Journal de Bord de LapinouBleu : BD en 2018

Avatar LapinouBleu Liste de

58 bd

par LapinouBleu

Je vous souhaite la bienvenue sur cette liste que je veux plus complète et mieux organisée que celles intitulées "Mes Avis sur...".
Ici vous aurez donc mes avis sur les BD que j'ai lu en 2018, avec la date etc pour plus de lisibilité. Coup de cœur de l'année : La Cour des Hiboux.

Comment je note les BD : https://www.senscritique.com/liste/Ma_facon_de_noter_les_BD/2104353
En 2017 j'ai commencé avec les comics : https://www.senscritique.com/liste/Mes_avis_sur_les_BD_lues_en_2017/1543306

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Folle à lier - Harley Quinn, tome 2 (2015)

    Harley Quinn Vol. 2: Power Outage

    Sortie : .

    Comics de Chad Hardin, Amanda Conner et Jimmy Palmiotti

    Fini le 7 Janvier.

    J'avais complètement zappé que Folle à lier pourrissait derrière mes livres avant le jour où la bibliothèque municipale en a eu marre et à commencé à m'envoyer des menaces de mort. Pour ne pas avoir monopolisé le tome 2 de cette chère Harley pendant plus de trois mois sans raison je me suis dit qu'il fallait que je le lise. J'ai donc ouvert le comics à la première page, puis à la seconde et encore et encore avant de comprendre que j'avais déjà lu les trois quarts de la BD au moins un mois avant aujourd'hui. Oui, sans m'en rappeler. Donc non, c'est pas transcendant du tout. Et non ça ne marque pas l'esprit par sa perfection divine.

    J'avais bien aimé le 1 (Complètement Marteau) même si quelques petites choses m'avaient gênées. Là c'est plutôt le contraire : J'ai pas aimé le tome 2 même si quelques petite choses m'ont plu. Subtile le changement mais indéniablement important.
    Ce que je reproche à Folle à lier c'est de justement creuser ce qui m'a déplu dans le tome 1. Par exemple, Harley est devenue scatophile en quelques mois (bon oui elle aimait déjà bien les blagues nulles avec le mot "merde" ou "vomi" dedans mais là c'est constant et insupportable... et surtout même pas drôle). Après il y a aussi les dessins. Bon voilà, ils sont pas moches, c'est vrai, mais ils changent de style constamment, moi ça me donne le vertige. L'histoire est franchement débile mais à la limite dans le premier c'est drôle, là c'est juste n'importe quoi et en plus de ça, les personnages sont encore moins travaillés dans Folle à lier donc Big Tony qui était un des seuls attraits de la BD a vu son charisme disparaître momentanément.

    Maintenant je me vois punis tel Prométhée : Tous les jours de l'année 2018 je vais voir cette tronche souriante et blafarde en couverture de cette liste. Tous les jours !
  • Daredevil : Season One (2013)

    Sortie : .

    Comics de Wellinton Alves et Antony Johnston

    Lu le 8 Janvier.

    Aaaaah mais lui aussi je l'avais commencé en Novembre 2017 ! Qu'est-ce qui m'arrive ? J'oublie tout ? Ah non, le plus probable c'est que ce soit de la merde, comme Folle à lier.

    Dardevil s'avère être un homme creux. Je l'ignorais.
    Nan mais sérieusement ! Il est où le charisme du mec ?
    a. Il a disparut en même temps que sa vue.
    b. Antony Johnston et l'autre avec un nom d'ours londonien ne savent pas construire un personnage.
    c. Il a été mangé par un hibou.
    d. C'est le collant qui fait ça.
    Hmmmm réponse b. sans hésiter. Parce que ce n'est pas leur seul défaut donc autant tout leur mettre sur le dos, c'est plus marrant. Bref ! Dardevil est passé à côté de son charisme, les dialogues ont été piétinés, les origines ne sont pas les origines du tout et certains zoom sur des visages sont effrayants, l'histoire est un bordel monstre et il y a trooooop de personnages. Par contre, j'avoue avoir été agréablement surprise par les dessins (qui ne sont pas géniaux mais bon), surtout que ce comics est un Season One et que les Season One entre nous, c'est de la daube habituellement.
  • Le Grand Méchant Renard (2015)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Benjamin Renner

    Lu le 10 Janvier.

    Il fallait que je lise Le Grand Méchant Renard avant de voir le film. A vrai dire, les deux œuvres me plaisaient beaucoup grâce aux dessins mignons et enfantins, montrant que l'action de l'histoire entourée de blanc.
    Cette BD ne m'a pas plu que pour les dessins finalement car j'ai beaucoup rigolé durant ma lecture. En effet, de nombreux passages sont vraiment hilarants. De plus, le Renard et les personnages secondaires sont vraiment attachants.
    Ça m'a encore plus donné l'envie de voir le film.
  • Les petites morts (2018)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Davy Mourier

    Lu le 10 Janvier.

    La Petite Mort, une autre série du même auteur racontait l'histoire d'un Faucheur de l'enfance à la naissance de sa famille mais les blagues sonnaient toujours à côté de la BD. Avec Les Petits Morts, c'est le contraire, les blagues sont plus drôles et j'ai pas mal rigolé en lisant cette BD sauf que l'histoire de cet ancêtre de la première trilogie est abandonnée et le premier Faucheur est très creux.
  • Otto, l'homme réécrit (2016)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Marc-Antoine Mathieu

    Lu le 11 Janvier.

    J'ai pioché totalement cet ouvrage par hasard dans les rayons d'une bibliothèque, mais il m'a fallut très peu de temps pour le fourrer dans mon sac.
    Otto, l'homme réécrit m'a déjà beaucoup attiré visuellement pour son format paysage rare, son manque total de couleur, son premier dessin, sa couverture, ses quelques images en trompe l’œil, ses représentations minimalistes et réfléchies etc...
    Il n'y a, par contre, sur la BD aucun résumé, ce qui a piqué ma curiosité. Une fois plongée dans cette histoire (que l'auteur ne pouvait en effet aucunement se permettre de résumer tellement elle est au dessus de ça et qui a un titre qui la sert très bien), j'ai été comme aspirée dans le livre et je n'ai pas pu ressortir de ma lecture avant d'avoir achevé le tout. J'ai ressenti comme un pouvoir émanent de l'oeuvre : la puissance de nous faire tout oublier, même le temps qui passe pendant que nous admirons et lisons la BD.
    Cette quête du soi intérieur qui se pose chez la plupart des Hommes est merveilleusement bien retranscrite dans Otto, l'homme réécrit. Et les mots de Marc-Antoine Mathieu comme des écrivains qu'il cite sont sublimes et rendent cette BD aussi belle qu'un roman. A vrai dire, cet ouvrage est même aussi pertinent que certains essais ou livres philosophique et psychologique. Par l’intermédiaire de cet artiste perdu nommé Otto, Mathieu représente tout Homme ou en tout cas une grand majorité et moi, dans ce monsieur à la recherche de son passé, de son être présent et de son intérieur je me suis vue.
  • Vagues à l'âme (1999)

    Sortie : 1999.

    BD franco-belge de Grégory Mardon

    Lu le 13 Janvier.

    Une belle histoire (rappelant à quelques détails près la vie de Matin Eden) dessinée avec des traits noirs splendides sachant exprimer la violence comme la paix.
    Un souci majeur : le manque d'enjeu dans le déroulement de l'intrigue qui ne nous permet pas d'entrer pleinement dans l'histoire.
  • La Déconfiture, tome 1 (2016)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Pascal Rabaté

    Lu le 20 Janvier.

    J'ai adoré les dessins de La Déconfiture qui même sans couleur nous happent vers l'action qui se joue sous nos yeux. Les personnages et leur façon de parler sont géniaux et révèlent de l'époque révolue mise en scène par Pascal Rabaté.
    De plus, la façon de traité de la guerre en montrant simplement un homme qui recherche sa division et qui voit la violence des combats seulement en passant derrière ses camardes est extra.
    Ce lourd sujet est agrémenté d'humour ce qui est recherché et très bien exprimé.
    Cette BD est vraiment bien et une fois qu'on la commence on en ressort plus sans avoir tout lu. Un petit je ne sais quoi m'a quand même empêché de mettre 7.
  • Joséphine, tome 1 (2008)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Pénélope Bagieu

    Lu le 26 Janvier.

    Bagieu est une de mes bédéiste préférées. Venant d'elle, je m'attendais à plus drôle et j'en suis un peu déçue mais bon, au moins j'ai pu revoir ses traits que j'aime tant et surtout son utilisation des couleurs toujours aussi belle et originale.
  • Et il foula la terre avec légèreté (2017)

    Sortie : février 2017.

    BD franco-belge de Laurent Bonneau et Mathilde Ramadier

    Lu le 4 Février.

    De très belles images, parfaitement organisées avec originalité sur des planches colorées et parfois muettes. D'ailleurs, j'aurai préféré que la BD soit plus muette et contemplative que ça. L'histoire de l'écologie, du changement de priorité etc pouvait être exprimée sans mot et le sujet du pétrole ne fait que polluer le premier thème et les images.
  • Deadpool Président ! - Deadpool (2013), tome 1 (2013)

    Deadpool Volume 1: Dead Presidents

    Sortie : .

    Comics de Michael Anthony Moore, Gerry Duggan et Brian Posehn

    Lu le 17 Février.

    C'était difficile de lire les aventures de Deadpool parce que le film m'avait pas beaucoup plu. Après un second visionnage qui m'a réconcilié avec l'homme en collants rouges j'ai osé faire le pas vers le comics (avec beaucoup de doutes sur la qualité de l'oeuvre quand même).
    Au début, c'était dur, je me suis endormie deux fois devant et j'avais du mal à me remettre dans l'histoire, mais après plusieurs relectures des premières pages je me suis enfin vraiment lancé dans le truc... Et j'ai bien aimé parce que j'ai pas mal rigolé. Pas à toutes les blagues, c'est vrai, mais la plupart étaient agréables.
    Les dessins sont par contre très banals (ni bons, ni mauvais, ni originaux), et l'histoire par rapidement en n'importe quoi et les personnages de Deadpool et du mage sont trop cheatés et donc il n'y a aucun attachement qui se fait du lecteur vers les personnages... et l'agent Preston est trop peu travaillée.
  • Au pied de la falaise (2017)

    Sortie : mai 2017.

    BD franco-belge de ByMöko

    Commencé le 18 Février et fini le 21.

    Je me sens charitable, je vais regarder le projet de Au pied de la Falaise de fond en comble.
    Déjà, je trouve que cette idée de faire d'une BD une oeuvre complète est vraiment belle et originale.

    Le Site en 360° : 04/10
    Le Site en 360° m'a un peu déçu. Je pensais vraiment pouvoir voir le monde de Akou... Mais au lieu de ça on a que la place du village d'Afrique. Par contre, c'est vraiment bien dessiné et intéressant d'y fouiller les trois cabanes pour connaître un peu plus le projet de Au pied de Falaise.

    Le Clip : 03/10
    Le Clip de Pluie est quand même un peu nul. Il faut se le dire. Le danseur danse trop peu et le reste n'est pas trépident. Par contre il introduit l'idée du projet assez bien.

    L'EP : 05/10
    Ce petit album de sept morceaux est intéressant et vraiment lié à la BD. La légende de création de la vie etc est très bien mis en musique et agréablement conté sur les deux musiques à paroles. Cependant, le tout manque quand même pas mal de magnificence artistique et musicale. Si Ibrahim Maalouf avait été dans les moyens de ByMöko et sa bande ça aurait été si beau...

    La BD : 05/10
    Au début je pensais que le tout serait bien écrit et bien dessiné. Mais, finalement, les dialogues deviennent vite cucul et ils donnent l'impression d'exposer tout le vocabulaire des auteurs. Les dessins sont cependant assez bons et beaux, les couleurs vraiment agréables.
    L'histoire, par contre, se déroule trop vite, malgré les nombreuses pages qui composent la BD.

    En tout : 04/10
    Le tout est finalement très original mais aussi très peu creusé. Dommage d'en avoir trop fait pour si peu. Je ne noterais que la BD en définitif pour ne pas baisser sa note.
  • Sin City, tome 1 (1994)

    Sin City : The Hard Goodbye

    Sortie : 1994.

    Comics de Frank Miller

    Lu le 21 Février.

    Je pensais plus apprécier le comics Sin City que ça, le film m'ayant plu. Après, Hard Goodbye retrace l'histoire de Marv' et c'est le personnage que j'aime le moins de cette ville. Donc, il y a déjà ça, Marv' est aussi insupportable que dans le film, j'avais même l'impression d'entendre sa voix, parce que les dialogues de la BD ont été retranscris au mot près dans le long-métrage. En fait, les réalisateur ont tout retranscris. C'est dommage parce que, lorsqu'on lit le comics, après avoir vu le film, la BD semble nettement plus banale et ennuyeuse. Il y a aussi l'originalité des dessins, un peu raté finalement. Parce qu'on y pige que dalle. Encore une fois, dans le film on a cette même patte et en mieux.
    Par contre, ça se lit vite. Faut dire que comme Marv' n'est pas très bavard et comme les dessins sont incompréhensibles, on passe vite devant chaque planche sans s'éterniser.
  • Le Sourire de Rose (2014)

    Sortie : mai 2014.

    BD de Sacha Goerg

    Lu le 21 Février.

    Le Sourire de Rose m'avait plu non pas pour sa couverture très moche mais pour ses couleurs à l'intérieur. C'est vrai, les dessins sont originaux et colorés, mais pas transcendants et certains sont quand même bien moches. Par contre, ceux qui sont réussis, sont vraiment bons. Et, moi j'ai bien aimé l'histoire et le personnage de Rose.
  • Polina (2011)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Bastien Vivès

    Commencé le 21 Février, fini le 24.

    Au début, Polina ne me disait rien, surtout à cause de sa taille. Finalement, je me suis plongée dedans pour pouvoir regarder le film sans m'en vouloir. Et, au fur et à mesure de ma lecture, je suis tombée amoureuse du style de Bastien Vivès, de Polina, de Bojinski et de leur histoire.
    Finalement, ce trait, qui ne me plaisait pas au début m'a totalement charmé. Cette façon de dessiner Polina, et les autres danseurs, c'est beau et totalement géré. Il y a aussi le personnage de Bojinki et celui de Polina qui sont superbement représentés et dessinés, et superbement travaillés dans leur caractère. Du coup, on s'attache à eux, on aime les voir danser, s'adorer en silence etc. Et l'évolution de Polina est génialement mise en scène.
  • Vincent, mon frère mort-vivant (2005)

    Sortie : mars 2005.

    BD franco-belge de Thierry Martin et Jean-Marc Mathis

    Lu le 26 Février.

    Je m'attendais pas du tout à ce que l'oeuvre me plaise, juste, j'ai aimé la couverture. Par contre le titre et l'intérieur de la BD m'ont un peu repoussés. Cependant, une fois plongée dans l'histoire d'Antoine et de son frère, je me suis attaché à ces deux garçons et quelques planches sont agréables. Par contre, l'humour y est trop enfantin et l'histoire est bien trop rapide.
  • Il pleut (2000)

    Sortie : 2000.

    BD de Peyraud

    Lu le 26 Février.

    Il pleut, mêmes si il est original artistiquement parlant est un ouvrage fort déplaisant. Les histoires des personnages sont trop courtes, mal mises en scène et pas spécialement bien dessinées non plus, du coup on ne reperd pas les visages. De plus l'humour, les histoires et les dessins sont sans intérêt.
  • Une sœur (2017)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Bastien Vivès

    Lu le 27 Février.

    L'histoire met en scène des personnages travaillés et bien dessinés par Vivès. Cependant, l'intrigue va trop vite et est bien trop stéréotypée, comme si, Vivès avait quitté l'enfance et l'adolescence depuis bien trop longtemps pour en raconter la beauté avec vérité et simplicité.
  • La Tour de Bab-el-Oued - Le Chat du rabbin, tome 7 (2017)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Joann Sfar

    Lu le 4 Mars.

    Dès sa sortie, je suis allée l'admirer au rayon BD. Le Chat du Rabbin est une des séries d’œuvres que je ne lâcherai sans doute jamais. Malheureusement, mon budget cinéma et littérature prennent tout mon argent et le 9° Art passe presque en dernier. J'ai dû donc attendre quatre mois pour l'avoir entre les mains, quatre longs mois pour un résultat réussi, comme toujours par Sfar. Le septième tome de Le Chat du Rabbin est fidèle aux autres, et fait du bien. Intelligent, drôle, réfléchi et coloré. En gros, que du bien.
  • Rocket Girl, tome 1 (2015)

    Sortie : .

    Comics de Amy Reeder et Brandon Montclare

    Lu le 6 Avril.

    J'ai vite zieuté le rayon comics et mes yeux se sont directement posés sur Rocket Girl : la couverture montre une jolie nana, l'album est récent et en plus à l'intérieur c'est coloré. Sauf que voilà, la nana a beau rester jolie durant toute l'œuvre, ce n'est pas ça qui sauve le lecteur de l'ennui et de l'incompréhension des planches qui sont finalement trop colorées, trop bordéliques. Et il faut le dire, l'intrigue n'a rien de marquant.
  • Thor : Season One (2013)

    Sortie : .

    Comics de Pepe Larraz et Matthew Sturges

    Lu le 7 Avril.

    J'ai bien vu que les Season One c'était la dernière couche niveau qualité comics, mais quand je commence quelque chose je le termine et je compte bien lire tous les albums de cette série. Mais voilà, il y en a pas un pour rattraper l'autre (Wolverine et Hulk restent pour l'instant les meilleurs). Thor n'est pas le Season One le moins bien fait graphiquement parlant, c'est ce qui sauve la BD. Pourtant voilà, ça ne mérite pas la moyenne. Pourquoi ? Le manque d'ambiance pardi ! Putain ce que l'on s'ennui. Tout est creux : les planches, les dialogues, les personnages, l'intrigue... tout vous dis-je. Pourtant je commençais à apprécier ce Dieu du Tonnerre et en particulier son petit frère. Pour ce qui est de Loki, je le trouve fidèle à lui même donc ça va mais il est présent sur trois pages. Par contre voilà, là je trouve que pour ce qui est de retracer les origines des héros, c'est le numéro qui fait le meilleur job.
  • Fennec (2007)

    Sortie : septembre 2007.

    BD de Yoann et Lewis Trondheim

    Lu le 16 Avril.

    La jolie pochette de Fennec m'a tout de suite donné envie de me plonger dedans, c'est donc juste avec un coup d’œil à cette dernière que j'ai ouvert cette BD. J'adore les dessins pas trop chargés, les belles couleurs et l'aquarelle et Fennec utilise tout ça, un peu comme Le Grand Méchant Renard. D'ailleurs, il ressemble beaucoup au Grand Méchant Renard (rien qu'avec l'humour et l'histoire) mais sans jamais arriver à atteindre la cheville de ce dernier.
    Dès le début, Fennec est décevant, il n'arbore que trente malheureuses pages et donc l'histoire qui se déroule sous nos yeux est tout de suite bien trop rapide. Les actions ne durent même pas une planche et je peux vous dire qu'en quatre cases il lui en arrive des choses à ce fennec. Ce n'est pas pour autant qu'on a pas le temps de s'ennuyer. Et nan, on le trouve bien le temps. Déjà parce qu'on a jamais le temps de se plonger dans un passage qu'il est déjà fini et puis surtout parce que toutes les blagues font un flop.
    Les dessins restent appréciables tout le long de l'œuvre, par contre. Mais tout de même pas aussi jolies que pour la première de couverture. Encore un point qui nous déçoit.
  • L'Œil du chat (1995)

    Sortie : .

    BD (divers) de Fabio

    Lu le 20 Avril.

    L'oeuvre se veut moralisatrice et originale mais en la regardant ce n'est pas ce que l'on voit. On voit plutôt des dessins assez hâtifs et faciles, des planches trop rapides, des histoires ne sont pas très intéressantes et finalement les morales sont ce qu'il y a de pire dans cette BD.
  • Les Garde-Fous (2007)

    Sortie : août 2007.

    BD de Frédéric Bézian

    Lu le 13 Mai.

    J'ai pris Les Gardes Fous parce que la première m'a fait directement penser à High-Rise. Et, une fois l'ouvrage ouvert, l'atmosphère en est presque la même. Frédéric Bézian a un style artistique assez maîtrisé, plutôt noir et torturé mais si bien utilisé pour cette histoire sombre et angoissante très similaire à celle de Jack L’Éventreur.
  • S’enfuir, récit d’un otage (2016)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Guy Delisle

    Lu le 13 Mai.

    J'ai du mal avec le style de Guy Delisle. Ici, c'est déjà mieux qu'avec ses chroniques mais ça reste assez loin de ce que je recherche visuellement. Surtout que cet auteur a le don pour faire des BD aussi grosses que la Bible et aussi ennuyeuses que le mode d'emploi de mon lave-vaisselle.
  • Scott Pilgrim's Precious Little Life - Scott Pilgrim, tome 1 (2004)

    Scott Pilgrim's Precious Little Life

    Sortie : .

    Comics de Bryan Lee O'Malley

    Lu le 4 Juillet.

    Le film déjà avait été fun, l'humour abusé qui en découlait m'avait plu et j'eu tout de suite envie de lire le comics, ne serait-ce que le tome 1.
    Il y a quelques jours de ça, après l'oublie de cette résolution, je farfouillais dans un rayon de BD... et c'est là que je suis tombée sur Scott Pilgrim. Je n'ai pas hésité.
    A la lecture, le tome 1 est aussi drôle et plaisant que le film. On pourrait penser que c'est répétitif. Mais nan ! Parce que Bryan Lee O'Malley a une patte qui le rend unique, drôle, perché, un peu absurde. C'est parfait ! Niveau dessin par contre je ne suis pas charmée. Je m'attendais à bien pire, et là c'est agréable à voir, mais il aurait pu mieux faire.
  • Un océan d'amour (2014)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Gregory Panaccione et Wilfrid Lupano

    Lu le 11 Juillet.

    Les dessins sont beaux, d'accord. Mais c'est tout. Les préjugés sont partout, les personnages sont creux, l'histoire est lente, les pages sont trop nombreuses, le scénario se dévoile mal...
  • Gotham Girls (2015)

    Sortie : .

    Comics de Jennifer Graves, Bruce Timm, Paul D. Storrie

    Lu du 12 Juillet au 13.

    Bruce Timm avait déjà attiré mon regard dans Complètement Marteau avec sa page dédiée, il a donc été normal que je me renseigne sur son travail. Son trait arrondi, sa façon originale de capter les courbes féminines, tout ça c'est merveilleux. Les coloristes de Gotham Girls complètent son travail avec talent en y ajoutant des couleurs lisses et pétantes dignes des premières BD de super-héros. On regarde donc cet exemplaire sur les filles de Gotham avec des étoiles dans les yeux. Mais bon Dieu c'est que ce scénario ? C'est lent et sans vie, ridicule et répétitif. Sans parler des dialogues !
  • La forge d'Oren, Tome 1 - La proie (2017)

    Oren's Forge

    Sortie : mars 2017.

    BD franco-belge de Teagan Gavet

    Lu le 14 Juillet.

    Comment est-ce possible d'autant capter les expressions humaines ? C'est splendide ! Il est juste ultra agréable d'admirer les planches de cet artiste grâce aux visages de ses personnages animaux. Et ces couleurs mon Dieu ! Mais bon, niveau scénario c'est trop rapide et trop creux.
  • Le Mangeur d'or - Undertaker, tome 1 (2015)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Ralph Meyer et Xavier Dorison

    Lu le 14 Juillet.

    Une idée intéressante illustrée par une couverture saisissante. Ça laissait espérer du bon. Mais, il ne se passe rien dans ce tome 1 : c'est une intro point barre. Et puis je ne suis pas une grande fan des dessins "classiques" et de ce genre de visages trop réalistes. Par contre il y a une certaine ambiance intéressante et l'envie de lire la suite qui nous prend.
  • Scott Pilgrim vs. The World - Scott Pilgrim, tome 2 (2005)

    Scott Pilgrim vs. the World

    Sortie : .

    Comics de Bryan Lee O'Malley

    Lu le 16 Juillet.

    A l'image du premier : drôle et addictif. Par contre, certaines planches sont trop bordéliques.
  • 1
  • 2