Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte

Repos forcé

Avis sur Au champ du déshonneur - Honor Harrington, tome 4

Avatar Igguk
Critique publiée par le

Honor Harrington n’en finit plus d’être décorée et félicitée, bientôt son uniforme va peser 45 kilos avec toutes les médailles qu’elle se trimballe… Mais une telle collection de distinctions ne se constitue pas sans se faire quelques ennemis, et le plus hargneux de tous c’est certainement Pavel Young.

Dans Au champ du déshonneur, quatrième tome de la saga de David Weber, on aborde les conséquences de ce qui s’est passé dans Une guerre victorieuse et brève. Le comportement de Young lors de la dernière bataille va le mener devant une cour martiale avec une possible condamnation à mort. Honor est au milieu de tout ce bordel, ça va très vite devenir politique, et Dame Harrington déteeeeeeeste la politique. Oubliez les batailles navales-spatiales et la tension des « plus que 1 million de kilomètres à parcourir pour la torpille », ici on reste dans les bureaux, les tribunaux et… Les bars… Pour observer une petite pause dans la vie trépidante de commandant de vaisseau. Ou pas.

Le roman commence par une grosse phase de mise en place et résumé habile, pour se remettre dans le bain. Comme pour les autres tomes de la série, David Weber prend son temps pour vraiment démarrer son intrigue mais cette fois c’est encore plus long et un peu confus. Ça part vraiment dans la grosse politique avec les jeux d’influences des différents partis à la chambre des lords, l’opposition, la révolution en république de Havre, les pro ou anti-déclaration de guerre, etc… Honnêtement j’ai trouvé ça un peu chiant, lourd, et finalement dispensable. Heureusement on repasse de temps en temps sur une intrigue plus personnelle pour Honor, qui est un peu dépassée sur ce terrain-là (un peu comme moi en tant que lecteur).

L’histoire est un peu flottante, on a quand même une intrigue judiciaire avec quelques moments de tensions superbement bien rendus. Ça a l’avantage d’explorer les personnages « au repos », pour nous rapprocher du côté humain de Honor, Paul, et tout l’entourage qu’on a croisé en service dans les 3 premiers livres. C’est très appréciable et je pense que ça va avoir plus d’impact sur l’ensemble de la saga que sur ce tome seul qui sert de pivot à un plus grand ensemble (enfin j’en ai l’impression, à vérifier quand je lirai la suite). Mais quand même, malgré sa lenteur et sa relative lourdeur par moments, le roman arrive à toucher au but dans son dernier tiers grâce à un coup de théâtre qui explose à la face de tout le monde et nous secoue enfin ! Là on retrouve de la tension et de l’émotion, on laisse un peu le cérébral pour parler aux tripes, et ça fait du bien.

Tome de transition, d’approfondissement et de transformation, Au champ du déshonneur essaye manifestement de réorienter la série pour lui éviter de tomber dans une routine qui pourrait lui nuire sur la durée. Ça donne un roman un peu bancal en terme de rythme et d’équilibre, mais qui relance une héroïne transformée qu’on a hâte de retrouver dans la suite de la saga.

http://ours-inculte.fr/au-champ-du-deshonneur/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2 fois
Aucun vote pour le moment

Igguk a ajouté ce livre à 1 liste Au champ du déshonneur - Honor Harrington, tome 4

Autres actions de Igguk Au champ du déshonneur - Honor Harrington, tome 4