Couverture Cromwell

Cromwell

(1827)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 4
  5. 12
  6. 12
  7. 47
  8. 51
  9. 21
  10. 5
  • 155
  • 13
  • 117
  • 0

Que si nous avions le droit de dire quel pourrait être, à notre gré, le style du drame, nous voudrions un vers libre, franc, loyal, osant tout dire sans pruderie, tout exprimer sans recherche ; passant d'une naturelle allure de la comédie" à la tragédie, du sublime au grotesque ; tour à tour...

Critiques : avis d'internautes (6)

Cromwell
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le grotesque et Olivier Cromwell

Si cette préface, la félonne, a volé au drame toute la gloire qui aurait dû lui revenir, pourtant c'est bien peu de choses qui différencient l'une de l'autre. Une théorie et une pratique. Pourquoi donc a-t-on oublié Cromwell ? Parce que la préface était trop grandiose et une fois lue, chaque citoyen a fermé son livre, oubliant qu'il y a une suite, subjugué par la révolution littéraire qui...

7 9
Avatar clairemouais
8
·
6413 vers : Est-ce bien raisonnable ?

Il y a selon Cocteau des livres courts qui paraissent longs et des livres longs qui paraissent courts. "Cromwell" appartient aux livres longs qui paraissent longs. Trop de personnages, trop de rebondissements, trop de quiproquos, trop de conspirations, trop de calembours, trop d'antithèses : bref trop de notes, comme dirait l'autre. Et pourtant cet interminable chantier, né du rêve d'un auteur... Lire la critique de Cromwell

6 2
Avatar lasprezzatura
5
lasprezzatura ·
Critique de Cromwell par Kabouka

Cromwell. Grands dieux qu'attendez-vous pour lire Cromwell. Cette pièce est folle, elle est grande, elle est géniale, c'est un chef-d'oeuvre. Tout Hugo est contenu dans Cromwell. Vous avez les bouffons, ces fous ricanants et mélancoliques; vous avez l'homme seul face à son destin; vous avez le pouvoir et la morale; les partis politiques et les valeurs humaines, l'artiste face au monde ou hors du... Lire l'avis à propos de Cromwell

4 2
Avatar Kabouka
9
Kabouka ·
Découverte
Ecce Homo

On dit souvent que tout le monde a lu la préface de Cromwell et que personne n'a lu la pièce... Ce n'est pas si faux que cela. Cette pièce monstrueuse par sa taille est une sorte de manifeste de ce que sera le drame romantique. Ecrite à 25 ans, en quelques mois par le père Hugo (alors petit pair mais les deux font la paire), cette pièce m'a simplement semblée fabuleuse. Imontable et imontée,... Lire l'avis à propos de Cromwell

4 2
Avatar Thomas Husar-Blanc
9
Thomas Husar-Blanc ·
Rébarbatif

Longue pièce de Victor Hugo surtout connu pour sa préface. Le premier acte avec la mise en place du complot est le plus intéressant. Puis la pièce s'étiole et nous assomme avec la personnalité rébarbative de Cromwell. Lire l'avis à propos de Cromwell

1
Avatar Pierre-Yves Gouiffes
6
Pierre-Yves Gouiffes ·
Toutes les critiques du livre Cromwell (6)
Vous pourriez également aimer...