Un Kubrick, une anecdote

Avatar Vincent_Ruozzi Liste de

13 films

par Vincent_Ruozzi

Stanley Kubrick est un des géants du cinéma. Il n'y a pas de doute possible. Son indépendance vis à vis Hollywood lui a valu d'être écarté. Mais les spectateurs ne se sont pas trompés et les films du réalisateurs sont aujourd'hui devenus de grands classiques.
Photo de couverture: Stanley Kubrick et Jack Nicholson lors du tournage du film Shining.

D'autres anecdotes:
- Les frères Coen: http://www.senscritique.com/liste/Un_Coen_une_anecdote/653346
- Terry Gilliam: http://www.senscritique.com/liste/Un_Terry_Gilliam_une_anecdote/661809
- Ridley Scott: http://www.senscritique.com/liste/Un_Ridley_Scott_une_anecdote/645555
- Steven Spielberg: http://www.senscritique.com/liste/Un_Spielberg_une_anecdote/668259
- Quentin Tarantino: http://www.senscritique.com/liste/Un_Tarantino_une_anecdote/643767
- Tim Burton: http://www.senscritique.com/liste/Un_Tim_Burton_une_anecdote/676598
- Sergio Leone: http://www.senscritique.com/liste/Un_Sergio_Leone_une_anecdote/724253
- Hayao Miyazaki: http://www.senscritique.com/liste/Un_Miyazaki_une_anecdote/836389
- Martin Scorsese: http://www.senscritique.com/liste/Un_Scorsese_une_anecdote/636059
- David Fincher: http://www.senscritique.com/liste/Un_David_Fincher_une_anecdote/896761
- Francis Ford Coppola : http://www.senscritique.com/liste/Un_Coppola_une_anecdote/1059649
- Nicolas Winding Refn : http://www.senscritique.com/liste/Un_Nicolas_Winding_Refn_une_anecdote/1373918

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Fear and Desire (1953)

    1 h 02 min. Sortie : . Drame, thriller et guerre.

    Film de Stanley Kubrick avec Frank Silvera, Kenneth Harp, Paul Mazursky

    Fear and Desire est le premier long-métrage réalisé par Kubrick. C'est aussi la seule de ses œuvres absente de la rétrospective à la Cinémathèque de Paris et du coffret DVD sorti pour l'occasion. Financé en grande partie par son oncle, ce film fut tourné dans des conditions plus que modestes. Kubrick y fit ses armes, puis le renia et interdit ensuite toute projection de son vivant.
  • Bande-annonce

    Le Baiser du tueur (1955)

    Killer's Kiss

    1 h 07 min. Sortie : . Drame, policier, thriller et film noir.

    Film de Stanley Kubrick avec Frank Silvera, Jamie Smith, Irene Kane

    Kubrick parvient à trouver un financement pour ce projet de film 100 % indépendant. Son premier budget fut de la part d’un pharmacien du Bronx appelé Morris Bousel qui avança 40 000 dollars. Kubrick commença à tourner à New York, filmant sans autorisation. Kubrick aurait même été pris en flagrant délit et aurait acheté les brigadiers qui l’avaient épinglé à raison de 20 dollars chacun. Quant à l'actrice principale, Irene Kane, elle dût accepter d'aller boire un verre avec un routier pour que celui-ci accepte de libérer la rue.
  • Bande-annonce

    L'Ultime Razzia (1956)

    The Killing

    1 h 25 min. Sortie : . Gangster, drame et film noir.

    Film de Stanley Kubrick avec Sterling Hayden, Coleen Gray, Vince Edwards

    Les syndicats en place à Hollywood ont interdit au réalisateur de cumuler les fonctions comme il l'avait fait sur Le Baiser du tueur. Stanley Kubrick a donc été contraint de travailler avec un directeur de la photographie, Lucien Ballard, ce qui n'a pas manqué de créer certaines tensions. Kubrick et Ballard ne sont pas d’accord sur les lumières et le cadrage. Ballard essaya de mentir à Kubrick concernant le choix d’un objectif, mais celui-ci ne fut pas dupe et menaça de le renvoyer s’il recommençait.
  • Bande-annonce

    Les Sentiers de la gloire (1957)

    Paths of Glory

    1 h 28 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Stanley Kubrick avec Kirk Douglas, Ralph Meeker, Adolphe Menjou

    C'est pendant le tournage en Allemagne du film de guerre que Kubrick fait la connaissance de l'actrice Christiane Harlan. Sœur de son assistant Jan Harlan et nièce du réalisateur Veit Harlan, celle-ci interprète un chant populaire allemand dans la scène finale du film. Kubrick l'épouse en 1958. Ensemble, ils auront deux filles et elle conservera les nombreuses archives du cinéaste après sa mort, ayant permis de monter la très riche exposition à la Cinémathèque de Paris.
  • Bande-annonce

    Spartacus (1960)

    3 h 17 min. Sortie : . Péplum.

    Film de Stanley Kubrick avec Kirk Douglas, Laurence Olivier, Jean Simmons

    Kirk Douglas raconte que Kubrick a exigé de tourner soixante-dix fois une scène où se trouvaient réunis environ cinq milles figurants. À chaque nouvelle prise il en faisait déplacer certains qui, d'après lui, nuisaient à l'organisation spatiale et à la cohérence de la scène. Cette anecdote a contribué de manière significative à sa réputation de maniaque. Kirk Douglas précise que l'une des dernières prises, jugée excellente par tous, fut refusée par Kubrick car un figurant en haut d'une colline, tout à l'arrière-plan, avait le bras mal placé.
  • Bande-annonce

    Lolita (1962)

    2 h 33 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Stanley Kubrick avec James Mason, Sue Lyon, Shelley Winters

    Le producteur, James B. Harris, raconte qu'en débarquant à Londres, ils n'étaient pas satisfaits,avec Kubrick, du long scénario écrit par Nabokov. Ils se sont enfermés dans une pièce pendant un mois et l'ont réécrit en l'étudiant scène par scène. Bien sûr, quand Stanley a commencé à tourner, il a donné une dimension nouvelle à ces scènes, en improvisant par exemple certaines rencontres entre Sellers et Mason.
  • Bande-annonce

    Docteur Folamour (1964)

    Dr. Strangelove or: How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb

    1 h 35 min. Sortie : . Politique et comédie.

    Film de Stanley Kubrick avec Peter Sellers, George C. Scott, Sterling Hayden

    Peter Sellers a été payé 1 million de dollars, soit 55% du budget du film. Stanley Kubrick aurait glissé à ce sujet: "J'en ai eu trois pour le prix de six!". En effet, Sellers joue 3 rôles dans le film: Capitaine Lionel Mandrake, Président Merkin Muffley et Docteur Folamour.
  • Bande-annonce

    2001 : L'Odyssée de l'espace (1968)

    2001: A Space Odyssey

    2 h 40 min. Sortie : . Aventure et science-fiction.

    Film de Stanley Kubrick avec Keir Dullea, Gary Lockwood, William Sylvester

    Les séquences complètes de 2001 : l’Odyssée de l’espace durent plus de 200 fois la durée totale du film.
  • Bande-annonce

    Orange mécanique (1971)

    A Clockwork Orange

    2 h 16 min. Sortie : . Drame et science-fiction.

    Film de Stanley Kubrick avec Malcolm McDowell, Patrick Magee, Michael Bates

    Largement connu pour le côté subversif de ses œuvres, Stanley Kubrick s'en est donné à cœur joie dans Orange Mécanique. Il y dépeint un futur peuplé de bandes de jeunes exerçant leur sadisme sans aucune limite. Tiré du roman homonyme d'Anthony Burgess, le film véhicule une violence psychologique presque insoutenable, qui fit évidemment hurler la censure. Pas de quoi ébranler le maître cependant... jusqu'à ce que surviennent une série de crimes inspirés du film et surtout des menaces de mort contre sa famille. Kubrick persuada alors lui-même la société de production de le retirer des salles en Grande-Bretagne.
  • Bande-annonce

    Barry Lyndon (1975)

    3 h 04 min. Sortie : . Drame, historique et aventure.

    Film de Stanley Kubrick avec Ryan O'Neal, Marisa Berenson, Patrick Magee

    Réputé pour être un cinéaste particulièrement machiavélique, Kubrick a notamment bâti sa légende sur un fait précis propre à Barry Lyndon. Pour tourner la séquence ou Barry est effondré au chevet de son fils, Kubrick a inlassablement continué à demander de nouvelles prises de cette scène, pour un total final proche de cinquante ! C'est un Ryan O'Neal épuisé nerveusement et physiquement que l'on retrouve donc dans cette séquence...
  • Bande-annonce

    Shining (1980)

    The Shining

    1 h 59 min. Sortie : . Thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Stanley Kubrick avec Jack Nicholson, Shelley Duvall, Danny Lloyd

    Si l'on savait qu'il existait une fin alternative à celle que l'on connait de Shining, le script de Kubrick évoquant cette fameuse séquence n'a fait surface qu'en 2013.

    Lorsque le film sorti sur les écrans américains, un épilogue se déroulant à l'hôpital était intercalé entre la fuite de Wendy Torrance avec son fils Danny, et le fameux travelling arrière dans l'hôtel Overlook qui révèle la photo du bal du 4 juillet 1921 où figure Jack Nicholson, figé pour l'éternité.

    Très peu de temps après la sortie du film, Kubrick envoya ses assistants procéder à la coupe de la fameuse séquence, sur une douzaine de copies en circulation entre New York et Los Angeles. On rapporte que toutes les copies de cette séquence furent détruites, sauf une.

    Dans cette séquence, le directeur de l'hôtel, Stuart Ullman (Barry Nelson), retrouve Wendy et Danny à l'hôpital pour prendre de leurs nouvelles. Il leur propose de venir se reposer quelques temps chez lui à Los Angeles. Il leur explique aussi que la Police n'a trouvé aucune trace du corps de Jack Torrance. Avant de repartir, Ullman donne à Danny une balle. Celle avec laquelle il jouait avant de se faire attaquer dans la chambre 237...

    Une fin qui pose finalement plus de questions que de réponses.
  • Bande-annonce

    Full Metal Jacket (1987)

    1 h 56 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Stanley Kubrick avec Matthew Modine, Arliss Howard, Vincent D'Onofrio

    Afin de jouer le rôle de la Baleine, Vincent D'Onofrio prit 32 kilos, atteignant alors un poids de 127 kilos. Cette méthode directement inspiré de l’actor studio constitue un record de prise de poids pour un acteur, dépassant même les 27 kilos du grand Bob pour Raging Bull. Le surpoids entraîna une déchirure des ligaments pour laquelle l’acteur fut opéré à la suite du tournage. Il lui fallu 9 mois avant de retrouver ces 95 kilos initiaux.
  • Bande-annonce

    Eyes Wide Shut (1999)

    2 h 39 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Stanley Kubrick avec Tom Cruise, Nicole Kidman, Madison Eginton

    La pièce de la morgue que Bill visite pour voir le corps de Mandy est située dans l'aile C, pièce (room) 114. Ce qui nous donne C-Rm114 ou CRM-114. CRM-114 est le nom de l'équipement radio du bombardier dans le film Docteur Folamour et celui du sérum donné à Alex dans Orange mécanique.