Au soleil

Avis sur Pokémon Ultra-Soleil sur Nintendo 3DS

Avatar Sonicvic
Test publié par le
Version Nintendo 3DS

Dire que j'ai été déçu d'apprendre que la 7G ne contiendrait pas une suite (à la Noir 2/Blanc 2) mais une version complémentaire (à la Emeraude) serait un euphémisme. La dernière complémentaire en date (Platine) datant d'il y a 8 ans, on pouvait légitimement penser que Game Freak avait définitivement arrêté cette pratique d'un autre âge, à l'ère des DLC. Mais pourquoi vendre une mise à jour 10€ quand on peut la vendre en boîte à 40, hein ? Tiens, et tant qu'on y est, arrêtons de ne faire qu'une seule version complémentaire et faisons-en deux, puisqu'il y a toujours des pige...fans pour acheter les deux versions !
Bref, bien que ce plan marketing respire la passion et le respect des consommateurs, j'ai décidé d'agir au moins à mon échelle en me procurant ce jeu d'occasion (25€ sur LBC moins d'une semaine après sa sortie, qui dit mieux ?). Mais du coup, ça donne quoi ces ultra-versions ?

Notre histoire que le diable l'emporte

USUL (rien à voir avec le vidéaste) nous narre donc une histoire alternative à Soleil et Lune, sortis l'année dernière. Dans celle-ci, Necrozma menace Alola (enfin, c'est ce que les PNJ disent, en fait vous le verrez quasiment jamais dans la région) et la Fondation Aether s'allie à des cosplays de Navis d'Avatar pour le vaincre.

Le scénario était une des grandes forces de SL pour ma part. Oui, il y avait des cinématiques toutes les 15 secondes, oui Tilli était chiant, oui Apocyne était sous-exploitée, mais ça on s'en foutait, parce qu'il y avait l'attachant personnage de Lillie. Une fugueuse combattant la folie de sa mère, qui grandissait au cours de l'aventure et dont le départ à la fin m'a juste donné envie de me pendre (bah oui, quand le seul personnage cool de la région te quitte et que tu restes coincé sur cet archipel à la con avec ton voisin attardé, y'a de quoi être triste :/ ).
Eh bien j'ai une très bonne nouvelle pour tous les gens qui sont comme moi : le scénario d'USUL est à chier. En effet, 90% de l'aventure a beau être la même, les 10% restants sont au mieux sympas, au pire complètement incohérents.

L'exemple le plus parlant, c'est bien entendu celui d'Elsa-Mina. Antagoniste des versions vanillas, sa folie était l'origine de tout le bordel à Alola, était souvent montrée (les Pokémon cryogénisés dans sa chambre) et culminait dans un final de folie.
Là ? Elle est clean pendant tout le jeu. Voilà.
Alors oui, elle parle mal à sa fille (en même temps la fuite de Lillie n'a plus AUCUNE raison d'être) et elle a encore ses Pokémon congelés, mais le jeu te la vend bien comme la sauveuse d'Alola et ne souligne jamais ces incohérences.
En même temps, qu'est-ce que vous voulez ? Vous croyiez vraiment qu'un an de développement ce serait assez pour faire un scénario sans ces incohérences ? Vous vouliez que le jeu sorte en mars et loupe la période de Noël, c'est ça ?

Sinon, le scénario vous fera visiter un lieu inédit.
"Trop cool ! Un nouveau Monde Distorsion comme dans Platine ?"
Ah ah, presque Jean-Eustache, presque ! Car si ce lieu est bien situé dans une autre dimension, il s'agit ici...d'une ligne droite.
Voilà.
Non non, n'insistez pas, y'a rien d'autre à voir. Mais contrairement au Monde Distorsion, vous pouvez y retourner à volonté pour explorer cette ligne de fond en comble et parler à ses nombreux (2) PNJs. Elle est pas belle la vie ? (spoiler : non)

On passera sur le fait que les changements majeurs arrivent très tard dans l'intrigue (à peine 2 ou 3h avant la fin, un peu comme Platine), et on va plutôt passer au contenu annexe. Contenu qui se limite à 3 nouveautés majeures...

Quand le coeur n'y est plus

La première de ces nouveautés est l'arrivée d'un Studio Photo. Comme son nom l'indique, vous pourrez y prendre des photos aux côtés de votre Pokémon favori, à grand renfort de filtres et de stickers pour montrer au monde le kikoo-Instagram que vous êtes.
Si ça amusera sans doute les petites filles de moins de 8 ans, le joueur aguerri se contentera de hausser un sourcil et ne reviendra plus dans le bâtiment une fois le tutoriel passé.
Si en soit c'est une nouveauté assez inoffensive (enfin, j'aimerais bien savoir quel a été le budget investi dans cette blague), je rappelle qu'elle a été extrêmement mise en avant dans la campagne promotionnelle du jeu, alors que c'est au final pas beaucoup plus intéressant que le photos de HeartGold et SoulSilver. Et je ne me rappelle pas que ces jeux aient été marketés avec pour argument principal "Prenez des photos aux côtés de tous les Champions !"...

Deuxième nouveauté, le Surf Démanta. Démanta étant un de mes Pokémon préférés et étant un fan de Brice de Nice, j'étais curieux sur ce que pouvait donner un cross-over entre ces deux entités.
Mes attentes ont été vite douchées : les contrôles sont extrêmement rigides, ce qui fait qu'on a du mal à accrocher au mini-jeu dans un premier temps. De plus, il est assez répétitif, on en a vite fait le tour au bout de quelques essais et on finit par ne plus s'amuser dessus (d'autant que le dernier parcours est long).
Déception donc. Le Surf Démanta n'est pas à la hauteur des mini-jeux communautaires de Platine ou du Pokéathlon de HG/SS. Notez néanmoins que ce mini-jeu permet de farmer les Points Combats assez rapidement, c'est toujours ça de pris.

Enfin, dernière nouveauté et non des moindres, les Ultra-Brèches.
Vous avez aimé la chasse aux Légendaires de ROSA ? Non, bien sûr que non, personne n'a aimé ça. Il y en avait beaucoup trop, ce qui faisait d'ailleurs perdre l'aura de rareté qu'on a de ces Pokémon, et la traque était assez répétitive et un peu chiante (Grand Envol d'un point A à un point B).
Eh bien bonne nouvelle, Game Freak ne vous a absolument pas entendus. A peine 3 ans après ROSA, vous allez pouvoir repartir de nouveau à la traque aux Légendaires, une quarantaine cette fois. Et en plus vous allez devoir passer par une Ultra-Brèche et faire un mini-jeu de plusieurs minutes pour pouvoir accéder à votre proie, c'est-y pas beau ?
Bref, c'est excessivement peu intéressant, sauf pour les shasseurs qui vont pouvoir se palucher sur leur Yveltal aux belles couleurs de bacon. Les autres abandonneront vite, dépassés par le nombre de bestioles à traquer.

Ah, et sans que ce soit une nouveauté à proprement parler, certaines épreuves ont été refaites. Tant mieux, parce que dans SL c'était vraiment de la mer...
Ah, on me signale qu'en fait ça a empiré. L'épreuve Electrique qui était un quizz (nul) est devenu une énigme (nulle), l'épreuve Fée tant teasée dans les trailers n'est en fait qu'un affrontement contre plusieurs Dresseurs à la suite, et l'épreuve Plante qui était la seule à peu près valable (parce qu'un peu ouverte dans son déroulement) est devenue une bête succession de 3 salles à franchir une à une.
Rassurez-vous, toutes les épreuves nulles sont bel et bien restées intouchées, que ce soit celles qui n'étaient qu'un couloir (Eau et Dragon) ou celles qui faisaient honte à votre intelligence (Feu). Avouez que vous avez eu peur de vous amuser.

Bon, sinon GF, elle est où la Zone de Combat que vous teasez depuis ROSA ? Le Pokédex National qui est toujours manquant à l'appel (ce qui ne donne d'ailleurs aucune raison de capturer les Légendaires) ? Une éventuelle cinquième île ? Vous étiez trop occupés à créer 5 nouveaux Pokémon pour rendre obsolète les versions SL, ou vous y avez juste pas pensé ?
Ah pardon, j'allais oublier l'épisode Rocket, un scénario purement fan-service de 2h où vous enchaînerez les combats contre la Team Rocket et des Boss venant d'anciennes générations, qui auront généralement perdu tout charisme (RIP Hélio).
Tiens, l'épisode Rocket me semble être un bon moment pour parler de la musique du jeu. Et croyez-moi, y'a des choses à dire.

Toi tu n'y entends vraiment rien

USUL reprend en majorité l'OST de SL, qui était déjà la pire musique de la série. Vous alternerez donc musiques d'ascenseur dans l'overworld, et dubstep nulle en combat.
Evidemment, cette logique s'applique à l'épisode Rocket. Vous affronterez donc les Boss des anciennes générations avec une musique remixée par le petit génie responsable de l'OST de SL. Inutile de dire que c'est parfaitement nul.

Je me suis d'ailleurs fait la réflexion que le thème de Giovanni correspondait magnifiquement bien à USUL. Ecoutez-moi ça, et analysons-le.
On commence donc par de la nostalgie facile : des sonorités 8-bits qui sont en fait l'intro du thème de la Team Rocket dans OAC.
On enchaîne sur un remix de ce même thème avec un tempo lent et une orchestration lourde, censée illustrer la menace que représente Giovanni pour la région. Astucieux, sauf que le pauvre bougre n'apparaît que 5 minutes à l'écran en tout et pour tout. Compliqué donc de ressentir une quelconque menace provenant de l'énergumène.
Et, sans transition, on bascule sur le thème... du repaire Rocket de RBJ ? Sérieusement ? Enfin, j'ai beaucoup rigolé devant Twitch Plays Pokémon, mais c'était vraiment nécessaire de ramener cette musique qui n'était déjà pas mélodieuse à la base ?

Voilà. Donc ce thème, au même titre que ce jeu, c'est : de la nostalgie qu'on te crache à la gueule, beaucoup de maladresse et des choix contestables. Franchement, bravo. Je pensais pas qu'un tel foutage de gueule était possible.
Il est quand même triste de constater que, 4 ans après la sortie de XY (qui offrait de purs moments de bravoure), GF est incapable de nous fournir une OST un minimum qualitative.
D'ailleurs, fun fact, la musique de SL est tellement naze que le studio chargé de l'animé est obligé d'utiliser fréquemment des musiques de XY pour accompagner certains moments. Du génie je vous dis !

Mais allez, je vais pas faire ma mauvaise tête, j'accorde quand même deux bons points à l'OST d'USUL pour les thèmes d'Ultra-Necrozma et le remix des Pokémon sauvages. Et j'en enlève un pour le remix du thème des Dresseurs, parce que faut pas déconner non plus.

Même sans toi j'irais bien

Voilà, c'était ma critique d'USUL.
Vous allez sans doute me dire "Bah, c'est jamais qu'une version complémentaire, t'en fais des caisses". Et c'est vrai que dans l'absolu, USUL n'est pas pire niveau ajout qu'un Cristal ou Jaune.
Sauf que Cristal, bah ça fait 16 ans qu'il est sorti. Et lui au moins, il se basait sur de bons jeux. Entre-temps, on a eu Emeraude et Platine qui corrigeaient plutôt bien les défauts de leurs versions originales (manque de contenu pour l'un, lenteur pour l'autre). USUL ne change quasiment rien à l'expérience SL, pire, il n'égale pas son modèle sur certains points (et particulièrement le scénario).

Au final, la 7G aura été la pire génération de Pokémon pour ma part. Bourrée de mauvaises idées (épreuves, cristaux Z), nostalgie omniprésente, joueur constamment pris par la main, Pokédex très en-deçà de la moyenne (la 5G avait au moins l'excuse du nombre) et pire musique d'une série qui avait fait un quasi-sans faute jusque-là, c'est bien malheureux.
La série passera sur Switch cette année, et j'ai très peur de la transition vu que le virage de la 3D n'a finalement pas été réussi. Et vu que GF a désormais l'habitude de jouer safe, je parie que la 8G suivra le chemin emprunté par la 7G, autrement dit ne vous attendez à rien.

Quand à moi, eh bien la 8G sera sans moi. Je n'achèterai pas la Switch avant longtemps (la blessure de la Wii U est toujours ouverte, m'voyez ?) et vu l'orientation de la série depuis ROSA, je pense que je vais rester à jouer à RBJ, OAC, DPP, HG/SS, N2B2 et XY pendant longtemps (sans oublier les excellents Colosseum/XD).
J'imagine qu'après plus de 15 ans de vie commune, il est plutôt courant que les chemins finissent par se séparer.

Au revoir, Pikachu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 419 fois
4 apprécient

Sonicvic a ajouté ce jeu à 1 liste Pokémon Ultra-Soleil

Autres actions de Sonicvic Pokémon Ultra-Soleil