Une vision épicurienne de la civilisation

Avis sur Décadence

Avatar Paul Staes
Critique publiée par le

La civilisation est fondée sur la spiritualité, sur des mythes et non pas sur des fondements économiques et sociaux. Chacune d'elle est déterminée comme tout ce qui existe dans le cosmos, condamnée à naître, grandir, dépérir et mourir. Les astres, les animaux, les hommes et les sociétés sont condamnées à mourir. Ainsi, et il faut avoir lu Lucrèce pour le comprendre, les arnaques des grandes parousies que sont les religions, et les idéologies qui y ressemblent (communisme, nazisme et fascisme) sont des nids à totalitarisme. Il faut reconstruire une politique démocratique, sociale et juste du court terme qui ne cherche pas à faire pénétrer dans les coeurs une foi d'un homme nouveau,
ce mythe qui a tant fait de mal aux civilisations européennes. Il faut créer une société où l'homme vit dignement, sans avoir à rentrer dans le moule du monde des idées. Michel Onfray met un coup de pied épicurien dans un monde résolument platonicien. De plus, on ne se lasse guère de la démocratisation qu'il fait d'une philosophie pédante. A lire d'urgence.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 453 fois
1 apprécie · 3 n'apprécient pas

Paul Staes a ajouté ce livre à 1 liste Décadence

  • Livres
    Cover Livres lus

    Livres lus

    Sans ordre logique, tous les livres lus, quels qu'ils soient, à n'importe quel moment.

Autres actions de Paul Staes Décadence