Le Trésor de l'Humanité.

Avis sur The Last of Us : Remastered sur PlayStation 4

Avatar TheSkullMan
Test publié par le
Version PlayStation 4

Il y a des histoires qui changent quelque chose en vous.

  • Qui bousculent votre conception des choses.
  • Qui provoquent une prise de conscience.
  • Qui transforment qui vous êtes, de manière irrémédiable.
Joël et Ellie ont ce pouvoir sur moi.

The Last of Us, c'est l'histoire d'un futur où la pandémie a frappé (tiens tiens, curieux parallèle avec la situation actuelle réelle, les transformations de zombies en moins), en faisant sombrer le monde dans un chaos qui oblige l'Humanité à lutter pour ne pas disparaître.

La mort peut frapper de multiples façons sans prévenir : par la contamination/mutation, par la morsure mortelle d'un infecté, ou bien suite à la pression d'une gâchette enclenchée contre vous par l'un de vos semblables en parfaite santé.

Dans ce contexte merveilleux, Joël, c'est un homme qui tente d'aller de l'avant pour conjurer le sort d'un passé qui ne lui aura rien épargné. On vivra les évènements à travers son spectre à lui (du moins pour les phases de gameplay).
Ellie, c'est cette anodine survivante de 14 ans qu'on lui confie rapidement, avec une mission décisive : elle est infectée, elle ne meurt pas, elle est donc le remède que le monde attend.

Votre responsabilité, c'est de mener ces deux-là au bout d'un périple américain tout aussi terrifiant qu'exaltant pour sauver l'Humanité.

Et le ticket d'entrée n'est, bien entendu, pas vendu avec sa version de sortie.

Le voyage commence.

Alors, on passe de ville en ville, on rencontre de nombreux personnages qui nous accompagnent un temps sur la route, et apportent informations et rebondissements décisifs dans cette aventure.

Mais plus on progresse manette en main, plus on prend conscience qu'en toile principale, c'est un duo à la puissance monumentale qui s'exprime sous nos yeux à chaque instant, avec toutes les émotions possibles.

Et surtout, musique à l'appui, quelque chose d'immense que l'on ne peut ignorer se révèle à nous :
Ces deux-là sont d'une Humanité rare.

Et oui.
Alors que leur monde disparaît un peu plus chaque jour, Joël et Ellie sont les acteurs d'une poignante démonstration d'Humanité.
Qui vous touche en plein cœur.
Et, que ça fait du bien, tant de sincérité. De justesse. De beauté.

Même si cela ne se fait pas sans conséquences.

Ellie ne sera plus jamais la même.
(Attention Spoiler)

Les horreurs qu'elle découvre et est contrainte d'administrer à son tour, conjugués à sa déception finale envers Joël font clairement état d'un traumatisme terrible à supporter.

Et Joël provoque en nous par ses choix beaucoup de questions.
(Attention Spoiler)

Son choix de sauver Ellie (pour ne pas revivre le traumatisme de sa fille) et l'abandon de l'espoir de guérison de l'Humanité est lourd de conséquences.

Mais, finalement, ce retour au premier plan à ce qui fait le sel des relations humaines sous sa forme la plus pure, je l'ai vécue comme une cure de jouvence dans mon quotidien où, en 2020, nous avons de plus en plus de mal à nouer des liens profonds avec nos semblables, moi en première ligne.

Le chemin parcouru par Joël et Ellie montre qu'il est possible d'avancer, d'apprendre à se connaître et se comprendre, même lors des moments les plus difficiles de nos existences, et dans un monde qui nous paraît parfois impitoyable.

J'ai trouvé dans The Last of Us mon Trésor, plus brillant et réconfortant que jamais.

À votre tour de découvrir le vôtre dans ce jeu inoubliable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 84 fois
2 apprécient

Autres actions de TheSkullMan The Last of Us : Remastered