Cover Quinze écrivains belges d'expression française

Quinze écrivains belges d'expression française

N'ayant pas trouvé une telle liste sur le site, j'ajoute celle-ci. Il s’agit d’un classement alphabétique. Tous ces écrivains ne sont pas des incontournables mais j’ai apprécié au moins quelques-unes de leurs œuvres. La liste est loin d’être exhaustive : j’aurais pu citer aussi Françoise ...

Afficher plus

Liste de

15 personnalités

créee il y a environ 7 ans

 · 

modifiée il y a environ 7 ans

Charles De Coster

Charles De Coster

Annotation :

Auteur de "La Légende et les Aventures héroïques, joyeuses et glorieuses d'Ulenspiegel et de Lamme Goedzak au pays de Flandres et ailleurs", première grande œuvre francophone de Belgique en 1867.

Paul Emond

Paul Emond

Annotation :

Romancier et auteur dramatique. Son premier roman, "La danse du fumiste" (1979), consiste en un monologue fait d’associations libres et écrit en une seule phrase…

Michel de Ghelderode

Michel de Ghelderode

Annotation :

Dramaturge, auteur à l’univers baroque et grandiloquent, connu pour "Escurial" (1927), "La balade du Grand Macabre" (1934). Il meurt en 1962, alors qu’il était pressenti pour le prix Nobel de littérature.

Jacqueline Harpman

Jacqueline Harpman

Annotation :

Ecrivaine et psychanalyste, elle met souvent en scène des personnages non conventionnels, vivant des destinées hors du commun, loin du conformisme de leur milieu. "La Plage d’Ostende" (1991), Orlanda (1996), "Moi qui n’ai pas connu les hommes".

Armel Job

Armel Job

Annotation :

Romancier contemporain, ses romans, souvent basés sur une intrigue policière, abordent également des thèmes actuels ("Tu ne jugeras point", 2009 ; " Loin des mosquées", 2012).

Camille Lemonnier

Camille Lemonnier

Annotation :

Ecrivain aux accents naturalistes et symbolistes. Son roman le plus connu, "Un mâle" (1881), relate les relations pulsionnelles et animales entre Cachaprès, un braconnier solitaire à peine doué de parole et Germaine, la fille d’un garde-chasse. Il fera un tel scandale qu’il sera interdit de vente dans les gares…

Maurice Maeterlinck

Maurice Maeterlinck

Annotation :

Poète et dramaturge symboliste, prix Nobel de littérature en 1911. Connu pour ses allégories médiévales, ses paysages intérieurs, son univers maladif, ses répétitions incantatoires, il est l’auteur de "Serres chaudes (1889) et surtout de "Pelleas et Mélisande" (1892), un chef d’œuvre du symbolisme.

Henri Michaux

Henri Michaux

Annotation :

Apparenté au surréalisme, c’est le poète des innovations langagières et des néologismes : « Il l’emparouille et l’endosque contre terre, Il le drague et le roupète jusqu’à son drâle » ("Le Grand Secret , "Qui je fus" en 1927). Il sera naturalisé français en 1955.

Amélie Nothomb

Amélie Nothomb

Annotation :

Romancière et dramaturge prolifique qu’on ne présente plus ( "Hygiène de l’assassin", 1992 ; "Stupeur et remblements", 1999...) On adore ou on déteste son caractère excentrique, son humour caustique, son imagination débordante voire loufoque, sa régularité de métronome à chaque rentrée littéraire : un livre par an, ça passe ou ça lasse...

Jean Ray / John Flanders

Jean Ray / John Flanders

Annotation :

Un maître de la littérature fantastique, dont l’œuvre la plus connue est "Malpertuis" (1943), une histoire qui a pour cadre une maison hantée par les dieux de l’Olympe…

Georges Simenon

Georges Simenon

Annotation :

L’auteur des incontournables "Maigret", mais également de romans réalistes comme "Quartier nègre" (1935), "Le Bourgmestre de Furnes" (1939) ou "L'Horloger d'Everton" (1954).

Georges Rodenbach

Georges Rodenbach

Annotation :

Romancier et dramaturge, auteur de "Bruges-la-Morte" (1880), un grand roman symboliste.

Stanislas-André Steeman

Stanislas-André Steeman

Annotation :

Auteur de romans policiers dont on connait parfois mieux l’adaptation cinématographique ("L’assassin habite au 21", 1939).

Bernard Tirtiaux

Bernard Tirtiaux

Annotation :

Romancier, acteur, maître verrier. Son roman "Le Passeur de Lumière"(1993) retrace la quête initiatique de Nivard de Chassepierre qui deviendra un maître dans l’art du vitrail à l’époque des croisades et des bâtisseurs de cathédrales .

Emile Verhaeren

Emile Verhaeren

Annotation :

Poète et dramaturge. Délaissant la poésie parnassienne , il deviendra un des maîtres de la poésie symboliste avec "Les Campagnes hallucinées" (1893) et "Les Villes tentaculaires"(1895).