Couverture C'est le coeur qui lâche en dernier

Critiques de C'est le coeur qui lâche en dernier

Livre de (2017)

  • 1
  • 2

Dystopie déjantée

Une dystopie qui prend comme point de départ une grave crise financière et sociale. Pour éviter le chômage, la pauvreté et la violence, un jeune couple signe pour entrer dans le projet Consilience : un mois de vie libre, un mois de prison. Tout bascule quand Stan se met à fantasmer sur son "alternante", et que Charmaine se met à se taper son "alternant"... Si j'ai beaucoup aimé le début (un... Lire la critique de C'est le coeur qui lâche en dernier

6
Avatar Nadouch03
6
Nadouch03 ·

Critique de C'est le coeur qui lâche en dernier par Anaïs Alexandre

Stan et Charmaine vivent dans leur voiture. Touchés par la crise financière et sans famille proche, ils vivotent grâce aux maigres pourboires que Charmaine obtient au bar où elle travaille. Un jour, ils entendent une publicité à la télévision expliquant le projet Concilience. Il s'agit d'une ville où chacun a un toit et un salaire et où le chômage et le crime sont inexistants. Les habitants... Lire la critique de C'est le coeur qui lâche en dernier

1
Avatar Anaïs Alexandre
7
Anaïs Alexandre ·

Critique de C'est le coeur qui lâche en dernier par MadameBovary

Que choisiriez-vous ? La liberté dans un monde devenu dangereux, où chacun doit constamment lutter pour sa survie, ou bien une vie de prisonnier dans une cage dorée ? Stan et Charmaine ont choisi la cage dorée. Tout plutôt que de continuer à dormir dans leur voiture, à la merci des jeunes pilleurs qui hantent la ville. Ils décident de signer pour entrer à Consilience. Là, ils disposent d'une... Lire l'avis à propos de C'est le coeur qui lâche en dernier

2
Avatar MadameBovary
9
MadameBovary ·

Glaçant mais inabouti

Stan et Charmaine subissent la crise économique américaine de plein fouet : obligés de vivre dans leur voiture en désespérant de trouver un emploi, ils en sont réduits à la dernière extrémité. Jusqu'à ce qu'on leur propose un rêve : à Consilience, on a créé une société idéale qui garantit un emploi et un toit à chacun. Un mois sur deux, chaque citoyen travaille pour aider la communauté,... Lire l'avis à propos de C'est le coeur qui lâche en dernier

Avatar missbouquinaix
6
missbouquinaix ·

Belle dramaturgie de départ, personnages caricaturaux....

J'ai adoré la servante écarlate...en série. Je ne me vois pas lire le bouquin maintenant que j'ai les images en tête, j'essaie un autre roman de Maragaret Atwood. Dès le début, je retrouve ce que j'ai aimé dans la série : la romancière a construit un monde où plus personne n'a de travail, une ambiance qui en plus d'être glauque et violente, est cohérente, du moins au début. J'ai trouvé les... Lire l'avis à propos de C'est le coeur qui lâche en dernier

Avatar Mirg_Zian
3
Mirg_Zian ·

Oui mais...

C'est mitigée que je termine la lecture de ce roman. D'un côté j'ai beaucoup aimé l'idée de fond, avec ces cités jumelles, le fonctionnement et l'échappatoire que cela permet au départ, on se pose forcément la question de ce que l'on choisirait dans cette situation. J'ai bien aimé également le dérapage et la suite de l'action (pas de spoil !) MAIS ! Mais plusieurs défauts me... Lire l'avis à propos de C'est le coeur qui lâche en dernier

Avatar Lullaby2210
6
Lullaby2210 ·

Mon premier Margaret Atwood après la série La Servante Ecarlate

Une bonne dystopie de Margaret Atwood, l'histoire de deux personnes qui sont obligés de vivre dans leur voiture et regarde un jour la télé et voient un spot de pub qui vante un monde à part et merveilleux mais qui virent au cauchemar pour le couple... Lire la critique de C'est le coeur qui lâche en dernier

Avatar P_S
7
P_S ·

Critique de C'est le coeur qui lâche en dernier par Lauraline Xywz

Une histoire intéressante, effrayante par certains côtés, mais j'ai trouvé le début un peu laborieux et il a fallu que je m'accroche ; ce que je n'ai pas regretté même si parfois c'est un peu loufoque... Lire l'avis à propos de C'est le coeur qui lâche en dernier

Avatar Lauraline Xywz
7
Lauraline Xywz ·

Vaudeville

Lire le roman dont est tirée La servante écarlate (ou The handmaid's tale),la série qui cartonne actuellement, était une option. Pour découvrir Margaret Atwood, j'ai préféré choisir une autre fiction de l'écrivaine canadienne, en l'occurrencela dernière en date. Mauvaise pioche, j'ai envie de dire, puisque le roman, qui partait pourtant sur de bons rails,a à mes yeux rapidement fait une... Lire la critique de C'est le coeur qui lâche en dernier

1
Avatar Sorel
4
Sorel ·

Time-sharing à Ténériffe...

Roman curieux au carrefour de plusieurs genres littéraires mêlant fiction apocalyptique, SF mecha, biopunk, etc…On se trouve dans un mélange d’Orwel, de A.Huxley, de A.Burgess voire de Barjavel et pourquoi pas, dans la ville sous le dôme de « The Truman Show » Mais on est très loin de ces géants. Le postulat de base de cette histoire a, dès le départ, complètement annihilé ma bonne volonté de... Lire la critique de C'est le coeur qui lâche en dernier

1
Avatar page
5
page ·
  • 1
  • 2