La liberté pour quoi faire

Avis sur Au rendez-vous allemand

Avatar Naell
Critique publiée par le

Puisqu'on a compris la lumière Pourra-t-il faire nuit ce soir Puisque
l'espoir sort des pavés Sort des fronts et des poings levés Nous
allons imposer l'espoir Nous allons imposer la vie Aux esclaves qui
désespèrent.

Ce qui fait d'Au rendez-vous allemand le plus beau recueil de Paul Éluard selon moi est le thème qu'il aborde. La mort, la souffrance et la destruction, mais aussi l'espoir : toutes ces choses qu'il a vu lors de la première guerre mondiale où il est mobilisé en tant qu'infirmier. Il en ressort traumatisé et militera alors pour la paix. Mais plus important que la paix, l'innocence, la bonté, la naïveté d'être en vie et d'aimer celle-ci.

On sent un poète marqué par ces guerres qu'il a tantôt vécu tantôt observé qui ne veut néanmoins pas renoncer à l'espoir. Cet espoir qui marque toute son oeuvre malgré la maladie et la guerre. Au fil des lignes on découvre une part plus sombre du poète puisque désemparée face à ce qu'elle voit et tentant tant bien que mal de raisonner l'Humanité alors en pleine folie meurtrière.

Il serait difficile d'omettre le culte Liberté que l'on retrouve à la page 57 et ouvrant Poésie et Vérités long de 3 pages. Adulés de beaucoup, Liberté est, selon moi, loin d'être le poème dont il faudrait se souvenir en fermant le recueil. A la page 41, on découvrira le magnifique Gabriel Péri parlant d'un homme politique résistant du même nom, arrêté et fusillé en décembre 1941.

Un homme est mort qui n'avait pour défense Que ses bras ouverts à la
vie Un homme est mort qui n'avait d'autre route Que celle où l'on hait
les fusils Un homme est mort qui continue la lutte Contre la mort et
l'oubli

Vous pouvez trouver le poème en cliquant ici.

En bref, Au rendez-vous allemand constitue selon moi l'oeuvre majeur de Paul Éluard. Celle qu'il faudrait lire tant les lignes écrites sur ces pages font encore écho aujourd'hui. Difficile de ne pas penser au premier poème du recueil, Courage après les attentats touchant Paris en 2015.
Et il existe encore tant d'autres poèmes incroyables présents dans les quelques 90 pages de l'oeuvre, je ne saurais que vous conseiller de l'ouvrir et de découvrir par vous même la beauté ô combien déprimante mais aussi pleine d'espoir d'Au rendez-vous allemand.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1469 fois
1 apprécie

Autres actions de Naell Au rendez-vous allemand