Running in the 90's - Critique JV #6

Avis sur Yakuza Zero sur PlayStation 4

Avatar Nico Vetti
Test publié par le
Version PlayStation 4

Aujourd'hui je vais enfin pouvoir parler d'une de mes série préférée du domaine vidéoludique : Yakuza ! Et autant vous dire que je ne me positionne pas ici en tant que grand grand connaisseur de la série ayant déjà terminé tout les opus mais en tant que nouvel arrivant dans l'univers des petits gars ou plutôt devrais-je dire des très grandes pointures du studio Ryû Ga Gotoku Studio qui depuis une dizaine d'année font preuve d'un savoir faire quasi inégalé ! Ma première entrée dans la série commença avec le magnifique, que dis-je sublime remake du premier opus nommé Yakuza Kiwami que je me suis empressé d'acheter et de jouer et dés lors Kiryu m'avait happé dans son univers à la fois sombre et hilarant comme seuls les Yakuza parviennent à le faire. Dés lors je savais que je deviendrais fan de cette série de jeu et c'est donc avec impatience que j'attendis de pouvoir faire la suite et voila que 1 an après cet épisode je me retrouve à faire Yakuza 0 préquel de la série et origin story de deux des personnages les plus emblématiques de la série : Kiryu et Majima. La question qui se pose alors est : Est-ce que ce nouvel opus est à la hauteur de Kiwami capable de nous mettre un coup de poing phénoménal et inattendu ou est-ce que tout cela ne sera qu'une première déception dans l'univers de la série ?

A l'origine de tout :

Yakuza 0 comme j'ai pu le préciser auparavant est donc un préquel à la série des Yakuza, dans ce nouvel opus on suit donc une des première histoire qui a marquée le duo Majima/Kiryu profondément, celle-ci est divisée en deux arcs qui se rejoignent à la fin. L'arc de Kiryu nous met au prise avec une conspiration extrêmement importante et grave pour l'alliance de Yakuza dont fait parti celui-ci, tout cela commence alors que Kiryu se retrouve accusé d'un meurtre qu'il n'a jamais commis, ce qui va le mener au final à se rebeller contre les autorités internes du clan et à quitter les yakuzas pour faire éclater la vérité et sauver son honneur. Il fera alors la rencontre d'un personnage très puissant et influent du nom de Tachibana qui va le prendre sous son aile et lui expliquer que lui et son mentor et aussi père de substitution : Kazama Shintaro vont oeuvrer à faire exploser cette conspiration qui se trame au sein de l’alliance Omi la tâche ne sera cependant pas facile et tout cela va mener à un chaos quasi sans précédent au sein du groupe ! Du côté de Majima on suit les débuts du "chien fou" au sein d'un cabaret nommé Le Grand dans lequel il est forcé de travailler en tant que manager dans le but de retrouver sa place perdue au sein des yakuzas après une grave trahison envers son chef Shimano. Alors que sa peine touche à sa fin il reçoit une toute dernière mission à effectuer : Tuer un certain Makoto Makimura mais bien entendu les choses vont s'avérer beaucoup plus compliquées qu'il ne le pense et lui aussi va très vite se retrouver dans une spirale de morts et de conspirations qui vont le transformer et le pousser à détruire l'ordre établi au sein de son clan.

Voila en résumé pour le scénario de ce nouvel épisode et de ce point de vue la autant dire que les gars du studio n'ont pas rigolé une seule seconde bien au contraire car celui-ci vient tout bonnement exploser celui du premier opus ! On se prend un véritable coup de poing en pleine face avec ce nouveau scénario inédit et dés lors on peut remarquer que l'écriture des différents nouveaux personnages est juste incroyablement ouf et montre une maîtrise absolue de la part des développeur dans le domaine, on s'attache ainsi à tout les nouveaux personnages amenés ici que ce soit Lee, Makoto, Tachibana ou Oda le sbire de Tachibana tous ont un background très touffu et travaillé qui les rends plus qu'attachants au point même de parfois effacer Kiryu et Majima qui sont pourtant les personnages principaux de cet opus ! Il ne sera donc pas rare de verser une petite larme devant une cinématique ou de ressentir une rage intense lors de certains combats car c'est ici une expérience viscérale que Yakuza 0 nous propose une expérience qui nous tient en haleine et nous happe plus vite et fort que jamais dans un univers sombre et horrible ou les états d'âmes n'existent pas et il faudra s'attendre à ce que le jeu ne se termine pas en total happy ending tant les événements dépeint ici sont durs. Même les antagonistes de cet épisode dont je tairais le nom pour ceux qui souhaiteraient garder la surprise parviennent à être attachants. Au final c'est ici un savoir faire sublime que l'on retrouve et je pèse mes mots car il est rare qu'un jeu m'offre une expérience aussi viscérale et bouleversante et même si Yakuza oblige on se retrouve parfois face à des passages quelque peu ennuyeux en début ou milieu de jeu qui font retomber un peu cette puissance le jeu pour peu qu'on fasse le scénario en ligne droite ne nous lâche pas et nous assène coup de poing sur coup de poing sans nous laisser respirer... Ou presque car pour ça il y a un autre aspect important de Yakuza : Sa ville et ses quêtes annexes.

It's showtime ! :

La série des Yakuza ne serait rien sans sa ville et ses tonnes d'activités et de quêtes annexes qu'on peut y retrouver. Dans cette partie du jeu fini la noirceur et la violence de la quête principale car vous êtes ici pour rire la plupart du temps ou vous divertir ! Que ce soit pour aller faire une partie de billard ou de fléchettes ou encore pour aller faire un karaoké, ou pour aller faire un bowling, voir des hôtesses ou appeler des inconnus au téléphone pour des rendez vous plus intimes Kamurocho est toujours la pour nous changer les idées et nous divertir et croyez moi vous avez rarement vu autant de choses à faire dans un jeu, ici on ne s'ennuie jamais et le jeu ne cesse de nous balancer de nouvelles activités plus ou moins scénarisées à vivre preuve ici d'un travail titanesque de la part des développeur pour rendre la ville la plus vivante possible mais aussi et surtout la plus divertissante possible. Mais ce n'est pas tout car non content de proposer un contenu annexe plus que conséquent à travers ses activités on y retrouve aussi des quêtes annexes toutes plus hilarantes les unes que les autres offrants des moments magiques et loufoques à souhait. Pour ne citer qu'un exemple vous pouvez ici aider un sosie évident de Michael Jackson qui vient tourner le clip de Thriller avec un sosie (la aussi évident) de Steven Spielberg aux commandes en défonçant des hordes de zombies joués par des acteurs afin que le clip soit le plus réaliste possible, bref on est pas en manque de fun ici et si vous trouvez que cette quête semble folle vous n'êtes clairement pas prêt pour le reste ! Ainsi tout ces petits ajouts optionnels viennent détendre le joueur dans sa quête et lui changer les idées à merveille et c'est un énorme bon point pour les développeurs qui vraiment montre ici un travail monstrueux qui laisse sans voix tout simplement.

Du point de vue des différents environnements en revanche on peut émettre un tout petit point noir : Le fait que la ville soit plus ou moins toujours la même, attention qu'on se comprenne bien cela ne compose pas un véritable point noir mais il est vrai que pour une personne ayant déjà fait l'opus Kiwami on puisse se sentir parfois ennuyé de retrouver une fois de plus la même ville que dans l'opus précédent cependant les développeurs parviennent à faire en sorte de ramener toujours plus de nouveautés à travers les activités et les quêtes annexes pour que jamais le joueur ne s'ennuie réellement. De plus on découvre ici une toute nouvelle ville avec Sotenbori qui sans être de la taille de Kamurocho parvient à apporter son lot de nouveautés et de divertissements plus ou moins marrants (coucou petit magasin de films coquins).

Au final le contenu de ce Yakuza est une fois de plus titanesque et on voit bien que les développeurs bossent très très dur pour nous offrir des contenus d'une qualité rare dans un jeu vidéo cherchant toujours plus à nous surprendre et à nous captiver dans la ville aux 1000 plaisirs et ce même si les allées de Kamurocho ne sont pas toujours les plus sures.

C'est l'heure de la bagarre :

Car oui qui dit Yakuza dit baston c'est indissociable et ça ne le sera jamais Yakuza est un jeu de baston c'est un fait, ici point de gunfight (ou très rarement et exceptionnellement) on règle tout les problèmes avec nos poings et rien d'autre ! Le gameplay s'articule donc autour de différents styles de combats ayant chacun leur particularité valorisant la rapidité, la puissance ou la maîtrise plus ou moins dosée des deux styles. Au sein des combats pas de surprise donc on se retrouve face à un bon vieux beat them all qui vous demandera de casser la figure de vos différents adversaires dans des scènes toujours plus folles et intenses qui sont ici accompagnées de QTE dans les combats de boss très très bien placés qui permettent de faire évoluer ceux-ci sur de nouveaux environnement ou de décocher des coups spéciaux et impressionnants ! Le seul point noir que l'on pourrait noter ainsi ici c'est peut-être une certaine répétitivité au bout d'un moment mais qui est bien vite comblée par des évolutions et des subtilités qui nous permettent de ne pas nous ennuyer ou nous lasser. Il est d'ailleurs possible de faire évoluer nos compétences de combat grâce a des aptitudes qui peuvent être débloquées en investissant une certaine somme dedans ! On est ici en territoire bien connu pour les fans de la série qui ne seront pas dépaysés de faire parler à nouveau leurs poings ! Du très très bon donc !

Conclusion :

Ce Yakuza 0 surpasse sans forcer Yakuza Kiwami ! Avec son scénario travaillé et monstrueusement puissant appuyé par des personnages merveilleusement bien écrits il s'impose comme un monument du jeu vidéo à faire absolument (Si tant est que vous maîtriser l'anglais le manque de traduction française étant toujours l'un des plus gros point noir de la série). Avec son univers riche en activités et en quête annexe il ne nous ennuieras pas une seule seconde preuve ici d'un savoir faire et d'une maîtrise aussi dans son level design et la construction générale. Bien plus qu'un simple préquel il est un épisode d'une importance capitale à faire pour mieux comprendre comment Kiryu et Majima sont devenu ce qu'ils sont aujourd'hui dans la série ainsi que ce soit aux fans ou aux nouveaux venus cet épisode s'adresse à tout le monde et vous laissera difficilement indifférent tant il fait partie des petites pépites certes pas totalement parfaites mais très marquantes du jeux vidéos alors prenez votre manette et faites exploser le dragon de Dojima qui est en vous Yakuza 0 vous attend !!!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 89 fois
3 apprécient

Nico Vetti a ajouté ce jeu vidéo à 1 liste Yakuza Zero

Autres actions de Nico Vetti Yakuza Zero