Quand on se retrouve avec un contenu ne respectant pas les attentes espérées, cela laisse un goût assez amer. Cette année, ce fut le cas de Watch_Dogs, un jeu qui arrive avec ses gros sabots hypés et ses chaussures sponsorisées par Ubisoft. Car oui, s'il y a bien une chose qu'Ubisoft sait faire dans les règles de l'art, c'est de donner l'envie d'acheter ses jeux. Mais avec Watch_Dogs, malgré un premier trailer à l'E3 2012 alléchant, le pétard mouillé s'est vite fait sentir voyant la date de sortie prévue pour fin 2013, puis repoussée pour X raisons.


Watch_Dogs, c'est un GTA-like dans lequel nous incarnons Aiden Pierce, un mec qui a perdu sa nièce dans un accident de voiture et qui cherche à retrouver son assassin. Pour cela, il traverse la ville de Chicago à la recherche d'indices, aidé par un "fixer" et par ses capacités de hackeur. Une simple pression sur son smartphone lui permet de contrôler ou d’actionner des dispositifs et d'infiltrer le CTOS, organisation qui recueille des données sur les moindres faits et gestes des habitants. Puis Aiden rencontre une hackeuse, puis son ancien partenaire, qui est méchant, blablabla. Pour faire court, c’est un scénario bateau intégré dans une dystopie Orwellienne, qui n'arrivera pas à captiver l'attention du joueur. Encore heureux que le jeu ne se repose pas dessus.


Grâce à l'acharnement marketing d'Ubisoft, vous avez surtout envie de pirater des trucs et des bidules. Rappelez-vous, "Hacking is your weapon". Donc, qu'en est-il de tout ça ? En gros, le jeu est découpé en plusieurs types de missions : celles d'infiltration, représentant une grande partie du jeu, et celles de poursuites en voiture. Dans les deux cas, vous utilisez votre smartphone pour éliminer et distraire les gardes pour les missions d’infiltration et pour ralentir ou stopper net vos poursuivants lors des missions en véhicules.


Contrairement aux différentes options et approches qu'Ubisoft propose pour se frayer un chemin dans les missions d'infiltration, on se rend vite compte qu'au bout de quelques heures que ça tourne en rond. Et on s'ennuie. Les différents objets à crafter sont la plupart redondantes, voire inutiles. On se restreint à toujours jouer des mêmes fabrications. Et surtout, le level design n'évolue quasiment jamais. Pendant des dizaines heures, on prend le contrôle des caméras, on actionne deux/trois machins pour attirer les gardes, on les zigouille et au suivant. Et ces deux/trois bidules sont toujours les mêmes objets à activer durant tout le jeu (monte-charges, grenades sur les gardes, téléphones). On a l'impression de se faire entuber à tout le temps réitérer les mêmes actions, ce qui rend le jeu exaspérant à un niveau jamais atteint. Et si les phases d'infiltration sont trop difficiles ou trop insupportables pour vous, l’achat d’une arme au commerçant du coin vous rappellera vos meilleures heures sur GTA. Les rares phases de "system hacking" ne sont juste pas intéressantes. C'est du Pipe Dream, rien à dire de plus.


Etrangement, les poursuites sont très jouissives. Difficiles au début, on y éprouve du plaisir et une certaine satisfaction à éliminer les poursuivants une fois la maîtrise de la conduite et l'accès à tout l'arbre de compétences de hack acquises. Et profitez-en, parce que le reste du jeu est ennuyeux.


Au fur et à mesure des missions une barre d’expérience se remplit, permettant de débloquer des points de compétences une fois les niveaux atteints. Ils devront être utilisés dans les différents arbres de compétences. Et là encore on sent le manque d'originalité de la part qu’Ubisoft. A part ceux correspondant au hacking et au crafting, les autres relèvent l’incapacité des game designers à trouver des idées. Un des arbres de compétence permet d’augmenter les capacités de conduite et une autre les capacité de combat. Le premier arbre est redondant à cause du système de catégories de voitures vu que la majorité des joueurs prendra les "buffles" , résistantes dans toutes les situations. Le second arbre est tout juste inutile, puisque les gunfights se règlent avec n’importe quelle arme ramassée préalablement.


Finissons avec les à-côtés. Les missions annexes sont vides d'intérêts. C'est difficile de s'y intéresser, vu que l'on refait les mêmes actions que dans les missions d'infiltration. Le système de loot est vite lassant. On passe notre temps à lire des informations pas intéressantes sur les gens, tout ça pour débloquer des véhicules que l'on n'utilise pratiquement jamais, de l'argent que l'on ne dépense nulle part et des musiques qui donnent envie de couper le son de la radio pendant les phases de véhicule.


Annoncé comme l'une des pierres angulaires de la nouvelle génération, Watch_Dogs n’est qu’un soft ennuyeux et peu profond dans sa narration et son système de gameplay. Quatre heures suffisent pour se rendre compte qu'Ubisoft s'emmêle les pinceaux entre un contenu faussement riche et un level design redondant, le tout régi par un univers qui ne propose rien de réellement excitant.

Foorb
3
Écrit par

Le 8 février 2015

Watch Dogs
Athoms
6
Watch Dogs

Watch_dogs, un jeu monde ouvert "Made in Ubisoft"

Il faut que je vous fasse une confidence... je crois que j'en ai assez des jeux Ubisoft. Pourtant je suis un gros consommateur puisque j'ai joué à beaucoup de leurs jeux (les Assassin's Creed, les...

il y a 8 ans

69 j'aime

18

Watch Dogs
Plug_In_Papa
5
Watch Dogs

Barking dogs never bite

Le jeu sandbox dans son incarnation la plus générique et la plus creuse qui soit, une simple skin Assassin's Creed sans inspiration particulière et avec un million de choses à faire qui se trouvent...

il y a 7 ans

41 j'aime

6

Watch Dogs
Erwan
7
Watch Dogs

«Watch Dogs», hackers sur la ville

Lui, l’air sûr de lui, pressé, en costard impeccable, est amateur de cosplay. Elle, tentant une duckface pathétique en pose selfie, lutte contre un cancer. Cet autre, là, sort de prison et discute...

il y a 8 ans

26 j'aime

1

Hotline Miami 2: Wrong Number
Foorb
8

Tonalité Electro-Eighties

Vous ne pouvez pas douter de la qualité de Hotline Miami 2 Wrong Number (qu'on raccourcira en HM2 pour plus de lisibilité), tant ce dernier brille par son level design et son gameplay similaire au...

il y a 7 ans

Watch Dogs
Foorb
3
Watch Dogs

"Watch_Boring_Dogs.ubi"

Quand on se retrouve avec un contenu ne respectant pas les attentes espérées, cela laisse un goût assez amer. Cette année, ce fut le cas de Watch_Dogs, un jeu qui arrive avec ses gros sabots hypés et...

il y a 8 ans