Vous ne pouvez pas douter de la qualité de Hotline Miami 2 Wrong Number (qu'on raccourcira en HM2 pour plus de lisibilité), tant ce dernier brille par son level design et son gameplay similaire au premier opus avec quelques nouveautés. Si beaucoup de joueurs râlent sur ce point, j'y vois personnellement une tentative d'éviter le syndrome Hotline Miami 1.5. Clarifions les choses et revenons sur l'unique itération du chef d’œuvre indépendant de Dennaton Games de 2012.


Si vous ne connaissez pas Hotline Miami, sachez qu'il s'agit d'un vent de fraicheur dans le monde vidéoludique. Marre des jeux contemplatifs ? Des Triple A génériques ? Des QTE ? Alors HM est fait pour vous. Non seulement vous trouverez votre dose de violence quotidienne, mais aussi un scénario des plus complexes qui satisferont tous les fans de Tarantino. Cerise sur le gâteau, le tout est conduit par un gamelay de très bonne facture, pour tous ceux qui définissent le jeu vidéo par son gameplay. Déjà sur le point scénaristique, HM2 vous perdra dès le début. L'industrie est habituée à nous pondre tantôt des suites plus ou moins en concordance avec le scénario d'avant, tantôt des reboot et autres préquelles. HM2 s'en moque ouvertement en vous proposant plusieurs intrigues qui se passent avant et après les évènements de HM. Si vous aimez les recoupements et vous faire des nœuds au cerveau, vous serez servis. Si ça s'avère trop compliqué pour vous, rejouez au premier et revenez sur le second, les choses seront bien plus claires. Ah, c'est trop compliqué pour certains ? Après tout un scénario ne fait pas un jeu dans son entièreté. Alors examinons le cœur du jeu, son game design.


En tout logique, HM2 copie grandement son grand frère et propose quelques nouvelles idées et de nouvelles possibilités. Tout d'abord, nous ne contrôlons plus un seul protagoniste, mais plusieurs à la suite. Chacun possède son arc scénaristique et ses caractéristiques en cadence de tir,en précision ainsi qu'une capacité unique, donnant de la diversité au gameplay et obligeant le joueur à s'adapter. Car en plus du level design qui change à chaque niveau, il faut prendre en compte les avantages et les contraintes du personnages que vous devrez choisir pour certaines missions, comme choisir entre les cinq Fans, les différents masques, les différentes techniques du Father, etc. Ainsi, vous pouvez choisir votre manière favorite de vous défaire de vos ennemis. Un cocktail passionnant, forçant le joueur à tout tester et à tenter d'exceller dans les différentes types de gameplay, malgré certains personnages difficiles à prendre en main, le duo Alex & Ash par exemple. En revanche il ne faut pas non plus penser qu'il y a une refonte du gameplay. Il a été juste diversifié, les capacités uniques des personnages reprennent pour la plupart les masques à débloquer dans HM. Tous les personnages, ou presque, disposent de la même base de gameplay.


Jetons un œil sur le level design. C'était une réussite dans le premier opus, il était évident de le conserver. Pourtant, il est difficile d'apporter de nouvelles idées quand la perfection était déjà quasi atteinte. HM2 voit ses niveaux bien plus vastes, grands et meublés que son ainé, au point que la vision donnée par le réticule ne suffit pas à tout explorer d'un seul coup d’œil. Cela force le joueur à être plus stratégique que bourrin, peut-être un point décevant pour certains. Si certains niveaux sont plus calamiteux, ils apportent un aspect nouveau sur la tactique à mener. Il s'agit, peut être, de l'unique possibilité de Dennaton Games de donner du challenge à un level design déjà bien calibré. Je comprend bien les joueurs ayant ragés sur ce point, pour ma part je n'ai pas eu de problème avec. Cela entraîne forcément un rééquilibrage des ennemis, plus nombreux et plus rapides. Les différentes d'IA sont toujours présentes (les IA fixes, les IA avec un chemin prédéfinis et les IA aléatoires) et nous redécouvrons des ennemis presque passés inaperçus dans HM réutilisés à bon escient. Ce sont d'ailleurs eux qui vous feront réfléchir avant d'agir, renforçant l'aspect tactique et stratégique du jeu. Entre le mec du SWAT, les ennemis qui sortent une fois que nous sommes dans leur champ de vision ou les enragés de la prison pour ne citer qu'eux, ces ennemis vous feront revoir votre copie après plusieurs tentatives échouées face à eux.


Mais le plus incroyable dans tout ce travail, c'est la difficulté qui en ressort. Vous voulez vous frotter à HM2 ? Je vous conseille de prendre d'abord HM, qui passe pour un tutoriel de 10 heures auprès de HM2. Vous l'avez déjà fait ? GLHF. La difficulté est montée d'un bon niveau au-dessus, et même si on prend le temps d'analyser les patterns et de mourir quelques fois, les Alt+F4 fuseront. C'est dur, très dur parfois, et on en rage régulièrement. Et je ne parle qu'en difficulté normal, en hard les règles changent drastiquement (deux fois moins de balles dans les armes, des ennemis plus dur dès le début, pas de système de visée, etc.). Et pour le coup, oui, le jeu est parfois extrêmement compliqué, conceptualisé pour un public ciblé. Après il ne faut pas se leurrer, HM2 s'adresse aux hardcore gamers principalement. Ne vous attendez pas non plus que le jeu vous aide. D'ailleurs il ne vous aide pas. Pire, il vous déteste. Un tutoriel rapide comme premier niveau, et débrouillez-vous, vous être grand maintenant. Vous vous attendiez à quoi d'autre ? HM ne vous a jamais pris par la main non plus. Et honnêtement, ça fait du bien parfois de jouer à un jeu qui ne vous assiste pas.


Malgré tout, quelques défauts viennent parfois gâcher votre expérience de jeu. Premièrement, le système de lock a été remanié pour cet épisode. Il est assez délicat à prendre en main (à la manette en tout cas). En automatique, le lock fait souvent n'importe quoi lorsque qu'il y a trop d'ennemis à la fois dans la même zone. Il devient difficile de réagir à temps en cas de débordement. En manuel, la maniabilité est approximative, focalisant alors des ennemis à côté de celui qu'on souhaite viser, dans les cas où il ne s'envole pas à l'autre bout du niveau sur un ennemi complètement hors d'atteinte. Pour des débutants c’est extrêmement rageant. Le second problème vient de l'aléatoire qui l'est bien trop sur certains tableaux de niveaux. En hard, cet aléatoire peut être bien plus injuste. Cela oblige à mourir une dizaine de fois avant de tomber sur des patterns d'ennemis abordables et jouables. Pour le coup on passe un mauvais moment à chaque fois.


Il est indéniable que HM2 est un jeu de qualité, quasi parfait tout au long du jeu, baigné dans son ambiance colorée et addictive. Il n'égale pas cependant le premier opus dans son ressenti globale, peut être est ce dû au fait qu'il n'y a pas la même surprise qu'à la sortir du premier, mais surtout par ces petits défauts qui n'en font pas un chef d'oeuvre comme son ainé. Mais il faut surtout féliciter Dennaton Game d'avoir tenté d'approfondir sa formule déjà parfaitement léchée, en proposant des idées divertissantes tout en conservant le charme psychédélique et l'aspect tactique du premier volet. Là ou d'autres développeurs vous auraient pondu la même chose sur plusieurs itérations, Dennaton Games a tenté des choses nouvelles. Pour le coup, nous avons un opus particulier, avec des ajouts de règles et d'idées de gameplay parfois maladroites mais intéressantes. Enfin, La force même de ce Hotline Miami 2 Wrong Number vient du fait qu'il imbrique Hotline Miami scénaristiquement, finalisant la boucle. La fusion entre ces deux jeux résulte en une expérience jouissive et unique. Sautez dessus, vous savez à quoi vous attendre maintenant.

Foorb
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

Le 9 mai 2015

Hotline Miami 2: Wrong Number
Philantroll
9

Dîtes PEUT-ÊTRE à la drogue

Il se met à pleuvoir quand la dope commence à faire effet. J'enfile le masque. J'enfonce la porte et l'enflure qui se tenait derrière s'affale par terre. Les murs vibrent. A peine le temps...

il y a 7 ans

38 j'aime

5

Hotline Miami 2: Wrong Number
Ordos
6

Bigger but not better

Hotline Miami était la sensation de la scène indépendante il y a déjà de ça plus de deux ans. On incarnait un type portant des masques d'animaux et dézinguant tous les Russes qu'il croisait. Le jeu...

il y a 7 ans

32 j'aime

2

Hotline Miami 2: Wrong Number
Sabaca
5

Trop de meta tue la meta

Hotline Miami premier du nom était une véritable surprise ; à la base un jeu sans prétention, il s'agissait en fait d'un jeu très équilibré. Le gameplay était bien étudié, le jeu poussait à enchaîner...

il y a 7 ans

27 j'aime

7

Hotline Miami 2: Wrong Number
Foorb
8

Tonalité Electro-Eighties

Vous ne pouvez pas douter de la qualité de Hotline Miami 2 Wrong Number (qu'on raccourcira en HM2 pour plus de lisibilité), tant ce dernier brille par son level design et son gameplay similaire au...

il y a 7 ans

Watch Dogs
Foorb
3
Watch Dogs

"Watch_Boring_Dogs.ubi"

Quand on se retrouve avec un contenu ne respectant pas les attentes espérées, cela laisse un goût assez amer. Cette année, ce fut le cas de Watch_Dogs, un jeu qui arrive avec ses gros sabots hypés et...

il y a 8 ans