👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Petit jeu a priori sans prétention, League of Legends est nettement plus ambitieux que ne le laisse supposer ses graphismes cartoonesques façon Warcraft 3. Alors que le marché florissant des free to play est souvent trusté par des daubes coréennes en tout genre, où le porte monnaie fait le joueur, LoL fait exception.

Et il cache bien son jeu le bougre. LoL emprunte une formule très populaire qui fait fureur depuis quelques années, que ce soit en mod ou en véritable jeu (Demi god, DotA 2, Sanctum, DotA Blizzard, Heroes of Newerth, etc ...).
Le concept est simple mais diablement efficace : 2 équipes de 5 champions s'opposent sur une carte symétrique, et chacun doit réussir à détruire la base adverse. Pour cela, les champions sont aidés par des sbires, de petits npc un peu débiles qui avancent par vague et en ligne droite avec la ferme intention de se mettre sur la gueule avec les sbires d'en face. Le but du jeu pour chaque équipe sera donc de "pousser" les lignes en aidant ses sbires à avancer, tout en détruisant les tourelles qui bloquent le passage vers le nexus ennemi.

Là où ça devient intéressant, c'est que League of Legends est un MOBA, comprenez par là un jeu online où le joueur dispose d'un avatar persistant, appelé invocateur. Avatar qui évolue en fonction des parties : on gagne de l'expérience, des niveaux, des points d'influence (permettant de débloquer de nouveaux champions). Il y a même un arbre de talent assez proche de celui que l'on peut trouver dans World of Warcraft, ainsi que des pages de runes capable de modifier les caractéristiques de notre champion préféré pour l'adapter à notre style de jeu.
Évidemment, l'évolution de notre invocateur incite à jouer, et le jeu devient bien vite foutrement addictif. On enchaine les parties pour gagner des niveaux, se payer le nouveau champion à la mode, ou augmenter notre rang dans le ladder dédié du jeu. Beaucoup de champions aux rôles et aux styles très différents sont disponibles, du mage, au tank en passant par l'assassin. Et, pastèque sur le cookie, LoL profite d'un suivi digne d'un MMO payant, avec mise à jour, équilibrage et ajout d'un nouveau champion toutes les deux semaines.

Et tout ça pour 0 zeuro ! C'est pas magnifique ? Le jeu est construit sur le modèle du free to play, c'est à dire que le jeu lui même est gratuit mais qu'il est possible de réaliser des micro transactions pour acheter diverses bricoles ... sur certains jeux F2P, ces bricoles se transforment le plus souvent en véritables avantages, qui viennent déséquilibrer le jeu au profit de ceux qui sortent la CB. Rien de tout cela sur LoL, et c'est ce qui en fait un modèle dans le très concurrentiel milieu du free to play. La majeure partie de ce que l'on peut acheter en jeu avec de vrais euros est également disponible via les fameux points d'influence, gagnés au gré des parties ... une seul exception à cela, les skins. Mais bon, ça relève de l'esthétique pur, et faut bien qu'il se fasse un peu de pognon ces braves gens de chez Riot.

Un jeu gratuit, prenant, bien foutu, assez complet et addictif ... y'a sûrement un truc qui cloche là dedans, ce serait trop beau sinon. Et il y en a un, et de taille : la communauté. Comme disait tonton, une grande gratuité implique de gros emmerdeurs ... difficile de lui donner tort.
L'absence de barrière d'entrée rameute inévitablement tout les plus gros débiles de la planète internet, et on doit régulièrement se taper des abrutis finis : du troll, du flamers, du mauvais joueurs, de l'afk ... il y en a pour tout les goûts. Certaines parties peuvent rapidement se transformer en enfer pour peu que le matchmaking nous ait foutu avec une de ces monstruosités qui hantent les jeux online. C'est vrai pour tout les F2P, mais peut être encore plus avec LoL ... une partie dure souvent plus de 30 minutes, et être coincé avec Dark€vin666 pendant aussi longtemps peut rapidement devenir très sport pour les nerfs.
Ce problème a tendance à s'atténuer sans jamais disparaitre quand on monte en niveau, a fortiori si on réussit à atteindre un rang correct en ladder. Des mesures ont été prises par Riot pour réduire le nombre de ces emmerdeurs, mais je crois bien que c'est le revers inévitable d'un jeu aussi réussi, et surtout aussi gratuit.
Mis à part ces problèmes de population, le jeu n'est pas non plus parfait. Il peut rapidement devenir répétitif (seulement 2 cartes et une formule qui ne change pas, même si peu de parties se ressemblent grâce à la diversité des champions), et il y a régulièrement des problèmes de serveurs, conséquence d'un jeu de plus en plus populaire.

League of Legends est un petit jeu très sympathique qui a fait son trou dans le monde des jeux online, et qui commence même à prendre de l'importance dans le milieu très fermé de l'E-sport, au côté des grands pontes du style Starcraft 2. Un jeu bourré de qualités donc, qui devrait ravir les amateurs de DotA ... et puis de toute façon ça coûte rien d'essayer.
Jadenor
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 11 ans

76 j'aime

13 commentaires

League of Legends
Jadenor
8

Le DotA pour les pauvres.

Petit jeu a priori sans prétention, League of Legends est nettement plus ambitieux que ne le laisse supposer ses graphismes cartoonesques façon Warcraft 3. Alors que le marché florissant des free to...

Lire la critique

il y a 11 ans

76 j'aime

13

League of Legends
Spireal
9

Un point en moins pour...

-Les connards qui report à la moindre erreur ou si on ne s'occupe plus d'eux assez souvent -Les supports qui ne savent pas ce qu'est une putain de ward et qui sont bien surpris de se faire kill par...

Lire la critique

il y a 9 ans

62 j'aime

28

League of Legends
Mr_Vercetti
2

Un fléau.

Ce jeu est comme une maladie, qui a emporté tout mes amis les plus chers, les uns après les autres, certains se montraient assez résistants, mais ils ont finis par succomber, non, ce jeu a ruiné ma...

Lire la critique

il y a 11 ans

28 j'aime

58

FTL: Faster Than Light
Jadenor
8

Vitesse lumière et crise de nerfs

Décidément le jeu indé ne cessera jamais de me surprendre. S'il y a bien une chose que j'ai apprécié sur cette gen, c'est la montée en puissance de ce style de petit jeu, qui ne paye pas de mine mais...

Lire la critique

il y a 9 ans

28 j'aime

3

DayZ (mod)
Jadenor
8
DayZ (mod)

Bienvenue en Chernarus.

A la place de faire une critique chiante je vais juste vous raconter ma dernière vie, ce qui donnera je l'espère un bon aperçu de ce qui n'est encore que l'alpha d'un mod très ambitieux. Comme tous...

Lire la critique

il y a 10 ans

28 j'aime

8

Total War: Rome II
Jadenor
8

Veni, vidi ... repassez dans 6 mois pour le vici.

Ce n'est plus un secret pour personne, Rome II est sorti dans un état lamentable. Bancal, mal branlé, fini à la pisse, bêta test, autant d'adjectifs peu glorieux qui ont fusé dans la bouche des...

Lire la critique

il y a 9 ans

22 j'aime

9