👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Que feriez-vous si, un jour, un virus épidémique commençait à se propager de manière importante et à faire muter les êtres humains en d'horribles créatures extrêmement agressives qui se mettraient, eux aussi, par le biais de morsures à contaminer les non-infectés à vue ? Vous vous suicideriez, ou alors vous tenteriez de survivre. Mais si vous choisissez de vivre, vous ne devrez pas seulement survivre au virus et à ses prisonniers, vous devrez aussi survivre aux Hommes qui sont retournés à l'état sauvage après le cataclysme. C'est sur ce thème que se base The Last of Us de Naughty Dog , société mère des très bons jeux que furent les derniers Uncharted, Crash Bandicoot ou encore Jak & Daxter .


You know, as bad as those things are, at least they're predictable. It's the normal people that scare me. -Bill


" Des zombies qui ravagent l'humanité ? Rien de nouveau sous le soleil ! " Me direz-vous... Et c'est là que vous vous trompez. The Last of Us, c'est bien plus que ça.

20 ans après l'intro, nous suivons donc Joel, un homme intérieurement détruit par la mort de sa fille, tuée par un soldat dans la foulée alors que le virus commençait à devenir grave. Il est froid, distant et mène un semblant de relation avec une femme dénommée Tess. Ils ont un but semblable et primaire : leur survie. Pour cela, ils éliminent toute menace qui se présente devant eux sans exception, même si celle-ci est humaine ou anodine. C'est durant une journée un peu plus mouvementée que d'habitude que le duo va faire la rencontre d'Ellie, une jeune fille pas comme les autres devant absolument être livrée à un campement d'un groupe de survivants du nom de Fireflies ou Lucioles pour une raison mystérieuse. Cette rencontre sera l'élément déclencheur de l'une des aventures les plus épiques de l'histoire des jeux vidéo.


To the edge of the universe and back, endure and survive... -Ellie


Le scénario est une réussite totale, c'en est juste hallucinant. L'évolution des personnages est incroyable de précision et de réalisme, aucun détail n'est mis de côté et la psychologie ainsi que la réflexion sont mises à l'honneur. Le travail mis sur l'écriture est lui aussi remarquable. Le thème de la survie est lui très bien exploité, le joueur en voit de toutes les couleurs du début à la fin du jeu. Celui-ci aura d'ailleurs certainement du mal à retenir ses émotions lors des multiples moments poignants de l'histoire. C'est l'un des (si pas le) meilleurs scénarios que vous puissiez trouver dans l'univers des jeux vidéos. Les développeurs ont mis la barre très haut, et ça fait extrêmement plaisir.


What did the green grape say to the purple grape? "Breath, you idiot!" -Ellie


La question des graphismes ? Inutile de se la poser. Vous ne verrez rien de plus beau sur PS3 comme sur PS4. Dans une Amérique où la nature a repris ses droits, le joueur verra tout au long de l'aventure des paysages à couper le souffle. Les textures sont très jolies et les effets et animations sont magnifiques. Seul petit bémol, l'herbe est très irrégulière. Parfois elle semble baveuse, parfois elle est très réaliste. Mais bon, ce n'est qu'un minuscule détail qui n'a guère d'importance.

Maintenant, abordons le sujet de la bande son : elle est irréprochable. Premièrement, l'OST est magnifique et ensuite l'ambiance sonore du jeu est ultra réussie. Le volume est bien équilibré, les coups de feux sont saisissants et toutes les voix sont bien doublées (en version française comme en version originale).

Un autre point qui aura fait beaucoup parler de lui dans The Last of Us, c'est son gameplay. Certains disent qu'il est trop classique, que c'est du réchauffé, etc...
Il est vrai que les mécaniques de jeu sont plutôt oldschool, mais à aucun moment on ne s'ennuie. Les différents niveaux sont biens construits, l'infiltration est plutôt stressante et les divers combats et gunfights peuvent prendre des allures stratégiques selon la difficulté.


Well, maybe in all that research they turned into fucking monkeys. -Ellie


Enfin bref, je pourrais continuer de critiquer The Last of Us pendant des heures en évoquant tous les superlatifs possibles au monde mais ce n'est pas nécessaire. Ce jeu est un chef d'oeuvre de l'intro à l'épilogue, une perle rare d'une qualité que vous ne trouverez pas ailleurs avant longtemps. Tout ce qu'il entreprend, il le réussit haut la main. C'est beau, grand, mature, sombre, poignant, touchant, immersif, réfléchi et parfaitement ambiancé.

Donc oui, toi, revenons à toi,... ça fait longtemps que je t'attends. Derrière ta jaquette sobre et tes faux-airs de jeu surcoté. Jamais je n'aurais pensé jouer à un bijou comme toi en ces temps horribles, remplis de jeux bâclés, purement commerciaux ou tout simplement ratés. Je souhaitais donc conclure cette critique en remerciant la société Naughty Dog, vendeuse de rêves depuis 1986 et remplie de gens qui font leur métier par passion et non pour l'argent. Naughty Dog, merci pour cette expérience de jeu inoubliable. Merci pour tout.


I believe that everything happens for a reason. -David

Martin_Delaere
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les meilleurs jeux vidéo de 2014 et Top 10 Jeux vidéo

il y a 7 ans

13 j'aime

The Last of Us: Remastered
HarmonySly
9

The Last of USD

Inutile d'épiloguer, si cette version remastérisée du jeu de l'année dernière apporte peu de nouveautés pour faire pencher l'opinion en sa faveur, l'expérience bénéficie grandement d'une mise à jour...

Lire la critique

il y a 8 ans

31 j'aime

4

The Last of Us: Remastered
BestPanther
8

Un jeu pour l'Ellie-te

The Last of Us est un jeu qui me faisait pas mal envie, déjà parce qu'il a très bonne réputation et ensuite parce qu'il est développé par Naughty Dog, qui se sont chargé des Uncharted. Après les jeux...

Lire la critique

il y a plus d’un an

15 j'aime

3

The Last of Us: Remastered
Martin_Delaere
10

Toi, ça fait longtemps que je t'attends.

Que feriez-vous si, un jour, un virus épidémique commençait à se propager de manière importante et à faire muter les êtres humains en d'horribles créatures extrêmement agressives qui se mettraient,...

Lire la critique

il y a 7 ans

13 j'aime

Le Loup de Wall Street
Martin_Delaere
7

Un bon Scorsese mais trop "DiCaprio-centrique".

Attention, cette critique comporte du spoil. M. Scorsese, même s'il commence à se faire vieux, a encore frappé de plein fouet le cinéma américain avec The Wolf of Wall Street. Ce qui est fabuleux...

Lire la critique

il y a 7 ans

5 j'aime

Marseille
Martin_Delaere
4
Marseille

Et si nous donnions à Marseille une seconde chance ?

Pour ceux qui ne le savent pas encore ; "Marseille" est la première production française à voir le jour chez le géant américain Netflix. On y raconte l'histoire de Robert Taro (Depardieu), maire de...

Lire la critique

il y a 6 ans

4 j'aime

Metal Gear Solid V: The Phantom Pain
Martin_Delaere
8

Le chef d'oeuvre incomplet.

9 ans après la destruction de sa Mother Base suite aux événements de Ground Zeroes, Snake sort de son long coma pour nous offrir une conclusion à la saga Metal Gear. Cet épisode ultime se déroulant...

Lire la critique

il y a 6 ans

1 j'aime