Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte

Avis sur

Grammaire de la multitude

Avatar Khamsou
Critique publiée par le

Virno est un philosophe et militant du groupe Potere Operario - qui cherchait entre autre à faire la jonction entre les étudiants et les ouvriers dans le mouvement social italien des années 70. Il en a d'ailleurs payé le prix, puisque, accusé - à tort - d'avoir fait parti des Bridages Rouges, il passera 3 ans en prison, durant lesquels il nourrira sa pensée philosophique.

Pour Virno, la société du travail a muté : nous vivons désormais dans l'ère post-fordiste, et par conséquent il faut recommencer la critique à zéro. Il propose alors le terme de multitude, en opposition avec celui de peuple, pour parler des évolutions sociétales, historiques et éthiques. Là où le peuple doit faire converger tous les individus en un corps unique - du Nombre vers le Un - la multitude est composé de multiples individus lesquels découlent tous du Un : le general intellect, qui n'est autre que le langage même, nos facultés cognitivo-linquistiques, nos manières de penser le monde. Là où le peuple fondait sa vie dans des habitudes, la multitude est elle perpétuellement déracinée, et c'est donc dans le langage, ses lieux communs et le savoir qui s'y trouve, qu'elle va trouver un rempart contre l'angoisse. Virno tire sa thèse du mouvement social italien, durant lequel les jeunes refusaient le travail sédentaire à l'usine, et préféraient vivre de manière précaire, quitte à changer de nombreuses fois de métiers dans leur vie. Néanmoins, il semblerait que le capitalisme ait muté de telle manière que ces revendications là sont devenus le propre du capitalisme aujourd'hui.

De ce constat, Virno estime que l'ethos a été bouleversé et que de nouveaux concepts sont nécessaires pour le comprendre. Les multitudes se caractérisent donc par l'opportunisme et le cynisme - devenir plus flexible devant l'instabilité chronique des formes de vie et des jeux de langages, de l'innovation technique, être aux aguets devant les choix que l'on nous donne, résultant dans une nouvelle affirmation de soi où il faut parfois marcher sur les autres - la virtuosité - la capacité à utiliser spontanément le general intellect sans partition pré-établi, c'est-à-dire s'adapter rapidement aux différents métiers et formes de sociabilité qui se présentent à nous - ainsi que le bavardage et la curiosité - à cause de l'importance sans cesse renouvelé de la communication dans la vie et au travail, et le fait d'être toujours distrait par des choses nouvelles, s'habituer au surprenant et à l'inattendu.

Là où l'ouvrage se révèle être le plus intéressant à mes yeux est quand Virno fait état d'un dépassement de la société du travail dans ses propres termes : le nombre d'heures de travail diminue inexorablement, mais les salaires restent équivalents. Avoir du temps libre était autrefois vu comme quelque chose de positif, puisqu'on pouvait alors allouer ce temps aux activités intellectuelles, mais il est maintenant synonyme de chômage, et donc de misère. D'ailleurs, c'est le travail même qui est devenu intellect puisqu'il nécessite que l'on se forme en permanence et que l'on fasse usage du langage - notamment dans les industries culturelles et communicationnelles. Le travail a par ailleurs subsumé le politique, puisqu'il est désormais affirmation de soi, élaboration de la coopération, discussion, opportunisme et cynisme, ce qui explique pour Virno la dépolitisation des masses, puisque le fait politique est vu désormais comme une version appauvrie du travail. Enfin, une thèse notable estime que c'est maintenant la sociabilisation à l'extérieur du travail qui forme et prépare les esprits aux nouvelles formes de travail, propres aux industries post-fordistes.

Disponible ici : http://www.lyber-eclat.net/lyber/virno4/grammaire01.html

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 54 fois
2 apprécient

Khamsou a ajouté ce livre à 1 liste Grammaire de la multitude

  • Livres
    Couverture La rébellion zapatiste : insurrection indienne et résistance planétaire

    Lectures

    Histoire de garder une trace. Si vous avez une idée de lecture à la vue de ce que je lis, n'hésitez pas !

Autres actions de Khamsou Grammaire de la multitude