👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Toutes les informations

Jeu de stratégie et de gestion où vous êtes chargé de construire votre propre ville européenne historique en endossant le rôle de César.

MaKdoKro

MaKdoKro

"Pas de crime à signaler dans ce quartier" Un préfet.

il y a 9 ans

1 j'aime

luckynumber

luckynumber

La voix de la vendeuse de fruits et légumes est celle de la doubleuse française de Julia Roberts

il y a 6 ans

Kwack

Kwack

Je viens de me le re-télécharger. Quel pied ! Et que de souvenirs de parties passés quand j'avais 10 piges chez mon pote qui avait un PC :)

il y a 7 ans

Hypérion
9
Hypérion

Critique positive la plus appréciée

Batissez qu'ils disaient !

Un de ces jeux de gestion qui m'ont maintenu scotché à mon PC comme peu de jeux ont pu le faire. Partant sur les bases de l'excellent Caesar II, le troisième opus a eu la riche idée de ne plus...

Lire la critique

il y a 11 ans

Aetherys
9
Aetherys

Ave, Imperator !

En tant qu'Imperator, il est de votre devoir de construire une cité aussi resplendissante que Rome elle-même, et de subvenir aux multiples besoins de vos habitants. Pour autant, Caesar 3 ne vous...

Lire la critique

il y a 6 mois

Poca
9
Poca

Humeur : exalté

Puit + maison + route = " je suis nouveau par ici, connaissez-vous un endroit où je peux m'installer " ? Ville + habitants + commerce = épidémie de peste Salaires de fous + taxes minables + chômage...

Lire la critique

il y a 11 ans

nicog
10
nicog

Critique de par nicog

Tout simplement addictif... On lance le jeu, on construit deux trois tentes, et on se retrouve 3 heures plus tard à chercher comment optimiser au mieux l'espace pour arriver à nourrir nos dizaines...

Lire la critique

il y a 11 ans

T-Brawl
9
T-Brawl

Mon premier jeu de gestion

Et celui auquel je joue le plus. Même si les graphismes sont un peu dépassés, le concept simple (une ville a créer) excelle. On peut jouer les dictateurs en imposant 15% de taxes en envoyant les...

Lire la critique

il y a 11 ans