Chronologie cinéma 2017

Avatar LOSTpedia Liste de

163 films

par LOSTpedia

Films vus en 2017 (278 vus en 2016 / 296 vus en 2015) :

Janvier: 20 films vus
Février: 13 films vus
Mars: 20 films vus
Avril: 13 films vus
Mai: 21 films vus
Juin: 13 films vus
Juillet: 10 films vus
Aout: 12 films vus
Septembre: 26 films vus
Octobre: 5 films vus
Novembre: 1 film vu
Décembre: 8 films vus

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Je suis un évadé (1932)

    I Am a Fugitive From a Chain Gang

    1 h 32 min. Sortie : . Drame et film noir.

    Film de Mervyn LeRoy avec Paul Muni, Glenda Farrell, Helen Vinson

    Vu le 01/01

    Mervyn LeRoy tape fort avec Je suis un évadé. Suivre le parcours de Paul Muni est un vrai régal, de part son charisme mais aussi pour ce récit merveilleusement bien mis en scène. Les scènes de prison ne tombent jamais dans l'abus ni la lourdeur et montrent bien l'enfer de ces établissements. Les personnages secondaires apportent vraiment tous un plus au récit (son codétenu par exemple). L'histoire d'un homme malchanceux après cette 1ère Guerre Mondiale, l'histoire d'un homme au passé honorable mais au futur incertain, l'histoire d'un homme attachant. Un excellent film. J'ai hâte de voir ce que LeRoy va pouvoir m'apporter d'autre.
  • Pour la sauver (1920)

    Just Pals

    50 min. Sortie : . Drame et western.

    Film de John Ford avec Buck Jones, Helen Ferguson, Georgie Stone

    Vu le 01/01

    + critique
  • Bande-annonce

    Lettre d'une inconnue (1948)

    Letter from an Unknown Woman

    1 h 27 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Max Ophüls avec Joan Fontaine, Louis Jourdan, Mady Christians

    Vu le 02/01

    Un poil déçu quand même. L'histoire est bien moins touchante que je l'imaginais. Les notes de mes éclaireurs présageaient vraiment un film d'une intensité folle, que je n'ai ressenti qu'à moitié. Par contre, il y a une bonne mise en scène et tout s'enchaîne très bien, on ne s'ennuie vraiment pas. De plus, le duo d'acteurs est très bon et se donne la réplique avec grande justesse. Je donne un petit plus au personnage de Louis Jourdan qui sort vraiment du lot. Donc, en soi, le problème vient juste d'un manque d'émotion pour ma part, qui rend le film quelconque au final. Un bon film, mais une petite déception.
  • Bande-annonce

    La Rue sans issue (1937)

    Dead End

    1 h 33 min. Sortie : . Drame et policier.

    Film de William Wyler avec Sylvia Sidney, Joel McCrea, Humphrey Bogart

    Vu le 02/01

    Bon déjà, ce n'est pas un film de William Wyler à l'ambition folle, ça c'est sûr. L'histoire se passe dans un quartier pauvre de New-York et d'ailleurs, les décors du film ne sont pas nombreux: la quasi totalité du film se passe dans ce quartier. C'est un mélange entre trois histoires: celle d'un gangster recherché venu rendre visite à sa mère, celle d'une bande de jeunes gamins provocateurs qui trainent toute la journée dehors et celle d'une "romance" entre la sœur d'un des gamins avec un architecte du quartier, ancien ami de notre gangster.

    L'histoire n'a pas vraiment d'enjeux et c'est sans doute le plus gros hic du film car tout le reste est très bon sinon. On suit les différents protagonistes avec plus ou moins d'intérêt selon les histoires. On peut reprocher un manque d'émotion aussi, bien que la relation soeur-frère sauve un peu ce côté là (bon et la bande de gosses même si il y avait mieux à faire avec eux). Quant à Bogart dans le rôle du gangster torturé moralement, il est impeccable.

    En bref, ce Wyler est un film plutôt réussi, l'aspect social est traité intelligemment et le fait que le film se passe quasiment dans cette rue permet au spectateur de s'imprégner du décor et de le faire vivre. Un film de Wyler à retenir. Et puis merde, il y a Ward Bond !
  • Upstream (1927)

    1 h. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de John Ford avec Nancy Nash, Earle Foxe, Grant Withers

    Vu le 02/01

    Film de John Ford retrouvé qu'en 2009, vous vous rendez compte? Tout est encore possible...
    On est en 1927 et l'arrivée du parlant arrive à grand pas, c'est sans doute l'un de ses derniers muets qui sont disponibles.
    L'histoire d'une troupe de comédiens de théâtre qui vivent dans une sorte de pensionnat et l'un d'eux a l'opportunité de jouer Hamlet à Londres.

    L'histoire, bien que courte, se laisse regarder gentiment. Les personnages y sont pour beaucoup. Bien que décrits un peu à la va vite en début de film, ils se retrouvent tous avec une personnalité différente et c'est ce qui rend le film plus ou moins agréable. C'est une critique de la vanité par John Ford, qui n'a pas l'habitude de ce genre de film. Un Ford pas désagréable mais un Ford très mineur.
  • Bande-annonce

    Jeux dangereux (1942)

    To Be or Not to Be

    1 h 39 min. Sortie : . Comédie et guerre.

    Film de Ernst Lubitsch avec Carole Lombard, Jack Benny, Robert Stack

    Séances de cinéma (2 salles)
    Vu le 03/01

    Ernst Lubitsch arrive en fin de carrière en réalisant ce film. En effet, il trouve la mort cinq années après d'une crise cardiaque. Œuvre qui compte parmi ses plus cultes jamais réalisées, ce Jeux Dangereux est une satire très bien menée. Contextualisons, réaliser un film sur le ton satirique et comique de la Seconde Guerre Mondiale alors qu'au moment du film, la guerre n'est pas encore terminée et son dénouement incertain? C'est un très gros risque, il faut que ça soit fait intelligemment et on peut compter sur le talent de Lubitsch pour ça.

    Le scénario est la clé de ce film, faire appel à une troupe de comédiens jouer le rôle de la Résistance Polonaise lors de l'Occupation Allemande, c'est une très bonne idée. La guerre est déclarée et un espion pro-nazi est soupçonné. Là commence un enchaînement de situations invraisemblables mais bien scénarisées et ne tombant jamais dans le ridicule. Tout s'enchaîne très vite (parfois trop vite?) et les retournements sont nombreux, ne laissant jamais place à l'ennui.

    Ce film, devenu culte aujourd'hui, ne m'aura pas transcendé de la manière souhaitée, mais il faut admettre que le moment était fort sympathique et que ce film est plein de bonnes choses.
  • Bande-annonce

    Les Trois Âges (1923)

    The Three Ages

    1 h 04 min. Sortie : . Muet et comédie.

    Film de Edward F. Cline et Buster Keaton avec Buster Keaton, Margaret Leahy, Wallace Beery

    Vu le 04/01

    On a là le tout premier long métrage de Buster Keaton. Il avait déjà réalisé de nombreux courts, certes, mais quand même. Icône de cinéma muet, Keaton a fait de nombreuses oeuvres devenues cultes aujourd'hui: de Sherlock Junior à Le Mécano de la "Général".

    Ce premier long-métrage laisse perplexe. C'est trois fois la même histoires mais dans des périodes historiques différentes. L'idée est bonne, car les décors sont plutôt réussis mais c'est assez répétitif malheureusement. M'enfin, à la base, si le film échouait, il aurait été séparé en trois courts-métrages, pas folle la guêpe. On sent que Keaton sait y faire, il y a des idées de mise en scène certes pas innovantes de nos jours, mais remarquables pour l'époque.

    Ce n'est donc pas un Keaton renversant mais il n'en reste pas moins sympathique et l'idée est là.
  • Bande-annonce

    La Vie privée de Sherlock Holmes (1970)

    The Private Life of Sherlock Holmes

    2 h 05 min. Sortie : . Aventure, comédie et policier.

    Film de Billy Wilder avec Robert Stephens, Colin Blakely, Geneviève Page

    Vu le 05/01

    C'est au tour de Billy Wilder de s'attaquer à ce personnage iconique britannique. Célèbre détective devenu une référence dans la culture populaire, Wilder décide ne de pas faire une adaptation d'une des enquêtes déjà écrites mais d'en inventer une. La liberté est donc plus grande et le film a pour objectif de se concentrer d'avantage sur ses personnages que sur le récit en lui même, en particularité, comme son nom l'indique, de Sherlock Holmes (magnifiquement interprété par Robert Stephens). En ce qui concerne ce point là, le pari est réussi: on a une vision de Sherlock Holmes très personnelle et sa relation avec Watson fonctionne à merveille.

    Le problème du film, c'est l'enquête. Tout d'abord on a une (longue) intro qui permet entre autre de présenter les personnages et ensuite arrive cette fameuse enquête. Tout commence très bien mais peu à peu, elle perd le spectateur car elle s'avère de moins en moins passionnante. C'est surtout ce "dénouement" qui pose problème, on a l'impression que c'est trop facile et un peu mal amené.

    Néanmoins, ça reste un film fort agréable, sombre par son atmosphère et ses décors réussis. L'interprétation du duo est sans doute l'atout majeur du film.
    Un bon Wilder en somme, mais loin d'être le meilleur.
  • Bande-annonce

    Furie (1936)

    Fury

    1 h 32 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de Fritz Lang avec Sylvia Sidney, Spencer Tracy, Walter Abel

    Vu le 06/01

    Premier film américain de la carrière de Fritz Lang et premier film de sa trilogie réaliste et sociale, Furie est un film traitant du lynchage, de la montée en puissance et de la justice. Lang sait mener à bien son film, présentant d'abord ses personnages de la manière la plus humaine qui soit. Vient ensuite le sujet du film, à savoir l'accusation à tort de Joe Wilson. Le film, grâce à sa durée plutôt courte, n'a pas de temps mort: tout s'enchaîne convenablement jusqu'au dénouement. C'est d'ailleurs ce dernier qui me laisse sur ma faim, ça manque de "choc". Sinon la partie du procès est bien mais pas assez prenante à mon goût. M'enfin ce ne sont que de petits défauts, le film n'en reste pas moins très bon, c'est tout ce qui compte. Puis voir Walter Brennan en plus jeune, ça rend heureux.
  • Bande-annonce

    Le Petit César (1931)

    Little Caesar

    1 h 19 min. Sortie : . Gangster et drame.

    Film de Mervyn LeRoy avec Edward G. Robinson, Douglas Fairbanks Jr., Glenda Farrell

    Vu le 07/01

    On est vraiment au tout début de la carrière de Mervyn Leroy, nottament dans le parlant. Le petit César a pour réputation de faire partie des précurseurs de films de gangsters qu'on connait tous et est toujours bien apprécié des critiques.
    L'histoire d'un homme vaniteux, prétentieux à souhait qui souhaite s'élever à un rang supérieur, atteindre le paroxysme du pouvoir. Edward G. Robinson colle parfaitement au personnage, de par son jeu d'acteur et son charisme. Ce fût l'un de ses premiers grands rôles.
    LeRoy signe là un bon film de gangsters, ni plus ni moins.
  • Bande-annonce

    Uniformes et Jupon court (1942)

    The Major and the Minor

    1 h 40 min. Sortie : . Comédie romantique.

    Film de Billy Wilder avec Ginger Rogers, Ray Milland, Rita Johnson

    Vu le 09/01

    Son deuxième film en tant que réalisateur et donc son premier film américain, The Major and the Minor se révèle une fois de plus être une comédie rafraichissante de la part de Billy Wilder On a là de nombreux aspects que l'on retrouvera plus tard dans son style de cinéma: le déguisement (Certains l'aiment chaud), le mensonge...etc. Le duo d'acteurs est tout à fait charmant et "bon enfant" , Ray Milland dans la peau du majeur est très juste, bien que sa prestation n'égalera pas celle de Le poison sorti 3 ans après (en parti par le sujet traité aussi me direz-vous). Tandis que Ginger Rogers dans le rôle de la mineure est tout à fait charmante.

    Ce n'est clairement pas son meilleur film mais grâce à son style, le film reste très agréable à suivre mais c'est ça aussi le cinéma de Billy Wilder en fait, du rafraîchissement encore et encore, pas de prises de têtes, juste du cinéma façon Wilder.
  • Bande-annonce

    Rendez-vous (1940)

    The Shop Around the Corner

    1 h 39 min. Sortie : . Comédie romantique.

    Film de Ernst Lubitsch avec Margaret Sullavan, James Stewart, Frank Morgan

    Vu le 09/01

    Lubitsch nous amène tout droit à Budapest, dans une petite boutique de maroquinerie pour nous raconter l'histoire de ses employés et plus particulièrement de deux employés qui ne s'entendent guère. C'est un film qui semble être d'une grande banalité mais il en ressort vraiment quelque chose de vrai, quelque chose d'humain et c'est ce qui fait tout le charme de ce film.
    Le scénario avance de manière régulière, plutôt rythmée, c'est vraiment agréable à suivre. Les personnages secondaires ont tous une importance et personne ne fait de l'ombre à quiconque et on peut remercier Lubitsch pour ça, il arrive à les rendre tous attachants. Mais le principal reste ce duo d'acteurs très bien interprété par James Stewart (rien d'étonnant) et par Margaret Sullavan.

    Un feel good movie signé Lubitsch, à ne pas louper.
  • Le Jardin du diable (1954)

    Garden of Evil

    1 h 40 min. Sortie : . Action, aventure, drame, romance et western.

    Film de Henry Hathaway avec Gary Cooper, Susan Hayward, Richard Widmark

    Vu le 12/01

    Pas grand chose à dire sur ce film... L'histoire est on ne peut plus classique. Si le duo Gary Cooper/Richard Widmark ne pouvait que fonctionner, Hathaway nous offre une belle mise en scène, dotée de décors assez atypiques qui fait vraiment du bien. Un film par les amateurs du genre en somme.
  • Bande-annonce

    L'Armée des 12 singes (1995)

    Twelve Monkeys

    2 h 09 min. Sortie : . Science-fiction.

    Film de Terry Gilliam avec Bruce Willis, Madeleine Stowe, Brad Pitt

    Vu le 12/01

    Si je n'avais pas aimé le moyen-métrage orignal "La jetée" pour son côté beaucoup trop expérimental, je n'ai pas été déçu avec Twelve Monkeys. Un scénario de qualité et une prestation des acteurs remarquable, en priorité Brad Pitt dans le rôle du malade mental.
  • Bande-annonce

    Nocturama (2016)

    2 h 10 min. Sortie : . Drame et policier.

    Film de Bertrand Bonello avec Finnegan Oldfield, Vincent Rottiers, Hamza Meziani

    Vu le 18/01

    Je ne connais pas du tout le cinéma de Bonello mais je vois qu'il a un grand talent de mise en scène. C'est un film plutôt spécial, silencieux. Il prend beaucoup de temps à se mettre en place et malgré une fin réussie, on sent qu'il manque quelque chose au film. Il y clairement un enjeu mais je le trouve mal exprimé et ça rend le tout un peu confus. C'est pourtant un sujet que l'on peut qualifier d'actuel, ce sentiment de violence et d'évasion mais assez mal exploité ici.
  • Bande-annonce

    Un, deux, trois (1961)

    One, Two, Three

    1 h 44 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Billy Wilder avec James Cagney, Horst Buchholz, Pamela Tiffin

    Vu le 18/01

    Avec Un, deux, trois, on est bien loin des comédies romantiques que Billy Wilder a l'habitude de nous proposer. On se situe là en pleine Guerre Froide avec un ton de comédie satirique. L'histoire d'un représentant de la société Coca-Cola à Berlin-Ouest. Si on a une prestation de James Cagney de qualité (comme toujours), le rythme du film est quant à lui trop rapide. Ce n'est pas une mauvaise chose et c'est sans doute voulu, mais le film a tendance à en faire trop, ce qui rend le tout un peu trop absurde à mon goût. Une déception pour moi, qui en attendais beaucoup.
  • Les Enfants de la crise (1933)

    Wild Boys of the Road

    1 h 08 min. Sortie : . Aventure et drame.

    Film de William A. Wellman avec Frankie Darro, Edwin Phillips, Rochelle Hudson

    Vu le 19/01

    De Wellman, je ne connaissais que ses westerns que je trouvais plutôt atypiques. Il y avait vraiment une touche de nouveauté dans ses films. Dans Les enfants de la crise, on est au début du parlant et Wellman décide de s'attaquer à la grande dépression, un époque sombre du pays. D'autant plus qu'à la sortie du film, on est en plein dedans. Si Les raisins de la colère racontait plutôt le road-trip d'une famille, ici c'est plutôt celui d'une bande de gamins à la recherche d'emploi. On sent tout le côté dramatique du film et les acteurs sont totalement crédibles. Le problème du film, c'est sa durée: 1h08 pour raconter une "belle" histoire c'est difficile. Rien à redire sur les qualités du film, mais sans doute qu'avec une durée plus longue, on aurait peut-être atteint la perfection. Dommage, mais grand film quand même.
  • Bande-annonce

    Les Enfants loups, Ame & Yuki (2012)

    Ôkami Kodomo no Ame to Yuki

    1 h 57 min. Sortie : . Animation, drame et fantastique.

    Long-métrage d'animation de Mamoru Hosoda avec Aoi Miyazaki, Takao Osawa, Haru Kuroki

    Séances de cinéma (1 salle)
    Vu le 23/01
  • Bande-annonce

    Princesse Mononoké (1997)

    Mononoke Hime

    2 h 14 min. Sortie : . Animation, aventure et fantasy.

    Long-métrage d'animation de Hayao Miyazaki avec Cédric Dumond (Cédric Dumont), Virginie Mery, Catherine Sola

    Vu le 25/01
  • Bande-annonce

    Fedora (1978)

    1 h 54 min. Sortie : . Drame.

    Film de Billy Wilder avec William Holden, Marthe Keller, Hildegard Knef

    Vu le 26/01
  • Bande-annonce

    Sausage Party : La vie privée des aliments (2016)

    Sausage Party

    1 h 29 min. Sortie : . Comédie et aventure.

    Long-métrage d'animation de Conrad Vernon et Greg Tiernan avec Seth Rogen, Kristen Wiig, Nick Kroll

    Vu le 06/02
  • Bande-annonce

    La La Land (2016)

    2 h 08 min. Sortie : . Comédie musicale, comédie dramatique, romance et musique.

    Film de Damien Chazelle avec Ryan Gosling, Emma Stone, John Legend

    Séances de cinéma (12 salles)
    Vu le 08/02
  • Bande-annonce

    Insaisissables 2 (2016)

    Now You See Me 2

    2 h 09 min. Sortie : . Action et comédie.

    Film de Jon M. Chu avec Jesse Eisenberg, Mark Ruffalo, Woody Harrelson

    Vu le 08/02
  • Bande-annonce

    Boyz'n the Hood, la loi de la rue (1991)

    Boyz'n the Hood

    1 h 52 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de John Singleton avec Cuba Gooding Jr., Ice Cube, Morris Chestnut

    Vu le 18/02
  • Bande-annonce

    Comancheria (2016)

    Hell or High Water

    1 h 42 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de David Mackenzie avec Jeff Bridges, Ben Foster, Chris Pine

    Vu le 18/02
  • Bande-annonce

    La nuit nous appartient (2007)

    We Own the Night

    1 h 57 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de James Gray avec Joaquin Phoenix, Mark Wahlberg, Eva Mendes

    Séances de cinéma (3 salles)
    Vu le 20/02
  • Bande-annonce

    Tu ne tueras point (2016)

    Hacksaw Ridge

    2 h 19 min. Sortie : . Biopic, drame, historique et guerre.

    Film de Mel Gibson avec Andrew Garfield, Teresa Palmer, Sam Worthington

    Vu le 21/02
  • Bande-annonce

    Annie Hall (1977)

    1 h 33 min. Sortie : . Romance et comédie dramatique.

    Film de Woody Allen avec Woody Allen, Diane Keaton, Tony Roberts

    Séances de cinéma (1 salle)
    Vu le 22/02
  • Bande-annonce

    Philadelphia (1993)

    2 h 05 min. Sortie : . Drame.

    Film de Jonathan Demme avec Tom Hanks, Denzel Washington, Jason Robards

    Vu le 22/02
  • Bande-annonce

    Le Cercle des poètes disparus (1989)

    Dead Poets Society

    2 h 08 min. Sortie : . Drame.

    Film de Peter Weir avec Robin Williams, Robert Sean Leonard, Ethan Hawke

    Vu le 23/02