Tombe la neige

Avis sur Ethan Frome

Avatar EvyNadler
Critique publiée par le

Ethan Frome est un homme assez pauvre qui n'a plus de rêves. Malgré son amour pour la nature et sa sensibilité, l'homme se morfond dans une vision très terre à terre de sa vie et pour cause : sa femme, Zenobia (Zeena), qu'il n'aime pas, semble être la maîtresse du logis. Elle régente sa vie et lui donne l'impression d'être le vecteur inéluctable vers son destin déjà tout tracé. Son amour quasi-platonique pour Mattie, la servante et cousine de sa compagne, va faire basculer son cœur et donner un nouveau sens à son quotidien.

Un roman assez court mais très captivant qui mêle l'espoir et le désespoir dans la tête du personnage principal comme dans celle du lecteur. Sous la plume gracieuse et très subtile d'Edith Wharton, on plonge dans le cœur de cet homme amoureux de la servante de sa femme. Des envolées de sentiments interdits mais très vite assumés. Si l'auteur suit un schéma de narration classique, elle se démarque par une certaine virginité de ce couple tapi dans l'ombre. L'histoire ne ce concentre pas tant sur un amour passionnel qui conduira au chaos mais sur un besoin des deux amours de trouver une raison à leur existence. C'est là toute la beauté de cette oeuvre qui s'attarde avec une justesse incandescente sur leur lente idylle dissimulée. Il veut s'affranchir et trouver un point d'ancrage, elle veut se sentir vivante et observer sur elle un regard bienveillant, une faible lueur dans sa solitude qui lui pèse et lui ensevelit son cœur de femme.

Un livre qui raconte l'amour pur, à sa naissance jusqu'à ses derniers balbutiements. L'incapacité d'échapper à son destin, cette histoire enneigée dans de vastes nuages moutonneux qui ne permettront jamais d'accéder au bonheur ultime auquel ils souhaitent aspirer. Et cette femme, neige éternelle, dans une confidence certaine mais toujours digne, rabougrie, malade et pourtant si prompte à soulager les autres. Elle n'a pas le bon rôle, mais quel rôle.

Touchant et enivrant, laissez-vous guider par ce petit périple au fin fond de l'hiver froid et rugueux. Ce n'est pas une oeuvre culte par son manque d'envergure mais Ethan Frome me fait ressentir beaucoup de choses à sa lecture et c'est plutôt quelque chose de rare. Les amours impossibles ont décidément de beaux jours devant eux avec moi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 406 fois
11 apprécient · 5 n'apprécient pas

EvyNadler a ajouté ce livre à 2 listes Ethan Frome

Autres actions de EvyNadler Ethan Frome