2017 sisi

Avatar Kyrios Liste de

288 films

par Kyrios

(Couverture - "The Fall" de Tarsem Singh)

2014 : 171 découvertes / 2015 : 198 découvertes (271 en tout) / 2016 : 204 découvertes (274 en tout)

OBJECTIF : 300 films (revus compris) ----> Bilan non atteint, snif.

Janvier --> 47 films vus (41 découvertes), Moyenne découvertes (6.95), Meilleures découvertes (Y Tu Mama Tambien, Cycle Clouzot, Starship Troopers, Eyes Wide Shut, In The Mood For Love, Trilogie Bill Douglas, Cycle Jarmusch, Double Indemnity, La La Land.)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Février --> 48 films vus (30 découvertes), Moyenne découvertes (7.06), Meilleures découvertes ( Nobody Knows, Almost Famous, Happiness, The Fall, Silence, Only Lovers Left Alive, Chinatown, We Own The Night.)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mars --> 21 films vus (9 découvertes), Moyenne découvertes (6.11), Meilleures découvertes (Thelma & Louise, Logan, The Lost City of Z.)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Avril --> 4 films vus (4 découvertes), Moyenne découvertes (6.75), Meilleures découvertes (My Man Godfrey, Après La Tempête.)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mai --> 21 films vus (7 découvertes), Moyenne découvertes (5.71), Meilleure découverte (Nocturama.)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Juin --> 13 films vus (4 découvertes), Moyenne découvertes (6.75), Meilleure découverte (Okja.)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Juillet --> 60 films vus RECORD !!! (29 découvertes), Moyenne découvertes (6.72), Meilleures découvertes (Fire Walk WIth Me, All About Eve, Lost Highway, A Straight Story, The Room, Das Boot, Bad Lieutenant et deux derniers films de la trilogie du Dollar.)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Août --> 7 films vus (6 découvertes), Moyenne découvertes (5.33), Meilleure découverte (La Piel Que Habito.)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Septembre --> 18 films vus (16 découvertes), Moyenne découverte (6.5), Meilleures découvertes (Deep End, Suddently Last Summer, Good Time, Le Cirque, Harakiri.)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Octobre --> 26 films (16 découvertes), Moyenne découvertes (5.8), Meilleures découvertes (Blade Runner 2049, Jeremiah Johnson, La Vie de Jésus, Wind River, Brève Histoire d'Amour.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Novembre --> 6 films (6 découvertes), Moyenne découvertes (5.5), Meilleure découverte (Jim & Andy).
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Décembre --> 17 films (16 découvertes), Moyennes découvertes (6.43), Meilleures découvertes (Colombus, Les Tontons Flingueurs, Detroit, A Taxi Driver, 120 BPM, The 25th Hour.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Le Monde de Dory (2016)

    Finding Dory

    1 h 37 min. Sortie : . Animation, aventure et comédie.

    Long-métrage d'animation de Andrew Stanton et Angus MacLane avec Ellen DeGeneres, Albert Brooks, Ed O'Neill

    Le 2 janvier.

    En 3D. Commencer l'année sur un Pixar c'est pas désagréable, pas un grand cru certes mais un film plaisant.
    Même si la structure du film est répétitive, certains personnages un peu plat (Septopus) et un propos redondant avec le premier, ça se suit bien grâce à une animation sans faille une fois de plus.

    Suite loin d'être indispensable cela dit, surtout si longtemps après.
  • Bande-annonce

    Les Nouveaux Héros (2014)

    Big Hero 6

    1 h 42 min. Sortie : . Animation, action, aventure, comédie et science-fiction.

    Long-métrage d'animation de Chris Williams et Don Hall avec Scott Adsit, Ryan Potter, Daniel Henney

    Le 2 Janvier.

    En 3D. Un gros melting-pot d'influences Marvel/Manga qui fonctionnent très bien. BayMax est réussi, la relation principale aussi. Pas de chanson, ni de relation amoureuse forcée. Le badguy est survolé mais malgré tout le message du film quoique simple passe bien, le tout bien animé et rythmé.
    Très divertissant.
  • Bande-annonce

    Les Mondes de Ralph (2012)

    Wreck-It Ralph

    1 h 41 min. Sortie : . Animation, aventure et comédie.

    Long-métrage d'animation de Rich Moore avec John C. Reilly, Sarah Silverman, Jack McBrayer

    Le 3 janvier.

    En 3D. Encore un film cool, les derniers Disney 3D sont tops en fait, j'aurais pas dû les esquiver si longtemps.
    À l'exception de quelques placements de produits un peu trop violents et de persos fan service (Sonic, Bowser) qui ne servent à rien, le reste fonctionnent très bien.
    Un bel hommage au monde du jeu vidéo, ne le rabaissant jamais à un divertissement sans âme au contraire. L'idée de base est super et l’exécution l'est tout autant.
    On passe un bon moment, certains clin d’œil font plaisir à voir (MGS, DOOM...), et la 3D est excellente.
  • Bande-annonce

    Raiponce (2010)

    Tangled

    1 h 40 min. Sortie : . Animation, comédie et comédie musicale.

    Long-métrage d'animation de Byron Howard et Nathan Greno avec Maeva Méline, Romain Duris, Isabelle Adjani

    Le 3 Janvier.

    En 3D. Je continue sur ma lancée.
    Le vrai gros lancement de Disney dans l'animation 3D, et bien c'est vraiment pas mal. La formule est bien respectée tout en bénéficiant d'un humour plus nerveux, et des atouts de la 3D (lunettes et animation) sur les courses poursuites notamment.
    Même si je suis rarement client des chansons, elles sont ici assez rares, souvent bien chorégraphiées et jamais trop longues donc même ça ne m'a pas déplu.

    Bon je vais conclure avec Frozen je pense, le seul qui me donne vraiment pas envie mais autant aller au bout de la démarche.
  • Bande-annonce

    La Reine des Neiges (2013)

    Frozen

    1 h 42 min. Sortie : . Aventure, jeunesse, musique, fantastique et animation.

    Long-métrage d'animation de Chris Buck et Jennifer Lee avec Kristen Bell, Idina Menzel, Josh Gad

    Le 4 Janvier.

    En 3D. Pas si mal finalement. Jusqu'à la scène "Let It Go" j'étais même plutôt surpris.
    Après le film souffre du manque de charisme des ses personnages, les deux prétendants sont fades, Otlaf est plus énervant qu'autre chose. On retrouve pas un comic relief efficace comme dans Tangled.
    De même les chansons sont trop nombreuses à mes yeux et pas toujours mémorables dans la mise en scène.
    Au final ça reste divertissant et même plus réussi que ce à quoi je m'attendais, juste trop classique, trop sage.
  • Bande-annonce

    Lolita (1962)

    2 h 33 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Stanley Kubrick avec James Mason, Sue Lyon, Shelley Winters

    Le 4 janvier.

    En Bluray.
    Positivement surpris par ce film qui ne m'intéressait pas vraiment. Je pensais m'ennuyer et finalement non. Le film est découpé en deux parties, la première m'a complètement charmé, la seconde un peu moins, le rythme est plus décousu et Lolita perd un peu de son aura du début du film.
    Mais au final le film reste une réussite, notamment grâce au cast', habité et plein de charme (Peter Sellers excellent).
    Un bon Kubrick, sans doute pas le plus significatif de ses obsessions et de son style mais un film maîtrisé.
  • Bande-annonce

    Nocturnal Animals (2016)

    1 h 56 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Tom Ford avec Amy Adams, Jake Gyllenhaal, Michael Shannon

    Le 4 Janvier.

    C'était une de mes attentes de ce début d'année, et c'était à la hauteur.
    Visuellement c'est vraiment réussi et y'a des scènes assez marquantes en terme de mise en scène (notamment la course poursuite du début).
    Assez peu de choses à redire, surtout sur la partie "récit" avec Gyllenhaal, qui fonctionne vraiment bien en miroir avec l'intrigue centrale.
    Le bémol principal vient de l'écriture un peu facile de certaines scènes (échange entre Amy Adams et sa mère), la critique du monde de la mode et sa superficialité est un peu trop à sens unique...
    De même le film accentue parfois trop par la parole des effets déjà compris et crées par la mise en scène (notamment dans les rebonds entre le récit de Jake et la vie réelle)...
    Quelques maladresses donc mais globalement une histoire assez forte, portée par des acteurs que j'apprécie beaucoup et une BO d'Abel Korzeniowski très belle.
  • Bande-annonce

    Y tu mamá también (Et... ta mère aussi !) (2001)

    Y tu mamá también

    1 h 46 min. Sortie : . Drame et road movie.

    Film de Alfonso Cuarón avec Daniel Gimenez Cacho, Ana Lopez Mercado, Diego Luna

    Le 5 janvier.

    Petite claque. Je suis un grand amateur de road-trip, de voyage initiatique. Ici, il en transparaît une telle authenticité, une bienveillance.
    Ce portrait de la jeunesse mexicaine tout en dépeignant tout le Mexique moderne est touchant, drôle. Un très bon moment.
  • Bande-annonce

    L'assassin habite au 21 (1942)

    1 h 24 min. Sortie : . Comédie, policier et thriller.

    Film de Henri-Georges Clouzot avec Pierre Fresnay, Suzy Delair, Jean Tissier

    Le 5 janvier.

    Impressionnant. Si dense pour un film pour un film pourtant court. Un dynamique humour/enquête parfaite, un panel de tronches exquis.
    Et ces dialogues, ça fuse, une diction, une énergie qu'on retrouve rarement. C'est savoureux. On est tenu en haleine du premier plan au dernier. Et c'est techniquement très au point, Clouzot commence bien, je vais faire un cycle.
  • Bande-annonce

    Starship Troopers (1997)

    2 h 09 min. Sortie : . Action, science-fiction et guerre.

    Film de Paul Verhoeven avec Casper Van Dien, Dina Meyer, Denise Richards

    Le 5 Janvier.

    Hyper fun juste pour le boum-boum et très intéressant pour tout le reste. Un super film.
  • Bande-annonce

    2001 : L'Odyssée de l'espace (1968)

    2001: A Space Odyssey

    2 h 40 min. Sortie : . Aventure et science-fiction.

    Film de Stanley Kubrick avec Keir Dullea, Gary Lockwood, William Sylvester

    Revu le 6 Janvier.

    +1. En Bluray.
    En vrai ce film je pourrais jamais trouver la note qui correspond à ce qu'il me fait ressentir. C'est un objet fascinant et difficile à appréhender. Cependant c'est sa plus grand force. L'une des plus grands œuvres du 7ème art sans aucun doute.
    Incroyablement précurseur dans sa forme, visionnaire sur bien des points et doté d'un fond métaphysique à la fois structuré et ouvert à l'interprétation de chacun.
    Ce film me fascine autant qu'il peut m'ennuyer, me frustrer. Si je m'en tiens au visionnage pur, je ne peux nier que c'est parfois pénible, et ce malgré la réalisation absolument parfaite de l'ensemble. Mais bon je pense que c'est aussi ce que le film cherche à produire et il réussit, tu n'es pas indifférent et il fait parti de ses grandes œuvres qui te donnent la sensation de toucher du doigt un "ailleurs", une extra-conscience comme si l'espace de quelques minutes tout était clair. Pourquoi la vie, les secrets de l'univers....
    Probablement le plus grand film de Kubrick, mais trop anxiogène et froid pour que ce soit mon préféré au final. Je lui préfère Barry Lyndon.
  • Bande-annonce

    Gravity (2013)

    1 h 30 min. Sortie : . Drame, thriller et catastrophe.

    Film de Alfonso Cuarón avec Sandra Bullock, George Clooney, Ed Harris

    Revu le 6 janvier.

    En 3D.
    Le retour du film attraction, à la manière des vus Lumière de l'époque. Ici, on est devant une expérience au delà de la narration.
    Même si le film n'est pas dénué de fond, son symbolisme est soit trop opaque pour être impactant, soit trop forcé pour être touchant (toute l'esthétique de renaissance un peu trop prononcée).
    Malgré tout cela reste un grand huit d'une immersion sans précédent, doté d'une mise en scène virtuose et d'une 3D sans équivalent depuis.
  • Bande-annonce

    Shining (1980)

    The Shining

    1 h 59 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et thriller.

    Film de Stanley Kubrick avec Jack Nicholson, Shelley Duvall, Danny Lloyd

    Revu le 7 janvier.

    En Bluray.
    Vu qu'une fois il y a près de 5 ans. Toujours un film très efficace, mais sans doute le plus perfectible des Kubrick de son âge d'or.
    Là où Nicholson brille, Shelley Duvall cabotine et énerve.
    La mise en scène, très planante pose une ambiance contemplative avec ses travelling mais pèse donc aussi à donner du rythme dans l'ultime dénouement assez décevant.
    De même la musique devient trop redondante dans ses effets sur la durée. Grosse préférence pour le mystère de la première heure sur la folie de la seconde.
    Malgré tout je chipote, le film reste globalement assez remarquablement mené. Il manque peut être juste la touche de génie et la portée de certaines de ses grandes œuvres.
    Gros 7.5
  • Bande-annonce

    Full Metal Jacket (1987)

    1 h 56 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Stanley Kubrick avec Matthew Modine, Arliss Howard, Vincent D'Onofrio

    Revu le 7 janvier.

    En Bluray.
    Tout comme The Shining c'est pas son film que je préfère, ça reste évidemment très bien mais là aussi j'ai une grosse préférence pour la première partie.
    Après tant de films sur ce conflit, FMJ semble parfois arriver un peu en retard, mais la première partie sur la formation est forte et vraiment inédite.
    Plus de réticences sur la seconde qui, malgré une maîtrise formelle et thématique forte, fait un peu doublon avec certains films sortis plus tôt et pêche un peu sur le rythme aussi.
  • Bande-annonce

    Eyes Wide Shut (1999)

    2 h 39 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Stanley Kubrick avec Tom Cruise, Nicole Kidman, Madison Eginton

    Le 7 janvier.

    En Bluray.
    Objet complètement fascinant, je sais pas trop quoi en dire. j'ai mis une grosse demie-heure à me laisser embarquer par cette fable entre rêve/réalité, manipulation, croyances...
    Le genre de film qui te laisse pensif longtemps après.
    Ah et la scène du bal, une des scènes le plus ouf que j'ai pu voir, une claque.
  • Bande-annonce

    Your Name. (2016)

    Kimi no na wa.

    1 h 46 min. Sortie : . Animation, drame, fantastique et romance.

    Long-métrage d'animation de Makoto Shinkai avec Mone Kamishiraishi, Ryūnosuke Kamiki, Masami Nagasawa

    Le 8 Janvier.

    Un peu déçu. Le gros carton au Japon, et surtout les gros retours ici m'avaient vraiment donné super envie.
    Au final je trouve ça bien mais sans grande surprise.
    L'idée de base est top, et son exécution l'est souvent aussi, mais malgré tout je trouve qu'il a un certain manque de folie dans le traitement du dernier acte. C'est efficace mais un peu sage et prévisible.
    De même l'écriture est un poil forcée sur les moments émotions, le film est très beau et beaucoup de la symbolique passe déjà très bien par l'image, je trouve dommage d'appuyer toujours par des dialogues...
    Pour ce qui est du côté très J-Pop/Kawai du film, je suis pas le plus grand fan de base mais ça passe bien, étant cohérent avec le film en lui-même (même si le générique du début surprend).

    J'peux pas nier que la hype m'a influencée, je pensais voir quelque chose de plus surprenant.
    Le film est beau, la première partie marche très bien (drôle et bien rythmée) et les personnages attachants. Mais l'émotion n'a pas vraiment pris sur moi, j'attendais que ça s'emballe plus dans sa résolution...

    Mais bon ça reste un bon film malgré tout, aucun doute là dessus.
  • Bande-annonce

    Les Yeux sans visage (1960)

    1 h 28 min. Sortie : . Drame et Épouvante-horreur.

    Film de Georges Franju avec Pierre Brasseur, Alida Valli, Édith Scob

    Le 11 Janvier.

    Au cinéma.
    Un film très froid et étonnamment sombre pour l'époque. On sent les recherches sur le cinéma scientifique sur les passages de chirurgies, qui sont des séquences assez fascinantes.
    De même le choix de l'actrice au visage abîmé est parfait, le rendu assez angélique fonctionne très bien.
    Juste quelques retenus sur l'apport de la dimension enquête de police qui au final n'amène pas grand chose (juste un peu de pression).
    Enfin bon, un film assez glauque mais au thème très intéressant que je ne pensais pas traité de manière aussi directe à l'époque.
    Et la fin est très belle.
  • Bande-annonce

    Room 237 (2012)

    1 h 42 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Documentaire de Rodney Ascher avec Bill Blakemore, Geoffrey Cocks, Juli Kearns

    Le 14 Janvier.

    Quelques théories intéressantes, malheureusement cela reste souvent en surface. Certains assument la subjectivité de leur vision, d'autres projettent clairement leurs délires dans le film et on entre dans ce que je trouve être de la sur-interprétation non-assumée. Cela dit, comme dit dans le docu, c'est intéressant de voir toute la fascination autour de ce film des décennies après mais la forme est trop fade et les intervenants pas assez captivants pour lui permettre d'être marquant.
    Ça se regarde, j'en retiens quelques anecdotes mais ça bouleverse pas ma vision du film.
  • Bande-annonce

    The Devil's Rejects (2005)

    1 h 51 min. Sortie : . Épouvante-Horreur, thriller, road movie et action.

    Film de Rob Zombie avec Sid Haig, Bill Moseley, Sheri Moon Zombie

    Le 15 Janvier.

    Avec tout ce que j'avais lu et entendu à son sujet j'avoue que je m'attendais à plus bordeline, c'est finalement assez "sage" tout considéré. Bon je suis sans doute complètement insensible après avoir vu des immondices comme "A Serbian Film" mais quand même.
    Pour le reste ça fonctionne, les quelques parties pris visuels (freeze frame) et sonores marchent bien, le portrait de l'Amérique profonde est sacrément flippant mais la grosse réussite du film est d'humaniser des monstres.
    Pour autant j'étais pas non plus de leur côté comme j'ai pu lire chez certains, certes une forme de compassion entre en jeu mais j'avais quand même envie qu'ils finissent par se faire éclater la tronche...
    Le final est top sinon et le clown (Sid Haig) est le perso du film, totalement perché avec une gueule pas possible.
  • Bande-annonce

    Happy Together (1997)

    Chun gwong cha sit

    1 h 36 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Wong Kar-wai avec Leslie Cheung, Tony Leung Chiu-wai, Chang Chen

    Le 15 Janvier.

    En Bluray.
    Un peu le même avis que sur "Nos Années Sauvages" entre autres, très beau avec des passages très inspirés mias je m'ennuie parfois un peu.
    Et j'ai été moins charmé par l'Argentine que la façon qu'il a de saisir la folie de HK.
    Mais cela reste un (très) bon film malgré tout. À revoir, digérer sans doute.
  • Bande-annonce

    In the Mood for Love (2000)

    Fa yeung nin wa

    1 h 38 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Wong Kar-wai avec Maggie Cheung, Tony Leung Chiu-wai, Siu Ping-lam

    Le 15 Janvier.

    Superbe, gracieux, élégant. Une relation impossible magnifiquement mise en scène et incarné par deux des acteurs fétiches de WKW au sommet de leur art.
    L'aboutissement du travail de WKW durant les années 90.
  • Bande-annonce

    My Blueberry Nights (2007)

    1 h 35 min. Sortie : . Romance, comédie dramatique et road movie.

    Film de Wong Kar-wai avec Norah Jones, Jude Law, David Strathairn

    Le 15 Janvier.

    L'impression de voir une parodie de WKW. Dommage, malgré sa mauvaise réputation j'étais très curieux de le voir. Le casting était alléchant et je trouve toujours intéressant de voir des réalisateurs très ancrés dans leur culture tenter de s'américaniser l'espace d'un métrage...
    Malheureusement cela fait ici parti de la longue listes des expériences ratées. Dommage, le film commence assez bien avec une bonne alchimie entre Norah Jones et Jude Law, malgré des ressemblances trop vives avec Chungking Express...
    C'est par la suite que j'ai décroché, l'errance du personnage ne m'a aucunement touché, la succession d'arc narratif m'a ennuyé.
    Je ne retrouve pas l'aura, la beauté dans le traitement des corps, des regards de ses autres films... J'ai parfois carrément trouvé le film assez vilain, un comble pour du WKW...
    La partie avec Portman est la pire selon moi, WKW n'est pas ricain et cela se voit, il n'arrive pas à donner une âme à ce qu'il filme comme il le fait si bien chez lui.
    Les images sont fades et les performances aussi, malgré les bons acteurs. On tombe dans l'auto-caricature où chaque plan est prétexte à des ralentis assez vilain porteur d'aucun sens, contrairement à Chunking pour ne citer que lui...
    Bref, du recyclé en Amérique. Vraiment pas inspiré, à l'exception de Norah Jones qui possède un certain charme et des arcs de tout début et toute fin, je me suis vraiment ennuyé.
  • Bande-annonce

    This Is Not A Love Story (2015)

    Me and Earl and the Dying Girl

    1 h 44 min. Sortie : . Drame.

    Film de Alfonso Gomez-Rejon avec Thomas Mann, Olivia Cooke, RJ Cyler

    Le 16 Janvier.

    Le film Sundance habituel, doux amer.
    C'est pas bien marquant mais y'a une légéreté qui passe bien et le fait que l'intrigue baigne dans une passion pour le cinéma est agréable, cela ne m'a pas paru forcé pour autant.
    Dommage que le personnage incarné par RJ Cyler soit si peu présent, le plus cool à mes yeux.
    Label Sundance donc agréable mais grosse impression de déjà vu.
  • Bande-annonce

    Gods of Egypt (2016)

    2 h 07 min. Sortie : . Aventure, fantasy et péplum.

    Film de Alex Proyas avec Gerard Butler, Brenton Thwaites, Nikolaj Coster-Waldau

    Le 16 Janvier.

    En 3D. Comme pour ID Resurgence j'arrive pas à en rire. Je le prends juste pour ce qu'il est un mauvais film.
    Le mauvais goût visuel est constant (enfin même de pire en pire, belle perf'), les CGI sont pas finies, les acteurs en roue libre débitant des banalités, l'action est filmée n'importe comment (ces ralentis 360° ridicules, mon dieu...). Bref, la liste est longue, c'est vraiment dommage de voir un réalisateur ayant tout de même du talent s'enfoncer dans un projet aussi foireux que celui-ci.
    Je trouve ça triste, j'arrive pas à le voir comme un nanar (ce qu'il est sans doute).
    C'est con, l'univers égyptien ça peut donner des trucs cool... Y'a juste le passage dans le monde des morts avec Anubis que j'ai trouvé par trop laid et pas trop trop con.
    Donc de la merde, mais ça se regarde parce que cas d'école.
  • Bande-annonce

    Les Petits Mouchoirs (2010)

    2 h 25 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Guillaume Canet avec François Cluzet, Valérie Bonneton, Gilles Lellouche

    Le 18 Janvier.

    "ALORS TU VAS PLEURER PUTAIN !!!" Guillaume Canet
  • Bande-annonce

    Stanley Kubrick : A Life in Pictures (2001)

    Stanley Kubrick: A Life in Pictures

    2 h 22 min. Sortie : . Portrait et cinéma.

    Documentaire de Jan Harlan avec Tom Cruise, Alan Parker, Alex Cox

    Le 18 Janvier.

    Très scolaire tout ça.
    Heureusement certaines interventions vont au delà des louanges habituelles, et certaines images de son enfance, sa vie privée ou sur les plateaux valent le coup.
    Pour le reste c'est très convenu, on balance toute sa carrière de A à Z avec quelques commentaires attendus, et quelques anecdotes sympas.
    Mais bon ça reste sur un immense cinéaste donc très regardable.
  • My Childhood (1972)

    48 min. Sortie : . Drame.

    Film de Bill Douglas avec Stephen Archibald, Hughie Restorick, Karl Fieseler

    Le 18 Janvier.

    Au cinéma.

    Chance d'avoir vu cette trilogie au Cinéma.
    J'ai mis un peu de temps à me laisser captiver par le séquençage assez particulier et l'absence de trame narrative réelle.
    Mais ensuite.. Les acteurs sont tous très touchants (Le petit Jamie en tête), on est plongé dans ce quartier minier du Édimbourg des années 40.
    Bill Douglas porte une vision douce sur ce qui semble être très fortement autobiographique.
  • My Ain Folk (1973)

    55 min. Sortie : décembre 1973. Biopic et drame.

    Film de Bill Douglas avec Stephen Archibald, Hughie Restorick, Jean Taylor Smith

    Le 18 Janvier.

    Au cinéma.

    Suite directe de l'enfance de Jamie (l'alter égo de Bill Douglas). Ma partie préféré. Jamie est adolescent, l'âge ingrat. Il prend conscience des choses. Tiraillé entre plusieurs vies qui s'offrent à lui.
    Sa relation avec sa grand-mère, très froide mais aussi parfois étonnamment aimante, est vraiment forte.
  • My Way Home (1978)

    1 h 12 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Bill Douglas avec Stephen Archibald, Paul Kermack, Jessie Combe

    Le 18 Janvier.

    Au cinéma.

    Fin de la trilogie, Jamie est plus âgé. On le retrouve dans un pensionnat qu'il quitte très vite pour être de nouveau livré à tous les tentations de la vie. Entre sa volonté de retrouver un cadre familier et fuir ses souvenirs...
    Une belle conclusion, où Bill Douglas se livre encore plus que dans les précédentes.
  • Bande-annonce

    Monty Python - Sacré Graal ! (1975)

    Monty Python and the Holy Grail

    1 h 31 min. Sortie : . Aventure, comédie et fantastique.

    Film de Terry Gilliam et Terry Jones avec Graham Chapman, John Cleese, Eric Idle

    Le 18 Janvier.

    Enfin vu ce grand classique. Je me suis lancé totalement vierge, je n'avais jamais vu de scènes du film entièrement et je connais très peu l'univers de MP.
    C'était cool, le film est très fou et présente réellement un bande à la créativité débordante. Je trouve cela très agréable mais cela ne m'a pas toujours séduit.
    De même, le film ayant tant inspiré par la suite, me rendre compte du côté méta de celui ci après en avoir vu d'autres projets en faisant autant par la suite m'a moins marqué.
    Malgré tout j'ai passé un très agréable moment et certaines sketchs resteront dans mes mémoires (Lancelot dans la tour notamment, et Ni !)