Couverture Cahier d'un retour au pays natal

Cahier d'un retour au pays natal

(1939)

Cahier d'un retour au pays natal

12345678910
Quand ?
8.1
  1. 2
  2. 2
  3. 2
  4. 15
  5. 9
  6. 27
  7. 66
  8. 137
  9. 133
  10. 72
  • 465
  • 73
  • 314
  • 5

La première oeuvre d'Aimé Césaire, saluée depuis l'origine comme le texte fondamental de la génération de la Négritude.

PostsCahier d'un retour au pays natal

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (5)

Cahier d'un retour au pays natal
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
"Une voix qui vrille la nuit"

Irracontable. C'est un rugissement dans l'échappée de la langue française - ce piton d'infortune et de délices auquel se sont heurtés et se heurtent tous les écrivains de langues créoles - un rugissement qu'on ne peut lire, qu'il faut chanter à en trouver un autre souffle dans la cascade des mots-images faisant souche d'autre façon que d'exotisme aux chairs denses des pays d'esclavage. Il...

22 7
Avatar Kliban
10
·
Sans doute le texte le plus fort de la "négritude". Puissance toujours renouvelée.

Publié en 1939, ce poème de 75 pages est probablement la réalisation littéraire la plus puissante conçue dans le mouvement de la négritude, à partir de 1934. Sans doute moins académique et ampoulé que Senghor, plus ample que Damas, le texte fondateur de Césaire se lit et se scande à voix haute, alternant des moments calmes d'énergie ramassée, concentrée, rassemblée en un poing fermé prêt à... Lire la critique de Cahier d'un retour au pays natal

7
Avatar Charybde2
9
Charybde2 ·
Découverte
Ave Césaire (2ème partie)

La révolte de Césaire est un cri, sans concessions - "Accommodez-vous de moi. Je ne m'accommode pas de vous !" Mais au-delà du cri pour la liberté de l'homme noir, cette révolte qui passe d'abord par le langage touche à l'universel; et comme le souligne André Breton, dans la très belle préface écrite pour le Cahier, après sa rencontre définitive avec Césaire, "ce serait réduire impardonnablement... Lire la critique de Cahier d'un retour au pays natal

13 2
Avatar pphf
10
pphf ·
Critique de Cahier d'un retour au pays natal par Elsahaha

La profusion est ma reine, je la vénère, l'adore, me prosterne à ses pieds. La boulimie de mots et de sonorités charnues, je trouve cela jouissif. Le sale, le putride, la rondeur et les anfractuosités. C'est pourquoi, forcément, Césaire me ravit. Le sens de la plupart des mots m'échappe, mais qu'importe ? Ce qu'il faut c'est dévorer, arracher à pleines dents, lire tout haut et crier les mots... Lire l'avis à propos de Cahier d'un retour au pays natal

5
Avatar Elsahaha
10
Elsahaha ·
Toutes les critiques du livre Cahier d'un retour au pays natal (5)
Vous pourriez également aimer...