Couverture Germinal

Germinal

12345678910
Quand ?
7.3
  1. 56
  2. 72
  3. 140
  4. 263
  5. 596
  6. 1082
  7. 2275
  8. 2510
  9. 1268
  10. 682
  • 8.9K
  • 382
  • 2.4K
  • 65

Du fond du souterrain où il a vécu si longtemps écrasé, l'homme enfin se redresse et surgit dans une révolte pleine d'espoirs.

Match des critiques
les meilleurs avis
Germinal
VS
Avatar Bastien Derrien
10
Lamentation, marxisme, lutte des classes, servitude

5 ans après avoir lu l’Assommoir que j’avais beaucoup aimé mais que j’avais peiné à finir, voir l’adaptation de Germinal de Claude Berri avec Renaud dans le rôle principal m’a motivé à me replonger de nouveau dans les classiques que je ne lisais naguère si peu depuis que j’avais quitté le lycée. Le film m’avait tout d’abord ému par ses images de révolte, d’injonction au capital, d’amour impossible qui se traduisaient par une grande violence le plus souvent, mais aussi d’un sentiment de pitié....

4 3
Critique de Germinal par Cluric

Le style d'écriture maintenant un peu archaïque peut rebuter les jeunes lecteurs (particulièrement en lecture scolaire forcée), cepeandant Germinal mérite dans l'ensemble le coup d'oeil. A une période et dans un lieu où la prospection et le traitement du charbon fait vivre tant bien que mal les plus basses couches de la société pour le plus grand profit des propriétaires aisés et bourgeois, Germinal narre la révolte de quelques individus contre le système et leurs interactions amoureuses. Si... Lire la critique de Germinal

3 3

Critiques : avis d'internautes (66)

Germinal
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
" Germinal " pour les nuls

Le jeune Etienne Lantier était machineur dans les chemins de fer Lillois, jusqu'à c'qu'il file une beigne dans le museau de son chef qui prenait sa gentille personne pour un paillasson. Le voilà chomeur et pas fier de l'être. Errant de village en village, la faim au ventre et les larmes aux yeux, à la recherche d'un boulot telle une Evelyne Thomas frigorifiée dans sa tente devant le siège de... Lire l'avis à propos de Germinal

65 29
Avatar Ze Big Nowhere
7
Ze Big Nowhere ·
"Votre haine des bourgeois vient de votre besoin enragé d’être des bourgeois à leur place"

Dans ce treizième tome de la série Rougon-Macquart, Zola s'emploie à dépeindre la condition des mineurs dans cette seconde moitié de siècle. Que dire si ce n'est que la misère, l'indigence, la tribulation des Maheu est adroitement représentée. Zola brosse également un portrait psychologique complet d'Etienne Lantier, évoluant, se mouvant à travers la découverte des conditions de vie... Lire l'avis à propos de Germinal

13 4
Avatar Nectanobé
8
Nectanobé ·
Critique de Germinal par Gwen21

Ce qu'Elizabeth Gaskell a cherché à dénoncer dans "Nord et Sud", ce que Victor Hugo a supérieurement développé dans un contexte politique et historique dans "Les misérables", cette condition humaine soumise à la société capitaliste, Emile Zola nous la livre ici crûment, animé de sa verve naturaliste sans égale. Comment ne pas crier au chef-d'oeuvre ? Rarement un roman m'aura autant... Lire l'avis à propos de Germinal

10 5
Avatar Gwen21
10
Gwen21 ·
Un coup de gueule contre l'inacceptable ...

C'est l'histoire d'une mine, qui comme un Moloch, attend ses victimes pour les dévorer un à un, les détruire par l'épuisement, la maladie ou le grisou. C'est une histoire d'hommes, de femmes et d'enfants destinés à mourir pour nourrir la Machine. S'agit-il de rassasier le ventre des Bourgeois ou bien celui de la terre ? GERMINAL, le mois du renouveau, celui qui verra renaître la terre après le... Lire la critique de Germinal

3
Avatar Lilas_ZEN
9
Lilas_ZEN ·
Découverte
Critique de Germinal par Carine H.

Zola, je t'aime. Voilà pour le cri d'amour. La description de la société des mineurs est sublime, mais c'est Zola alors c'est normal. Cette tentative de révolte contre le système m'a beaucoup touchée, le tout sur fond de romance désirée, à peine effleurée. L'opiniâtreté de la Maheude, et toute cette grande famille durement frappée par la mort, c'était grandiose. Les rivalités entre les fosses,... Lire la critique de Germinal

11
Avatar Carine H.
10
Carine H. ·
Toutes les critiques du livre Germinal (66)