Couverture L'Espion qui venait du froid

L'Espion qui venait du froid

(1963)

The Spy Who Came in from the Cold

12345678910
Quand ?
7.6
  1. 1
  2. 0
  3. 1
  4. 2
  5. 7
  6. 33
  7. 80
  8. 109
  9. 39
  10. 7
  • 279
  • 24
  • 242
  • 4

- Roulez à trente à l'heure, ordonna l'homme d'une voix tendue, anxieuse. Je vous indiquerai le chemin. Quand nous serons arrivés, il faudra descendre de voiture et courir jusqu'au mur. Le projecteur sera braqué sur l'endroit où vous devez passer ; tenez-vous immobiles dans le rayon lumineux. Dès...

Match des critiques
les meilleurs avis
L'Espion qui venait du froid
VS
Critique de L'Espion qui venait du froid par Pelomar

Dur dur, d'écrire un résumé au verso d'un bouquin. Il faut en révéler suffisamment pour appâter le chaland, mais pas trop pour ne pas lui gâcher la lecture. C'est un exercice difficile, et qui aboutit trop souvent à des résumés qui racontent la moitié du bouquin. Je viens encore de le vivre en lisant le résumé de "Le directeur de nuit" (autre roman de John Le Carré que je critiquerai plus tard), qui, en plus, d'être en partie faux, spoile approximativement 200 pages du bouquin. C'est pourquoi...

6 2
Avatar carolectrice
4
carolectrice
Critique de L'Espion qui venait du froid par carolectrice

"L'homme qui tient un rôle, non pas aux yeux des autres, mais vis-à-vis de lui-même, encourt des dangers psychologiques évidents. En soi, la pratique du mensonge n'a rien de particulièrement éprouvant ; c'est une question d'habitude professionnelle, une ressource que la plupart des gens peuvent acquérir. Mais alors que l'aigrefin, l'acteur de théâtre ou le joueur professionnel peuvent rejoindre les rangs de leurs administrateurs après la représentation, l'agent secret, lui, ne peut pas se... Lire la critique de L'Espion qui venait du froid

Critiques : avis d'internautes (10)
L'Espion qui venait du froid
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un grand thriller aussi passionnant qu'éprouvant

Premier livre du tout jeune (alors) John Le Carré, qui venait de lâcher l'IS, horrifié par ce qu'il avait vu, et décidait de mettre son talent d'écrivain naissant au service d'une peinture brutale de la dégénérescence éthique et morale dont il avait été témoin (avec le plein accord de ses anciens employeurs, comme le précise une passionnante préface rajoutée récemment),... Lire la critique de L'Espion qui venait du froid

9 2
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·
Espion, lève toi

Ce premier roman de John Le Carré, lui-même ancien agent du Foreign Office, était pour moi une initiation aux livres d'espionnage, un genre qui ne m'avais jamais attiré plus que ça. Eh bien, je crois que ce choix était le bon pour débuter, car "L'espion qui venait du froid" est certes complexe et riche en faux-semblants, mais reste abordable pour un lecteur lambda, à condition d'être... Lire l'avis à propos de L'Espion qui venait du froid

Avatar Val_Cancun
7
Val_Cancun ·
Un excellent livre d'espionnage

Un livre rythmé, avec de l'action, de la trahison, du mensonge, de l'amour et une incroyable dose de stratégie ! Ou comment perdre la tête en cherchant sans cesse des explications "Je suis sur qu'ils font cela, pour piéger un tel, en lui faisant croire qu'ils font cela pour le piéger..." C'est aussi une vision cynique des relations humaines, ou le pire ennemi intime devient un allié d'Etat...... Lire la critique de L'Espion qui venait du froid

Avatar Ori
8
Ori ·
Intense !

Incroyable... Je peux vous dire que j'ai abordé ce bouquin avec un préjugé plutôt négatif. En général, les livres d'espionnage m'ennuient et j'ai beaucoup de mal à les lire. L'avantage de celui-ci c'est qu'il est court, cela me pesait un peu moins, du coup. Mais il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, parait-il... L'intérêt des challenges, c'est de découvrir des... Lire l'avis à propos de L'Espion qui venait du froid

1
Avatar Valerie Tatooa
9
Valerie Tatooa ·
Découverte
Critique de L'Espion qui venait du froid par L'Homme Qui Lit

J'ai toujours été fasciné par l'univers de l'espionnage, bercé depuis mes jeunes années dans l'univers des James Bond que l'on regardait lorsque nous n'avions pas école le lendemain. Ado, je me rêvais agent secret, voyageur du monde, héros de l'ombre, éminence grise d'anciennes colonies, expert en arts martiaux et champion toutes catégories de tir les yeux bandés. Un peu moins ado, un peu plus... Lire l'avis à propos de L'Espion qui venait du froid

Avatar L'Homme Qui Lit
7
L'Homme Qui Lit ·
Toutes les critiques du livre L'Espion qui venait du froid (10)
Vous pourriez également aimer...