Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Cover Humphrey Bogart - Privé devant l'éternel

Humphrey Bogart - Privé devant l'éternel

Humphrey DeForest Bogart ou Bogey voir Bogie, figure mémorable et charismatique du vrai et grand cinéma Hollywoodien, éternel visage du film noir, en imper, chapeau et cigarettes aux becs, mémorable en patron de bar dans Casablanca ou en couple, à l'écran comme à la ville avec Lauren Bacall. Une ...

Afficher plus

Liste de

33 films

créee il y a environ 10 ans · modifiée il y a 3 mois

Up the River
6.2

Up the River (1930)

1 h 32 min. Sortie : 17 juin 1931 (France). Comédie dramatique

Film de John Ford

Docteur_Jivago a mis 6/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Alors qu'il a déjà une solide expérience du métier derrière lui, John Ford propose avec Up The River un film de prison où il mêle plusieurs genres, allant de la comédie au romantisme. L'oeuvre est sympathique à suivre, c'est léger, attachant même avec la fraternité comme thématique principale, et c'est ce qui compense une écriture défaillante, notamment dans l'avancement du scénario. On pourra aussi apprécier de très bons comédiens, à l'image d'Humphrey Bogart et Spencer Tracy, pour qui ce sont les premiers vrais rôles au cinéma, et il y a pire que de commencer sous la houlette de John Ford !

La Forêt pétrifiée
6.8

La Forêt pétrifiée (1936)

The Petrified Forest

1 h 23 min. Sortie : 2 mai 1936 (France). Drame

Film de Archie Mayo

Docteur_Jivago a mis 7/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

Avant Le Faucon Maltais, Bogart était surtout réduit à des rôles de gangsters froids et implacables. Ici, il vient effrayer la vie et les rêves d'une calme et paisible station à travers une adaptation théâtrale parfois maladroit mais l'intensité monte peu à peu et il est bien difficile de bouder son plaisir.

Guerre au crime
7

Guerre au crime (1936)

Bullets or Ballots

1 h 21 min. Sortie : 6 juin 1936 (États-Unis). Policier

Film de William Keighley

Docteur_Jivago a mis 7/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Entre l'aspect polar dynamique chère aux années 1930, un Edward G. Robinson dans le type de rôle qu'il affectionne ou le Bogart de ce temps et donc en second rôle et surtout crapule, Bullets or Ballots a tout pour plaire, même s'il ne va pas forcément surprendre. Cela fonctionne grâce notamment à une mise en scène classique et bien menée de William Keighley, des personnages consistants, de remarquables comédiens (tous formidables), un scénario simple mais ô combien efficace et avec une idée de base géniale (le flic infiltré) ou encore une atmosphère prenante, avec un charme d'antan, un joli noir et blanc ainsi qu'un passionnant contexte.

La Rue sans issue
6.8

La Rue sans issue (1937)

Dead End

1 h 33 min. Sortie : 12 janvier 1938 (France). Policier, Drame

Film de William Wyler

Docteur_Jivago a mis 9/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Humphrey Bogart dans la peau de Baby Face Martin, gangster en proie à ses désillusions et rêves brisés, retournant traqué dans son quartier d'enfance en constatant le changement qui s'y est opéré. William Wyler joue sur plusieurs tableaux et mêle gangsters, drame social et film noir en mettant en place une atmosphère sombre et crépusculaire. Brillant.

Le Mystérieux Docteur Clitterhouse
6.9

Le Mystérieux Docteur Clitterhouse (1938)

The Amazing Dr. Clitterhouse

1 h 27 min. Sortie : 31 octobre 1938 (France). Drame, Policier

Film de Anatole Litvak

Docteur_Jivago a mis 8/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

Entre comédie noire et polar, Litvak orchestre son récit avec brio, ne commettant aucune fausse note et bénéficiant d'une très bonne qualité d'écriture ainsi que d'excellentes interprétations, dont Edward G. Robinson, Claire Trevor et bien évidemment Humphrey Bogart dans le rôle d'un gangster froid et implacable.

Les Anges aux figures sales
7.8

Les Anges aux figures sales (1938)

Angels with Dirty Faces

1 h 37 min. Sortie : 24 février 1939 (France). Drame, Gangster

Film de Michael Curtiz

Docteur_Jivago a mis 7/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Deux amis d'enfances qui vont prendre deux chemins différents dont l'un qui va mal tourner. Bogart est ici plus en retrait, dans un rôle de gangsters qu'il maîtrisait très bien, c'est véritablement James Cagney la star du film et il s'en sort à merveille. Curtiz dépasse le simple cadre moraliste et propose un film orchestré avec brio, sachant bien retranscrire la noirceur et l'ambiance désespéré des personnages et enjeux.

Les Fantastiques Années 20
7.8

Les Fantastiques Années 20 (1939)

The Roaring Twenties

1 h 46 min. Sortie : 27 juillet 1966 (France). Gangster, Drame, Thriller

Film de Raoul Walsh

Docteur_Jivago a mis 8/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

Si quelques minutes supplémentaires n'auraient pas été de refus pour permettre à The Roaring Twenties de prendre une ampleur encore plus grande, ça ne l'empêche d'être déjà une belle et grande réussite où Walsh montre tout son talent pour nous conter ces quelques destins s'éparpillant sur deux décennies et en faire ressortir l'émotion, la puissance et la richesse.

Une femme dangereuse
7

Une femme dangereuse (1940)

They Drive by Night

1 h 33 min. Sortie : 2 juillet 1947 (France). Policier

Film de Raoul Walsh

Docteur_Jivago a mis 7/10 et a écrit une critique.

Annotation :

Un film social-noir imparfait mais intéressant à plus d'un titre. Malgré une deuxième partie qui peine à retranscrire toute la noirceur et dramaturgie du récit, l'ensemble bénéficie de la maestria de Raoul Walsh qui donne du rythme, de l'intensité et de l'importance aux personnages et enjeux.

La Grande Évasion
7.4

La Grande Évasion (1941)

High Sierra

1 h 40 min. Sortie : 26 novembre 1947 (France). Aventure, Gangster, Drame

Film de Raoul Walsh

Docteur_Jivago a mis 9/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

Bénéficiant d'une belle qualité d'écriture, Raoul Walsh livre une oeuvre brillante, nerveuse et fataliste à souhait. Il met en scène la traque d'un gangster, campé par un excellent Bogart qui rend son personnage attachant, et met en place une atmosphère sombre prenante de bout en bout.

Le Faucon maltais
7.2

Le Faucon maltais (1941)

The Maltese Falcon

1 h 40 min. Sortie : 31 juillet 1946 (France). Film noir

Film de John Huston

Docteur_Jivago a mis 9/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

L'un des plus gros tournants dans la carrière de Bogy, celui qui fera de lui l'archétype du détective privé et l'acteur parfait pour les films noirs. Bijou d'écriture et de mise en scène, il débute une longue collaboration avec John Huston et Le Faucon Maltais en est l'une des plus belles réussites. Fabuleux, sombre et envoûtant à souhait.

Griffes jaunes
5.9

Griffes jaunes (1942)

Across the Pacific

1 h 37 min. Sortie : 4 juillet 1945 (France). Action, Aventure, Guerre

Film de John Huston

Docteur_Jivago a mis 6/10 et a écrit une critique.

Annotation :

Film de propagande comme Hollywood en a tourné beaucoup, Griffes Jaunes évite de tomber dans la lourdeur et le côté manichéen n'est pas vraiment gênant. Loin d'être parfait, Huston a l'intelligence d'insister sur ses personnages et l'atmosphère et bénéficie de très bons Humphrey Bogart et Mary Astor.

Casablanca
7.9

Casablanca (1942)

1 h 42 min. Sortie : 23 mai 1947 (France). Drame, Romance, Guerre

Film de Michael Curtiz

Docteur_Jivago a mis 9/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Casablanca dépasse le simple cadre de la romance en temps de guerre, c'est un film brillant et magique à tout point de vue, tant dans sa mise en scène que son écriture, ses interprètes ou l'émotion dégagé. Le cinéma est éternel, les acteurs aussi. Casablanca ainsi que Bogart et Bergman le prouvent

Sahara
6.5

Sahara (1943)

1 h 37 min. Sortie : 1943 (France). Action, Drame, Guerre

Film de Zoltan Korda

Docteur_Jivago a mis 6/10 et a écrit une critique.

Annotation :

"Sahara" s'avère assez efficace et se laisse agréablement regarder, notamment grâce à une galerie de personnage, notamment Bogart mais ça s'arrête là. Le côté héroïque et propagande n'est pas toujours bien maîtrisé et la mise en scène peine à vraiment s'élever à la hauteur du sujet...

Passage pour Marseille
6.1

Passage pour Marseille (1944)

Passage to Marseille

1 h 39 min. Sortie : 16 février 1944 (France). Drame, Aventure, Guerre

Film de Michael Curtiz

Docteur_Jivago a mis 6/10 et a écrit une critique.

Annotation :

S'il n'évite pas quelques lourdeurs, Passage pour Marseille n'en reste pas moins sympathique et bien foutu, notamment grâce à un excellent début, une vraie maîtrise de Curtiz ainsi que d'excellentes interprétations, notamment Humphrey Bogart et Claude Rains, déjà présent dans Casablanca.

Le Port de l'angoisse
7.5

Le Port de l'angoisse (1944)

To Have and Have Not

1 h 40 min. Sortie : 10 octobre 1947 (France). Aventure, Romance, Thriller

Film de Howard Hawks

Docteur_Jivago a mis 10/10, l'a mis dans ses coups de cœur et l'a mis en envie.

Annotation :

Humphrey Bogart en américain cynique face à la sulfureuse et magnifique Lauren Bacall. Une rencontre importante pour une oeuvre brillante, magique et envoûtante, l'oeuvre qui m'a fait découvrir Bogart, Hawks et le film noir. Un bijou d'écriture et de mise en scène pour une oeuvre magistrale.

Le Grand Sommeil
7.5

Le Grand Sommeil (1946)

The Big Sleep

1 h 49 min. Sortie : 6 août 1947 (France). Film noir

Film de Howard Hawks

Docteur_Jivago a mis 9/10, l'a mis dans ses coups de cœur et l'a mis en envie.

Annotation :

Seconde rencontre entre Humphrey Bogart et Lauren Bacall pour cet archétype du film noir où l'atmosphère sombre et envoûtante, tout comme les personnages et leurs dialogues prennent le pas sur une intrigue alambiquée.

En marge de l'enquête
6.2

En marge de l'enquête (1947)

Dead Reckoning

1 h 40 min. Sortie : 3 septembre 1947 (France). Film noir

Film de John Cromwell

Docteur_Jivago a mis 5/10 et a écrit une critique.

Annotation :

Si Humphrey Bogart est toujours d'une immense classe devant la caméra, En marge de l'enquête est décevant avec un scénario qui manque de clarté tandis que John Cromwell n'est pas toujours bien inspiré dans sa mise en scène, malgré un parfum mystérieux qui parvient à planer tout le long du récit.

La Seconde Madame Carrolls
6.5

La Seconde Madame Carrolls (1947)

The Two Mrs. Carrolls

1 h 39 min. Sortie : 4 mars 1947 (France). Drame, Thriller, Policier

Film de Peter Godfrey

Docteur_Jivago a mis 5/10 et a écrit une critique.

Annotation :

Si La Seconde Madame Carroll se regarde avec un minimum d'intérêt, ses défaillance dans l'écriture et la mise en scène l'empêchent de vraiment faire ressortir une quelconque dimension et laisse un sentiment de gâchis tant il pouvait prétendre à plus.

Les Passagers de la nuit
7.3

Les Passagers de la nuit (1947)

Dark Passage

1 h 46 min. Sortie : 7 juillet 1948 (France). Film noir

Film de Delmer Daves

Docteur_Jivago a mis 9/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Bogart/Bacall acte 3. Une oeuvre débordante d'idées ingénieuse à l'image d'un Bogart subjectif prend une longue partie du film et Delmer Daves nous immerge dans une atmosphère sombre et typique de films noirs où se mêlent vapeur d'alcool, fumée de cigarettes et imperméable.

Le Trésor de la Sierra Madre
7.9

Le Trésor de la Sierra Madre (1948)

The Treasure of the Sierra Madre

2 h 06 min. Sortie : 11 février 1949 (France). Aventure, Drame, Western

Film de John Huston

Docteur_Jivago a mis 9/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

Avec Le Trésor de la Sierra Madre John Huston livre un brillant film d'aventure couplé d'un tableau sombre sur la nature humaine. Il orchestre son récit avec talent et brio, mettant bien en valeur ses propos et personnages tandis qu'Humphrey Bogart est à la hauteur du film, immense.

Key Largo
7.2

Key Largo (1948)

1 h 40 min. Sortie : 10 août 1949 (France). Film noir, Thriller, Drame

Film de John Huston

Docteur_Jivago a mis 8/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

Dernière retrouvaille pour Humphrey Bogart et Lauren Bacall, le tout devant la caméra de John Huston qui livre un huis-clos sombre et angoissant et fait peu à peu monter la tension jusqu'à une magistrale dernière partie. Le couple est excellent et charismatique à souhait, s'immortalisant à nouveau au cœur de l'âge d'or Hollywoodien.

Tokyo Joe
5.5

Tokyo Joe (1949)

1 h 28 min. Sortie : 13 octobre 1950 (France). Film noir, Drame, Thriller

Film de Stuart Heisler

Docteur_Jivago a mis 7/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Toujours un plaisir de tomber sur un Bogart de la fin des années 1940, ici sous la direction de Stuart Heisler l'envoyant dans le Japon d'après-Guerre où famille, combine et avion vont être mêlés. Ici l'intérêt se trouve d'abord dans le contexte particulier du retour d'un américain sur le sol japonais peu de temps après la fin de la Guerre, les restrictions, la honte ou les non-dits sont de mises. Au milieu il y a Bogart, qui va devoir jongler entre ses amis, les autorités, sa famille ou encore les nouvelles lois, et ce genre de rôle, il connaît sur le bout des doigts, et impose classe, charisme et présence. Il est bien entouré, mais surtout bénéficie d'une mise en scène assez efficace de Stuart Heisler, qui créé une atmosphère sombre prenante, et mêle certains éléments du film noir et son thriller.

Pilote du diable

Pilote du diable (1950)

Chain Lightning

1 h 34 min. Sortie : 14 novembre 1950 (France). Drame, Action

Film de Stuart Heisler

Docteur_Jivago a mis 6/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Stuart Heisler signe une oeuvre plutôt intéressante avec Pilote du Diable, nous emmenant dans les airs pour de dangereuses aventures, en y mêlant un peu de romance et de souvenirs de Guerre. L'oeuvre n'est pas parfaite, en plus de ne pas forcément être mémorable, elle manque d'une véritable atmosphère et de sensations particulières, ce qui n'est que partiellement rattrapé par des personnages intéressants ainsi que quelques séquences valant le détour. Heureusement, devant la caméra les comédiens font bien le boulot, en particulier le toujours remarquable Humphrey Bogart.

Le Violent
7.5

Le Violent (1950)

In a Lonely Place

1 h 34 min. Sortie : 8 juin 1951 (France). Drame, Film noir

Film de Nicholas Ray

Docteur_Jivago a mis 10/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Quelle claque ! Nicholas Ray orchestre avec brio et génie un drame sombre teinté de romantisme, fatalisme et enquête policière. Une merveille d'écriture et de mise en scène, emmené par un sombre et cynique Humprey Bogart qui trouve là l'un de ses meilleurs rôles pour une oeuvre marquante qui sait révéler toute sa puissance dramatique et tragique.

La Femme à abattre
7.4

La Femme à abattre (1951)

The Enforcer

1 h 27 min. Sortie : 7 septembre 1951 (France). Film noir

Film de Bretaigne Windust et Raoul Walsh

Docteur_Jivago a mis 8/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Raoul Walsh met en scène une intrigue alambiquée racontée en flash-back lui permettant de mettre en place une atmosphère sombre, dramatique et ambigu à souhait ainsi que des thématiques intelligentes. L'univers est violent, tout comme les personnages et on navigue dans une ambiance de film noir. Une grande réussite, emmené par un Bogart qui l'est tout autant.

La Reine africaine
6.9

La Reine africaine (1951)

The African Queen

1 h 48 min. Sortie : 26 mars 1952 (France). Romance, Aventure, Guerre

Film de John Huston

Docteur_Jivago a mis 8/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

Grande et belle aventure où John Huston s'attache les services de l'immense Katharine Hepburn et retrouve pour la cinquième et avant dernière fois le géant Humphrey Bogart, "African Queen" est aussi palpitant que passionnant et dégage un charme fou.

Plus fort que le diable
5.9

Plus fort que le diable (1953)

Beat the Devil

1 h 29 min. Sortie : 13 août 1954 (France). Aventure, Comédie

Film de John Huston

Docteur_Jivago a mis 4/10 et a écrit une critique.

Annotation :

Quelle déception pour un film mis en scène par John Huston et avec Bogarrt devant la caméra... Huston n'est guère inspiré et adapte un récit déjà confus qui manque de tension, clarté et surtout intérêt. Si je n'exclus pas de lui redonner une chance, ce n'est pas pour bientôt.

Ouragan sur le Caine
6.7

Ouragan sur le Caine (1954)

The Caine Mutiny

2 h. Sortie : 15 septembre 1954 (France). Drame, Guerre

Film de Edward Dmytryk

Docteur_Jivago a mis 7/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

Non dénué de défauts, The Caine Mutiny (qui est d'ailleurs le film préféré de Michael Caine qui choisira son nom de scène en référence à celui-ci) sait tout de même se faire efficace et intense lorsqu'il le faut, bénéficiant, entre autres, d'un grand Humphrey Bogart et d'un cadre bien exploité et passionnant.

Sabrina
7.2

Sabrina (1954)

1 h 53 min. Sortie : 4 février 1955 (France). Comédie, Drame, Romance

Film de Billy Wilder

Docteur_Jivago a mis 7/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

Humphrey Bogart en homme d’affaires ne laissant apparaître aucune faille se révèle bien à son aise face à un William Holden teint en blond et une pétillante Audrey Hepburn. Wilder met en place du charme, de la sensibilité et de l'intérêt, orchestrant son récit avec brio comme si il sait si bien le faire...

La Comtesse aux pieds nus
7.4

La Comtesse aux pieds nus (1954)

The Barefoot Contessa

2 h 08 min. Sortie : 15 juin 1955 (France). Drame, Romance

Film de Joseph L. Mankiewicz

Docteur_Jivago a mis 8/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Mankiewicz met en scène un comte de fée moderne et mélancolique, dénonçant notamment l'envers du décors Hollywoodien. Bijou 'écriture, la mise en scène est à la hauteur et une ambiance mystérieuse, ambigu et fascinante ressort des personnages et enjeux.

Liste vue 2.7K fois

13
7