• SensCritique
  • Clara_Gamegie
  • Listes
  • « Lisez les grands maîtres, et vous sortirez de cette étude comme Moïse en descendant du Sinaï. Il avait des rayons autour de la face, pour avoir contemplé Dieu. » - Lectures 2018.

« Lisez les grands maîtres, et vous sortirez de cette étude comme Moïse en descendant du Sinaï. Il avait des rayons autour de la face, pour avoir contemplé Dieu. » - Lectures 2018.

Avatar Clara_Gamegie Liste de

82 livres

par Clara_Gamegie

Citation de Gustave Flaubert, Lettre à Marie-Sophie Leroyer de Chantepie, le 18 mai 1857.

Photo : André Derain, La danse, 1905.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Esquisse d'une psychologie du cinéma (1946)

    Sortie : 1946. Essai et cinéma & télévision.

    Livre de André Malraux

    07/01.

    Petite lecture pas longue (trente minutes tout au plus), où André Malraux donne sa définition du cinéma, de ses codes, le théorisant, de la même manière qu'André Bazin dans Qu'est-ce que le cinéma ? en 1975. Je l'ai lu pour les besoins de mon mémoire, c'était pas époustouflant, mais en petit complément d'autres lectures sur la notion même du cinéma comme art et industrie, ça peut être pas mal.
  • Racine et Shakespeare (1823)

    Sortie : . Essai.

    Livre de Stendhal

    09/01

    Dans Racine et Shakespeare, Stendhal s’appuie sur les drames raciniens et shakespeariens afin de définir sa propre notion du « romanticisme » à son époque, et le théâtre actuel et à venir.
  • Sarrasine (1831)

    Sortie : 1831. Recueil de nouvelles.

    Livre de Honoré de Balzac

    Agréable nouvelle de Balzac s'inspirant du mythe de Pygmalion et Galatée.
  • Phèdre (1677)

    Sortie : . Théâtre.

    Livre de Jean Racine

  • La Planète des singes (1963)

    Sortie : 1963. Roman et science-fiction.

    Livre de Pierre Boulle

    28.01 - 30/01.
  • Le star-système hollywoodien (2004)

    Sortie : . Essai.

    Livre de Richard Dyer

    05/02.

    Lu dans le cadre des recherches pour mon mémoire.
  • Ubik (1969)

    Sortie : 1969. Science-fiction et roman.

    Livre de Philip K. Dick

  • Le Moine (1796)

    The Monk

    Sortie : 1796. Roman.

    Livre de Matthew Gregory Lewis

    24/02.

    Ce roman est très particulier et je ne sais même pas si j'ai vraiment aimé. On voit bien que l'auteur l'a écrit à vingt ans et en seulement quelques semaines : c'est passionné, excessif, et par endroits, franchement improvisé. Mais j'admire tout de même la poigne et l'ardeur du texte, cette belle énergie, et ça ne ressemble presque à rien de ce que j'ai lu jusqu'à maintenant, si ce n'est au Marquis de Sade. J'ai d'ailleurs une relation amour/haine avec Sade, qui me fascine et me repulse à la fois.

    Ambrosio, le protagoniste principal, se vautre dans la débauche la plus totale, et Matthew Lewis disserte sur la religion de façon hyper brillante en mettant en avant tous les maux de l'église et en montrant bien que c'est celle ci qui crée ses propres monstres de par son conservatisme et sa morale castratrice. J'ai apprécié le mélange des genres, Le Moine balance entre la chronique sulfureuse et sentimentale et le roman fantastique, ou roman d'effroi, innervé de visions spectrales tel que l'on en voit dans Macbeth. La dernière partie du roman est assez fascinante, notamment par rapport à la variation autour du mythe faustien.

    Je ne conseille pas forcément Le Moine à mes éclaireurs, étant peu sûre que cela leur plairait, mais je suis contente de l'avoir lu puisque le roman est perçu comme l'un des plus grands écrits gothiques de la littérature anglaise. En bref, une lecture singulière.
  • Le Théâtre et son double (1938)

    Sortie : . Essai.

    Livre de Antonin Artaud

    04/03.

    Lu pour les besoins de mon mémoire. Il dit plein de conneries, la preuve, il vilipende le théâtre shakespearien, le qualifiant de "psychologique", et condamne par là même le théâtre psychologique. Entre connerie absolue et propos intéressants.
  • Le Peuple d'en bas (1903)

    The People of the Abyss

    Sortie : 1903. Essai et récit.

    Livre de Jack London

    19/03.

    En 1902, à Londres, Jack London se déguise en clochard et passe plusieurs mois dans les quartiers affamés de la capitale. Le livre est assez court, bien que ma version en anglais fasse 250 pages, et je conseille cet essai à tous ceux qui aiment l'artiste ou qui sont animés par les mêmes problématiques que lui : des problématiques sociales, une remise en question du système, celui d'hier et d'aujourd'hui. Beaucoup de statistiques, beaucoup d'anecdotes qui ternissent par moments la lecture, mais j'admire l'homme, l'engagement artistique et humain. À découvrir.
  • Hole in the Sun (2002)

    Sortie : . Beau livre.

    Livre de Viggo Mortensen

    26/03.
  • Annihilation - La trilogie du Rempart Sud, tome 1 (2014)

    Sortie : . Roman et science-fiction.

    Livre de Jeff VanderMeer

    30/03.

    Déçue de cette lecture à la narration un peu morne et alambiquée, aux problématiques et thématiques différentes de celles d’Alex Garland (dès lors, pas étonnant de voir que l’écrivain n’a pas aimé le film). Bref, ce récit sur un mariage raté n’a pas la flamboyance ni la profondeur de l’univers visuel d’Alex Garland.

    Bof bof.
  • Le Livre blanc (1928)

    Sortie : 1928. Essai.

    Livre de Jean Cocteau

    13/04.

    Un livre témoignage absolument poignant et fort de Jean Cocteau, qu’il avait écrit de façon anonyme en 1928, pour dénoncer l’homophobie environnante et parler de ses premiers amours. Une centaine de pages, se lit relativement vite. Un beau texte.

    « Je n’accepte pas qu’on me tolère. Cela blesse mon amour de l’amour et de la liberté. »
  • Ça, tome 1 (1986)

    It

    Sortie : 1986. Roman.

    Livre de Stephen King

    14/03.

    Lu en quinze jours.

    Je ferai certainement une critique, soit dans les prochains jours, ou une fois que j’aurai fini le deuxième tome (le livre faisant en tout 1300 pages). Mais pour l’instant, quand même quelques mots. « Ça » est une immense fresque magnifique, du genre de celle qui nous marquent, qu’on ne lit que quelquefois dans sa vie.

    Pendant deux semaines, j’ai vécu en apnée avec ces personnages merveilleux, je me suis attachée à eux, j’ai pleuré, j’ai ri, j’ai eu peur, j’ai même été terrifiée car le livre est terrifiant en un sens. Mais c’est l’œuvre d’un génie. Stephen King allie la réalité la plus brute - un portrait sans complaisance des Etats-Unis et de la misère sociale - à la littérature de genre la plus aboutie qui soit - les terreurs et traumas de l’enfance à travers l’entité appelée « Ça ». Mais, et Stephen King nous le fait comprendre dès les premières pages, « Ça » est surtout une œuvre, et un chef d’œuvre, sur l’éternel retour, sur les racines familiales, ce qu’on laisse derrière nous, ce qu’on choisit d’oublier lorsqu’on passe à l’âge adulte en pensant que peut-être, on arrivera à passer à autre chose, alors que non, passé, présent et futur sont en constante interaction et ce qu’on a vécu, vit ou vivra nous influencera de façon égale.

    C’est un roman qui m’a fait chialer comme une môme car il m’a rappelé ce que c’est d’être enfant, d’avoir une bande d’amis à l’école, les premiers émois, le harcèlement scolaire avec le gros con de la classe que tu redoutes et qui à 12 ans prend la signification de l’enfer, les problèmes de poids, le sentiment que l’on a lorsqu’on observe son corps changer, et qu’on est à la fois excité et complètement transi par la peur de l’avenir, ou tout simplement de la vie. En ce sens, « Ça » est le meilleur roman de littérature adolescente que j’ai jamais lu.
    Alors merci, Stephen King.
  • De l'inconvénient d'être né (1973)

    Sortie : 1973. Aphorismes & pensées et philosophie.

    Livre de Emil-Michel Cioran

    21/04.

    Je n’étais pas sûre d’aimer cet assez long recueil d’aphorismes, je ne connaissais pas Cioran, même si j’en avais entendu parler, et je dois dire que je n’étais pas hyper enchantée par sa philosophie qui de base est assez éloignée de la mienne – surtout qu’il épargne pas vraiment Nietzsche ou son Zarathoustra. Mais en fait, tout en étant pas d’accord avec toutes ses idées, j’ai trouvé ça vraiment très intéressant, même salvateur, malgré le pessimisme, et surtout, tellement bien écrit, en véritable sculpteur de mots, avec des compositions incroyables sur le langage et la syntaxe. C’est aussi très fort politiquement, à tel point qu’il semble visionnaire. Donc j’adore, et je pense lire ses autres recueils de pensées à l’occasion.
  • Opium (1930)

    Sortie : 1930. Correspondance / Journal.

    Livre de Jean Cocteau

    22/04.

    /
  • Le Deuxième sexe, I (1949)

    Sortie : 1949. Essai et philosophie.

    Livre de Simone de Beauvoir

    04/05.

    /
  • Incendies (2003)

    Sortie : 2003. Théâtre.

    Livre de Wajdi Mouawad

    05/05.

    /
  • Les Nourritures terrestres (1897)

    Sortie : 1897. Roman.

    Livre de André Gide

    08/05.

    /
  • Littoral (1997)

    Sortie : 1997. Théâtre.

    Livre de Wajdi Mouawad

    13/05.

    Lu en deux jours. Forts parallèles avec Hamlet, L'Idiot et Œdipe Roi.
  • Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé - Harry Potter, tome 6 (2005)

    Harry Potter and the Half-Blood Prince

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de J. K. Rowling

    17/05.

    Note inchangée, toujours Top 10.
  • Les destructeurs (1954)

    The Destructors

    Sortie : 1954. Recueil de nouvelles.

    Livre de Graham Greene

    18/05.

    /
  • Harry Potter et les Reliques de la Mort - Harry Potter, tome 7 (2007)

    Harry Potter and the Deathly Hallows

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de J. K. Rowling

    23/05.

    Note inchangée. Je suis décédée. Beaucoup trop émouvant et parfait.
  • Tendre est la nuit (1934)

    Tender is the Night

    Sortie : 1934. Roman.

    Livre de F. Scott Fitzgerald

  • Les enfants du Jazz (1922)

    Tales of the Jazz Age

    Sortie : 1922. Recueil de nouvelles.

    Livre de F. Scott Fitzgerald

  • L'Effondrement (1936)

    The Crack-up

    Sortie : 1936. Récit.

    Livre de F. Scott Fitzgerald

  • La Fêlure (1936)

    The Crack-Up

    Sortie : 1936. Nouvelle.

    Livre de F. Scott Fitzgerald

  • L'Étrange Histoire de Benjamin Button (1921)

    The Curious Case of Benjamin Button

    Sortie : 1921. Recueil de nouvelles.

    Livre de F. Scott Fitzgerald

  • La nuit avec ma femme (2016)

    Sortie : .

    Livre de Samuel Benchetrit

  • Le Dernier Nabab (1941)

    The Last Tycoon

    Sortie : 1941. Roman.

    Livre de F. Scott Fitzgerald