Mon Top 25 des meilleurs openings d'animes

Avatar Albator_Larson Liste de

24 séries

par Albator_Larson

Les openings, indispensables à la japanimation qui dépasse parfois le stade de la simple chanson pour arriver à devenir des hymnes qui sont indissociables de leur anime !

Je vais donc vous présenter 25 openings que j'apprécie tout particulièrement sans ordre ;

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Albator 78 (1978)

    Uchuu Kaizoku Captain Harlock

    20 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, guerre, action, aventure et science-fiction.

    Anime de Leiji Matsumoto et Rintarô avec Makio Inoue, Thierry Bourdon, Claude Chantal

    https://youtu.be/ElyC1e1R0q4

    Vous vous attendiez à quoi venant du corsaire de Sens Critique que de faire sa promo ?

    Plus sérieusement, le chant et la mélodie donnent un air épique au tout, ça a assez mal vieilli, mais Harlock garde l'aura du héros romantique et l'opening à ce charme des animes des années 70.
  • Bande-annonce

    Les Chevaliers du Zodiaque (1986)

    Saint Seiya

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, action, aventure et shōnen.

    Anime de Kōzō Morishita et Yasuhito Kikuchi

    https://youtu.be/CsCcPHRPnBo

    J'ai découvert Saint Seiya avec le générique de Bernard Minet dont je ne suis vraiment pas fan … mais quand j'ai entendu pour la première fois Pegasus Fantasy, le choc ! Comme avec ce SAINT SEIYA au début puis les vers qui pourraient être des phrases des chevaliers et cette fin avec ce Habatake !

    Quand on me demande de citer trois openings, je cite celui-là, Cha-la Head Cha-la et Angel Night.

    Arc Hadès - https://youtu.be/9-79Tmla-G0

    Le seul opening qui a fallu me faire pleurer, avec encore une fois des vers qui pourraient des phrases des chevaliers, un air mélancolique parfait pour cet arc avec le fait qu'il y a eu une attente pour la sortie de ce nouvel arc comme pour dire que même si ça fait longtemps, Seiya et les autres chevaliers de bronze sont encore là avec les chevaliers d'or pour les guider et protéger Athéna !
  • Dragon Ball Z (1989)

    Doragon Bōru Zetto

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Arts martiaux, science-fiction, action, animation et fantastique.

    Anime de Akira Toriyama et Daisuke Nishio avec Masako Nozawa, Ryō Horikawa, Ryûsei Nakao

    https://youtu.be/GHnfX1RmZX8

    Cet anime, comme avec Saint Seiya, je l'ai découvert avec l'opening d'Ariane que je zappais à chaque fois, mais quand j'ai entendu Cha-la Head Cha-la, ma tête ne cessait de bouger et mes yeux étaient concentré sur l'écran entre le premier plan sur les Dragon Ball, Goku sur son nuage avec son fils, Gohan qui marche ensuite sur Shenron ou qui marche sur une montagne avant de voir sortir Shenron des nuages, il y a beaucoup trop de choses cultes !
  • Nicky Larson (1987)

    City Hunter

    20 min. Première diffusion : . 4 saisons. Animation, action, comédie, policier et shōnen.

    Anime de Kenji Kodama

    https://youtu.be/eKjgtlslXwQ

    Angel Night, ce morceau de City Pop avec sa myriade de plans iconiques définissant à merveille ce qu'est City Hunter, avec bien sûr le passage où Ryo tire sur un avion pour faire une pause qui incarne la badassitude !
  • Ken le survivant (1984)

    Hokuto no Ken

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Action, science-fiction et arts martiaux.

    Anime de Toyoo Ashida avec Akira Kamiya, Andou Arisa, Suzuki Mie

    https://youtu.be/Ks3WAHefLDk?t=22

    Contrairement à la plupart des dessins animés du Club Dorothée, je n'ai pas découvert cet anime avec l'opening français (https://youtu.be/P3ALwKeSEYs), j'ai pu la première fois entendre : You Wa Shock !

    L'opening pose directement le sujet, on va avoir Ken, un badass qui va devoir se faire des punks à lui tout seul et dès qu'il touche un de ses ennemis, il explose !

    Avec au milieu de ce désespoir, l'espoir incarné par la jeune génération, incarné par Bart et Lynn dépassé par le conflit, mais qui grâce à Ken persévère malgré tout les dangers !

    Car Ken, c'est avant tout un modèle, une personne qui même si le monde est un désert à la Mad Max où les gens perdent leur sang-froid et où des groupes s'organisent pour survivre indépendamment du prix de leur survie, comme le dirait Louis XV : " Après moi le déluge.", va tout faire pour ramener de l'ordre et incarner l'espoir des jeunes générations !
  • Hunter × Hunter (1999)

    Hantā Hantā

    30 min. Première diffusion : . 5 saisons. Shōnen, action, aventure, comédie et arts martiaux.

    Anime de Kazuhiro Furuhashi et Yoshihiro Togashi

    https://youtu.be/hANaSlH9wpw

    Là par contre c'est de la pure nostalgie, je me réveillais tous les matins le dimanche uniquement pour voir cet anime et suivre les aventures de Gon, Kirua, Leolio et Kurapika !

    Le morceau s'appelle bonjour et est structuré comme si l'un des membres du groupe parlerait aux autres avec des vers comme "Ce sont les choses les plus simples dans la vie, qui sont les plus faciles à perdre de vue", avec une référence aux rêves des différents membres du groupe et des demandes comme de se dire bonjour ou de continuer cette aventure bras dessus, bras dessous.
  • Ashita no Joe (1970)

    25 min. Première diffusion : . Drame et animation.

    Anime de Mushi Production et Osamu Dezaki

    https://youtu.be/2GoFL5dzz3E?t=76

    Cet opening est absolument mythique, la performance d'Isao Bito est fantastique (la fin est juste ...) avec ces plans sur Joe puis sur les pleurs de Danpei pour se finir sur le combat Joe - Rikiishi.

    PS : une critique arrivera dès que je l'aurais fini, Ashita no Joe est un anime mythique qui a inspirer tous les shonens que nous avons aujourd'hui !
  • Bande-annonce

    Cobra (1982)

    Space Cobra

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Action, animation, comédie, science-fiction et drame.

    Anime de Osamu Dezaki et Buichi Terasawa avec Shigeru Matsuzaki, Yoshiko Sakakibara, Gorô Mutsumi

    https://youtu.be/dt6XXfcdVY0

    Composé par Kentaro Haneda et Yuji Ohno et interprété par Yoko Maeno, alors rien que le nom de Yuji Ohno dans un opening suffit à l'écouter ! Son Jazz Funk si reconnaissable fait encore une fois mouche, on peut sentir des légères touches du style de Kentaro Haneda qui a notamment composé la BO de Sherlock Holmes de Miyazaki dans l'utilisation du synthé.

    Sinon, l'image parle d'elle-même, l'opening fourmille de plan culte comme le gros plan sur cobra avec en filigrane son œil gauche qui revient où il appartient, cobra qui avance sous fond de l'espace avec des bulles, le baiser du PsychoGun qui se suivra des coups de PsychoGun si puissant que cobra doit basculer à cause du recul, la course avec Armanoide (ou Lady) sous des coups de feu, Cobra sur le Psychoroide (ou Turtle) ou encore le plan où il avance face à des lasers souriant comme si aucune menace ne lui faisait peur et qu'il affronte la vie de manière téméraire suivie par un plan caractéristique d'Osamu Dezaki !
  • Bande-annonce

    Cowboy Bebop (1998)

    Kaubōi Bibappu

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Romance, science-fiction, seinen, action et fantasy.

    Anime de Shinichirô Watanabe et Hajime Yatate avec Kōichi Yamadera, Unshô Ishizuka, Megumi Hayashibara

    https://youtu.be/NRI_8PUXx2A

    I think it's time to blow this scene ... Get everybody and their stuff together ...
    Okay, three, two, one let's jam !

    Intro mythique, du Jazz délivré par Yoko Kanno et son groupe, The Seatbelts remplie de plan classe entrecoupé de rayures noir au début pour montrer les membres du Bebop démarrer leur vaisseau, revenir sur ses plans avec des rayures pour montrer les personnages, ça bouge de partout, c'est du Jazz Bebop, ça met directement dans l'ambiance de la série, en bref, ça déchire !
  • Les Héros de la Galaxie (1988)

    Ginga Eiyuu Densetsu

    25 min. Première diffusion : . Action, science-fiction, seinen, romance et guerre.

    Anime (OAV) de Noboru Ishiguro, Shitahara Masato et Tahara Masatoshi

    https://youtu.be/CUf-8aXt9Hw

    Cet opening est un véritable hymne à cette fantastique série de science-fiction beaucoup trop méconnue à mon gout étant donné sa qualité !
  • Fullmetal Alchemist : Brotherhood (2009)

    Hagane no Renkinjutsushi : Brotherhood

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Fantasy, drame, comédie, aventure et action.

    Anime de Yasuhiro Irie avec Romi Paku, Rie Kugimiya, Keiji Fujiwara

    Opening 5 donc attention aux spoilers : https://youtu.be/cRA5gsdCf4c

    J'adore le premier et le quatrième opening, mais quand j'ai entendu le cinquième, je suis passé entre plusieurs phases :

    1re : Il s'agit du dernier opening donc étant donné la situation dans laquelle sont les frères Elric, c'est normal que l'opening soit mélancolique au début.

    2ème après que la larme de Winzy tombe : Waouh ! La bataille finale est sur le point de se déclencher, ça va être épique, j'ai hâte de voir la suite !

    3ème au moment où on voit le champ de bataille : Tous ces visages si déterminés nous véhiculant très clairement "l'humanité ne mourra pas !" m'enthousiasme tellement pour la suite !

    4ème quand les deux frères s'appuient sur l'arbre : l'apaisement avec un léger sursaut de tristesse quand on voit leur mère.
  • Bande-annonce

    Samurai Champloo (2004)

    Samurai Chanpurū

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Action, animation, drame, comédie et aventure.

    Anime de Shinichirô Watanabe, Kazuto Nakazawa et Hideto Komori avec Ayako Kawasumi, Ginpei Sato, Kazuya Nakai

    https://youtu.be/TILn0KWExqM

    Nujabes à la prod et Shing02 au chant et les deux nous offre comme à leur habitude, un son monumental qui change totalement des autres morceaux d'opening japonais sans pour autant sonner faux, non, l'image à beau être des estampes avec nos personnages principaux au premier plan, le morceau s'y intègre bien surtout au niveau des paroles qui en restant assez abstrait nous parlent du code du bushido et de la voie des samouraïs !
  • Planetes (2003)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, science-fiction, romance et drame.

    Anime de Gorō Taniguchi et Makoto Yukimura avec Tanaka Kazunari, Yukino Satsuki, Orikasa Ai

    https://youtu.be/CeBPzoilfQk

    Là on est plus sur de l'opening présentant les personnages et le contexte en pointant du doigt la détermination de son protagoniste, Hackimaki a réalisé ses rêves peu importe les épreuves comme dans la série.

    En bref, cet opening fait son boulot avec un gros moment entrainant après que Hachimaki doit confronter sa solitude parfaite pour nous enthousiasmer à voir l'anime.
  • Bande-annonce

    Neon Genesis Evangelion (1995)

    Shinseiki Evangelion

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Action, animation, drame et science-fiction.

    Anime de Hideaki Anno avec Kotono Mitsuishi, Yuriko Yamaguchi, Megumi Ogata

    https://youtu.be/t-QSmNReDyI

    Quoi même l'armée Ukrainienne l'a reprit, ça ne vous suffit pas ?

    https://youtu.be/YrKMiE9WII0
  • Bande-annonce

    GTO - Great Teacher Onizuka (1999)

    GTO

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Comédie, shōnen, romance, arts martiaux et action.

    Anime de Noriyuki Abe et Tōru Fujisawa avec Benoît Dupac

    https://youtu.be/phAoChN1nC4

    Étant donné que j'ai découvert la série avec l'anime, la première fois que j'ai entendu l'opening, j'étais totalement happé par la dissonance avec l'image d'Onizuka tirant la cuvette de ses toilettes et le démarrage de ce qui semble être la moto de Ryuji m'a fait sourire d'emblée et le pire c'est qu'on nous présente le personnage nu, clope au bec sur le point nous souffler ses volutes au visage !

    Cet opening c'est la liberté incarnée, Onizuka fait ce qu'il veut : il tag, il fume, il fait de la moto, il prend une douche habillée etc.

    Le choix du noir et blanc est parfait pour jouer avec l'excentricité d'Onizuka et cette fin ... il se peint une cible sur le ventre en tirant dans son miroir renforçant le côté " Je fais ce que je veux quitte à en mourir ! "
  • Death Parade (2015)

    25 min. Première diffusion : . Épouvante-horreur, drame et animation.

    Anime de Yuzuru Tachikawa avec Tomoaki Maeno, Asami Seto, Rumi Ōkubo

    https://youtu.be/UjjTMNDZi-A

    La dichotomie ultime ou comment jouer avec son public avant de lui asséner un gros coup de massue même si certains vers sont moins engageants que l'habituelle chanson dansante.
  • Bande-annonce

    Code Geass: Lelouch of the Rebellion (2006)

    Code Geass: Hangyaku no Lelouch

    25 min. Première diffusion : . 2 saisons. Comédie, romance, science-fiction, action et thriller.

    Anime de Gorō Taniguchi avec Jun Fukuyama, Yukana, Akeno Watanabe

    https://youtu.be/cZ7zQbMxm28

    Il est très connu, mais il donne tellement la pêche que je ne peux pas l'ignorer ... Sinon le morceau est comme si Lelouch ou Zéro parlerait de lui et de sa relation avec C2 qui lui permettra de pouvoir aussi bien créer un monde dans lequel sa sœur pourrait vivre en paix autant qu'un moyen de se venger de sa mère rendant le personnage ambigu.
  • Wolf's Rain (2003)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, action, drame, fantastique et aventure.

    Anime de Yoshiyuki Takei et Tensai Okamura avec Johnny Yong Bosch

    https://youtu.be/xoQuu7GPxAI

    Stray qui dans le cadre de la chanson veut dire chien errant, un morceau qui reflète bien le nom de la série et son titre, il pleut, on suit des loups et ils errent dans une ville déserte ...

    Après on a des plans pour magnifier les personnages ou nous présenter leur personnalité via la façon dont ils sont introduits avec leur langage du corps, le lieu duquel ils sont filmés avec comme plan de fin une fleur de lune sous la pluie ...
  • Bande-annonce

    L'Attaque des Titans (2013)

    Shingeki no Kyojin

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, aventure, fantasy, action et shōnen.

    Anime de Tetsurō Araki avec Yūki Kaji, Yui Ishikawa, Marina Inoue

    https://youtu.be/XMXgHfHxKVM

    Un grand classique des listes des animés préférés, mais force est de constater que cet opening même pour une personne qui n'est pas un grand fan de SNK (du moins depuis qu'Éren s'est transformé en titan ...), est une bombe atomique !

    Ce mélange entre un chant militaire et un cri d'espoir avec certaines phrases qui pourraient être dites par quelques personnages avec cette plongée de fin sur Éren et le titan colossal montrant que l'humanité a repris sa vie en main et ne va pas se contenter de se laisser dévorer, ne peut laisser apathique !
  • Bande-annonce

    Paranoia Agent (2004)

    Mousou Dairinin

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Thriller, policier, action, seinen et drame.

    Anime de Satoshi Kon avec Daisuke Sakaguchi, Mamiko Noto et Toshihiko Seki

    https://youtu.be/-anabfAg06U

    Là contrairement à beaucoup d'opening, celui-ci veut avant tout donner des indices quant à la nature de l'anime, avec ces personnages qui sourissent bien qu'ils sont dans des situations cocasses, ils se voilent la face ou voient les choses du bon côté pour éviter l'anxiété et la dépression engendrée par ses événements avec le Gamin à la Batte ne venant taper que le spectateur comme pour le libérer.

    Au niveau des paroles, Susumu Hirasawa tantôt parle aux personnages tantôt les décrits pour le spectateur avec cette mélodie aussi dérangeante que puissante et cette façon de chanter si particulière d'Hirasawa, mélangeants chants africains et orientaux à brio sur des mélodies futuristes, genre qu'il a baptisé "techno-punk".
  • Bande-annonce

    Serial Experiments Lain (1998)

    Shiriaru ekusuperimentsu Rein

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, drame, Épouvante-horreur, seinen et science-fiction.

    Anime de Yoshitoshi Abe et Ryûtarô Nakamura avec Yôko Asada, Ryûnosuke Ôbayashi, Rei Igarashi

    https://youtu.be/yO4myLCfN-Y

    Comme Paranoïa Agent, cet opening veut avant tout poser des indices quant à la nature de l'anime, car si vous connaissez Lain, vous savez qu'il s'agit d'un anime qui a une réputation d'oeuvre capillotracté qui pour certains ne veut même rien dire, eh bien je ne suis pas d'accord, rien que l'opening nous dit de quoi l'anime va parler avec des indications qui avec l'épisode de fin verront toutes les questions s'effacer ...

    Lain est un anime Cyberpunk basant sa narration sur des questionnements philosophiques (comme : est-ce que quoi que ce soit est réel ? qu'est que le réel ? qu'est-ce qui dit que je suis réel, mes sens ou le fait que des gens reconnaissent mon existence ? L'arbre qui tombe dans la forêt fait-il du bruit si personne ne l'entend tomber ?) ou des tests et autres expériences comme le test de Turing, avec ça l'indication que Lain est au début filmé dans une télé de manière blasée montrant qu'elle est liée à elle, renforcé par le fait que les gens la voient dans la télé. Il y a des corbeaux sur les câbles pour nous avertir d'un mauvais présage concernant Lain, et étant donné que les câbles lors du passage dans ce qui semble être la matrice, désigne les câbles comme internet, le mauvais présage est lié à internet et le temps s'arrête pour nous véhiculer le fait que ce présage est important pour Lain qui poursuit son chemin comme si elle était à ce moment dans l'internet à moins que ce soit elle ?

    Après on peut prendre ça comme un opening moqueur qui aime perdre son spectateur si on prend la moquerie de la voix du début et "And You don't seem to understand" (et tu ne sembles pas comprendre) comme argent comptant …
  • Ergo Proxy (2006)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Action, seinen, science-fiction, romance et aventure.

    Anime de Shukou Murase

    https://youtu.be/oAXrRWLKzko

    Encore une fois cet anime, c'est : "si tu aimes pas l'opening enfuis-toi le plus loin possible, tu vas détester !"

    Au niveau de l'image, rien de traditionnel, cadrages particuliers, image remplie de signes et autres effets stylistiques, une imagerie qui mélange le cyberpunk et les œuvres grecques de l'antiquité (d'ailleurs il y a des références dans les noms et les histoires pour ne citer que le plus évident Daedalus, en référence à Dédale, le concepteur du labyrinthe du Minotaure et père d'Icare).
  • Bande-annonce

    Bienvenue à la NHK (2006)

    NHK ni yōkoso !

    24 min. Première diffusion : . 1 saison. Shōnen, drame, comédie et animation.

    Anime de Yamamoto Yuusuke et Tatsuhiko Takimoto avec Pururin, Yutaka Koizumi, Daisuke Sakaguchi

    https://youtu.be/hHs5AjAvFoA

    Encore une fois cet anime veut nous plonger dans l'ambiance de la série Misaki qui semble regarder par sa fenêtre (surement Sato), pour nous présenter Sato avec des paroles qui pourraient être les siennes "Regardant vers le Ciel, quand je retourne sur mes pas, contre ce monde parfait, je bredouille", les vers qui suivront pourraient plutôt être prononcé par Misaki, on la suit un peu dans son environnement pour ensuite arriver dans des fantaisies de Sato mélangeants délires paranoïaques et envie de trouver un ange parmi les démons afin de le sauver du monde et de lui-même !

    Avec à la fin une imagerie jouant sur un puzzle très adéquat pour la série.
  • Monster (2004)

    Monsutā

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Policier, thriller, seinen, animation et drame.

    Anime de Masayuki Kojima et Naoki Urasawa avec Nozomu Sasaki, Kiuchi Hidenobu et Mamiko Noto

    https://youtu.be/msTB5r8nUHU

    Quitte à faire le tour des animes les plus complexes, on va y rester avec Monster, qui commence direct par des chants grégoriens sur une mélodie sombre et tourmentée comme notre protagoniste qui a fait revenir à la vie un monstre et qui veut se repentir en prenant la vie qu'il a donnée au péril de sa carrière pour ces principes tout en cherchant avant, un moyen de ne pas blâmer sa nature.

    Et si je vous aie perdu, je vous conseille de voir l'anime pour comprendre, il est certes long, mais vaut amplement la peine, l'histoire est un bijou !

    Sinon dans l'opening nous enchainons entre la terre sans nom, à des plans de Tenma qui court dans différents lieus dans Prague, pour échapper à quelque chose ou à quelqu'un avec un plan où Tenma se retrouvent face à une vitre qui s'est prit une balle et qui lui mange le bas du ventre comme pour dire que quelque chose est mort en lui pour enfin nous montrer les autres personnages importants de cette histoire, révéler par des gouttes de sang et finir les présentations sur l'antagoniste au Kinderheim 511 et l'opening comme il a commencé.