Chroniques Comics

Avatar arnonaud Liste de

165 bd

par arnonaud

Dans ces chroniques, je critique des séries aussi bien VO que VF. Je le précise pour chaque série au cas où ne vous lisez pas de VO.

Bon ça peut paraître un brin redondant avec mes listes "lu en ...", mais j'ai décidé de centraliser toutes les petites critiques que je faisait sur les différents singles dans une liste.
Dans cette liste je rangerais pas ordre chronologique inverse du dernier numéro lu (ok...?). En gros, le dernier comics lu se retrouvera en tête de liste et ainsi de suite. Parfois j'ai du retard sur certaines séries, donc ne vous étonnez pas de voir un numéro d'un mois de Septembre avant un mois d'Octobre ou des choses de ce genre.

J'aime bien tester de nouvelles séries, sur leurs 3 ou 5 premiers numéros, sans continuer ensuite. Après, j'attends souvent une publication VF (si ça m'a plu...)
Les séries que je suis vraiment actuellement en VO : sont Avengers, New Avengers, Fantastic Four, Ms.Marvel, Silver Surfer, Superman, Teen Titans, Iron Fist, Low, Batgirl, Birthright, Multiversity, Tooth & Claw, All-New Captain America, Rumble, Squirrel Girl, Ant-Man, Uncanny Avengers ...
Et probablement : Bitch Planet, SHIELD, Howard the Duck, Spider-Woman, Help Us Great Warrior, Big Days, Spider-Gwen, Silk...
Et en VF : Avengers, New Avengers, Avengers World, Secret Avengers, Uncanny Avengers, Mighty Avengers, All-New X-Men, Uncanny X-Men, Amazing X-Men (soit les magazines Avengers, Uncanny Avengers et X-Men). Et j'emprunte régulièrement les numéros d'Avengers Universe et de X-Men Universe.

Les chroniques sont de bases en annotations de liste, et quand j'ai plus de place, je les passe en critique SC.

Ah, et les chiffres entre crochets signifie la note que je donne à l'issue. Y en a pas forcément, mais j'essaye d'en mettre souvent actuellement. Et les noms de mois entre crochets signifie le mois où j'ai lu l'issue. Dans les critiques, ça correspond au mois de sortie de l'issue.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • X-Men (2013 - 2015) (2013)

    "Adjectiveless" X-Men (Volume 3)

    Sortie : mai 2013.

    Comics de Olivier Coipel et Brian Wood

    (Chroniques VO et VF - Dispo VO et VF (en kiosque et librairie) - édité par Marvel (VO) et Panini Comics (VF))

    #1 : 7
    #2 : 7
    #3 : 7
    #10 : 7
    #11 : 6
    #12 : 7
    #13 : 7
    #14 : 7
    #15 : 7
    #23 : 6

    Voir la critique.

    #14 [Février] Cet arc des X-Men face au Futur est toujours aussi sympa. J'aime bien comment les héroïnes se font débordées par cet adversaire mystérieux, j'aime bien cette scène d'action d'introduction dans le métro new-yorkais... Y a vraiment un truc qui fonctionne vraiment bien dans la façon qu'à Wood d'écrire la série. Une bonne caractérisation des personnages, un bon rythme, un côté imprévisible, de l'enjeu... C'est ce que j'aime lire quand je lis du X-Men, y a une bonne atmosphère, ça me rappelle l'excellent arc de Whedon face à Danger... Ca n'en a pas le génie mais c'est bien sympathique.

    Bon et aux dessins Clay Mann est toujours nickel. C'est pas toujours parfait (notamment certains visages), mais ça colle bien pour une série d'action comme celle-ci. Par contre, le back-up, malgré une partie graphique sympa, s'enfonce dans l’anecdotique complet et ça devient vraiment inintéressant. [7]

    #15 [Mars] Je suis triste, Clay Mann a été échangé contre Matteo Buffagni qui a un style qui n'a tout simplement rien à voir. Et ça en plein milieu de l'arc, bien entendu... Après, le boulot de Buffagni est tout à fait honnête et fonctionne plutôt bien. J'aime bien comment il dessine le Futur (c'est le nom du vilain de l'arc, hein), lui donnant un petit style sympa et un peu plus charismatique.

    Et cet antagoniste est d'ailleurs sympa dans son côté simple humain hyper balèze qui peut battre les X-Men comme il veut. Bon, c'est clair que c'est malheureusement pas très glorieux pour nos héroïnes, mais au moins ça offre une dynamique sympa à l'histoire. J'aime bien aussi le petit côté huit-clos à l'école avec peu de personnages, ça marche bien aussi de ce côté là.

    Bref, je suis cet arc avec toujours autant de plaisir, c'est une vraie bonne surprise pour ma part, qui me donne envie de lire en entier les deux premiers arcs et d'aller lire ce que le scénariste a pu faire d'autre sur la série. J'ai hâte de voir comment ce petit arc va se terminer, en espérant que ce sera toujours aussi sympa. [7]
  • Nightcrawler (2014 - 2015) (2014)

    Nightcrawler (Volume 4)

    Sortie : juin 2014.

    Comics de Todd Nauck et Chris Claremont

    (Chroniques VO avec relectures VF - Dispo VO et VF (en kiosque) - édité par Marvel (VO) et Panini Comics (VF))

    #1 : 7
    #2 : 7
    #3 : 7
    #4 : 7
    #5 : 7

    Voir la critique

    #5 [Mars] Le numéro commence bien, référence aux ouvertures d'épisodes des X-Men sur un match de baseball, que Claremont utilise intelligemment pour traiter de l'état d'esprit de Diablo dans ce début d'épisode et sa perception des X-Men d'aujourd'hui (avec toujours cette quasi double lecture des monologues de Diablo sur l'équipe qui traduisent aussi le point de vue du scénariste sur l'évolution de l'univers mutant depuis son départ).

    Tout le reste du numéro est dans le même état d'esprit, avec notre héros qui essaye de s'habituer au rôle de prof pour mutants, une petite réf' à la nature originelle d'Emma Frost en tant que méchante (Claremont n'ayant pas digéré son changement de camp)... C'est bien fait, les personnages sont bien écrits et caractérisés, les personnages dessinés par Todd Nauck sont tous mignons...

    J'aime bien aussi ce duo qui se créé entre Diablo et le jeune élève naïf et intrépide (et au look improbable) Rico. C'est pas des plus original mais ça fonctionne bien. Et il y a l'intrigue du prochain numéro (ou du prochain arc, je ne sais pas trop) qui commence, pas incroyable, avec des ennemis 90's over the top que le trait de Nauck ringardise immédiatement, mais bon, la série reste plaisante à lire jusque là, donc j'ai confiance pour la suite.

    Comme je le disais dans la critique d'un précédent numéro, ce ne sera pas un sommet, mais on aura un petit titre agréable, positif, tout public, accessible, avec une caractérisation de Diablo parfaite et un bon traitement du retour à la vie du héros et de la réintégration dans un quotidien qui a évolué en son absence. Je trouve qu'en plus Claremont réussi à avoir une écriture pas trop vieillotte. C'est pas hyper moderne non plus, mais c'est jamais lourdingue et poussiéreux (mais j'ai peut-être ce sentiment parce que j'aime plutôt bien les récits old-school...) [7]
  • Savage Wolverine (2013 - 2014) (2013)

    Sortie : mars 2013.

    Comics de Frank Cho

    (Chroniques VF - Dispo VO et VF (en kiosque) - édité par Marvel (VO) et Panini Comics (VF))

    #14 : 7
    #15 : 6
    #16 : 6
    #17 : 7

    #17 [Janvier] Et voilà donc le final de cet arc. Et c'est sûrement le numéro le plus réussi. C'est très propre et soigné graphiquement, et ce malgré ce problème du manque de charisme des personnages qui est toujours là. Mais on a quand même des cases très réussies, de belles ambiances, etc. En plus, Isanove nous offre un gros combat final pour conclure en beauté son histoire et surtout un petit épilogue très bien senti et plutôt touchant.

    Ça permet de conclure sur une bonne note ce récit qui ne restera évidemment pas dans les annales des histoires du griffu (mais je pense que c'est pareil pour les autres histoires de la série), mais qui reste une petite aventure agréable, soignée et à l'atmosphère qui change des récits super-héroïques classiques et qui pourrait presque plaire à un public plus orienté franco-belge réaliste/historique. [7]
  • Spider-Gwen (2015) (2015)

    Spider-Gwen (Volume 1)

    Sortie : février 2015.

    Comics de Robbi Rodriguez et Jason Latour

    (Chronique VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Marvel)

    #1 : 7
    #2 : 7
    #3 : 8

    #3 [Avril] Ca y est, je commence un peu mieux à comprendre où les auteurs veulent en venir avec Spider-Gwen. On a une sorte de réécriture des débuts de Spider-Man version grim & gritty, où toute la partie fun et amusante dans le fait d'être un super-héros a disparue pour n'être qu'une enchaînement impitoyable de galères, où les choix ont de lourdes conséquences et où les pouvoirs et les responsabilités sont plus lourdes à porter que jamais. Il va falloir bien du courage et de la détermination à notre pauvre Gwen pour s'en sortir.
    C'est franchement un bon numéro. Les intrigues avancent, les persos sont approfondis, on a de bonnes bastons, les dessins sont toujours aussi sympathiques... et la série change grandement de ce qu'on peut lire d'autre dans l'univers du tisseur avec cette vision beaucoup plus sombre et dure de la vie de héros. Il y a du potentiel dans ce style là et j'avoue que je suis curieux de voir ce que la série va proposer dans les prochains mois. [8]
  • Silver Surfer (2014 - 2015) (2014)

    Silver Surfer (Volume 4)

    Sortie : mars 2014.

    Comics de Mike Allred et Dan Slott

    (Chroniques VO - Dispo VO et VF (librairie) - édité par Marvel et par Panini Comics en VF)

    #1 : 6
    #2 : 7
    #3 : 8
    #4 : 9
    #5 : 9
    #6 : 8
    #7 : 8
    #8 : 8
    #9 : 8
    #10 : 9

    Voir la critique.

    #10 [Mars] La confrontation avec Galactus continue et se termine dans ce numéro. Et comme toujours depuis le début de cet arc, et plus généralement depuis le début de la série, et bien c'est tout simplement excellent. Silver Surfer continue encore et toujours a être une des meilleures séries Marvel du moment, et est toujours aussi agréable à lire. Les personnages sont supers biens écrits et super attachants, la vision poétique, farfelue et loufoque du cosmos par les deux auteurs marche toujours aussi bien et en plus Mike Allred se déchaîne aux dessins et livre pas mal de très belles cases impressionnantes dans ce numéro.
    Bref, excellent numéro, je me suis régalé de bout en bout et je conseille une fois de plus la série à tout le monde. J'ai hâte de voir ce que Dan Slott nous réserve pour les prochains numéros. Et j'espère que Marvel continuera à édité du Silver Surfer dans cette veine dans les mois et années à venir ! [9]
  • Multiversity (2015)

    The Multiversity Deluxe Edition

    Sortie : .

    Comics de Ivan Reis, Joe Prado, Ben Oliver

    (Chroniques VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par DC)

    #1 : 9
    Society of Super-Heroes #1 : 9
    The Just #1 : 8
    Pax Americana #1 : 9
    Thunderworld Adventures #1 : 9
    Guidebook #1 : 9
    Mastermen #1 : 8
    Ultra Comics #1 : 9

    Voir la critique.

    Ultra Comics #1 [Mars] Avant-dernier numéro de Multiversity, qui se termine donc fin avril... Vous l'aurez bien compris, cette série de Grant Morrison est certainement la série super-héroïque la plus qualitative qu'on peut lire en ce moment et ce n'est pas ce numéro #1 d'Ultra Comics qui démentira cet état de fait. Ici, Grant Morrison nous sert un récit complètement méta, comme il en a le secret, qui joue à fond sur le lien lecteur-comics, sur l'action même de lire cette BD, de s'immerger dans l'histoire...

    C'est vraiment très sympa et bien fait, avec les personnages qui passent leur temps à s'adresser directement au lecteur, à lui donner des ordres, avec le héros qui tire sa puissance de l'imagination de tous les lecteurs qui lise cet Ultra Comics... C'est bien barré, en plus il faut ajouter à ça les références à l'histoire des comics de super-héros, à certains types d'histoires, à ces différents âges, à ces dérives, à ces codes... C'est très riche, parfois un poil trop puisqu'on ne comprend plus exactement ce que l'auteur veut nous dire, mais ça reste globalement une excellente lecture, un très bon exercice de style et c'est en plus illustré avec des dessins de Doug Mahnke qui sont très propres, détaillés et qui collent parfaitement à l'histoire.

    Franchement un excellent numéro, encore une fois, et j'ai hâte de lire la conclusion de cette série exceptionnelle. [9]
  • Guardians Team-Up (2015) (2015)

    Guardians Team-Up (Volume 1)

    Sortie : mai 2015.

    Comics de Arthur Adams et Brian Michael Bendis

    (Chronique VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Marvel)

    #4 : 6

    #4 [Avril] De très beaux dessins de Otto Schmidt avec son style un peu cartoon/Pixar un peu plus anguleux et surtout très efficace et dynamiques. Il a vraiment un bon potentiel et en plus ses colos sont très sympathiques. Ce mec est vraiment une bonne pioche de la part de Marvel et j'ai hâte de le revoir sur d'autres titres. L'autre bon point du numéro, c'est bien entendu la présence de She-Hulk (en team-up avec Gamora). C'est toujours un plaisir de revoir l'héroïne, d'avoir une case où l'on voit Angie, une allusion à Patsy...

    Mais bon, team-up oblige, on a un scénar' ultra basique. Qui passerait plutôt bien si She-Hulk ne s'en battait pas complètement les couilles à chaque fois que Gamora lui avoue qu'elle est une meurtrière et une génocidaire (ce qui arrive tout de même à deux reprises dans le numéro). Un génocide c'est pas rien et c'est quand même plus grave qu'être chasseur de prime ou d'être un mafieux au service du Caïd, non ? Et bien sachez que si vous dites à She-Hulk que vous voulez vous faire pardonner pour ça, elle est okay et vous pouvez devenir sa besta. Mmhkay ? [6]
  • Uncanny Inhumans (2015 - 2017) (2015)

    Uncanny Inhumans (Volume 1)

    Sortie : juin 2015.

    Comics de Steve McNiven et Charles Soule

    (Chronique VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Marvel)

    #0 : 6

    #0 [Avril] La série Inhuman ne décolle pas dans les ventes mais Marvel veut absolument que les inhumains deviennent une grosse franchise. Je ne sais pas pourquoi, mais la maison des idées croit encore (étrangement) dans le potentiel de Charles Soule pour réussir cette mission et lance donc le #0 de la série qui remplacera certainement Inhuman en Septembre prochain : Uncanny Inhuman.

    Donc oui, un #0 lancé six mois avant le #1, c'est un concept comme seul Marvel pouvait l'inventer. Mais c'est pas grave, Marvel a quand même mis le paquet : McNiven aux dessins, l'inhumain favori des fans, Black Bolt, en couverture et en protagoniste principal du numéro et bien entendu, plus de pages que dans un numéro classique. Donc tout ça, c'est plutôt cool. On a de jolis dessins, un personnage au charisme inné même quand il n'est pas super bien écrit et en plus, Soule s'intéresse enfin, au bout d'un an, à ce qu'est devenu Ahura, le fils de Black Bolt. Allez l'année prochaine il s'intéressera peut-être à la portée disparue Crystal, on y croit !

    En autre bon point, c'est le choix de ramener ce méchant classique de l'univers Marvel que je ne vais pas révéler ici, mais que j'aime bien et que je suis toujours content d'apercevoir, et qui devient visiblement un spécialiste de l'enlèvement d'enfants ces dernières années.

    Mais bon, malgré tous ces bons points, ça reste pataud. L'écriture des personnages n'est vraiment pas extraordinaire, ils ne sont ni attachants, ni charismatiques. Et l'intrigue qui commence ici ne me donne pas plus envie que ça, versant peut-être trop dans un espèce de tragique artificiel et facile. De plus, voir le numéro se terminer sur un teasing pour la suite que l'on aura que dans 6 mois est assez frustrant.

    Bref, pas plus convaincu que ça, et j'aimerais bien voir d'autres scénaristes essayer de développer les inhumains parce que Soule ce n'est pas trop ça pour le moment. [6]
  • De Griffes et de crocs - The Autumnlands, tome 1 (2015)

    The Autumnlands Volume 1: Tooth and Claw

    Sortie : .

    Comics de Ben Dewey et Kurt Busiek

    (Chroniques VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Image Comics)

    #1 : 8
    #2 : 8
    #3 : 8
    #4 : 8
    #5 : 7

    Voir la critique.

    #5 [Mars] The Autumnlands à su montrer depuis ses débuts que c'était une très bonne série, et ce numéro ne dément toujours pas cet état de fait. Tant mieux. C'est toujours aussi agréable à lire, on prend plaisir à explorer cet univers, à connaître de plus en plus les personnages, à voir les complots et les stratégies des différents protagonistes se mettre en place... C'est vraiment très bien mené, très bien dialogué et en plus la partie graphique est sublime, avec les dessins toujours détaillés et inspirés de Ben Dewey et les couleurs magnifiques et bien pensées de Jordie Bellaire. Excellente série que je conseille à tous et j'ai hâte d'en lire la suite.
    Si ce numéro a une note un peu plus basse, c'est parce que j'étais un peu moins dedans que pour d'autres numéros. Mais c'est pas une vraie baisse de régime, pas de raisons de s'inquiéter pour le moment. [7]
  • Uncanny Avengers (2015) (2015)

    Uncanny Avengers (Volume 2)

    Sortie : janvier 2015.

    Comics de Daniel Acuña et Rick Remender

    (Chronique VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Marvel)

    #1 : 7
    #2 : 7
    #3 : 7

    #3 [Avril] C'est avec un léger retard que nous arrive ce 3e numéro d'Uncanny Avengers, mais qu'importe, si on peut profiter des magnifiques dessins d'Acuna, on se fiche un peu de quand ça sort. C'est un peu pareil que pour Silver Surfer, où l'excellence de la série pardonne largement les retards à répétition.
    Ici, c'est un poil plus embêtant vu que l'histoire de Remender est assez lente, prend son temps pour se développer, mais comme je l'ai dit, au moins, c'est beau. Je me régale toujours autant avec les dessins et les couleurs de cet artiste.
    Dans ce numéro, on retrouve en tout cas Vision, qui semble être le mec qui se plaît le plus sur la contre-terre, pour une raison assez surprenante, digne des idées un peu dingue des scénaristes, mais qui risque d'avoir des conséquences intéressantes dans les prochains numéros. On prend également très vite fait des nouvelles de Rogue, toujours prisonnière de cet espèce de scientifique oiseau dégueulasse. Et on suit surtout Scarlet Witch et Quicksilver, qui on rejoint les campements du Low-Evolutionnary et vont en découvrir un peu plus sur lui mais surtout se retrouver confronter à un nouvel adversaire bien balèze. On a pas encore de réponses claires et nettes sur les nouvelles origines de Quicksilver et Scarlet Witch, mais la série reste bien menée et agréable à lire, avec des caractérisations très efficaces. Pas de nouvelles de Captain America et Doctor Vodoo dans ce numéro, mais ils reviendront tôt ou tard dans cet arc qui, sans atteindre des sommets, est pour l'instant très sympathique. Je fais confiance à Remender pour nous livrer un final savoureux à toute cette histoire, en espérant ne pas me tromper. [7]
  • Giant Days : Year One (2011)

    Sortie : 2011.

    Comics de John Allison

    (Chroniques VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Scary Go Round)

    #1 : 7
    #2 : 6
    #3 : 5

    #1 [Février 2011] Voilà donc la série prélude à la série Giant Days de 2015. Cette première série est faite entièrement par John Allison, là où il ne fait que le scénar de la nouvelle série, et ce premier n'est pas en couleur mais en niveau de bleus (la couleur arrive pour le #2 et le #3)

    On nous présente Esther deGroot alors qu'elle débarque à l'université. Elle va faire la rencontre des ses deux futures amies, Daisy Wooton et Susan Ptolemy, mais va aussi se faire embarquer par un gang de pimbêches qui veut qu'elle rejoigne leur groupe.

    Comme pour la nouvelle série de cette année, c'est amusant même si il faut réussir à saisir toutes les subtilités/références des dialogues pour bien apprécier l'humour. Il y a aussi un côté très webcomic ricain dans le dessin, dans l'humour, le découpage et dans le scénar' qui part un peu dans tous les sens, rendant la lecture assez dense. Il y a également un côté très "post-Scott Pilgrim" avec l'arrivée d'une baston totalement inexpliquée et un peu absurde et surréaliste en plein milieu du numéro plutôt très terre à terre le reste du temps. Soit.

    Ça reste amusant, avec du potentiel, et je suis curieux de voir ce que ça donne dans l'ensemble de la série. [7]

    Critique des deux autres numéros dans la critique.
  • Ultron Forever - Marvel Saga Hors Série, tome 6 (2016)

    Sortie : .

    Comics de Alan Davis (I) et Al Ewing

    (Chroniques VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Marvel)

    #1 : 7

    #1 [Avril] Pour surfer sur la sortie d'Avengers 2, Marvel multiplie les projets Avengers facile d'accès pour donner du grain à moudre au nouveau lecteur, à celui occasionnel ou tout simplement à tous ceux qui veulent lire du Avengers sans se taper le délire de Hickman. Donc en plus d'Avengers Rage of Ultron, d'Avengers Millenium, voilà la mini Ultron Forever.

    Le titre fait référence à la maxi-série Avengers Forever où Libra (si je ne me trompe pas) rassemblait des Avengers à travers le temps pour protéger Rick Jones et faire face à Kang et Immortus à un tournant de l'histoire humaine. Ici, c'est Dr.Doom qui rassemble une nouvelle équipe de Vengeurs à travers le temps pour faire face au futur de Ultron (futur qu'on à aperçu dans Avengers #31 lors des sauts dans le temps).

    J'ai vraiment bien aimé ce premier numéro. Il y a un parfum d'aventure old-school décontracté qui ressort de cette association Davis-Ewing et qui m'a fait plaisir. Les dialogues font un peu dans la surexplication mais sans que ça soit gênant, ça donne plutôt un certain charme, un certain cachet et ça se marrie très bien avec les dessins, en outre on a des éléments un peu farfelus, coloré on est jamais dans du comics sombre et réaliste. De son côte, Davis assure sur l'action mais évite en même temps les images trop violentes, sanglantes pour que le titre soit lisible par des enfants. Et il fait globalement un très bon boulot, très propre sur le numéro qui est bien mis en valeur par le boulot de Rachelle Rosenberg.

    On sent un amour des histoires des vengeurs à l'ancienne de la part des deux auteurs. Ce numéro célèbre efficacement le riche univers de la série et l'innocence originelle de celle-ci pour un résultat qui m'a franchement bien accroché. C'est pas dingue, mais les personnages sont sympas et attachants, les dialogues plaisants, les dessins beaux, ça se démarque du reste de la production et ça donne envie de voir ce qu'il va se passer ensuite. [7]
  • Avengers (2013 - 2015) (2013)

    Avengers (Volume 5)

    Sortie : mars 2013.

    Comics de Jerome Opeña et Jonathan Hickman

    (Chroniques VO avec relectures VF - Dispo VO et VF (en kiosque et librairie) - édité par Marvel (VO) et Panini Comics (VF))

    #1 : 7
    #2 : 7
    #3 : 7
    #4 : 7
    #5 : 8
    #6 : 8
    #7 : 7
    #8 : 8
    #9 : 8
    #10 : 6
    #11 : 7
    #12 : 8
    #13 : 8
    #14 : 7
    #15 :7
    #16 : 7
    #17 : 8
    #18 : 8
    #19 : 8
    #20 : 8
    #21 : 9
    #22 : 8
    #23 : 8
    Annual #1 : 7
    #24.NOW : 7
    #25 : 6
    #26 : 6
    #27 : 5
    #28 : 8
    #29 : 8
    #30 : 7
    #31 : 7
    #32 : 8
    #33 : 6
    #34 : 7
    #34.1 : 6
    #35 : 9
    #36 : 8
    #37 : 7
    #38 : 8
    #39 : 7
    #40 : 8
    #34.2 : 6
    #41 : 8
    #42 : 7
    #43 : 5

    Voir la critique.

    #43 [Avril] Petit numéro pour Avengers. Encore une fois dans Times Runs Out, on se paye un dessinateur de merde qui ruine toute la dramaturgie avec des visages ratés, des personnages qui ont des allures de jouets en plastique... Seuls les modélisations 3D de vaisseaux ont un peu de gueule... Et côté scénar', Hickman nous fait une petite guerre dont on se doute de l'issue mais qui traîne en longueur. Il s'amuse à réutiliser quelques éléments placés par le passé dans ses séries, mais au lieu de paraître ingénieux, ça fait plutôt "tout ça pour ça". Enfin, j'ai du mal à voir les Avengers faire la guerre et détruire pleins d'ennemis en souriant niaisement et en s'en battant les couilles des pertes dans le camp adverse. Je sais que c'était déjà un peu ça dans Infinity, mais on mettait moins en avant le massacre, et les adversaires n'étaient pas des ennemis d'hier. Enfin, rappelons que Steve Rogers s'opposait aux armes de destruction massive des Illuminatis, et là on le voit tout sourire en tirant des lasers géants...
    J'attends mieux de la série et je préfèrerais que Hickman prenne du temps pour expliquer le plan de Rabum Alal, comment il en est arrivé là, plutôt qu'à faire des guerres dont on se doute du dénouement. Et j'aimerais qu'on arrête de se foutre de la gueule du lecteur niveau dessins... [5]
  • Giant Days, tome 1 (2015)

    Giant Days Volume 1

    Sortie : .

    Comics de Lissa Treiman et John Allison

    (Chroniques VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Boom Studios)

    #1 : 7

    #1 [Mars] Une superbe couverture, une preview qui était sympa, ça donnait envie d'aller voir cette mini en 6 épisodes, et plutôt à raison. Disons le tout de suite, les dessins de Lissa Treiman sont superbes (c'est elle qui fait la couverture de toute manière) et les couleurs de Whitney Cogar collent parfaitement... En outre, Les trois héroïnes ont de bons designs, sont hyper expressives, on des attitudes hyper justes... on a vraiment envie de suivre leurs aventures.

    Côté scénar', il faut savoir que la série fait suite à Giant Days : Year One mais les événements de cette dernière sont résumés dans le numéro. Reste que la présentation des personnages et du lieu est en mode vitesse extrême. On sent qu'il y a une alchimie entre les persos et qu'il nous manque des petits éléments pour être à fond avec elles.

    Reste que l'histoire parle du quotidien de trois amies dans une université anglaise. L'une des filles est connue pour provoquer malgré elles pleins de mésaventures improbables, et elle parie avec une de ses deux amies qu'elle ne provoquera rien durant 3 jours, et c'est alors que les aventures vont commencer pour celle avec qui elle à fait le pari, avec un élément de son passé qui resurgit et qui fout le bordel.

    Le numéro est plutôt agréable, amusant (ça fait toutefois plus sourire que rire), les personnages sont biens caractérisés et les héroïnes attachants, mais les dialogues fusent pas mal avec des petites allusions/vannes dans tous les sens en permanence, ce qui les rend plutôt très crédibles mais pas forcément évident à suivre. En tout cas y a du potentiel et c'est très joli. Donc si vous avez envie de lire de l'indé américain tranche-de-vie/humour avec des héroïnes étudiantes... [7]
  • Descente aux enfers - Amazing Spider-Man (2014), tome 5 (2015)

    Amazing Spider-Man Volume 5: Spiral

    Sortie : .

    Comics de Carlo Barberi, Israel Silva, Juan Vlasco

    (Chroniques VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Marvel)

    #16.1 : 7

    #16.1 [Mars] Hop, j'essaye cette mini-série sur Spidey écrit par Gerry Conway, scénariste qui a eu un run réputé sur la série, que je n'ai malheureusement pas encore lu. Je découvre donc le travail du monsieur en même temps que la mini.
    La mini m'intéressait car elle annonçait revenir à un des éléments fondamentaux de Spidey : le face à face avec les gangs, le crime organisé, et pas seulement avec des supers vilains farfelus et over-the-top. Et c'est bien ce qu'on a, ce qui est assez cool. C'est plus terre-à-terre que d'habitude et c'est sympa. L'autre idée que j'ai trouvé intéressante c'est de mettre le focus plus sur la capitaine Watanabe aka la vigilante The Wraith, que je ne connais pas des masses et que je peut découvrir ainsi. C'est pas l'héroïne la plus originale de tous les temps, mais ça change toujours des héros habituels et il y a un petit côté Daredevil chez elle qui est très appréciable.
    L'histoire commence plutôt bien en tout cas. C'est pas renversant, c'est pas très intense, mais ça se lit bien.
    Les dessins de Carlo Barberi sont très classiques, un peu dans un registre similaire à Paco Medina. Ca fonctionne bien, mais j'aurais bien aimé avoir une autre mise en couleur que celle très lourde de Israel Silva avec laquelle j'ai beaucoup de mal. Je n'aime vraiment pas ses contre lumières blanches hyper marquées qu'il met partout et ses choix de teintes en général.
    Bref, j'attends de voir la suite. Là c'est correct sans être fou. Mais y a du potentiel. [7]
  • Amazing Spider-Man, Inhuman and All-New Captain America : Inhuman Error (2015)

    Sortie : .

    Comics de Luca Pizzari et Jeff Loveness

    (Chroniques VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Marvel)

    Spider-Man Special #1 : 7

    #1 [Mars] A la base, je n'avais pas envisagé de lire ces Specials sortant un peu de nulle part et paraissant sans grand intérêt... Et puis j'ai vu les pages previews avec les dessins de Luca Pizzari et je dois avouer qu'ils m'ont bien séduit. Cet artiste nouveau venu a en effet un très bon style et semble vraiment très prometteur. C'est dynamique, expressif, les décors sont détaillés, y a des petites projections dans l'encrage façon Matteo Scalera... Ça a de la gueule, et en plus c'est plutôt bien servi par la colo de Nolan Woodard, vive et moderne, avec de beaux jaunes et violets, des partis pris intéressants et une belle luminosité et lisibilité. C'est pas la meilleure colo du monde, mais elle est franchement pas mal.

    Niveau scénar', Jeff Loveness fait un boulot efficace pour nous servir une histoire passe-partout qui ne soit pas désagréable à lire. Il mise beaucoup sur l'humour et on alterne entre des idées plutôt drôles (les gags sur les pseudos des nouveaux inhumains par exemple) et certaines répliques du tisseur où il commence à être plus chiant qu'autre chose (c'est toujours un équilibre particulier les vannes de spidey en même temps). Mais ça reste dans l'ensemble agréable à lire et amusant, surtout que, comme je l'ai dit, la partie graphique est franchement au niveau. Ce qui est plus étonnant, c'est la façon d'écrire un Spidey qui ignore quasiment tout des inhumains et inversemment alors que ça ne semblait pas tellement le cas précédemment. Ce n'est pas très grave, mais ça ne sonne pas toujours super naturel pour le tisseur.

    Enfin bon. Un premier numéro plutôt plaisant pour une histoire qui de toute façon ne marquera pas les annales. [7]
  • Tout meurt - New Avengers (2013), tome 1 (2014)

    New Avengers Volume 1: Everything Dies

    Sortie : .

    Comics de Steve Epting et Jonathan Hickman

    (Chroniques VO avec relectures VF - Dispo VO et VF (en kiosque) - édité par Marvel (VO) et Panini Comics (VF))

    #1 : 6
    #2 : 8
    #3 : 8
    #4 : 6
    #5 : 8
    #6 : 8
    #7 : 8
    #8 : 8
    #9 : 8
    #10 :8
    #11 : 9
    #12 : 9
    #13 : 7
    #14 : 7
    #15 : 7
    #16 : 8
    #17 : 8
    #18 : 8
    #19 : 8
    Annual #1 : 7
    #20 : 9
    #21 : 8
    #22 : 8
    #23 : 9
    #24 : 8
    #25 : 6
    #26 : 8
    #27 : 8
    #28 : 7
    #29 : 8
    #30 : 7
    #31 : 8
    #32 : 7

    Voir la critique.

    #32 [Mars] Après la révélation de Rabum Alal dans le numéro précédent, Hickman retourne s'intéresser aux Avengers envoyer dans le multiverse plutôt que de nous donner les explications que l'on était en droit d'attendre.
    A la place on a le droit à un gros numéro de baston épique face à des adversaires que l'on à découvert récemment et qui nous apparaisse sous une nouvelle forme, pas beaucoup plus bandante que la précédente si vous voulez mon avis.
    L'avantage du numéro, c'est que le dessin de Deodato est tout à fait adapté pour les numéros riches en combats over the top. On en vient à regretter grandement que le dessinateur n'ait pas pu illustrer le numéro où l'on découvrait les Beyonders où son trait aurait été bien plus adapté que celui de Dalibor Talajic.
    Ce 32e numéro de New Avengers ne m'a par contre pas bien passionné. Une fois compris où l'auteur voulait aller, qui est une direction assez surprenante et osée, on est un peu sur des rails et les rebondissements arrivent comme des évidences. C'est sympa, mais j'attends de voir si ça aura réellement des conséquences, et je regrette certains choix faits pour des personnages à peine esquissés par le scénariste.
    Au moins les choses avancent vraiment, on est plus dans le teasing, il y a des choix forts qui sont faits... Et l'avantage et que ce numéro, contrairement aux précédents de la série, a les dessins adaptés pour le scénario, et ça, mine de rien, ça fait du bien. [7]
  • Rumble (2014 - 2016) (2014)

    Rumble (Volume 1)

    Sortie : décembre 2014.

    Comics de James Harren et John Arcudi

    (Chroniques VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Image Comics)

    #1 : 8
    #2 : 8
    #3 : 9
    #4 : 8

    Voir la critique.

    #4 [Mars] La meilleure série du monde est de retour avec son 4e numéro. Bon je ne vais pas m'étendre parce que c'est comme d'habitude. Les dessins de James Harren sont toujours aussi géniaux, même si ils semblent un poil plus rushés que dans les autres numéros. Il y a toujours ce dynamisme, cet encrage recherché, la drôlerie de son trait, les visages biens expressifs et idiots... Et c'est en outre toujours aussi bien colorisé par Dave Stewart. Bref, la série continue d'être super appréciable graphiquement, mais la partie scénar' est pas mal elle aussi. L'histoire continue tranquillement, on retrouve le black barbu des premiers épisodes qui donne quelques infos au héros sur qui il est, la quête du corps de l'épouvantail avance aussi... Et le tout toujours avec ce mélange de fantastique et de second degré constant. A chaque fois que le titre part un peu trop dans le sérieux des explications, il y a une bonne vanne pour désamorcer ça et c'est ce qui rend le titre vraiment plaisant à lire. C'est une bonne comédie d'action et en plus les personnages commencent à s'étoffer petit à petit et deviennent de plus en plus attachants.
    J'ai toujours autant hâte de lire la suite, Rumble reste une de mes séries favorites du moment ! [8]
  • Burning Fields (2016)

    Sortie : .

    Comics de Colin Lorimer, Tim Daniel et Michael Moreci

    (Chroniques VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Boom Studios)

    #1 : 8
    #2 : 6

    #1 [Janvier] J'ai essayé cette série un peu au hasard, sans avoir aucune idée de ce qu'il y avait à l'intérieur, après avoir vu que ça plaisait pas mal à la critique américaine cette semaine, et c'est vrai que ce premier numéro de Burning Fields est efficace et donne envie de s'intéresser à la suite de la série.
    Alors on est ici dans un polar ricain avec une sale affaire de meurtre à résoudre, du très classique à priori, sauf que ces meurtres se déroulent dans une exploitation pétrolière en Irak. Et là, forcément, ça change tout. On a donc toute une galerie de personnage qui se compose, représentant les différents intérêts qui s'affrontent ici : la police irakienne, celle américaine venue sur les lieux et bien entendus il y a aussi ceux qui représente la compagnie pétrolière. Et bien entendus il y a les tensions avec la compagnie qui veut faire son business coûte que coûte et qui se croît au dessus de la loi, en particulier celle irakienne. Et qui n'aime pas trop non plus voir la police américaine se ramener chez elle.
    Ce premier numéro est vraiment sympa, pose biens les différents personnages, montre déjà les dérives de la présence de ces compagnies dans le quotidien irakien, les tensions entre américains et locaux, la quotidien après les guerres... Et ça ne devrait que s'accentuer dans les prochains numéros de cette mini série en 8 numéros.
    Et notons les dessins de Colin Lorimer qui collent parfaitement à l'ambiance polar sombre du titre. [8]

    #2 [Février] J'avais bien aimé le premier numéro, donc je suis revenu lire ce #2 deux mois après... Et je pense qu'un titre comme celui-ci s'apprécie certainement mieux en TP qu'en lecture au numéro. Notamment pour avoir un meilleur attachement aux personnages, une meilleure compréhension globale du scénario... Alors qu'en numéro séparé, il faut se replonger dedans à chaque fois et ça n'aide pas.
    Sinon à part ça, le titre conserve une partie graphique solide, efficace, avec un dessin réaliste et sombre qui colle bien à l'ambiance de la série. Côté scénar', il y a donc eu ce soucis pour rentrer à nouveau dans l'intrigue et en plus je n'ai pas trouvé les personnages hyper attachants et ça ne m'a pas aidé à m'intéresser réellement à ce qui se passait. Dommage.
    Donc à réessayer en TP, voire si ça passe mieux, la série gardant du potentiel. [6]
  • Mighty Avengers (2013 - 2014) (2013)

    Mighty Avengers (Volume 2)

    Sortie : novembre 2013.

    Comics de Greg Land et Al Ewing

    (Chroniques VO avec relectures VF - Dispo VO et VF (en kiosque) - édité par Marvel (VO) et Panini Comics (VF))

    #1 : 8
    #2 : 7
    #3 : 7
    #4 : 8
    #5 : 7
    #6 : 7
    #7 : 7
    #8 : 7
    #9 : 8
    #10 : 8
    #11 : 7
    #12 : 7

    Voir la critique.

    #12 [Mars] Après avoir introduit l'époque, les intervenants, il est temps pour Al Ewing d'avancer un peu dans son histoire. On en découvre donc un peu plus sur l'origine des Thanatonautes, leurs motivations, pourquoi on croise des serpents-garous ou des coqs-garous à leur service... Et on découvre donc le lien entre les persos des 70's et ces vilains.
    Ce tie-in à Original Sin est finalement un peu décevant. Déjà parce que l'arc ne se conclut pas ici et il faudra donc voir dans les prochains numéros sur quoi ça aboutit (bon, ça c'est pas un vrai défaut), et surtout parce que finalement le groupe des 70's à l'air d'avoir duré une journée et d'avoir vécue une aventure pas terrible, ce qui est dommage au vu de leur potentiel. Et ne parlons pas des Thanatonautes dont on nous rabat les oreilles avec depuis plusieurs numéros et qui peinent vraiment à s'imposer comme une menace charismatique, et c'est surtout ça qui est emmerdant. On est pas très impliqué dans l'histoire et on s'en fout un peu de comment tout ça va se terminer.
    Ca reste correct, mais j'ai déjà été plus emballé par la série. J'aurais apprécié une confrontation avec plus de panache.
    Côté dessins, Greg Land fait comme d'habitude en alternant le bon et les trucs bizarres/mal décalqués/pas très élégants. Mais on à l'habitude.
    Reste à voir désormais comment cet arc se terminera. Y a encore du potentiel, donc espérons que Ewing saura l'utiliser. [7]
  • All-New Captain America (2014 - 2015) (2014)

    All-New Captain America (Volume 1)

    Sortie : novembre 2014.

    Comics de Stuart Immonen et Rick Remender

    (Chroniques VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Marvel)

    #1 : 8
    #2 : 9
    #3 : 8
    #4 : 8
    #5 : 8

    Voir la critique.

    #5 [Mars] Nous voilà donc à l'avant-dernier numéro de cet arc et de cette mini-série All-New Cap. Et oui, Sam Wilson sous le costume du capitaine de la bannière étoilé n'aura même pas le droit à une série digne de ce nom mais à 6 pauvres numéros. J'espère qu'on aura au moins un volume 2 à la suite de Secret Wars, ou, mieux, que la série ne prend qu'une pause temporaire en Mai et Juin...
    Enfin, bref, 5e numéro de la série et donc avant-dernier numéro de cet arc qui oppose Sam Wilson à l'Hydra et au plan de Zemo pour stériliser l'humanité. Il y a toujours cette rythmique étrange un peu jeu vidéo avec un enchaînement de lieux, d'affrontement face à un adversaire ou un groupe d'adversaire spécifique à chaque fois, qui font un peu comme des niveaux, comme une suite de combat dans le mode arcade d'un jeu de baston... Mais c'est franchement sympathique à lire. Remender mène toujours aussi ses affrontements, écrit toujours aussi bien les personnages, Sam Wilson s'affirme encore et toujours plus comme un héros et c'est vraiment cool. En plus, le numéro est rempli de petits twists, un peu artificiels et faisant parfois appel à des tics d'écriture du scénariste, mais qui permettent de rythmer très efficacement le récit.
    Bon, et puis graphiquement, Stuart Immonen fait encore des merveilles (ce type est vraiment d'un niveau stratosphérique !) et Marte Gracia l'accompagne parfaitement aux couleurs, comme d'habitude.
    Bref, un très bon numéro et j'ai hâte de voir la conclusion de tout ça dans le prochain numéro. [8]
  • Superman (2011 - 2016) (2011)

    Superman (Volume 3)

    Sortie : .

    Comics de Jesus Merino, John Romita, Jr., Georges Pérez

    (Chroniques VO - Dispo VO et VF (en kiosque) - édité par DC (VO) et Urban Comics (VF))

    #32 : 7
    #33 : 8
    #34 : 8
    #35 : 7
    #36 : 7
    #37 : 7
    #38 : 7
    #39 : 7

    Voir la critique.

    #39 [Mars] Et nous voilà rendu au dernier numéro de Johns sur la série. Mettant complètement l'intrigue avec Ulysse de côté, il s'intéresse ce mois-ci au conséquence du nouveau pouvoir et de la révélation de fin de numéro. C'est agréable de voir Geoff Johns revenir à quelque chose de très terre-à-terre, car c'est vraiment ce qu'il maîtrisait le mieux dans son arc.
    On voit donc Superman essayer de faire avec sa condition de simple mortel temporaire, ce qui permet d'avoir des séquences incroyables comme "oh mon dieu ! Superman s'est coupé avec une feuille de papier journal", ce qui est assez improbable. Geoff Johns en profite pour rappeler que l'héroïsme de Superman transcende ses supers-pouvoirs et qu'il n'a pas besoin d'eux pour être un héros, cela au cours d'une scène hyper classique et clichée.
    Le numéro est sympa, mais dans ce genre de petit récit one-shot hors gros arc, je pense qu'il y avait moyen de faire un peu moins évident, un peu moins classique, d'être un peu plus subtil et profond. La conséquence du nouveau pouvoir de Superman est évidemment un outil narratif intéressant et je pense qu'on peut faire des récits qui vont au-delà de ce qu'à fait le scénariste ici, qui semble ne pas trop se mouiller. Mais comme je l'ai dit, la lecture est loin d'être désagréable pour autant, et l'amitié entre Jimmy et Clark est vraiment très sympathique.
    Mine de rien, le court run de Johns aura au moins eu le mérite de changer un peu le statut quo du Superman New52 et de lancer pas mal de choses avec lesquelles les auteurs futurs pourront s'amuser.
    Et niveau dessin, Romita Jr. livre une prestation correcte, mais il est toujours à ça près d'avoir des cases iconiques et y a toujours un petit truc qui fait que ça ne fonctionne pas totalement. Y a toujours ce côté un peu rushé, des bouts de dessins ou d'encrage à côté de la plaque qui viennent ternir légèrement le tableau alors que le style du dessinateur est pourtant très bon et avec un style très agréable. [7]
  • Batgirl (2011 - 2016) (2011)

    Batgirl (Volume 4)

    Sortie : novembre 2011.

    Comics de Ardian Syaf et Gail Simone

    (Chroniques VO - Run dispo qu'en VO pour le moment - édité par DC - Bientôt traduit chez Urban Comics)

    #35 : 8
    #36 : 9
    #37 : 8
    #38 : 8
    #39 : 8
    #40 : 8

    Voir la critique.

    #40 [Mars] Et voilà, c'est la fin du premier arc de Batgirl par Babs Tarr, Cameron Stewart et Brenden Fletcher. On a le droit à un bon gros final over the top, peut-être trop même (est-ce que c'était nécessaire de ramener un de ces satellites tireur de laser ?) mais qui permet de finir en grande pompe cette intrigue et surtout d'expliquer une bonne fois pour toute le but des auteurs avec cette reprise de la série : ça y est, Babs a enfin réussie à tourner la page vis à vis de son passé (ce que signifiait déjà le déménagement et l'incendie d'ailleurs), sa période sombre est derrière elle et maintenant elle peut aller de l'avant.
    Bon numéro en tout cas, c'est comme toujours agréable à lire, super joli, dense, avec de l'action punchy. Ceux qui ont aimé la série jusque là devraient aimer, pour les autres, je pense qu'il est malheureusement temps de faire le deuil de la série et d'attendre les prochains auteurs qui seront en charge de la série. Mais pour ma part, je trouve ça toujours aussi sympathique, joli et rafraîchissant et j'ai hâte de voir ce que la suite de la série donnera. [8]
  • Silk (2015) (2015)

    Silk (Volume 1)

    Sortie : février 2015.

    Comics de Stacey Lee et Robbie Thompson

    (Chroniques VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Marvel)

    #1 : 7
    #2 : 7

    #2 [Mars] Les dessins de Stacey Lee couplés aux couleurs de Ian Herring sont toujours aussi sublimes et mignons, le point fort du titre reste intact. Et côté scénar', Robbie Thompson fait le job. C'est pas dingue, surtout au niveau des supers vilains où l'on enchaîne visiblement les menaces sans intérêt, et c'est assez dommage, mais bon à côté de ça, la partie civile est plus réussie et intéressante. La quête de Cindy pour retrouver sa famille disparue, le fait de redécouvrir le monde extérieur après 10 ans passés dans le bunker, les souvenirs de sa vie d'avant, la retrouvaille inattendue qui a lieue dans ce numéro. C'est pas dingue mais c'est bien écrit et on a envie d'en savoir plus. Reste maintenant au scénariste de nous offrir de vrais vilains et une vraie confrontation et là on aura une série qui dépote vraiment.
    Mais bon, c'est quand même bien parti, et je crois que tant que le scénario ne fera pas dans la médiocrité absolue (et pour l'instant, soyons clair, c'est loin d'être le cas, c'est tout à fait sympathique), je pourrais suivre la série juste pour sa partie graphique. [7]
  • The Unbeatable Squirrel Girl (2015) (2015)

    The Unbeatable Squirrel Girl (Volume 1)

    Sortie : janvier 2015.

    Comics de Erica Henderson et Ryan North

    (Chroniques VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Marvel)

    #1 : 8
    #2 : 8
    #3 : 8

    Voir la critique.

    #3 [Mars] Quand on rigole rien qu'à la lecture de la page de résumé (sous forte de tweets... Oui, je sais, hype, tout ça, mais que voulez vous...), on se dit que c'est bien parti. Et encore une fois, Squirrel Girl se révèle être une série très drôle et amusante à lire. Je sais que certains lecteurs trouvent la série trop gamine, mais justement, j'aime bien cette humour tout public, un brin enfantin et crétin, qu'utilise Ryan North. Je me suis vraiment marré en lisant cet épisode qui est blindé de gags à chaque pages et j'ai hâte de lire le prochain numéro où l'on verra comment Squirrel Girl arrive à battre Galactus !
    Franchement, The Unbeatable Squirrel Girl continue d'être une excellente surprise que je recommande chaudement pour tous ceux qui aiment les séries de super-héros humoristiques. Une très bonne pioche et qui confirme sa qualité de numéro en numéro. [8]
  • Action Comics (2011 - 2016) (2011)

    Action Comics (Volume 2)

    Sortie : .

    Comics de Aaron Kuder, Rags Morales, Greg Pak

    (Chroniques VO - Dispo en VO et VF (librairie pour le premier run, kiosque ensuite) - édité par DC et Urban Comics en VF)

    #40 : 8

    #40 [Mars] Voyant les bonnes critiques de ce numéro, je me le suis pris pour tester, surtout que la série à de bons retours depuis le début du run de Greg Park. Et, bonne surprise, ce numéro est un petit one-shot complètement indépendant du reste de la série, hyper accessible et franchement sympa qui consiste grosso modo en Superman qui découvre le Bizarro World.
    C'est totalement barré, Aaron Kuder s'éclate visuellement à dépeindre ce monde complètement loufoque, cartoon et déstructuré qui fourmille d'idées et le numéro est vraiment un plaisir sur les yeux. En plus de ça, il est très amusant et Greg Pak n'a de cesse de prendre à contrepied le lecteur en allant de surprise en surprise, profitant de ce monde où la logique n'a plus vraiment de sens.
    Un bon petit one-shot, sans prétention, très agréable à lire et qui donne bien envie de s'intéresser à cette version bizarre de Superman. En espérant que la mini-série Bizarro de juin sera aussi inspirée que ce numéro. [8]
  • Ms. Marvel (2014 - 2015) (2014)

    Ms. Marvel (Volume 3)

    Sortie : février 2014.

    Comics de Adrian Alphona et G. Willow Wilson

    (Chroniques VO - Dispo VO et VF (en librairie) - édité par Marvel (VO) et Panini Comics (VF))

    #1 : 8
    #2 : 8
    #3 : 8
    #4 : 9
    #5 : 9
    #6 : 8
    #7 : 9
    #8 : 9
    #9 : 9
    #10 : 8
    #11 : 8
    #12 : 7
    #13 : 8

    Voir la critique.

    #13 [Mars] Après un numéro fill-in qui ne m'a pas convaincu, Ms. Marvel est de retour dans un nouvel arc qui commence plutôt très bien ! Déjà, l'écriture de G. Willow Wilson est brillante. Tous les personnages du numéro, que ce soit Kamala, sa famille, le nouveau personnage où l'antagoniste du jour, sont tous supers biens écrits, attachants et intéressants. En outre l'humour fonctionne toujours très bien, les scènes de vie quotidienne sont toujours plutôt crédibles... C'est vraiment très bon.
    Le nouveau personnage vient en plus bouger légèrement le statut quo et promet des choses intéressantes pour la suite de la série, et les thèmes qui commencent à être abordés dans le numéro sont eux aussi prometteurs et j'espère qu'ils continueront d'être abordés dans la suite de l'arc.
    Quand aux dessins, Takeshi Miyazawa fournit un très bon boulot, surtout que Ian Herring s'occupe toujours de la colo et donc d'harmoniser l'esthétique de la série malgré les différents styles graphiques. Miyazawa et son style tout mignon colle bien au début de romance qu'il y a dans ce numéro, son design pour le beau gosse du numéro est juste parfait, et en outre il arrive également à faire des visages expressifs et débiles qui fonctionnent bien pour les séquences humoristiques et à faire des séquences de baston bien dynamiques et qui envoient bien. C'est du tout bon.
    Ça fait donc plaisir de voir Ms.Marvel revenir en pleine forme comme ça ! Ça rassure et ça donne plus qu'envie de lire la suite ! [8]
  • Ant-Man (2015) (2015)

    Ant-Man (Volume 1)

    Sortie : janvier 2015.

    Comics de Ramon Rosanas et Nick Spencer

    (Chroniques VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Marvel)

    #1 : 7
    #2 : 8
    #3 : 8

    #3 [Mars] Après un second numéro ultra réussi, inutile de dire que cette 3e issue de la série était attendue de pied ferme ! Et le résultat est plutôt très sympathique, même si ici Spencer nous concocte un numéro plus sérieux que le précédent et c'est donc une petite déception pour les fans comme moi de l'humour de Spencer et de comics de super héros déjantés en général.
    Mais bon, il y a toujours de très bonnes choses dans cette série. Si il y a moins d'humour, on a néanmoins des petites vannes très sympas, surtout dans les dialogues, tout au long du numéro. On a aussi un travail très intéressant de la part de Spencer pour combiner le riche historique du personnage, le réutiliser, tout en continuant à être accessible pour le nouveau lecteur et tout en continuant à proposer une direction innovante et moderne pour la série. Les références sont nombreuses mais n'empêche pas de totalement comprendre l'histoire et ça donnera peut-être envie aux plus curieux d'explorer le passé de l'univers Marvel. C'est vraiment très bien fait à ce niveau là et ça aide à vite enrichir l'univers du personnage.
    En outre, on a le droit à une séquence de baston très sympathique dans ce numéro où Spencer utilise de manière très astucieuse les pouvoirs du personnage et ça permet au dessinateur, Ramon Rosanas, de proposer des visuels ingénieux et plutôt très jolis.
    Franchement, la série continue d'être très maîtrisé et d'être vraiment très sympathique à suivre. Y a un bon compromis entre vie quotidienne, super-héroïsme et moment de loose en costume, les caractérisations sont solides, les dialogues soignés et Spencer nous offre toujours une série super héroïque qui respire l'originalité et qui change de ce qu'on lit habituellement. [8]
  • Howard the Duck (2015) (2015)

    Howard the Duck (Volume 1)

    Sortie : mars 2015.

    Comics de Joe Quinones et Chip Zdarsky

    (Chroniques VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Marvel)

    #1 : 8

    #1 [Mars] WOH ! Mais quel démarrage mes amis ! C'est rare de voir une série super-héroïque commencer aussi bien en une vingtaine de pages seulement ! Si la série continue sur la lancée de ce premier numéro, on risque de se régaler !

    On a là une série humoristique dans la lignée des séries de Spencer type Superior Foes ou Ant-Man, en un poil plus dingue et intense, donc c'est parfait, ça tape pile dans le coin des séries que j'aime bien.

    La série nous raconte donc le quotidien de Howard the Duck, qui se comporte comme un gros connard grincheux tout le temps, ce qui est très drôle, qui vient d'installer son bureau de détective privé dans l'immeuble qui accueille déjà le cabinet de la géniale She-Hulk. Par conséquent on a le droit à des petites références à la série de Soule, ce qui fait toujours extrêmement plaisir. Il se retrouve à devoir traiter une nouvelle affaire qui va l'amener à devoir voler un objet qu'on a volé à son client, et à partir de là ça va complètement dégénérer.

    Le gros point fort de ce premier numéro, c'est qu'il va vite, on ne perd pas de temps, mais sans négliger la caractérisation des personnages, loin de là et en blindant le tout d'un humour très sympathique qui m'a fait beaucoup rire à plusieurs reprise. Comme je le disais, Howard est un personnage génial pour son côté anti-héros total, complètement grincheux et insupportable (pour les autres, pas pour le lecteur). Il a d'excellents dialogues et il se retrouve dans des situations improbables tout le long du numéro. Et j'ai apprécié l'apparition de Spider-Man en guest, qui est caractérisé d'une manière complètement caricaturale mais complètement débile et qui m'a bien fait marré.

    En outre, les dessins de Joe Quinones sont très bons, le dessinateur tient parfaitement Howard et il fait des personnages vraiment très expressifs, ce qui convient tout à fait pour une série humoristique comme celle-là. Et la colo classique mais clean, pas tape-à-l'oeil du tout, de Rico Renzi colle parfaitement.

    Le seul reproche que je pourrais faire au numéro et des références au film des Gardiens de la Galaxie qui n'étaient pas nécessaires, mais c'est pas bien grave, vu que ça n'enlève en rien la qualité du numéro.

    Donc excellente surprise, j'ai hâte de lire la suite. [8]
  • Help Us! Great Warrior (2015) (2015)

    Sortie : .

    Comics de Madéleine Flores

    (Chroniques VO - Dispo qu'en VO pour le moment - édité par Boom! Studios)

    #1 : 8
    #2 : 7

    #1 [Février] Y avait vraiment rien en sortie comics cette semaine (qui m'intéresse et où je suis à jour en tout cas), donc j'ai testé cette série qui avait l'air sympathique à la lecture de la preview.

    Et c'était sympathique.

    Je n'ai pas lu le webcomic qui sert de base à la série, mais ça ne me paraît extrêmement nécessaire pour apprécier cette série. Et si ce n'est certainement pas un sommet du 9e art, ça commence en tout cas d'une très bonne manière pour une simple et bonne raison : cette guerrière ultime qui ressemble à un gros flageolet avec un nœud rose me fait beaucoup rire, surtout qu'elle ne se comporte pas du tout comme une guerrière ou comme une héroïne (si ce n'est le fait qu'elle est bien entendue très balèze), qu'elle sort des répliques bien débile en tirant des tronches qui le sont tout autant.

    Bref, c'est très con, ça me fait marrer, ça se lit sans prise de tête (parfait quand on est un peu crevé) et c'est mignon tout plein. Ça me convient complètement. C'est peut-être un brin cher pour ce que c'est et pour le temps de lecture, mais ça reste un titre que j'ai envie de surveiller. [8]

    #2 [Mars] Un 2e épisode très sympathique pour cette série, qui continue d'être une bonne surprise. Après, le soucis est que chaque numéro se lit très rapidement, avec peu de cases par pages, des dessins pas hyper détaillé, et du coup le prix Boom Studios est un peu cher pour ce que c'est. Et je ne sais pas si Boom fait des TP de toutes ses séries, donc ça m'emmerde un peu.
    A part, comme je le disais, c'est vraiment toujours très sympa. Le dessin est ultra mignon et hyper drôle avec des personnages qui tirent régulièrement des tronches bien débiles. Y a certains gags qui marchent vraiment bien, c'est très fun et on s'attache aux personnages. En plus la colorisation est plutôt réussie et inspirée (même si très simple), pour ne rien gâcher. C'est dommage que l'histoire n'avance pas un poil plus vite et que ce ne soit qu'une grosse discussion sur l'intégralité du numéro, mais ça reste une bonne lecture, juste un poil trop chère pour ce que c'est. [7]