👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Liste de

13 BDs

créee il y a environ 2 mois

 · 

modifiée il y a environ 2 mois

Le Garage hermétique
7.9

Le Garage hermétique (1979)

Major Fatal

Sortie : juin 1979.

BD de Jean Giraud (Moebius)

Pikbilis a mis 9/10.

Résumé : Le Major Grubert a mis au point un formidable procédé permettant de créer un véritable monde à partir de n'importe quel astéroïde de troisième zone.

D.R. and Quinch présentent le non-sens de la vie
7.1

D.R. and Quinch présentent le non-sens de la vie (1990)

Sortie : 1 janvier 1990 (France).

BD de Alan Moore

Pikbilis a mis 8/10.

Résumé : D-R et Quinch sont deux adolescents extraterrestres en échec scolaire et familiers des maisons de redressement. Accusés de kidnapping, incendie volontaire, coups et blessures, détentions d'armes atomiques illégales, pillages de tombes, torture, diffamation, chantage, pollution, vol à l'étalage, sept cent quatorze différentes infractions en vol, contrefaçon de reliques, transmutation de plomb en or, génocide, crachat sur la voie publique et de trente deux autres infractions si rares et si horribles qu'elles n'ont pas de noms ... Ils vont sillonner le temps et l'espace pour commettre les actes de délinquance les plus hallucinants ! Avant Watchmen, et V pour Vendetta, découvrez l'une des premières réalisations majeures du génial Alan Moore : Délirante, irrévérencieuse et hilarante. Servie au dessin par Alan Davis, l'un des grands noms des comics DC et Marvel.

Absurdomanies - Édika, tome 4
7.2

Absurdomanies - Édika, tome 4 (1983)

Sortie : mai 1983.

BD de Édika

Pikbilis a mis 8/10.

Résumé : Absurdomanies est le 4ème album d'Édika, cet auteur fou dont les précédents titres parus étaient déjà à eux seuls tout un programme. Et bien cela ne change pas, tout en étant jamais pareil. Le charme (fou lui aussi) et le tour de force d'Édika est de nous emmener toujours plus loin dans ses délires à savoir dans cet album : une scène de drague sur la plage, un strip-tease en musique, un passage à la douane, une messe, des cascades perilleuses et un match de foot qui dégénère (mais de toutes façons, ça dégénère toujours avec Édika… un charme fou on vous dit ! !). Un album à lire en faisant le poirier.

Destins Yaourt - Édika, tome 19
7.6

Destins Yaourt - Édika, tome 19 (1994)

Sortie : septembre 1994.

BD de Édika

Pikbilis a mis 7/10.

Résumé : Depuis les débuts du mensuel, Édika sévit chaque mois dans un genre d'humour qu'il a inventé et qu'il reste le seul à pratiquer : gags en pagaille, non-sens, personnages délirants, pin-up, le tout dessiné et dialogué d'une manière unique et si originale Les histoires réunies dans ce dix-neuvième album déclenchent encore une fois des crises de rires inextinguibles chez des dizaines de milliers de fans de tous âges.

Obsédé sexuel non pratiquant
7

Obsédé sexuel non pratiquant (1986)

Sortie : décembre 1986 (France).

BD de Maëster

Pikbilis a mis 8/10.

Résumé : On nous raconte en 9 histoires (de rires), les démêlés d'Athanagor Wurlitzer, obsédé sexuel non-pratiquant, avec les femmes.

La Double Vie de Clark Gaybeul - Édika, tome 23
7.1

La Double Vie de Clark Gaybeul - Édika, tome 23 (1998)

Sortie : mai 1998.

BD de Édika

Pikbilis a mis 6/10.

Résumé : Aussi incroyable que cela puisse paraître, voici le vingt-troisième tome d'une saga qui a commencé avec Débiloff Profondikoum, il y a de cela quelques années, et qui est loin de s'achever si l'on en croît le succès mensuel d'Edika dans Fluide ! Depuis, il est devenu le maître incontesté de l'humour absurdo-déliro-déconno-dément, bref de l'humour Édika. En effet, il a réellement inventé un style où le texte se perd dans le blanc des marges, où les gags les plus fous figent les personnages sans des poses ahurissantes, où l'anecdote la plus banale devient une immense histoire sans fin... Avec Edika, on ne se rappelle pas toujours le titre des albums ou des histoires, mais on se souvient de scènes, d'images ou de répliques qu'on relit et qu'on se raconte, pour rire encore tellement c'est... Dans ce tome 23, nous revoilà aux prises avec la vie épique de la célèbre famille Bronsky affublée du non moins fameux chat Clark Gaybeul qui ne rate pas une occasion de provoquer des catastrophes inimaginables... sauf pour Édika, ou pour un lecteur de ses albums. Humour tonique, pour détendre les neurones et muscler les zygomatiques.

Ploucs Show - Édika, tome 20
7.3

Ploucs Show - Édika, tome 20 (1995)

Sortie : mai 1995.

BD de Édika

Pikbilis a mis 5/10.

Résumé : Avec un à-propos incroyable, un rare sens de l'événement, et absolument sans le faire exprès, Édika nous a offert son vingtième album au moment même où Fluide Glacial fêtait son vingtième anniversaire !… Il réunit huit histoires toutes plus délirantes les unes que les autres, pour le plus grand plaisir des amateurs de ce grand maître de l'humour absurde : obsédés, poètes, grands malades, potaches, raffinés en tous genres… Cette fois encore, Édika nous rend la vie quotidienne jubilatoire, grâce à son immense talent pour raconter les destins improbables de ses personnages en maîtrisant parfaitement un style graphique et narratif qu'il a inventé : le Débiloff Profondikoum.

Melon Bago - Édika, tome 18
7

Melon Bago - Édika, tome 18 (1993)

Sortie : octobre 1993.

BD de Édika

Pikbilis a mis 6/10.

Résumé : Aussi incroyable que cela puisse paraître, année après année, Édika ajoute une pierre à l'édifice de son œuvre : de Débiloff Profondikoum à Melon Bago, il y a eu des Yeah ! Tshaw! Bluk -Bluk, et autres Splatch !... et de nombreux autres suivent. C'est vrai qu'à force de rire aux éclats devant tant de délires, de folies, de burlesques fantasmes, on ne pense pas que tout cela constitue un monument d'humour unique et totalement original... Et pourtant, nous avons, avec ce tome 19, la preuve (bien en chair... ) que cet immense talent est là pour longtemps, pour le plus grand plaisir des centaines de milliers de lecteurs qui ne jurent plus que par Édika.

Relax Max - Édika, tome 16
7.1

Relax Max - Édika, tome 16 (1991)

Sortie : octobre 1991.

BD de Édika

Pikbilis a mis 5/10.

Résumé : C'est le seizième album d'Édika. Au sommaire, sept nouvelles histoires pleines de folie, d'absurde, de non-sens, de délire et bien sûr de gags désopilants Bref, tous les ingrédients du fameux humour d'Édika qui provoque un rire à couper le souffle ! Prudence pour les non-initiés : la lecture de RELAX MAX peut occasionner de graves douleurs aux zygomatiques.

Bluk-bluk Zogotounga - Édika, tome 12
7.8

Bluk-bluk Zogotounga - Édika, tome 12 (1988)

Sortie : septembre 1988.

BD de Édika

Pikbilis a mis 6/10.

Résumé : C'est le 12ème album d'Édika, l'idole des jeunes générations (et des autres attardés). On y trouve réunies 7 histoires où l'on retrouve la folie habituelle de l'auteur, avec ses plages couvertes de seins énormes et d'obsédés en tous genres, ses personnages plus idiots que nature et son chat Clark Gaybeul, véritable anti-symbole sexuel, déjà connu de la France entière. A lire sur une bouée-canard.

Tshaw ! - Édika, tome  8
7.4

Tshaw ! - Édika, tome 8 (1985)

Sortie : septembre 1985.

BD de Édika

Pikbilis a mis 6/10.

Résumé : Tshaw ! est le huitième album d'Édika, et contrairement au titre qui pourrait sous-entendre que c'est le dernier, ce n'est aucunement un chant du cygne. Dans les six histoires qui composent cet album, on retrouve l'habituel univers en folie de l'auteur, avec ses fantasmes sexuels, ses bonnes soeurs rockeuses, ses femmes aux poitrines opulentes et son angoisse métaphysique débordante. Un humour tout à fait dément pour lecteurs tout à fait seins.

Débiloff Profondikoum - Édika, tome 1
7.3

Débiloff Profondikoum - Édika, tome 1 (1981)

Sortie : septembre 1981.

BD de Édika

Pikbilis a mis 6/10.

Résumé : Débiloff Profondikoum est le premier album d'Édika, nouveau talent humoristique de Fluide Glacial dont on parle déjà beaucoup. Son dessin très libre sert admirablement la folie débridée de ses scénarios. A première vue, il semble simplement obsédé par les bonnes soeurs et les W.C. Mais en profondeur, son oeuvre exprime sa quête éperdue du grand amour (ou du petit). C'est du Harold Lloyd revu par Tex Avery. Humour fou pour esprits sains.

Idées noires, tome 1
8.6

Idées noires, tome 1 (1981)

Sortie : janvier 1981.

BD de André Franquin

Pikbilis a mis 8/10.

Résumé : Sur une tonalité amère et pessimiste, Franquin démasque les visages hideux de notre barbarie civilisée : le nucléaire, la peine de mort, la guerre, la pollution et autres gentillesses du même tonneau.