Couverture Fight Club

Critiques de Fight Club

Livre de (1996)

Analyse de Fight Club (Livre/Film)

Fight Club sort à la fin 1999 sur les écrans. Le film fut très controversé à sa sortie en salle, et connu un succès pour le moins mitigé, la faute à un marketing mal orchestré et à une critique assez frileuse. Cependant, le bouche à oreille fit qu'à sa sortie en DVD, il connu une deuxième vie qui l'éleva au rang de film culte pour toute une génération, et l'auteur devint l'objet d'un véritable... Lire l'avis à propos de Fight Club

71 8
Avatar petaire
10
petaire ·

People always ask me if I know Tyler Durden

Fight Club, le livre, est un coup de poing dans la gueule. Oui je sais ça fait un peu bateau de dire ça comme ça, mais c'est vrai, difficile de le lacher avant d'être allé au bout. Et même lorsque l'on a vu le film avant de lire le bouquin on ne peut qu'être admiratif du boulot de Palahniuk et de cette histoire souvent mal comprise d'un pauvre type qui se découvre une existence en se bastonnant... Lire la critique de Fight Club

14
Avatar kwyxz
8
kwyxz ·

Ce livre déchire ! Et si je sais cela c'est parce que Tyler le sait !

Je ne vais pas vous présenter Fight Club. Ca n'a aucun intérêt. Vous avez déjà vu ce film culte, c'est sûr et certain. Et si ce n'est pas le cas, alors quittez ce billet et jetez vous sans plus tarder sur le film de Fincher (ou sur ce roman dont il s'inspire et qui nous intéresse ici) pour bien prendre conscience que vous n'êtes pas un flocon de neige unique mais un vrai torche-cul humain comme... Lire l'avis à propos de Fight Club

14 2
Avatar MarlBourreau
9
MarlBourreau ·

"What's worse ? Hell or Nothing ? "

[Lu en VO] Je suis très sensible au style, et ici j'ai été comblé. Il est étrange. Il faut s'y habituer, mais putain qu'il est bon une fois qu'on s'y fait. Incisif. Clair. Sans pitié. Il permet de suivre la chronologie volontairement bordélique du bouquin et de comprendre ce qu'est la vie de ce narrateur sans nom qui ne dort plus. Une écriture volontairement blanche qui s'octroie quand même... Lire la critique de Fight Club

5
Avatar Stavroguiness
9
Stavroguiness ·

Critique de Fight Club par Missdynamite

Je viens de relire la première traduction française de Michalski (qui est par ailleurs un traducteur brillant, Palahniuk, Ellroy, ...). C'est, selon l'humeur, pitoyable ou à mourir de rire. Le fight club devient "le club la cogne", ce qui vous donne un petit côté backroom inapproprié - pour être gentille. Malgré cela (et le reste, je ne vous fais pas le détail, ce serait pas sympa pour... Lire la critique de Fight Club

4 2
Avatar Missdynamite
9
Missdynamite ·

"Hit me as hard as you can !"

Nick tient le pistolet dans ma bouche comme si c'était son braquemar. J'ai le goût de graisse qui coule au fond de ma gorge sèche. Je suis attaché à une chaise, sans pouvoir bouger, avec ce truc entre mes gencives. "A la vitesse à laquelle sortira la balle, tu seras mort avant d'entendre le bruit de la détonation," qu'il me dit. Je ne sais même pas ce que je fous là. Ca y est, je me... Lire l'avis à propos de Fight Club

2
Avatar Quentin Pilette
9
Quentin Pilette ·

Critique de Fight Club par Babalou

Un bon coup de pied dans la fourmilière. Son style incisif sert bien les propos de Palahniuk : pas de miel pour avaler, pas d'enrobage ou de pincettes, non. Une lumière crue sur notre monde, nos dérives et nos perversions. On appréciera également le mystère entretenu et l'incongruité des personnages qui, il faut le dire, sont quand même vraiment too much. Et puis cette maitrise totale du... Lire la critique de Fight Club

2
Avatar Babalou
9
Babalou ·

Critique de Fight Club par Maïa

Pour moi, ce bouquin reste une excellente analyse des individus d'aujourd'hui, sans doute un des meilleurs romans d'observation de l'univers. Je le lis comme un documentaire. Comme une psychanalyse, aussi :) Lire l'avis à propos de Fight Club

3 1
Avatar Maïa
10
Maïa ·

Je ne suis pas censée vous en parler...

Ayant vu le film il y a quelques années et l'ayant franchement aimé, il me tardait de lire le livre. On retrouve Tyler dans toute sa splendeur et on peut (malheureusement) se reconnaitre dans l'insatisfaction dont parle le narrateur. Ces choses qu'on possède et qui finissent par nous posséder, c'est bien vrai et pourtant un peu facile... Toutefois, la scène avec les parfums est... Lire la critique de Fight Club

Avatar Médée
8
Médée ·

Les choses qu'on possède finissent par nous posséder...

Une fois n'est pas coutume, j'ai préféré le film au livre!Il faut dire que Fincher avait mit une claque à toute une génération avec son adaptation du livre de Chuck Palahniuk portée par le duo Pitt-Norton.Bref étant un grand fan de trucs un peu barrés niveau psychologique, j'ai pensé approfondir l’expérience Fight club avec le bouquin, mais le film est resté ancré en moi tellement... Lire l'avis à propos de Fight Club

Avatar Jay Bee
6
Jay Bee ·