Cover Des Films Avec Des Bouts De Rappeurs Dedans

Liste de

632 films

créee il y a plus d’un an

 · 

modifiée il y a 5 mois

The Wash
4.6

The Wash (2001)

1 h 36 min. Sortie : 14 novembre 2001 (États-Unis). Comédie

Film de DJ Pooh

Annotation :

Dr. Dre, Snoop Dogg, Big Tray Deee, DJ Pooh, Kurupt, Ludacris, Xzibit, Bad Azz, Daz Dillinger, Eminem

Le Monstre
6.2

Le Monstre (2018)

Monster

1 h 38 min. Sortie : 7 mai 2021 (France). Drame

Film de Anthony Mandler

Annotation :

ASAP Rocky, Nas

Bones
4.1

Bones (2002)

1 h 35 min. Sortie : 22 mai 2002 (France). Fantastique, Épouvante-Horreur

Film de Ernest R. Dickerson

thomasesra a mis 5/10.

Annotation :

Snoop Dogg

Un groupe d'adolescent achètent un immeuble ayant appartenu à Jimmy Bones, un parrain local, brutalement assassiné vingt ans auparavant.

Film d'horreur assez classique, hommage à la Blacksploitation, ce film de Ernest Dickerson, réalisateur du culte Juice avec 2Pac, est souvent maladroit dans sa réalisation et son écriture. Les scènes d'horreurs ne sont pas flippantes et tout son discours sur la thématique raciale est peu poussée. Néanmoins, le film dispose d'un atout de taille, Snoop Dogg dans l'un de se meilleurs rôles. N'apparaissant finalement que très peu, sa performance est assez subtile, et son charisme rend son personnage assez iconique sans beaucoup d'effort. Les CGI sont assez ratés, mais les effets pratiques, notamment de cette chambre semblable à une vision de l'enfer, sont très réussis. Enfin, si la thématique de la vengeance rend la troisième partie prévisible, elle n'en demeure pas moins assez jubilatoire.

Scary Movie 5
3.6

Scary Movie 5 (2013)

1 h 28 min. Sortie : 24 juin 2016 (France). Fantastique, Comédie, Épouvante-Horreur

Film de Malcolm D. Lee

thomasesra a mis 1/10.

Annotation :

Snoop Dogg, Mac Miller, Bow Wow, Usher

Après l'adoption de deux enfants, un couple se retrouve confronté à d'étranges phénomènes.

Cinquième volet de la saga Scary Movie, Scary Movie V marque l'essoufflement définitif de la licence. Rythme frénétique, parodies paresseuses et humour graveleux, ça ressemble plus à du Friedberg Seltzer (CF. ma dépression liée au film en dessous), et ce alors que David Zucker (du trio ZAZ) est à l'écriture de ce film. Parodiant principalement les films Mama, Black Swan, Paranormal Activity et La Planète des Singes, le film compresse tout ça en 1h20 en essayant de caser le plus de blagues possibles, au détriment de personnages attachant, charismatiques ou tout juste drôles.

Snoop Dogg et Mac Miller, définitivement défoncés durant le tournage, ont un cameo de quelques minutes inutiles.

Bow Wow se coupe le bras avec un trancheuse électrique.

Usher est un concierge qui danse. Posez pas de question.

Spartatouille
3.2

Spartatouille (2008)

Meet the Spartans

1 h 24 min. Sortie : 16 juillet 2008 (France). Comédie

Film de Jason Friedberg et Aaron Seltzer

thomasesra a mis 1/10.

Annotation :

Method Man

Leonidas, roi de Spartes, regroupe 13 hommes pour défier les Perses et ses milliers de soldats.

...

Le visionnage de ce "film" à été douloureux... Parodie de 300, Spartatouille n'est qu'une compilation de références à la pop-culture. Œuvre de Friedberg et Seltzer, déjà responsables de Big Movie, Disaster Movie ou Mords-moi sans hésitations (que des chefs-d'œuvre donc), deux tacherons incapables d'écrire ou de raconter une histoire cohérente. Les blagues sont douloureuses, les scènes interminables et les parodies lourdes. Le film paraissait subversif quand j'étais ado, il est aujourd'hui horriblement daté. Malgré le fait qu'il ne dure qu'une heure seulement (il y a 10 minutes de scènes coupées pour les masochistes), on ressent chaque seconde. Comment ce film à pu coûter 30 millions de dollars ? Je vais tenter d'oublier son existence...

Emissaire perse, Method Man sera vaincu lors d'une interminable scène de Breakdance, où sa doublure sur roulette sera vaincue par un coup dans les couilles et un plongeon d'une falaise agrémenté d'un cri de Wilhelm. Respecte-toi.

John Q.
6.5

John Q. (2002)

1 h 55 min. Sortie : 6 mars 2002 (France). Drame, Thriller

Film de Nick Cassavetes

thomasesra a mis 5/10.

Annotation :

Nas

Un homme prend un hôpital en otage pour que son fils puisse obtenir une greffe du cœur.

John Q se repose principalement sur son personnage principal et sur la performance impeccable de Denzel Washington. Tour à tour touchant, drôle, charismatique ou déterminé; Denzel prouve à nouveau que c'est un acteur formidable. Néanmoins le film ne peut s'empêcher de tomber dans des scènes assez pathétiques sous fond de drame humain. Un scénario qui tente de tacler beaucoup de sujets: la médiatisation de faits divers, l'opinion publique, la violence et la possession d'armes à feux et surtout le système de santé américain. Le scénario et la mise en scène sont basiques et prévisibles.

Nas n'apparaît qu'une seconde à la fin du film dans un montage enchaînant plusieurs réactions de politiques et d'artistes.

Belly
5.4

Belly (1998)

1 h 32 min. Sortie : 1998 (France). Policier, Drame

Film de Hype Williams

thomasesra a mis 5/10.

Annotation :

DMX, Nas, Method Man, AZ

V.F.
Oxmo Puccino, Joey Starr, Lord Kossity

Buns et Sincere, deux criminels, se lancent dans le trafic d'héroïne. Un récit emprunt de violence, de fraternité et de spiritualité en résultera.

Lorgnant du côté de Scarface et des Affranchis, Belly souffre d'un scénario faible et d'une mise en scène clinquante qui privilégie la forme au fond. Réalisé par Hype Williams, réalisateur de clips pour Busta Rhymes, Kanye West ou Lil Wayne, le film est très imaginatif dans ses compositions de plans, ses choix de couleurs et ses cadrages, mais en oublie de raconter une histoire intéressante. Car si la mise en scène est louable, elle se fait au détriment du rythme. Plombé par un montage "clipesque", fait de fondu enchaînés et de ralentis stylisés, Belly en devient ennuyeux. Souhaitant glorifier l'imagerie Hip-Hop des années 90, il en reprend les clichés et cette fois ci aussi bien dans le fond que dans la forme. Vivement critiqué, à son époque, pour sa représentation violente de la communauté afro-américaine, le film tente cependant de mettre en lumière les soucis inhérent à cette communauté mais rate néanmoins, la faute à des dialogues peu inspirés, une mise en scène trop clinquante et un jeu d'acteur peu inspiré, probablement dû au fait que la majorité du casting arrivait bourré ou drogué sur le plateau. Reste une introduction iconique, quoique parfois difficilement regardable, deux têtes d'affiche au sommet de leurs carrières, une bande son intéressante et une mise en scène inspirée, même si cette dernière prend le pas sur le scénario.

Je n'ai pas pu profiter de la V.F... Je suis pas sûr de louper grand chose, le summum du syndrome Star Talent.

DMX et Nas, également scénariste, sont les deux d'affiches de ce film, alors au pic de leurs carrières respectives. A l'image de l'ensemble du casting, DMX et Nas sont plutôt inconsistants et ne brillent pas dans ce film, la faute probablement à un réalisateur habitué au clips et non à diriger des acteurs. Method Man, antagoniste de l'histoire, ne parvient pas à rendre son personnage menaçant ou charismatique. Il prouvera des années plus tard l'étendue de son talent dans des films où il sera bien mieux dirigé.

Profession profiler
5.4

Profession profiler (2004)

Mindhunters

1 h 46 min. Sortie : 6 juillet 2005 (France). Thriller, Épouvante-Horreur, Action

Film de Renny Harlin

thomasesra a mis 5/10.

Annotation :

LL Cool J

7 agents du FBI se retrouvent sur une île pour passer le test final leur permettant de rejoindre le bureau fédéral. Cependant ils se retrouvent face à un individu les décimant un à un.

Huis-clos se déroulant sur un île où tout est factice, Profession Profiler avait le potentiel pour être une référence du thriller psychologique. Un scénario simple mais terriblement efficace, plombé par un jeu peu inspiré, des effets spéciaux datés et un twist risible et ce malgré un rythme très bon marqué par des meurtres assez originaux mais trop farfelus.

LL Cool J interprète un observateur du groupe, qui attirera très vite la méfiance du groupe, le prenant pour le tueur en série, je m'arrêterai là pour pas spoiler. Tout comme le reste du casting il souffre d'un jeu inégal, incité par un scénario souhaitant brouiller les pistes pour nous questionner sur chacun des membres.

Gridlock'd
6.9

Gridlock'd (1997)

1 h 31 min. Sortie : 4 juin 1997 (France). Comédie, Drame

Film de Vondie Curtis-Hall

thomasesra a mis 7/10.

Annotation :

2Pac

Spoon et Stretch sont deux amis en collocation avec Cookie. Lorsque cette dernière se retrouve hospitalisée à la suite d'une overdose, Spoon et Stretch décident de rentrer en cure de désintoxication mais se voient confronter à l'apathie de la bureaucratie américaine.

Film qui frôle l'anarchisme, Gridlock'd est un film culte mettant en avant l'inaction des services publics face à une population démunie et drogués. Au travers de ces deux personnages principaux il met en avant l'inéluctabilité des schémas gangrénant la société et ce malgré la volonté des protagonistes de s'en sortir. Un film coup de poing, traité avec comédie mais dont le propos s'avère très dérangeant.

Avant-dernier film de 2Pac qui sortira 4 mois après sa mort, Gridlock'd profite du jeu tout en retenue de 2Pac. Ce dernier brille dans ce genre de rôle, lui offrant une plus grande profondeur.

The Woodsman
7

The Woodsman (2004)

1 h 27 min. Sortie : 15 mars 2006 (France). Drame

Film de Nicole Kassell

thomasesra a mis 7/10.

Annotation :

Mos Def, Eve

Condamné pour pédophilie, un homme tente de reprendre une vie normale dans une scierie. Néanmoins son passé va le rattraper.

Film au sujet très sensible, The Woodsman est traité avec beaucoup de subtilité, ne traitant pas son personnage avec manichéisme. Traitant principalement du sujet de la réinsertion sociale, de la condamnation à perpétualité par l'opinion public et la difficulté de se réinsérer après un crime aussi horrible. Un point de vue dérangeant agrémenté par un jeu très impressionnant de Kevin Bacon.

Mos Def interprète un policier chargé de surveiller Kevin Bacon est de s'assurer de sa réinsertion. De prime abord assez abrupt, il va avoir des échanges très intéressants avec Kevin Bacon, offrant une profondeur importante à son personnage offerte par une très bonne performance.

Fast & Furious 9
4.6

Fast & Furious 9 (2021)

F9

2 h 25 min. Sortie : 14 juillet 2021 (France). Action, Aventure, Policier

Film de Justin Lin

thomasesra a mis 2/10.

Annotation :

Tyrese Gibson, Ludacris, Bow Wow, Cardi B

Vivant tranquillement avec Letty, Dom doit regroupé son équipe pour affronter son frère, vivant dans son ombre depuis la mort de leur père.

Avec ce neuvième film, la saga Fast and Furious s'essouffle définitivement. Exit les courses de voitures, le film s'inspire plus de la mode des super-héros. Un scénario vide écrit en vitesse après la sortie du huitième opus. Le film tente de se moquer de lui-même en franchissant allégrement la ligne du plausible en envoyant une voiture dans l'espace pour détruire un satellite. Le film n'est plus divertissant et est un piètre film d'action. Le numérique plombe chaque scène d'action.

Ludacris et Tyrese reprennent leurs rôles de Tej et Roman et s'envole dans l'espace en Pontiac Fiero dans des tenues de plongées sous-marine.

Bow Wow revient pour la première fois depuis le troisième film, nous prouvant que le temps est une pute.

Cardi B ne sert à rien.

Mi-temps au mitard
5.4

Mi-temps au mitard (2005)

The Longest Yard

1 h 53 min. Sortie : 23 novembre 2005 (France). Comédie, Policier, Sport

Film de Peter Segal

thomasesra a mis 5/10.

Annotation :

Nelly

Arrêté pour vol de voiture et conduite en état d'ébriété, un ancien MVP de football US se retrouve en prison où il doit monter une équipe pour affronter celle des gardes de la prison.

Remake du film Plein la Gueule de Robert Aldrich, Mi-temps au mitard est une comédie sportive assez sympathique, l'un de rôles les plus subtils d'Adam Sandler au cinéma. Un scénario très prévisible et des blagues plutôt mauvaises viennent déranger un peu l'appréciation du film.

Nelly joue un détenu rejoignant l'équipe d'Adam Sandler et doué d'une rapidité hors du commun, devenant une cible à abattre pour les gardes. Peu doué pour la comédie, son jeu est assez peu varié, mais sa prestation est loin d'être désastreuse.

Poetic Justice
5.6

Poetic Justice (1994)

1 h 49 min. Sortie : 4 mai 1994 (France). Drame, Romance

Film de John Singleton

thomasesra a mis 5/10.

Annotation :

2Pac, Tone Loc, Q-Tip

Justice, coiffeuse déprimé suite au meurtre de son petit ami, doit se rendre à Oakland. Sa voiture tombe en panne et elle est contrainte d'y aller avec Lucky, postier ayant essayé de la draguer. Avec son amie Iesha, elle se lance dans un road trip à bord d'un camion de la poste.

Road trip assez singulier, agrémenté de poèmes de Maya Angelou, Poetic Justice est devenu un film culte avec les années. Assez naïf, rien que les noms Justice et Lucky sont assez risibles, Poetic Justice est emplie de bons sentiments et ne se dégage du genre Road Trip que par sa forme.

2Pac, postier un peu abrupt, alterne enter un jeu peu subtil de gros dur assez renfermé et machiste et un jeu plus consistant au fil du film où il s'ouvre progressivement au personnage de Lucky. Un jeu plus subtil où il excelle.

16 Blocs
5.7

16 Blocs (2006)

16 Blocks

1 h 42 min. Sortie : 5 avril 2006 (France). Drame, Thriller, Policier

Film de Richard Donner

thomasesra a mis 6/10.

Annotation :

Mos Def

L'inspecteur Jack Mosley, dépressif et alcoolique, se voit confier le transport d'un témoin à charge dans une affaire de meurtres.

Scénario mêlant corruption et compte à rebours, 16 Blocs est un film assez intéressant pour l'interprétation de Bruce Willis et sa temporalité, l'action du film s'étalant sur 1h30. Néanmoins, le film est assez banal et cette affaire de témoin à charge gênant qui pourrait faire tomber plusieurs officiers de police est trop cliché pour se détacher du lot.

Mos Def, joue ici le témoin à charge. Plutôt bon acteur, il joue ici un homme ayant clairement un disfonctionnement psychologique qu'il joue avec assez peu de subtilité, le rendant assez agaçant. La performance assez maladroite, crée un léger malaise.

Hors limites
4.5

Hors limites (2001)

Exit Wounds

1 h 43 min. Sortie : 25 avril 2001 (France). Aventure, Thriller

Film de Andrzej Bartkowiak

thomasesra a mis 4/10.

Annotation :

DMX, Drag-On

Injustement déclassé au rang d'agent de la circulation, un policier loyal se retrouve dans un quartier difficile où il rencontre un prétendu dealeur. Il va s'associer à lui pour faire tomber des flics corrompus.

Scénario injustement complexe avec des histoires de flics sous couvertures et des flics corrompus sous fond de deal de drogue. Andrzej Bartowiak (le génie derrière les chefs d'œuvres Doom et La légende de Chun-Li),n'a aucun talent de metteur en scène et filme platement les choses en essayant vainement de proposer une œuvre "cool", hybride entre film de flic, arts martiaux et culture hip-hop.

DMX, prétendu dealeur, est un richissime expert informatique, rien de plus à ajouter.

Keanu
5.6

Keanu (2016)

1 h 40 min. Sortie : 29 avril 2016 (États-Unis). Action, Comédie

Film de Peter Atencio

thomasesra a mis 5/10.

Annotation :

Method Man

Deux amis prétendent trafiquer de la drogue pour récupérer un chat kidnappé.

Comédie assez oubliable avec Key et Peele (Jordan Peele, le réalisateur de Get Out et Us). L'humour est assez facile et peu de choses vont réellement faire rire le spectateur. Un John Wick-Like en mode comédie qui s'essoufle malgré quelques bonnes scènes, notamment avec Anna Faris.

Method Man, jouant Cheddar (?) un dealeur ayant kidnappé le chat de Jordan Peele, prouve à nouveau qu'il est un acteur assez crédible. Je retiens une scène surréaliste avec Method Man caressant un chat qui parle.

Rédemption
6.4

Rédemption (2006)

The Gridiron Gang

2 h 05 min. Sortie : 15 septembre 2006 (États-Unis). Drame, Sport

Film de Phil Joanou

thomasesra a mis 7/10.

Annotation :

Xzibit

Un dirigent d'un centre de détention pour mineur monte une équipe de football américain pour leur apprendre à s'intégrer en société.

Film de Phil Jouanou (Les Anges de la Nuit), Redemption est un film centré autour du sport assez sympathique. S'il ne révolutionne rien, il offre un discours intéressant sur les bienfaits du sport d'équipe pour se sortir des spirales et des entourages nocifs présent dans les quartiers défavorisés. Le jeu d'acteur est parfois à côté de la plaque, mais une authenticité ressort du film, à une époque où The Rock tentait de donner une crédibilité à sa carrière d'acteur.

Xzibit joue l'adjoint de The Rock. Un rôle assez sérieux mais auquel Xzibit insuffle un peu d'humour rendant son personnage plus tridimensionnel, une performance assez solide.

Des vampires dans le Bronx
5

Des vampires dans le Bronx (2020)

Vampires vs. the Bronx

1 h 25 min. Sortie : 2 octobre 2020. Comédie, Épouvante-Horreur

Film de Osmany Rodriguez

thomasesra a mis 5/10.

Annotation :

Method Man

Dans un quartier du Bronx en pleine gentrification, trois ados tombent sur un groupe de vampires souhaitant prendre possession de leur quartier.

Des vampires dans le Bronx tente de lorgner sur les films d'horreurs pour ado des années 80 sans en avoir l'âme. L'idée de mêler horreur et gentrification est une prémisse intéressante mais ne propose malheureusement rien de nouveau, se moquant de la figure du vampire aux clichés éculés. Les maquillages sont assez convenus et pas assez bien réalisés pour y croire.

Method Man, joue le pasteur du quartier mais est totalement sous-exploité.

Halloween : 20 ans après
5.2

Halloween : 20 ans après (1998)

Halloween H20: Twenty Years Later

1 h 26 min. Sortie : 9 décembre 1998 (France). Épouvante-Horreur, Thriller

Film de Steve Miner

thomasesra a mis 4/10.

Annotation :

LL Cool J

20 ans après les évènements survenus à Haddonfield, Michael Myers revient pour s'en prendre à Laurie Strode et à son fils.

Film assez inégal entre hommages raté et dialogue intéressant sur le traumatisme. Le film devient très vite un film d'horreur très classique, délaissant l'aspect psychologique devenant une suite comme tant d'autre du tueur au masque.

LL Cool J, gardien du dortoir du fils de Laurie Strode, n'est même pas attaqué par Michael Myers et se fait tirer dessus. Il revient à la fin quand même parce que...

Lazarus Effect
4.3

Lazarus Effect (2015)

The Lazarus Effect

1 h 23 min. Sortie : 11 mars 2015 (France). Thriller, Épouvante-Horreur

Film de David Gelb

thomasesra a mis 4/10.

Annotation :

Childish Gambino

Une équipe de scientifiques travaillant sur la résurrection et les effets sur le cerveau sont contraints de passer à l'étape supérieure quand l'une d'entre eux décède.

Une prémisse intéressante mais qui s'embourbe dans un final convenu, compilation de clichés du cinéma d'horreur. Film divertissant qui pioche à Cujo ou L'expérience interdite mais qui finit très vite en déluge d'effets visuels et de jump scares.

Childish Gambino, membre du groupe de scientifiques, est peu présent malgré son talent d'acteur, et finit compressé dans un cassier.

Ghosts of Mars
5.1

Ghosts of Mars (2001)

1 h 38 min. Sortie : 21 novembre 2001 (France). Action, Épouvante-Horreur, Science-fiction

Film de John Carpenter

thomasesra a mis 4/10.

Annotation :

Ice Cube

Sur la planète Mars, une équipe de policiers est chargée de transférer un prisonnier dangereux lorsqu'ils se font attaquer par des personnes manipulées par une force maléfique.

Film du génialissime John Carpenter (The Thing, Christine, L'antre de la Folie) Ghosts of Mars est très décevant avec une histoire cliché du bien contre le mal et de possession démoniaque. Le maquillage est particulièrement raté, très décevant pour un maître des effets spéciaux et du maquillage comme Carpenter. Les effets spéciaux sont laids et surtout dispensables au vu du talent de metteur en scène de Carpenter. Seul point positif, une écriture des personnages assez intéressante donnant un peu de relief.

Ice Cube joue le dangereux criminel James Williams. Comme à son habitude il joue plutôt bien et rend crédible son personnage de voyou désabusé par la colonisation.

Ptérodactyles
3.1

Ptérodactyles (2005)

Pterodactyl

1 h 29 min. Sortie : 21 septembre 2006 (France). Épouvante-Horreur, Thriller, Science-fiction

Téléfilm de Mark L. Lester

thomasesra a mis 1/10.

Annotation :

Coolio

A la frontière arméno-turc, des ptérodactyles sont aperçus, incitant un scientifique à partir à leurs recherches.

Téléfilm sous-budgétisé, Ptérodactyles est un produit que l'on a pu voir un nombre incalculable de fois sur Sci-Fy ou l'aprem dans des programmations de téléfilms catastrophes. Les effets spéciaux sont affreux et le film tente de lorgner sur Jurassic Park sans talent ni budget, tout fait cheap. Ca ne sert à rien de s'acharner sur un projet comme ça.

Coolio joue le commandant d'un groupe de militaires lancés dans une mission secrète croisant le chemin d'un scientifique et d'un groupe d'adolescent. Il semble investi par ce rôle pour quelconque raison. Il meurt d'une chute après avoir été attaqué par un dinosaure.

13 Fantômes
4.7

13 Fantômes (2001)

Thir13en Ghosts

1 h 31 min. Sortie : 16 janvier 2002 (France). Épouvante-Horreur, Thriller

Film de Steve Beck

thomasesra a mis 2/10.

Annotation :

Rah Digga

Un père de famille, veuf, hérite d'une maison comportant 12 Fantômes.

Film ayant l'ambition de créer une histoire profonde sur la thématique du mysticisme. Néanmoins il s'emmêle dans son histoire et est constamment obligé de nous expliquer ce qui se passe pour ne pas nous perdre en route. Le montage est une catastrophe, souhaitant créer un parallèle entre les spectateurs et les personnages ne pouvant voir les fantômes que par le biais de lunettes spéciales. Le maquillage est plutôt raté, mais j'apprécie la volonté de créer des effets pratiques plutôt que de jouer la carte du 100% numérique, car les CGI sont affreux.

Rah Digga joue la baby-sitter des enfants de Monk, elle sert de comic relief mais est juste insupportable, à la manière de Kelly Rowland dans Freddy vs. Jason.

The Addiction
6.8

The Addiction (1995)

1 h 24 min. Sortie : 10 avril 1996 (France). Fantastique, Épouvante-Horreur, Drame

Film de Abel Ferrara

thomasesra a mis 5/10.

Annotation :

Fredro Starr

Une étudiante en philosophie est attaquéé en pleine nuit. Elle commence à développer des symptômes liés au vampirisme.

Film du réalisateur réputé Abel Ferrara (Bad Lieutenant, The King of New York), le film traite d'une façon originale la figure du vampire en y réfléchissant à travers un prisme philosophique. C'est également intéressant la façon de voir le vampirisme de la même façon qu'une addiction à la drogue. Néanmoins le film rate ses scènes d'épouvante et préfère se pencher sur une approche plus intimiste. Faites vous votre avis, mais je ne suis sûrement pas le public.

Fredro Starr, membre du groupe Onyx, est une des victime de Kathleen. Il apparaît très peu.

A noter une bande originale comportant des titres d'Onyx et de Cypress Hill renforçant la thématique de l'addiction.

Popstar : Célèbre à tout prix
6.4

Popstar : Célèbre à tout prix (2016)

Popstar: Never Stop Never Stopping

1 h 27 min. Sortie : 3 juin 2016 (États-Unis). Comédie

Film DTV (direct-to-video) de Akiva Schaffer et Jorma Taccone

thomasesra a mis 7/10.

Annotation :

Questlove, Nas, Usher, 50 Cent, Akon, DJ Khaled, ASAP Rocky, Danger Mouse, RZA, T.I., Pharrell Williams, Snoop Dogg

Une star de la pop laisse une équipe de télévision le suivre durant la sortie de son album qui va connaître un échec cuisant.

Documenteur, à la manière du Zelig de Woody Allen, Popstar est une très bonne comédie suivant les déboires d'une star de la musique, avant la sortie d'un album, tiraillée par son passé. Ecrit par les membres des Lonely Island et produit par Judd Apatow, on retrouve l'humour d'Andy Samberg avec passages musicaux hilarants et clichés de la vie de popstar. Seul défaut, l'aspect documentaire est cassé par une volonté d'injecter de la pure fiction en faisant basculer la caméra de diégétique à extradiégétique, mais le défaut est mineur au vu de l'implication et du travail fait pour respecter les codes du documentaire musical.

Les rappeurs, très nombreux, servent d'intervenants spécialisés. L'auto-dérision qui se dégage de leurs performances est ultra cool, notamment celle de Questlove (du groupe The Roots) et de Nas.

Love Gourou
3.7

Love Gourou (2008)

The Love Guru

1 h 45 min. Sortie : 17 septembre 2008 (France). Comédie

Film de Marco Schnabel

thomasesra a mis 1/10.

Annotation :

Kanye West

Un gourou est engagé par une équipe de Hockey sur glace pour réconcilier leur meilleur joueur avec son ex et gagner le championnat.

... Le film est navrant, l'humour est lourd, les blagues prévisibles et centrées principalement en dessous de la ceinture. Mike Myers ne fait plus rire et tente vainement d'en faire des caisses avec de l'humour gras pour nous arracher un sourire. Je passerais sur l'aspect insultant du film, envers la culture indienne (Jessica Alba en chanteuse de Bollywood), les personnes de petite taille ou la misogynie, on est plus à ça près. Le seul acteur qui semble un tant soit peu s'amuser est Justin Timberlake en joueur de Hockey québécois qui se donne vraiment à fond avec le peu qu'il à, dans un style assez Lonely Island.

Kanye West apparaît en fin de film dans l'un des caméos les plus risible et inutile qu'il m'ai été donné de voir.

Atlantic Rim: World's End
2.5

Atlantic Rim: World's End (2013)

Atlantic Rim

1 h 25 min. Sortie : 3 mars 2015 (France). Action, Science-fiction, Aventure

Film de Jared Cohn

thomasesra a mis 1/10.

Annotation :

Treach

Une équipe de militaires contrôlant des robots géants combat une menace venant des profondeurs.

Mockbuster surfant sur le succès de Pacific Rim, Atlantic Rim est un film qui ne parvient même pas à être un nanar. Navet opportuniste, il est ficelé avec peu de moyens et peu de temps et ça se ressent. Décors vides, réutilisations de plans, direction d'acteurs catastrophique et faux-raccords fréquents. Les dialogues sont risibles, enchaînant les sous-entendus graveleux et les blagues grasses. Les CGI sont dans la moyenne haute des productions Asylum, en comparaison avec Transmorphers et Titanic 2, mais restent horribles.

Treach, du groupe Naughty By Nature, est un des pilotes de robots. Il passe la majeure partie du film en combinaison de plongée dans une salle vide et mal éclairée à agiter les bras.

Menace II Society
7.2

Menace II Society (1993)

1 h 37 min. Sortie : 5 janvier 1994 (France). Policier, Drame, Thriller

Film de Allen Hughes et Albert Hughes

thomasesra a mis 7/10.

Annotation :

Saafir, Pooh Man, MC Eiht, Too Short

Le film relate la vie de Caine, jeune afro-américain du quartier de Watts à Los Angeles.

Film culte, il apparaît un an après les émeutes meurtrières de Los Angeles à la suite du passage à tabac de Rodney King. Watts n'est pas juste un décor et devient un personnage à part. Le jeu d'acteur est très bon, il y a un véritable investissement qui s'en dégage, tout comme les dialogues très bien écrits, mélangeant paroles crues et réflexions sur la vie dans ces quartiers. Menace II Society est notable pour son personnage principal, ni héros, ni méchant. Film à mi-chemin entre rite initiatique et hood movie. Un film avec des vrais messages de prévention mais qui n'en est pas lourd pour autant, très juste dans sa représentation des tension intracommunautaire et également envers d'autres minorités, tels les communautés coréennes et hispaniques.

Des rappeurs, MC Eiht est le plus présent ayant réellement un impact sur le scénario, sorte de grand frère du groupe, tout comme Saafir, dont la mort précipite le héros vers sa chute inexorable.

MC Eiht signe également le superbe morceau du générique "Straight Up Menace"

Pooh Man et Too Short font de la figuration, sans nous sortir du film.

Future World
2.9

Future World (2018)

1 h 30 min. Sortie : 25 mai 2018 (États-Unis). Action, Aventure, Science-fiction

Film de James Franco et Bruce Thierry Cheung

thomasesra a mis 1/10.

Annotation :

Snoop Dogg, Method Man

Un jeune homme s'allie à un robot androïde dans un futur post-apocalyptique pour sauver sa mère mourante.

Une purge, rien ne va, le jeu d'acteur minable, les dialogues risibles, le maquillage fait à la truelle, la photographie (le mec ne maîtrise ni la caméra à l'épaule, ni les nuits américaines) et le montage (recadrages brutaux, zooms ridicules, CGI inutiles). Le film n'a aucune identité et aucune ambition, "s'inspirant" de Mad Max sans en comprendre la force. Bonus, on est face à la pire direction de photographie que j'ai eu l'honneur de voir, et j'ai vu des films d'Uwe Boll !

Snoop Dogg, joue un Pimp... original. Il est cependant le seul acteur crédible de ce navet.

Method Man, gangster à la botte de James Franco, avec un cocard digne d'un atelier maquillage d'une kermesse, meurt, tué par un robot esclave sexuel. Le montage et la photographie sont tellement bâclé qu'il m'a fallut revoir la scène plusieurs fois pour me rendre compte que c'était bien Method Man.

Venom
4

Venom (2005)

1 h 27 min. Sortie : 20 septembre 2006 (France). Thriller, Épouvante-Horreur

Film de Jim Gillespie

thomasesra a mis 2/10.

Annotation :

Method Man

Un homme possédé par des démons serpents, s'attaque à un groupe d'adolescent.

Le film aurait pu être une série B sympa, mais se prend trop au sérieux. Une seule mort un peu cool, le reste est dénué d'intérêt et de talent de mise en scène. Le jeu d'acteur est amateur et le scénario cliché et convenu malgré une idée de départ basée sur des rites vaudou assez intéressante. Seul point positif, un makeup assez reussi, contrairement aux CGI, avec un mechant aux allures de Pinhead mais avec une carrure de Jason Voorhees, le tout dans le camion de Duel... Même le seul bon point est gâché !

Method Man, flic peu zélé, se fait tuer après 20 minutes de façon minable et le tueur se permet même l'audace de lui dessiner un pénis avec du ketchup sur le front...