La vie après ...

Avis sur Dites aux loups que je suis chez moi

Avatar Tulipe
Critique publiée par le

June, 14 ans, perd son cher oncle Finn. Artiste , attentionné, bienveillant, homosexuel et new yorkais, ce dernier était pour elle un modèle, un amour, un confident, un support. Après sa mort, elle ressent vivement la solitude dans laquelle la laissent ses parents accaparés par leur travail et sa grande soeur méprisante et distante. Elle découvre que son oncle lui a caché des pans entiers de sa vie, notamment l'existence d'un compagnon que ses parents diabolisent et accusent, mais qui semble désirer faire sa connaissance et la considérer comme une personne digne d'intérêt. June va avoir à se faire sa propre opinion, à reconsidérer des événements passés, à nuancer ses sentiments, à modifier son regard sur les siens et sur le monde. Une belle histoire d'amour et d'amitié dans l'Amérique des années 80. Un portrait d'adolescente bien campé et touchant. Une lecture attachante même si certains personnages manquent un peu de nuances.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 168 fois
Aucun vote pour le moment

Tulipe a ajouté ce livre à 6 listes Dites aux loups que je suis chez moi

Autres actions de Tulipe Dites aux loups que je suis chez moi