et, si elle peut être suffisante car cohérente avec une fin à elle, il serait peut-être bon de creuser un peu même si le "second run" peut paraître ennuyeux car trop similaire au premier....

Amusant, prenant et riche, NieR : Automata pèche par une technique datée qui ne permet pas, d'un point de vu purement critique, de prétendre au meilleur jeu de l'année.

_______________________________________

NieR : Automata est un jeu d'action-aventure développé par Yoko Taro (Square-Enix) et les équipes de PlatinumGames. Le titre est la suite de NieR, un opus paru sur PS3 (RepiCant) et Xbox 360 (Gestalt)

Nous suivons les péripéties de 9S et 2B, deux androïdes envoyés sur Terre dans le but d'aider un groupe de Résistants en luttent contre des machines qui ont envahis la planète et détruit presque entièrement l'humanité. Les rares survivants ont été contraint de s'exiler sur la lune.

Dès l'introduction, le jeu met en valeur sa diversité avec de nombreuses phases de gameplay simples et maîtrisées : du shoot'em up à la verticale, à l'horizontal, à 360° puis du beat'em all vu de profil, de dessus, caméra à l'épaule... bref!, Yoko Taro, démontre son amour pour les différents points de vue tandis que PlatinumGames se charge -avec brio- de rendre le tout lisible, intéressant et fun manette en main.

Lorsque nous sommes -rapidement- lâché sur Terre, nous découvrons le monde ouvert qui sera le théâtre de nos aventures. Au fil des premières minutes et premières heures, les combats se déroulent, nos quêtes -car nous avons des quêtes- s'achèvent et un premier constat survient : techniquement, le jeu n'est pas parfait. Si sur PS4 Pro et PC le jeu reste -presque- toujours fluide, sur PS4 classique, il n'est pas rare d'avoir des chutes de framerate. Sans compter l'aliasing et du popping prononcés. Manette en main, la palette de mouvements peu conséquente peut déranger quiconque a déjà fait Bayonetta du même développeur.

Les musiques, signées Keiichi Okabe sont sublimes et accompagnent très bien ce que l'on voit à l'écran. Le sound-design en règle général est aussi très bon. Et la possibilité de jouer à un jeu avec un scénario aussi intéressant en VOSTFR est toujours un grand point positif.

Le scénario s'étoffe au fil de l'aventure et nous trouvons une vision particulière : il faut revivre l'aventure pour avoir tous les éléments et réellement l'apprécier. La seconde partie ne fait qu'enrichir les bases et, si elle peut être suffisante car cohérente avec une fin à elle, il serait peut-être bon de creuser un peu même si le "troisième run" peut paraître surprenant....

Amusant, prenant et riche, NieR : Automata pèche par une technique datée qui ne permet pas, d'un point de vu purement critique, de prétendre au meilleur jeu de l'année.

_______________________________________

NieR : Automata est une œuvre sublime qui mérite d'être vécue avec son cœur plus qu'avec ses mains, sa vision académique et de consommateur qui souhaite savoir si "ça vallait l'argent dépensé". Il n'est pas idéal de l'aborder avec un pragmatisme froid.

Nous suivons notre propre réflexion face à la vie. Ou plutôt au sens de n[o]tre vie.
Car nous vivons et grandissons dans l'idée que nous devons atteindre différents buts. Le principal, c'est de vivre heureux. Et heureux sont les simples d'esprits.
Pour être heureux, nous pensons qu'il nous faut d'abord faire de bonnes études pour accéder à un bon travail. Nous pensons qu'il nous faut fonder une famille et transmettre notre savoir à notre descendance.

Dès l'introdu3C119450310ction nous devons avoir l'amour des différents points de vu pour avancer et que ce soit tenable..... car notre vie n'est pas riche d'une large palette de mouvements et nous serions las en n'ayant qu'un seul point de vu. Car tout est justifié. Le peu de possibilité de se mouvoir pour se débattre est volontaire. Il n'est pas une fainéantise, il se justifie.

Au fil de notre évolution, nous pouvons alors nous demander "sommes-nous programmés pour suivre ce schéma ? Que dois-je faire lorsque je comprends que ma vie, finalement, n'a aucun but ? Comment est-ce que je peux vivre ? Je ne sers à rien, noUs servons à rien. Je vais devenir fou !".
Et que faire des rebus qui n'ont pas fait de bonnes études, qui n'ont pas un bon travail ? Que penser des soumis qui ne sont pas là pour diriger ? Peut-être sont-ce que des machines que nous pouvons/devons alors détruire à la pelle pour que nous, nous puissions avancer ?!

Nous incarnons des androïdes-humains. Nous vivons sur Terre dans le but 2B9SA511945
7.4
8.2
...d'aider un groupe...
4.3
2.3
... de Résistants...
4.3
3.1
... en luttent...
3.2

Les Humains sont mort[s].
Quel sens trouver à notre existence ? Alors nous poursuivons notre combA5t. Quel point de vu adopter ? L’insouciance a cédé la place à la folie.

Dès l'introduction, le jeu met en valeur sa cruauté avec de nombreuses phases d'actions plutôt facile puis la difficulté s'accroît et il est probable que votre personnage meurt. Pas de sauvegarde, l'introduction sera entièrement à refaire. Y[O]ko Taro fait passer le message immédiatement : le jeu est cruel. Parce que vivre sans but est cruel. Quel est votre but dans la vie ?

Lorsque nous sommes -enfin- lâché sur Terre, nous découvrons le vide que représente notre monde. La nature devrait y reprendre ses droits et nous devrions nous en contenter. Mais nous ne pouvons pas errer sans but. Nous allons aloRs avancer au point que nos actions vont modifier notre perception du monde. De la belle nature sauvage, inconnue, nous allons passer à la destruction de cette innocence pour faire apparaître la grisaille. Car, nous pouvons nous débattre, rien n'a de sens. Le seul véritable but de notre vie est de mourir. La seule chose que nous pouvons faire, c'est peut-être bien de se sacrifier, s'effacer pour aider les autres...

Profond, inquiétant et riche, NieR : Automata est une œuvre qui ne prend pas ses joueurs pour des cons et tout cela lui permet, d'un point de vue pur, de prétendre au meilleur jeu de la décennie.
2F19890726

*3Critiques
2SensCritique
1Véritable
2017.02.23

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 294 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

JeanBeudebois a ajouté ce jeu à 3 listes NieR: Automata

Autres actions de JeanBeudebois NieR: Automata