Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Super Mario 64
8.3
Super Mario 64

Jeu de Nintendo EAD et Nintendo (1996Nintendo 64)

It's a me Marioooooooooooooooooooooooooooooooo

Nous sommes en 1997, tout juste âgé de 12 ans, je ne ratais pas une ligne des différents magasines de Jeux Vidéo annonçant l'arrivée imminente d'une toute nouvelle console Nintendo. Il faut avouer que c'était à l'époque pour moi le Saint Graal, amateur de Mario depuis mes 6 ans lorsqu'on m'a mis une manette Nes entre les mains, j'ai vécu ensuite des heures inoubliables sur sa petite soeur avec les Donkey Kong, Secret of Mana, Street Fighter, Yoshi Island, Super Mario Kart et j'en passe.


Je me souviendrais toujours du moi de Novembre durant lequel chaque jour après les cours, je venais jouer quelques minutes sur la borne installée par les Galeries Lafayette, à l'époque la baie des Pirates, j'étais tout simplement fasciné par l’ergonomie et la fluidité avec laquelle Mario pouvait se glisser sous l'eau ou remonter en profondeur, je ne voulais pas lâcher la manette...


Viens enfin le plus chouette Noël de ma vie, 25 Décembre 1997, sous le sapin, une N64 flambant neuve avec son Super Mario 64 m'attend pour une une journée inoubliable, le temps de tout brancher et voilà que la trombine de Mario apparaît, je m'amuse quelques minutes à tirer les joues de ce bon vieux moustachu et me voilà prêt pour la grande aventure...


Le passage de la 2D à la 3D est assez hallucinant, cette caméra qui nous suit, la facilité avec laquelle on peut changer d'ange de vue, le zoom et ce jardin gigantesque qui entoure le château culte dans lequel Peach passe sa vie à se faire enlever par le vilain Bowser, je scrute chaque recoin, je veux tout voir et tout faire quand soudain, je décide de pénétrer dans un lieu qui regorge de salle et de tableaux.
Je comprends rapidement que la plupart sont closes et qu'il me faudra récolter un nombre incalculable d'étoiles pour espérer en visiter d'autres, ce que je ne savais pas, c'est la variété des mondes que j'allais découvrir...


Comment imaginer tout ce que j'allais voir, ce monde d'eau que j'avais entraperçu n'était que la partie immergée de l'iceberg colossal. J'ai pu ainsi voler dans les airs, parcourir les flammes, rentrer dans un manoir hanté, suffoquer dans le sable désertique, emprunter des toboggans géants, me propulser dans le ciel grâce à des canons pour des chutes vertigineuses, grimper dans une montagne à la hauteur indescriptible, naviguer dans une horloge complètement folle, défier un pingouin dans la neige, rencontrer le monstre du Loch Ness...


120 étoiles, 15 mondes, des secrets, Super Mario 64 offre à l'époque un prodige de Gameplay et une diversité hallucinante qui en fait encore à ce jour l'un des plus grands jeux de plate forme de tous les temps, chaque thème entendu résonne encore dans ma tête, j'ai dû refaire ce jeu une dizaine de fois et le plaisir de jeu n'a jamais faibli. C'est d'autant plus frustrant que depuis chaque jeu Mario est plus fade que le précédent et se repose sur des acquis en proposant un copier coller grossier.
Ressortez votre N64 poussiéreuse ou achetez en une pour une bouchée de pain et retournez défier Bowser pour un ultime affrontement dantesque une fois que vous aurez dénicher toutes les travailles dissimulées dans cet immense donjon.

Kobayashhi
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur et l'a ajouté à ses listes et Les meilleurs jeux de la Nintendo 64

Créée

le 29 mars 2015

Critique lue 1.8K fois

25 j'aime

3 commentaires

Critique lue 1.8K fois

25
3

D'autres avis sur Super Mario 64

Super Mario 64
Dunslim
9

Axiome plateforme

En I, une analyse de la plateforme considérée sous l'angle physique et mécanique. En II, les notions plus fondamentales de rythme et de flux à travers le jeu d'action. En III, Super Mario 64 et la...

le 8 juin 2015

33 j'aime

38

Super Mario 64
Kobayashhi
10

It's a me Marioooooooooooooooooooooooooooooooo

Nous sommes en 1997, tout juste âgé de 12 ans, je ne ratais pas une ligne des différents magasines de Jeux Vidéo annonçant l'arrivée imminente d'une toute nouvelle console Nintendo. Il faut avouer...

le 29 mars 2015

25 j'aime

3

Super Mario 64
villou
9

Mario 64, quand un jeu imparfait devient un mythe.

Comme je disais dans ma critique sur Ocarina Of Time, élever un jeu au rang de culte n'est certainement pas un gage de perfection. Et Mario 64 est loin d'être parfait...et pourtant, il n'a pas usurpé...

le 14 nov. 2010

15 j'aime

8

Du même critique

Interstellar
Kobayashhi
10

All you need is love, love, love, love...

Aïe Aïe Aïe, nous y voilà, Interstellar, le film dont on ne doit pas prononcer le nom, celui qui déchaîne les passions, film de la décennie pour certains, arnaque pour d'autres. Déjà moqué pour ces...

le 6 nov. 2014

488 j'aime

23

Mad Max - Fury Road
Kobayashhi
9

My Name is Max, Mad max !

Putain........................... Du moment où les lumières se tamisent jusqu'au générique de fin laissant traverser le nom de Georges Miller, je suis resté scotché dans mon siège, halluciné par le...

le 14 mai 2015

302 j'aime

27

Whiplash
Kobayashhi
8

Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, J.K FUCKING SIMONS

J'ai quitté la salle il y a quelques heures maintenant, et pourtant j'entends encore les baguettes claquer contre les cymbales avec une fougue hors norme, ais-je perdu la raison ou suis-je encore...

le 24 déc. 2014

265 j'aime

5