Ok ça me consomme au moins une heure par jour en parallèle d'une autre activité mais ça reste un 'petit' pêché mignon.


Le concept de Fate est relativement simple: une Guerre du Saint Graal, des magiciens Maîtres qui invoquent des esprits héroïques Servants, héros du passé, présent ou futur, et guerroyons mes bons pour le Saint Graal, une relique qui garantit un voeu à la paire gagnante. C'est extrêmement réducteur comme résumé j'en conviens mais malgré tout, Fate est mon univers de japanimation/manga/jeu vidéo/JeSaisPasSIlYAUnTermeQuiRegroupeToutCa favori.
Dans Fate/Grand Order, l'humanité a été détruite. En effet, un mystérieux personnage a joué avec l'histoire en déclenchant des pseudos guerres du Saint Graal un peu partout dans notre passé. Votre mission? Avec l'aide d'une association mêlant science et magie, aller remettre de l'ordre dans tout ce bordel. Au programme, bouter Jeanne Dark hors de France, mettre un peu de Murica dans la gueule des envahisseurs Celtes en pleine Révolution ou encore aider les Assassins à défoncer les Templiers de la Table Ronde. Oui ça ne fait aucun sens mais je dois reconnaître que ce concept de mêler des univers complètement différents m'a bien plu.


Et là on touche à un des défauts: le jeu n'est que japonais et il faut utiliser un fichier apk sur apkpure par exemple pour l'installer. Je vous renvoie au reddit qui est une ressource anglaise formidable, avec des traductions des chapitres au fur et à mesure par certains utilisateurs mais surtout des guides. Le wiki Grand Order est aussi une ressource indispensable pour connaître les capas des personnages reçus. Du coup, je bite rien en japonais écrit mais pourtant je joue sans difficulté aucune (je skippe juste les parties de scénar et attend les trads sur le reddit).


Et des personnages, ils vont pleuvoir, de toute époque et culture. Et c'est le truc que j'adore avec Fate: la partie culturelle. Débloquer un nouveau personnage permet de découvrir souvent un héros inconnu. Certes je connaissais Méduse ou encore le roi Arthur mais Medb, Jing Ke ou Lu Bu étaient, je le confesse, des parfaits inconnus pour moi. Profitez donc du jeu pour élargir votre culture, c'est génial.


Le système de combat est un tour à tour. Chaque perso possède 5 cartes réparties en 3 catégories et vous avez une équipe de 6 avec 3 persos en combat. Vous recevez 5 cartes sur le deck de 15 du moment et vous choisissez les actions en fonction d'un système d'affinité de classe (Archer

Pour ce qui est de la difficulté, le jeu est bien balancé, la preuve étant les vidéos de certains joueurs finissant les derniers chapitres lâchés avec des persos moyens voir nuls théoriquement (persos 1 étoile sur 5 qui gèrent des boss hard, c'est assez génial à regarder). Donc pas besoin de pay to win. Si certes les persos les plus forts sont cachés derrière un système payant, les ressources à acheter sont données modestement régulièrement. Vous pourrez donc tenter votre chance deux fois par semaine pour invoquer un personnage fort (mais les rates sont nuls et ce n'est franchement pas nécessaire). Le jeu a tout de même monté la barre de défi avec le dernier chapitre relâché où les boss s'amusaient à avoir des buffs un petit peu salauds du type "fuck les affinités de classe", "spam d'attaques ultimes tous les tours"... Dégueulasse à subir mais intéressant à gérer.


Et chaque personnage a une utilité! Les events nous l'ont prouvé souvent, des personnages qui parfois paraissent bancaux par ce que limité dans un rôle, brillent pendant certains events, tels Euryale, une Archer dont la spécialité est d'attaquer de l'homme et s'est fait un plaisir de déboiter du démon masculin Saber dans un event récent alors qu'elle reste en retrait en général.


Et si Delight Works dont c'est le premier jeu est un peu pingre dans les cadeaux parfois, on sent qu'ils travaillent comme des forcenés, laissant rarement des semaines où il ne se passe rien. En effet, on passe d'un nouveau chapitre scénaristique à un event assez fréquemment et chaque event possède en général de nouvelles mécaniques ou des combinaisons inédites des précédents (farm fest, quêtes, raid, etc).


Etant un jeu téléphone, il tourne plutôt bien sur Huawei P8 Lite même s'il manque un petit peu d'optimisation dans certains domaines.


Le jeu est donc agréable dans l'ensemble. A part la barrière de la langue facilement dépassable et la difficulté à recevoir des persos puissants, on a un jeu bien équilibré, amusant et parfait pour tuer dix minutes dans les transports en commun. En plus, on y parfait notre culture, que demander de plus? Qu'il soit mieux entretenu que Pokémon GO? Check o/ Foncez, c'est du bon!

Erwann_Lacroix
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

Le 20 août 2016

3 j'aime

1 commentaire

Prison School
Erwann_Lacroix
7

Oh un hentai... Quoi?! C'est QUE un ecchi?!

Y'a certaines séries qui, une fois visionnées, vous laissent un drôle de goût en bouche. Un peu genre "est ce que je peux recommander à quelqu'un de mon entourage?". Étrangement ce sont ces mêmes...

il y a 7 ans

25 j'aime

2

Neon Genesis Evangelion
Erwann_Lacroix
4

Plan de Complémentarité aussi appelé Plan de Retraite des Explications Scénaristiques

Parfois, y'a ces oeuvres avec lesquelles on vous rabache les tympans. On vous dit "mate c'est trop profond" ou "regarde c'est un chef d'oeuvre". Et forcément, pour compléter votre culture, vous allez...

il y a 7 ans

17 j'aime

2

Grimgar, le monde des cendres et de fantaisie
Erwann_Lacroix
9

SAO c'est définitivement de la merde

Rien de tel qu'un titre à controverse pour commencer nan? Plus sérieusement, je suis tombé sur cette série en examinant le catalogue de cette saison d'hiver et alors que je m'attendais à voir un...

il y a 6 ans

14 j'aime

3